Shalom bien-aimé.e !

Que la paix de Dieu qui surpasse toute intelligence, Sa joie ineffable et la communion du Saint-Esprit soient votre partage alors que vous lirez cette publication.

Nous venons, dans la partie précédente parler de satan, le voleur de gloires. Depuis le ciel, il a essayé de voler la gloire de Dieu, il n’a pas pu et a été précipité sur terre. Sur cette terre, hélas, il parvient à voler la gloire de Dieu dans la vie d’Adam. Nous savons que ce dernier était créé à l’image et à la ressemblance de Dieu. Il était tellement rempli de la gloire de Dieu au point qu’il n’avait pas besoin de vêtements. Ce dernier, parce qu’il a désobéi à Dieu sous l’influence satanique a été chassé d’Eden, la présence de Dieu. Parce que l’ennemi avait volé sa gloire, il est devenu le prince de ce monde.

Parce que Dieu aime tellement l’être humain, il n’a pas croisé ses bras. Il est venu sur terre en la personne de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ de Nazareth. Là encore, satan s’est rendu compte qu’il y avait une gloire plus grande que celle qu’il avait usurpé auprès d’Adam. C’est la gloire même qu’il avait envié au ciel et qui fut la cause de sa précipitation sur la terre. Il a essayé de l’usurper mais il n’a pas pu. Il n’a pas pu pousser le Seigneur Jésus à désobéir à Dieu, à pécher.

Ainsi, le Seigneur Jésus a pu faire pour l’homme ce que ce dernier n’a pas pu et l’a réconcilié avec Dieu. Ainsi, la gloire qu’Adam avait perdue en Eden lui a été restaurée. Quand je parle d’Adam, je fais allusion à la race humaine, à l’humanité. Tout être humain qui accepte de croire en Jésus et à Le recevoir dans son cœur est de nouveau réconcilié d’avec Dieu. Et l’intégration de l’homme qui n’était pas achevé en Eden va ainsi continuer.

L’homme en Eden est mort, c’est-à-dire séparé de Dieu, mais l’homme qui reçoit le Seigneur Jésus revient à la vie, c’est-à-dire est de nouveau uni à Dieu. Tous ceux qui croient en Lui, leurs noms sont inscrits dans le livre de vie. C’est ce que nous sommes en train de partager dans cette série « le livre de vie. » En passant, votre nom est-il écrit dans le livre de vie ?

La postérité de la femme

Nous allons faire un pas en arrière pour voir qu’est ce qui s’était passé en Eden après la chute de l’homme. Maintenant que l’intégration de l’homme n’est pas achevée, que ce dernier a perdu la gloire de Dieu et s’est séparé de Lui, quel est donc son sort ? L’homme a-t-il perdu la gloire de Dieu pour du bon ; s’est-il séparé de Dieu pour du bon ?

C’est la raison pour laquelle, lorsque Dieu prononçait son jugement sur le serpent, l’usurpateur de la gloire et la domination de l’homme, Il lui dit dans Genèse 3 :21 :
« Je mettrai inimitié entre toi et la femme, entre ta postérité et sa postérité : celle-ci t’écrasera la tête, et tu lui blesseras le talon. »

La postérité de la femme mentionnée ici est la personne de celui qui est appelé le dernier Adam, Jésus-Christ de Nazareth. (1 Corinthiens 15 :45) Parce que l’homme était sorti d’Eden où il y avait l’arbre de la vie, cela revient à dire que ce dernier est mort et ne pouvait plus accéder à la vie éternelle. C’est le début du règne de la mort sur l’humanité. Tout descendant d’Adam naît pécheur (privé de la gloire de Dieu) et mortel (séparé de Dieu) en même temps. Toute l’humanité est devenue pécheresse. Personne n’a accès à l’arbre de la vie. Il fallait donc que la semence de la femme vienne pour enfin écraser la tête du serpent et mettre fin à son règne et sa domination sur l’humanité.

C’est ce qui justifie la haine de l’ennemi sur les femmes. Dieu est l’auteur de cette inimitié. L’ennemi hait tellement les femmes parce qu’il sait que c’est un être puissant. Une femme est un portail. Par elle, le mal peut entrer, par elle, le bien peut aussi entrer. C’est ainsi que Dieu l’a créé. Elle a le pouvoir de transformer une semence en un être humain. Le pouvoir de reproduire la race humaine. Si vous êtes femme et que vous lisez cette publication, sachez que vous pouvez être soit un instrument puissant entre les mains de Dieu pour la bénédiction de plusieurs ou encore un instrument toujours puissant entre les mains de l’ennemi pour la destruction de plusieurs.

Je vais donner un exemple simple pour illustrer ce que je suis en train de dire et nous allons passer. Imaginons qu’une femme X, prenons Marie qui a eu la grâce de porter en son sein le Seigneur Jésus. Cependant, au premier mois de la grossesse, Marie décide d’avorter ? Essayons juste d’imaginer qu’elle allait être la suite ? Pour sortir Israël de l’Egypte, Dieu devait passer par Moïse. Imaginons que la mère de Moïse n’était pas inspiré ou n’avait pas aimé cet enfant au point de le livrer aux soldats égyptiens pour être jeté au Nil ? Aujourd’hui, les humains parlent de grossesses non désirées tout en oubliant que c’est Dieu qui décide qui entre dans le monde à travers de quelle grossesse. Ainsi, plusieurs femmes ont eu à avorter les hommes et les femmes puissants qui pouvaient influencer sur notre monde aujourd’hui sans le savoir. D’autres l’ont fait volontairement, d’autres encore, sous l’influence des forces occultes ne font qu’avorter. Si vous êtes victime des œuvres de ténèbres vous empêchant de donner naissance, je détruis ces œuvres et je fais taire la puissance de l’ennemi contre vous au nom puissant de Jésus. Qu’à travers de vous Dieu envoie sur terre des hommes et des femmes puissants qui vont servir à l’accomplissement des projets de Dieu sur la terre.

D’où, le tout premier meurtre…

Sachant que c’était la descendance de la femme écraserait sa tête, le diable prend toutes ses dispositions. Il milite que les hommes et les femmes soient stériles ou adhèrent aux mouvements des homosexuels etc. Mais dans notre contexte, quand la femme a donné naissance à Caïn, ensuite à Abel ; le diable s’est dit sûrement que la personne qui pouvait l’écraser était là – Abel. Pourquoi ? Parce que ce dernier était agréable à Dieu. Ainsi, parce qu’il était agréable à Dieu, Dieu a aussi agréer son offrande. Cela a attiré l’attention du voleur.

Lisons Genèse 4 :3-8 :
« Au bout de quelque temps, Caïn fit à l’Eternel une offrande des fruits de la terre; (4) et Abel, de son côté, en fit une des premiers-nés de son troupeau et de leur graisse. L’Eternel porta un regard favorable sur Abel et sur son offrande; (5) mais il ne porta pas un regard favorable sur Caïn et sur son offrande. Caïn fut très irrité, et son visage fut abattu. (6) Et l’Eternel dit à Caïn : Pourquoi es-tu irrité, et pourquoi ton visage est-il abattu ? (7) Certainement, si tu agis bien, tu relèveras ton visage, et si tu agis mal, le péché se couche à la porte, et ses désirs se portent vers toi : mais toi, domine sur lui. (8) Cependant, Caïn adressa la parole à son frère Abel; mais, comme ils étaient dans les champs, Caïn se jeta sur son frère Abel, et le tua. »

Abel constituait un danger pour l’ennemi, il pouvait être cette postérité de la femme qui allait écraser sa tête…il passe donc par Caïn afin de l’éliminer. Malheureusement pour lui, il s’était trompé de cible. Et, jusqu’à la suite, nous allons nous rendre compte qu’à chaque fois que l’ennemi se sentait en danger, il faisait de son mieux pour éliminer toute forme de menace en inspirant les lois pour tuer les enfants.

(1) A la naissance de Moïse

Quelques temps avant la naissance de Moïse, satan inspire au pharaon de faire le décret de la mise à mort de tout enfant mâle des israélite.

Dans Exode 1 :15-22 :
« Le roi d’Egypte parla aussi aux sages-femmes des Hébreux, nommées l’une Schiphra, et l’autre Pua. (16) Il leur dit : Quand vous accoucherez les femmes des Hébreux et que vous les verrez sur les sièges, si c’est un garçon, faites-le mourir; si c’est une fille, laissez-la vivre. (17) Mais les sages-femmes craignirent Dieu, et ne firent point ce que leur avait dit le roi d’Egypte; elles laissèrent vivre les enfants. (18) Le roi d’Egypte appela les sages-femmes, et leur dit : Pourquoi avez-vous agi ainsi, et avez-vous laissé vivre les enfants ? (19) Les sages-femmes répondirent à Pharaon : C’est que les femmes des Hébreux ne sont pas comme les Egyptiennes; elles sont vigoureuses et elles accouchent avant l’arrivée de la sage-femme. (20) Dieu fit du bien aux sages-femmes; et le peuple multiplia et devint très nombreux. (21) Parce que les sages-femmes avaient eu la crainte de Dieu, Dieu fit prospérer leurs maisons. (22) Alors Pharaon donna cet ordre à tout son peuple : Vous jetterez dans le fleuve tout garçon qui naîtra, et vous laisserez vivre toutes les filles. »

L’ordre était donné à tout le peuple de jeter au fleuve tout garçon qui naîtra. Ce n’était pas facile pour les Israélites. Comme il est très difficile de cacher une grossesse. Je ne pense pas qu’à l’époque il y avait des bandelettes de test de grossesse.

(2) A la naissance de Jésus

La même chose s’est reproduite au temps du Seigneur Jésus. L’ennemi passe par le roi de l’époque pour mettre à mort tous les enfants qui avait 0 à 2 ans. Il savait que parmi les humains, il y a une postérité qui l’écrasera. Voyons cela dans Matthieu 2 :16, il est écrit :

« Alors Hérode, voyant qu’il avait été joué par les mages, se mit dans une grande colère, et il envoya tuer tous les enfants de deux ans et au-dessous qui étaient à Bethléhem et dans tout son territoire, selon la date dont il s’était soigneusement enquis auprès des mages. »

C’était terrible !

Aujourd’hui, ces mêmes lois sont votées sous d’autres formes comme autoriser aux femmes d’avorter. En Chine, c’est pire. Au pays du dragon, il semblerait qu’une femme peut avorter même alors que la grossesse est à terme. A cause des lois leur interdisant d’avoir plus d’un enfant à un moment donné, imaginons le nombre d’enfants qui ont été mis à mort ? Il semblerait que même le gouvernant est impliqué dans les avortements de personnes qui désobéissaient à cette lois. Qu’en est-il des femmes qui prennent de produits leur permettant d’éliminer les enfants en cas de conception ?

Chacun d’entre nous peut demander à sa maman de lui raconter ce qui s’est passé lors de son accouchement. Entrer dans la salle de travail, s’en sortir sain et sauf avec son enfant, c’est la grâce de Dieu. L’ennemi fait de son mieux pour détruire tout ce qui peut menacer son règne. Les enfants qui parviennent à naître, il les poursuit à travers divers programmes qu’il inspire aux gouvernements afin de détruire leur vie, les maintenir dans l’esclavage. Les chrétiens, hommes ou femmes doivent être conscients de ces faits qui durent depuis la nuit de temps et qui ira jusqu’à la fin du monde.

Que Dieu nous donne l’intelligence…Que Dieu vous bénisse et vous comble de Ses bienfaits. N’hésitez pas à partager pour bénir les autres.

Cliquez ici pour en savoir plus.

2 réponses

Laisser un commentaire