Shalom bien-aimé.e !
Que la paix de Dieu qui surpasse toute intelligence, sa joie ineffable ainsi la communion du Saint-Esprit soient votre partage dans le précieux et le glorieux nom de notre Seigneur Jésus-Christ.

Priez pour moi pour que je sois capable de continuer et finir la série le livre de vie qui est un sujet vraiment crucial. Je suis très sollicité, mais je demande au Saint-Esprit de me fortifier afin de continuer à vous bénir à travers de mes écrits. S’il vous plaît, soutenez-moi dans la prière.

« Je suis le Dieu Tout-Puissant » est la suite de l’exhortation que j’ai publié le lundi intitulé O Dieu de la promesse, reviens. Pour que le Dieu de la promesse revienne, il y a une condition et, c’est ce que nous allons voir dans les lignes qui suivent.

Lisons Genèse 17 :1-2 :
« Lorsque Abram fut âgé de quatre-vingt-dix-neuf ans, l’Eternel apparut à Abram, et lui dit : Je suis le Dieu tout-puissant. Marche devant ma face, et sois intègre. (2) J’établirai mon alliance entre moi et toi, et je te multiplierai à l’infini. »

Ce n’est pas pour rien que la Parole de Dieu mentionne l’âge d’Abram dans cet épisode. Notons que Dieu l’avait appelé quand il avait soixante-quinze ans et avait fait la promesse de faire de lui le père d’une multitude. Vingt-quatre ans après, cette promesse ne s’est toujours pas réalisé. Pourquoi ? Était-ce la faute de Dieu ? Dieu n’est jamais fautif et jamais en retard. C’est ainsi, parlant à Abram, Il commence par se présenter comme étant le Dieu Tout-Puissant, El Shaddaï, le Dieu Tout-suffisant. Quel est le message que Dieu voulait transmettre à Abram ? C’était que son problème n’était pas un défi pour Lui parce qu’Il peut tout et rien ne lui est impossible. La stérilité de son épouse Sara et leur vieillesse à eux deux ne faisaient le poids face à sa toute puissance.

Avant cet épisode de Genèse 17, dans Genèse 15 :2, après que Dieu s’est révélé à lui dans une vision, il lui a dit : «…Abram, ne craint point ; je suis ton bouclier, et ta récompense sera très grande. », « Abram répondit : Seigneur Eternel, que me donneras-tu ? Je m’en vais sans enfants ; et l’héritier de ma maison, c’est Eliézer de Damas. »

Abram, le père de la foi était presque désespéré… C’est ainsi qu’au chapitre 16 de Genèse, il accepte la proposition de sa femme Saraï de prendre Agar, sa servante égyptienne. Abram, au lieu d’attendre la réalisation de la promesse de Dieu, a commencé à chercher ses propres solutions à ses problèmes. Pensant que c’était la solution, c’était un autre problème qui était né car après la naissance d’Ismaël et même pendant sa grossesse, Agar a commencé à regarder Saraï avec mépris.

De fois, lorsque nous cherchons les solutions « made by nous-mêmes », nous nous créons tout simplement des problèmes et certains d’entre eux traversent les générations. Soyons patients et obéissants alors que nous attendons ce que Dieu nous a promis. Ne cherchons pas de raccourcis. Je dis toujours : « mieux vaut faire un détour avec Dieu que de prendre un raccourci seul. »

C’est ainsi que Dieu fait la remarque à Abram au chapitre 17 en lui disant d’être intègre. Abram devait revoir sa marche avec Dieu. C’est la raison pour laquelle dans le même chapitre 17, Dieu change leurs noms. Lorsqu’une personne change de nom, il change aussi d’identité. Dieu voulait que désormais Abram marche devant sa face en étant intègre. Une personne intègre est une personne qui est d’une probité incorruptible. C’est une personne qui marche dans la droiture, qui est honnête. Rappelons-nous de Job.

Dieu était donc incapable d’accomplir ses promesses à l’égard d’Abram à cause de son manque d’intégrité. C’est pourtant ce qu’Il a déclaré dans Genèse 15 :1 : « Abram, ne craint point ; je suis ton bouclier, et ta récompense sera très grande. »

L’intégrité fait que nous puissions voir la toute-puissance de Dieu dans nos situations. J’aime le Psaume 84 :12, il est écrit :
« Car l’Eternel Dieu est un soleil et un bouclier, l’Eternel donne la grâce et la gloire, Il ne refuse aucun bien à ceux qui marchent dans l’intégrité. »

Notre Abba, notre tendre Père céleste est le Dieu Tout-Puissant et ne refuse aucun bien à une seule condition, que nous marchions dans l’intégrité.

Attendez-vous des promesses de la part de Dieu et ce, depuis des années ? Rassurez-vous d’être intègre. Sans l’intégrité, la toute-puissance de Dieu ne peut pas se manifester dans votre vie.

Que Dieu vous bénisse et vous comble de Ses bienfaits dans le précieux et le glorieux nom de Jésus-Christ.


C’est déjà à la fin de ce mois que nous comptons venir en aide aux enfants défavorisés, aux orphelins à travers de l’activité : Aidons-les à étudier cette année. N’hésitez pas à y participer et que Dieu se souvienne de vos enfants jusqu’aux générations futures au nom de Jésus !

Cliquez ici pour en savoir plus.

Une réponse

Laisser un commentaire