Shalom bien-aimé.e !

Que la paix de Dieu qui surpasse toute intelligence, sa joie ineffable et la communion du Saint-Esprit soient ton partage dans le précieux et le glorieux nom du Seigneur Jésus-Christ.

Gloire à Dieu de tout cœur pour le mois d’Octobre qui s’est terminé. Nous avons reçu 4232 personnes qui sont venus s’édifier sur notre site Foi, Espérance & Vie. C’est très peu par rapport aux années précédentes, mais c’est beaucoup depuis que nous avons repris avec notre ancien hébergeur. Dieu tourne encore un regard favorable vers nous et nous étonnera certainement.

Comme chaque début du mois, je viens partager avec toi la pensée que Dieu a mis dans mon cœur. Pour Novembre 2022, sache que la bonne nouvelle que tu n’attendais même plus arrive sur ton chemin et en toute vitesse. Oui, j’ai bien dit : « Celle que tu n’attendais même plus. » Je fais allusion à cette situation qui t’a fait sombrer, dans laquelle tu es resté si longtemps jusqu’à l’accepter comme telle ! Tu as arrêté de croire, tu as tourné la page, mais Dieu n’avait pas dit son dernier mot et vient la changer en ta faveur ce mois !

Lisons cette portion de la parole de Dieu dans Genèse 45 :26-28 :
« Ils lui dirent : Joseph vit encore, et même c’est lui qui gouverne tout le pays d’Egypte. Mais le coeur de Jacob resta froid, parce qu’il ne les croyait pas. (27) Ils lui rapportèrent toutes les paroles que Joseph leur avait dites. Il vit les chars que Joseph avait envoyés pour le transporter. C’est alors que l’esprit de Jacob, leur père, se ranima; (28) et Israël dit : C’est assez ! Joseph, mon fils, vit encore! J’irai, et je le verrai avant que je meure. »

Jacob était en deuil pour Joseph. Avant de revenir sur cette épisode, voyons ce qu’il s’était dit et ce qui l’avait fait sombrer pendant des années dans Genèse 37 :33-35, il est écrit :
« Jacob la reconnut, et dit : C’est la tunique de mon fils ! une bête féroce l’a dévoré ! Joseph a été mis en pièces ! (34) Et il déchira ses vêtements, il mit un sac sur ses reins, et il porta longtemps le deuil de son fils. (35) Tous ses fils et toutes ses filles vinrent pour le consoler; mais il ne voulut recevoir aucune consolation. Il disait : C’est en pleurant que je descendrai vers mon fils au séjour des morts ! Et il pleurait son fils. »

Il y a des situations de nos vies qui, de fois, sont si désespérées juste comme la mort. C’est-à-dire que tu n’y peux plus rien. C’est fini ! C’est désespéré ! Accepte-le comme tel ! Jacob, durant des années, est resté dans le deuil. Si on essaie de compter, nous diront pendant plus de 21 ans. Quand Joseph est arrivé en Egypte, il avait environ 17 ans. C’est à 30 ans qu’il a interprété le rêve de pharaon, c’est qui fait déjà 13 ans ; plus les 7 ans d’abondance en Egypte, cela fait 20 ans…nous ne savons pas à quelle année de la famine ses frères sont arrivés en Egypte. Donc, Jacob est resté dans le deuil pendant plus de 21 ans et était décidé de pleurer jusqu’à ce qu’il descende au séjour des morts.

Revenons sur le chapitre 45:26-28:

(1) Ses fils lui dirent : Joseph vit encore
C’est la première bonne nouvelle que l’on annonce à Jacob.

(2) et même c’est lui qui gouverne tout le pays d’Egypte.
Waouh ! Deux bonnes nouvelles à la fois ! Joseph n’est pas seulement vivant, mais il est aussi gouverneur non pas d’une partie mais de tout le pays d’Egypte. Et pas n’importe quel pays, celui-là même qui est devenu le grenier du monde de l’époque et où sa propre famille allait pour s’approvisionner depuis le début de la famine.

En dépit de cela, Jacob ne croyait toujours pas.
Voilà pourquoi je dis, que tu ne vas pas seulement entendre, recevoir des bonnes nouvelles, tes yeux verront la gloire de Dieu !

(3) Il vit les chars que Joseph avait envoyé pour le transporter.
Sais-tu ? Il est possible que tu doutes de ce que tu as entendu. Mais quand tes yeux les voient, tu ne peux plus douter. Jacob qui ne croyait plus, la Bible dit : Il vit… Je déclare que tu verras aussi au nom puissant de Jésus.

(4) C’est alors que l’esprit de Jacob se ranima.
Jacob était devenu comme un cadavre dans la morgue, comme un ours pendant l’hibernation. Sa vie était comme figée. Il ne croyait plus à rien ! Il ne s’attendait plus à rien sauf à mourir pour aller rencontrer son fils dans le séjour des mort alors que ce dernier ne s’y trouvait pas du tout. La version du Semeur dit : Alors, il reprit vie.

Tu vas reprendra la vie au nom puissant de Jésus !

(5) et Israël dit : c’est assez !
C’était assez, son deuil ! C’est assez, cette situation qui m’a maintenu dans cette condition durant plus de 21 ans ! Les choses doivent changer désormais. Comme je l’exhortais une fois, le désespoir te maintient dans un « statuquo ». Rien ne peut changer tant qu’il y a le désespoir. Tant que l’espérance ne viendra pas, les années de nos vies seront ainsi gaspillées. Que Dieu te délivre de toute forme de désespoir au nom puissant de Jésus-Christ.

(6) Joseph, mon fils, vit encore ! J’irai, et je le verrai avant que je meure !
Parce que la vie et l’espérance sont revenues, le langage de Jacob a changé ! Le deuil est fini ! Pour une fois après plusieurs années, Jacob pouvait encore entreprendre quelque chose ! J’irai dit-il ! Alors que ce dernier ne faisait plus rien du tout ! Je le verrai avant que je meure ! Tout ce que tu ne pensais plus avoir, sache que tu ne mourras pas sans le voir.

Il est écrit dans Ecclésiaste 9 :4 :
« Pour tous ceux qui vivent il y a de l’espérance; et même un chien vivant vaut mieux qu’un lion mort. »

A la vie est attachée l’espérance ! Peu importe les situations difficiles, les pertes, les défis, les combats…si tu vis encore, tu peux encore espérer.

Dans Job 14 :7-9 :
« Un arbre a de l’espérance : Quand on le coupe, il repousse, Il produit encore des rejetons; (8) Quand sa racine a vieilli dans la terre, Quand son tronc meurt dans la poussière, (9) Il reverdit à l’approche de l’eau, Il pousse des branches comme une jeune plante. »

Si un arbre a de l’espérance, tu ne peux pas te permettre de désespérer un seul instant.

Je clôture en disant que comme Job dans Job 42 :5, tu témoigneras en ces termes :
« Mon oreille avait entendu parler de toi; Mais maintenant mon œil t’a vu. »

Pour ceux qui participent à notre Marathon, nous savons que Dieu nous fera promptement justice et que par la puissance qui agit en nous Il fera infiniment au-delà de ce que nous demandons ou pensons.

Que Dieu te bénisse abondamment et qu’il fasse de toi un témoignage vivant ! Qu’en ce nouveau mois tu voies la gloire de Dieu éclater dans ta vie au nom puissant de Jésus.

Clique ici pour prier et bénir ton nouveau mois.

3 réponses

  1. Amen ! Belle exhortation qui ranime l’esprit. Je témoigne la main de Dieu qui m’a surprise 28a après, moi qui désespérais… Que Dieu continue de nous surprendre. Soyez béni Apôtre Wisdom, vous êtes une bénédiction pour moi et pour plusieurs. Bon mois de novembre à vous et à toute votre famille !

  2. Que Dieu me délivre de tte forme de désespoir au nom puissant de Jésus-Christ, qu’en ce mois de Novembre je voie la gloire de Dieu éclater dans tt aspect de ma vie parce que je vis par la grâce du Dieu vivant. Ainsi, je parlerai de sa bonté, de sa fidélité ; je dirai tout haut ce que Dieu a fait pour moi, je proclamerai la gloire de son nom 🙏🔥🙌
    Dieu Tu es fidèle et bon Ton Amour Infini nous confond.
    Sois élevé, exalté Yaweh Kumama 🙌🔥

Laisser un commentaire