Shalom bien-aimés !

Que la paix de Dieu qui surpasse toute intelligence et sa joie ineffable vous soient multipliées en ce début du mois de Juillet au nom puissant de Jésus-Christ.

Dans l’exhortation intitulée : « Waouh ! C’est déjà la moitié de 2022 ! », j’avais parlé de deux choses que nous devons absolument faire en ces périodes. J’ai parlé des actions de grâces, ce que nous avons encore développé ici et pratiqué ici. Mais, dans les lignes qui suivent, nous toucherons au second point : « réfléchir. »

Il y a des situations, qu’en tant qu’enfants de Dieu, pour nous en sortir, nous avons besoin de réfléchir.

Chacun d’entre nous doit se poser des questions par rapport à sa vie. Posez-vous de questions par rapport à ce que vous vivez ou traversez actuellement. Nous sommes déjà à la moitié de 2022, qu’avez-vous réalisé suivant les desseins de Dieu pour votre vie ? A la Famille Bénie, nous ne cessons de nous rappeler que le temps n’attend personne afin de nous permettre de prendre de dispositions pour nos vies, de bonnes décisions et surtout d’agir promptement suivant la conduite du Saint-Esprit.

Nous allons nous baser sur l’histoire de ce fils prodigue qui est parti loin de son Père, qui a gaspillé toutes ses ressources et qui s’est retrouvé dans le manque. C’était si grave que ce fils qui venait d’une famille riche s’est trouvé un petit job mais qui ne lui permettait même pas d’avoir de quoi manger même s’il s’agissait de la nourriture des porcs.

Regardons ce qui s’est passé et comment il a fait pour s’en sortir. Son histoire se trouve dans Luc 15 :11-32, mais nous allons lire seulement du verset 15 à19. Il est écrit :

« Il alla se mettre au service d’un des habitants du pays, qui l’envoya dans ses champs garder les pourceaux. (16) Il aurait bien voulu se rassasier des carouges que mangeaient les pourceaux, mais personne ne lui en donnait. (17) Etant rentré en lui-même, il se dit : Combien de mercenaires chez mon père ont du pain en abondance, et moi, ici, je meurs de faim ! (18) Je me lèverai, j’irai vers mon père, et je lui dirai : Mon père, j’ai péché contre le ciel et contre toi, (19) je ne suis plus digne d’être appelé ton fils; traite-moi comme l’un de tes mercenaires. »

Cette parabole illustre comment il nous arrive de nous éloigner de notre tendre Père céleste. Plusieurs se sont éloignés de Dieu, gaspillent leur temps, leurs ressources et ne savent plus que faire de leur vie.

Comme ce fils prodigue, la Bible dit qu’étant rentré en lui-même… C’est-à-dire qu’il a commencé à réfléchir, à se poser des questions sur les réalités qu’il vivait et les réalités qu’il avait laissées dans la maison de son père. Il s’est dit: combien de mercenaires chez mon père ont du pain en abondance, et moi, ici, je meurs de faim !

Grâce à ce moment de réflexion, il a fini par avoir une résolution, celle de retourner auprès de son père. Je me lèverai, j’irai vers mon père, et je lui dirai…

Je ne connais pas votre âge ni ce que vous vivez actuellement. Etes-vous en train de faire la volonté de Dieu et d’accomplir Son œuvre pour vous ? Vous sentez-vous près ou éloigné de Dieu ? Lorsque vous regardez votre vie, regrettez-vous ou rendez-vous grâces à Dieu ? Est-ce que votre vie correspond-elle à ce que Dieu veut pour vous, à ses promesses pour vous ? Ou vous ne comprenez pas du tout ce qui vous arrive ?

Juillet 2022 est là ! Quelle action devez-vous prendre pour votre vie ? N’hésitez pas à la prendre et que le Saint-Esprit vous assiste afin que vous reveniez sur le sentier de votre destinée en Dieu.

Bienvenue au mois de Juillet 2022 et que Dieu vous bénisse et vous comble de Ses bienfaits au nom glorieux de Jésus-Christ de Nazareth.

Une réponse

  1. Amen ! Merci pour la vie et pour ce nouveau mois tendre Père. Par Ton Esprit révèle moi ce que je dois faire, place moi où Tu veux que je sois, je veux faire Ta volonté et accomplir Tes œuvres, que Ton Esprit m’accompagne…

Laisser un commentaire