1ère Partie : Pourquoi seulement un cœur joyeux qui est un bon remède ? Pourquoi pas une autre chose ?

Shalom mes bien-aimés dans le Seigneur !

J’espère que vous allez tous bien par la grâce de Dieu. Je prie que la paix de Dieu qui surpasse toute intelligence et Sa joie ineffable soient le partage de chacun d’entre nous au nom puissant de Jésus-Christ.

S’il vous plaît, si vous suivez cette série, n’hésitez pas à commenter et à poser de questions. Cela nous aidera à avoir d’autres points de vue à exploiter qui pourront aider plusieurs et nous édifier nous-mêmes. Alors, ne vous sentez pas étranger.

Dans cette 1ère partie, nous répondons à la question : « Pourquoi seulement un cœur joyeux qui est un bon remède ? Pourquoi pas autre chose ? »

  1. C’est parce que c’est du cœur que provienne la vie.

Il est écrit dans Proverbes 4 :23 :

« Garde ton coeur plus que toute autre chose, Car de lui viennent les sources de la vie. »

Les sources de la vie viennent du cœur. L’absence de la vie, c’est la mort. Notre vie doit couler comme de fleuves et de rivières pour bénir toutes les personnes et tout ce qu’elle trouvera sur son chemin.

La vie est supposée jaillir de nos cœurs, nous bénissant nous-mêmes, ensuite toutes les personnes attachées à nous. Cependant, lorsque notre cœur n’est pas joyeux, ce n’est pas la vie qui en jaillira, mais plutôt la mort, la sécheresse. Dans la suite de notre passage de base, la Bible dit mais un esprit abattu dessèche les os. Proverbes 17 :22b Nous y reviendrons.

Que nos vies ne deviennent pas Mara !

Quand les enfants d’Israël sortirent d’Egypte, ils arrivèrent à un lieu nommé Mara. Il y avait de l’eau dans cette region, mais elle était amère. Mara représente la vie d’une personne dont le cœur est vidé de la joie. Lorsque la vie d’une personne manque la joie, elle ne peut qu’être amère. Une vie amère ne l’est pas seulement pour la personne concernée mais aussi pour toutes celles qui sont autour d’elles. Et si l’eau de Mara était amère, certainement c’est sa source qui était premièrement amère. Ce qui est intéressant avec le cœur de l’homme est que de ce dernier ne jaillit pas seulement une seule source, mais plusieurs sources de la vie. L’homme est une créature extraordinaire.

Vous pouvez lire l’histoire de Mara dans le livre d’Exode 15 :22-25. Gloire à Dieu pour son intervention qui a fait que l’eau devienne douce.

Nous concluons en disant que c’est l’état de notre cœur qui détermine si notre vie sera douce ou amère.

Dans amère, il y a aussi amertume. Donc, si la vie d’une personne est amère c’est à cause de l’amertume qu’il y a dans son cœur. Cette amertume est causée par ce que la personne traverse, vit ou a comme problème. Cela affecte son cœur et ensuite, toute sa vie et aussi celle des personnes autour de lui.

Quel est l’état de votre cœur ? Etes-vous dans la joie ou dans l’amertume ? Y a-t-il quelque chose qui ronge votre vie, qui vous fait regretter, pleurer dans le secret?

N’hésitez pas à vous confier si Dieu vous le met à cœur et nous allons vous accompagner et vous soutenir avec la Parole de Dieu et dans la prière.

Rendez-vous demain pour la suite. Nous verrons comment l’amertume peut déconnecter une personne de Dieu et retarder sa bénédiction.

Que Dieu vous bénisse et vous comble de Ses bienfaits. N’hésitez pas à partager cette publication et à très bientôt.

5 réponses

  1. Amen! Merci pour ce rappel tendre Père. J’ai compris que naturellement, on ne donne que ce qu’on a, qui vient du cœur, à soi-même d’abord puis à son entourage, soit la vie par un cœur joyeux, soit la mort par un cœur rempli d’amertume, on ne transmettra que des ondes négatives…

    1. Gloire au Seigneur Jésus-Christ. C’est bien ça ma bien-aimée Maman Florence. Chacun est responsable donc de bien veiller sur son coeur. Je pense que nous allons aussi en parler. Que Dieu vous bénisse abondamment.

Laisser un commentaire