Shalom bien-aimé !

Que la paix de Dieu qui surpasse toute intelligence, sa joie ineffable ainsi que la communion du Saint-Esprit soient ton partage dans le précieux et le glorieux nom de notre Seigneur Yeshoua.

Nous rendons grâces à Dieu pour la fin de ce mois, la dernière semaine de juillet 2023 dans laquelle Il nous a fait entrer. Notre Abba est vraiment fidèle ! Encore une fois, toi et moi, sommes témoins de Sa grande fidélité. J’aimerais nous encourager à continuer à compter sur la fidélité de Dieu dans tous les domaines de nos vies. Le Dieu qui a permis que nous soyons encore en vie aujourd’hui peut nous délivrer, nous sauver, nous favoriser, nous guérir, nous maintenir en bonne santé, nous restaurer, nous faire du bien dans tous les domaines de nos vies si et seulement si nous persévérons et continuons à Lui faire confiance.

La semaine passée, nous avons vu que nous pouvions vivre en bonne santé ou/et recevoir notre guérison au cas où nous sommes malade, par la puissance de la Parole de Dieu. Cette semaine, nous ajoutons un point complémentaire qui est très important, la puissance du Saint-Esprit. L’une des manières sûre de recevoir la guérison et de vivre en bonne santé est à travers de la puissance du Saint-Esprit.

La Parole de Dieu et même le nom de Jésus sur nos lèvres sans la puissance du Saint-Esprit ne produiront rien du tout.

Ce que je partage avec nous dans les lignes qui suivent est un secret très important pour la vie si nous pouvons le saisir et nous mettre à l’œuvre avec persévérance. La Parole de Dieu, aussi vivante, puissante, prophétique, créatrice qu’elle est, sans la puissance du Saint-Esprit n’aura aucun impact, aucun effet. La Bible comme la Parole de Dieu sans la puissance du Saint-Esprit n’est pas différente de n’importe quel autre livre. Tu peux beau déclarer la Parole de Dieu et crier le nom de Jésus, si tu n’es pas rempli de la puissance du Saint-Esprit, tu n’auras pas beaucoup de résultats.

S’il faut même que je reste au niveau de la Parole de Dieu, nous savons qu’il y a le « logos » et le « rhema ». Le « logos » qui est la parole écrite, la lettre noire sur la page blanche tandis que le « rhema », c’est la Parole révélée de Dieu. Des lettres écrites noires sur les pages blanches, Dieu te parle personnellement, t’instruit, accomplis des choses dans ta vie. Une personne qui reste sur le « logos » sans le Saint-Esprit, n’aura jamais accès au « rhema ». C’est comme une personne qui mange le riz non cuit ; mais celui qui accède au « rhema », celui-là, mange du riz bien cuit, comme disait le feu pasteur Paul Yonggi Cho. Tu peux essayer toi-même pour voir la différence.

Nous pouvons constater tout cela rien qu’en observant la vie de notre Seigneur Jésus. Si tu lis la Bible, si tu es chrétien, tu sais certainement et crois avec moi que le Seigneur Jésus est la Parole faite chair. ( Jean 1 : 14 ) Dans Apocalypse 19 : 13, il est écrit : « Et il était revêtu d’un vêtement teint de sang. Son nom est la Parole de Dieu. »

Quand le Seigneur Jésus, la Parole de Dieu faite chair est venu dans le monde, bien qu’il était conçu par la puissance du Saint-Esprit, il n’a rien fait de sa vie, je dirai, qu’il n’a pas accompli grand-chose dans sa vie, il n’a pas fait la volonté de Dieu, il n’a pas été connu tant qu’il n’était pas rempli de la puissance du Saint-Esprit. C’est comme nous tous, nous naissons de nouveau par la puissance du Saint-Esprit. Cependant, cette puissance qui nous fait naître de nouveau n’est pas suffisante pour nous faire vivre notre vie chrétienne, nous avons besoin d’être rempli encore et encore, et ce, tous les jours de nos vies.

Et si nous comparons le Saint-Esprit à la batterie d’un téléphone

Supposons que le Saint-Esprit dans nos vies était la batterie dans un téléphone. Juste comme pour le téléphone, si la batterie n’est pas chargée, celui-ci ne peut pas s’allumer. Peu importe la marque du téléphone, peu importe son prix. Ou encore, si la batterie est très déchargée, il y a des applications du téléphone qui ne pourront pas être disponibles. Le téléphone est en bon état oui, la batterie du téléphone est en bon état oui, cependant, il n’est pas chargé. Pour ce faire, tu ne peux pas jouir de ton téléphone, tu ne peux pas recevoir les appels, tu ne peux pas accéder à l’internet, peu importe sa marque, il ne servira à rien du tout.

C’est à cela que ressemble la vie de plusieurs enfants de Dieu ; elle est comme un téléphone dont la batterie n’est pas chargée. L’exercice de charger sa batterie tout le temps, c’est l’exercice de la prière. Ce passage de l’apôtre Paul prend tout son sens: « Priez sans cesse. » 1 Thessaloniciens 5 : 17.

Tu sais, de fois, lorsque la batterie d’un téléphone est tellement déchargée, tu peux même croire que c’est le téléphone qui est abimé. Tu essaies de charger mais tu ne vois aucun signe de vie. Bien que le téléphone est branché à une prise, l’écran reste noir pendant un moment jusqu’à ce que la batterie reprenne vie. C’est très dangereux ! Ne permet pas à ta vie d’atteindre ce niveau !

La Parole de Dieu ne peut être efficace que si elle est combinée avec la puissance du Saint-Esprit.

Voyons ces deux passages bibliques mentionnés dans notre exhortation de la semaine passée :

(1) Matthieu 8 : 16 :
« Le soir, on amena auprès de Jésus plusieurs démoniaques. Il chassa les esprits par sa parole, et il guérit tous les malades »

(2) Luc 5 : 17 :
« Un jour Jésus enseignait. Des pharisiens et des docteurs de la loi étaient là assis, venus de tous les villages de la Galilée, de la Judée et de Jérusalem; et la puissance du Seigneur se manifestait par des guérisons. »

Ce qui faisait que le Seigneur Jésus chasse les esprits et guérisse les malades par sa Parole, c’est parce qu’il y avait la puissance du Saint-Esprit. Le Seigneur Jésus donc, était tout le temps rempli du Saint-Esprit. L’apôtre Pierre nous résume cela dans sa prêche chez Corneille, dans le livre des Actes 10 : 38, il est écrit :
« vous savez comment Dieu a oint du Saint-Esprit et de force Jésus de Nazareth, qui allait de lieu en lieu faisant du bien et guérissant tous ceux qui étaient sous l’empire du diable, car Dieu était avec lui. »

Wow ! Si le Seigneur Jésus, le Fils de Dieu, la Parole de Dieu faite chair pouvait être oint par Dieu pour être capable de faire du bien et de guérir, à combien plus forte raison toi et moi ? Et si la puissance de Dieu en nous nous rend capable de guérir les malades, de délivrer ceux qui sont sous l’empire de l’ennemi, cette même puissance sera capable de nous guérir nous-même et aussi de nous maintenir en bonne santé. J’y reviendrai.

Cette semaine, désirons encore et encore la plénitude du Saint-Esprit. Hier, alors que j’enseignais au culte du dimanche, je me rappelle que je disais à un moment que la maladie n’est pas une bonne chose.

La maladie peut t’empêcher d’étudier ! Tu peux beau être intelligent, mais à cause de ton état de santé, tu peux rester à la maison pendant que les autres vont étudier.
La maladie peut t’empêcher de travailler ! Tu peux beau être qualifié, avoir le profil recherché par cette grande entreprise, mais, si tu n’es pas en bonne santé, tu ne seras pas engagé. Tu peux même être cadre d’une entreprise et que tu étais juste en congé et à la reprise, après les examens d’aptitude physique, si le docteur dit que tu es inapte, tu perdras ton poste !
La maladie peut t’empêcher de te marier ! Personne ne peut s’engager avec un partenaire qui souffre de certaines maladies incurables si il/elle le sait à l’avance. Avant le mariage, les jeunes fiancés font plusieurs examens pour s’assurer de leur compatibilité, et, s’il s’avère que l’un est malade, ils ne peuvent plus se marier ! A moins que les deux s’accordent et décident de faire confiance au Seigneur pour leur guérison mais ce sera à leur risque et péril !
La maladie peut t’empêcher de voyager ! Durant la triste époque de la Covid19, en plus de la carte jaune, personne ne pouvait voyager sans un test de Covid19 négatif.

La maladie peut arrêter ta grande destinée que tu as en Dieu et t’empêcher de voir l’accomplissement de promesses de Dieu dans ta vie. Oui, car la maladie est un agent de la mort ! Alors, tu ne dois pas accepter que ta vie soit arrêtée, limitée, d’une manière ou d’une autre à cause de la maladie. Tu dois te mettre à l’œuvre corps, âme et esprit, profiter de tout ce que Dieu a mis à ta portée afin que, non pas seulement de guérir, mais aussi et surtout de vivre en bonne santé.

Il est écrit dans Romains 8 :11 :
« Et si l’Esprit de celui qui a ressuscité Jésus d’entre les morts habite en vous, celui qui a ressuscité Christ d’entre les morts rendra aussi la vie à vos corps mortels par son Esprit qui habite en vous. »

Par le Saint-Esprit qui vit en nous, Dieu rend la vie à nos corps mortels. Cependant, comme je l’ai illustré dans l’exemple de la batterie du téléphone, cela ne peut être possible que si nous sommes continuellement remplis de la puissance du Saint-Esprit. Dès maintenant, cette semaine et jusqu’à la suite, décide d’être tout le temps rempli du Saint-Esprit. Apprends à te discipliner par rapport aux exercices spirituels. Respecte tes jours de jeûne, tes heures de prière, de la lecture et la méditation Parole de Dieu etc. Persévère ! Même si tu ne vois rien au début, persévère jusqu’à ce que la gloire de Dieu éclate dans ta vie par la puissance du Saint-Esprit !

Que Dieu te bénisse abondamment et bon début de semaine ! A très bientôt !

Une réponse

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :