cropped-logo-wbb000-Copie-3.png

Shalom bien-aimé !
Que la paix de Dieu qui surpasse toute intelligence, Sa joie ineffable ainsi que la communion du Saint-Esprit soient ton partage ce jour et cette nouvelle semaine de la traversée au nom précieux de Jésus.

Eh bien, comme nous le disons toujours : « Le temps n’attend personne » ! Sais-tu que c’est déjà la semaine de la traversée ? La semaine de la traversée est celle qui commence dans un mois et se termine dans un autre. Celle-ci est encore spéciale parce qu’elle ne commence pas seulement dans un mois, mais aussi dans un trimestre. Cette semaine est en même temps, la dernière semaine de mars et du premier trimestre de 2023, mais aussi la première semaine du mois d’avril 2023. Désolé d’insister là-dessus, car l’une de mes attributions c’est de nous maintenir éveillés par des rappels. Si nous n’apprenons pas de Dieu à compter nos jours, nous ne pourrons pas non plus appliquer nos cœurs à la sagesse, nous serons de « procrastinateurs » ne sachant pas que les jours sont mauvais et que le temps doit être racheté.

La semaine passée, nous avions dit : « Je donne mon cœur à Dieu ! » Parce que nous avons donné nos cœurs à Dieu, cette semaine nous disons : « Je suis prêt à tout pour mon Dieu » ! Celui qui a donné son cœur à Dieu, en d’autres termes, c’est celui qui aime Dieu. Si j’ai donné mon cœur à Dieu, cela revient à dire que je Lui fais confiance d’une part, mais aussi que je l’aime de l’autre. Et parce que je L’aime, je suis prêt à tout pour Lui montrer mon amour. Jusqu’à quel point pouvons-nous montrer que nous aimons Dieu ?

L’une des preuves de l’amour, c’est la capacité de donner. Quelqu’un a dit : « Tu peux donner sans aimer, mais tu ne peux pas aimer sans donner. » Il y a de personnes qui se distinguent dans les œuvres de charité, non pas parce qu’elles aiment ceux qu’elles aident, mais c’est plutôt pour la visibilité, pour la promotion de leur personne, de leur entreprise avec des intérêts égoïstes, de fins politiques etc. Cependant, il y a de celles qui le font tout simplement par amour, parce qu’elles se soucient du bien-être des nécessiteux et par conséquent, elles montrent leur amour en partageant leurs biens avec eux.

Dieu, notre Abba, nous a aimés le premier. Le célèbre passage de Jean 3 :16 nous le révèle. Car Dieu a tant aimé le monde, (Il ne s’est pas arrêté à aimer seulement et comme conséquence de son amour, Il était prêt à tout) qu’Il a donné son Fils unique… Le Seigneur Jésus nous apprend qu’Il n’y a pas de plus grand amour que celui de donner sa vie pour ses amis. Jean 15 :13.

A cause de l’amour de Dieu pour nous, nous sommes contraints, nous aussi de L’aimer en retour, de répondre à son amour. L’apôtre Jean dit dans 1 Jean 4 :19 :
« Pour nous, nous l’aimons, parce qu’Il nous a aimés le premier. »

Dieu nous a aimés le premier et nous devons nous aussi L’aimer. Et si nous L’aimons nous devons être prêts à tout pour Lui. Rappelons-nous que nous vivons dans les derniers jours. L’une des choses qui marquent les derniers jours est le refroidissement de l’amour d’un plus grand nombre. Le Seigneur Jésus en parle dans Matthieu 24 :12 :
« Et, parce que l’iniquité se sera accrue, la charité (l’amour) du plus grand nombre se refroidira. »

La version Parole de vie 2017 dit : « Le mal deviendra de plus en plus fort. A cause de cela, beaucoup de gens auront moins d’amour. »

Le verset suivant dit mais celui qui persévèrera jusqu’à la fin sera sauvé. En d’autres termes, celui qui continuera à aimer, celui qui continuera à faire du bien, c’est celui-là qui sera sauvé. Parce qu’en tant qu’enfants de Dieu, c’est l’amour de Dieu qui doit nous pousser à tout…sans l’amour de Dieu, nous ne pouvons pas faire quelque chose que ce soit pour Dieu. Nous tomberons dans le piège de l’égoïsme et commencerons à « nous sauver nous-mêmes ». Alors que le Seigneur nous a appris que celui qui cherchera à sauver sa propre vie la perdra.

L’apôtre Paul nous le confirme à travers de sa lettre à Timothée, dans 2 Timothée 3 :1-4 :
« Sache que, dans les derniers jours, il y aura des temps difficiles. (2) Car les hommes seront égoïstes, amis de l’argent, fanfarons, hautains, blasphémateurs, rebelles à leurs parents, ingrats, irréligieux, (3) insensibles, déloyaux, calomniateurs, intempérants, cruels, ennemis des gens de bien, (4) traîtres, emportés, enflés d’orgueil, aimant le plaisir plus que Dieu, (5) ayant l’apparence de la piété, mais reniant ce qui en fait la force. Eloigne-toi de ces hommes-là. »

Rappelons que « car » est une conjonction de coordination. Elle introduit une explication, une raison, une cause à une proposition. Les temps difficiles dans les derniers jours ne sont pas là à cause du fait que nous sommes dans les derniers, mais plutôt, c’est parce que les hommes sont devenus égoïstes. Je ne mentionne pas toutes les qualificatives qui viennent après parce que si nous les regardons de près, nous allons voir que c’est seulement l’égoïsme mais avec d’autres mots ou un peu nuancé. Un jour, on prendra le temps de revenir dessus.

Cette semaine jusqu’à la suite, faisons le choix de ne pas être égoïste, mais d’être prêt à tout pour notre Dieu, pour notre Seigneur Jésus ! La question que je te pose est celle-ci : « Qu’es-tu prêt à faire pour Jésus ? »

Avant de clôturer, lisons ce passage que j’ai mentionné ci-haut, ce que le Seigneur Jésus a dit dans Marc 8 :35 :
« Car celui qui voudra sauver sa vie la perdra, mais celui qui perdra sa vie à cause de moi et de la bonne nouvelle la sauvera. »

Perdre sa vie ici ce n’est pas seulement à prendre littéralement, parce que personne ne peut accepter de perdre sa vie pour une personne qu’elle n’aime pas. Et si une personne est prête à donner sa vie pour une cause, je ne vois pas ce qu’elle ne peut pas donner d’autres pour cette cause-là ! Si j’ai donné ma vie à Jésus, ce ne sera pas difficile pour moi de donner de mon temps à Jésus, de donner mon argent à Jésus, de donner mes biens à Jésus…comme Il dit, pour ces deux causes Jésus et la bonne nouvelle.

Enfin, Paul affirme ceci de Dieu dans Romains 8 :32 :
« Lui, qui n’a point épargné son propre Fils, mais qui l’a livré pour nous tous, comment ne nous donnera-t-Il pas aussi toutes choses avec Lui ? »

C’est absurde pour Dieu de nous refuser quoi que ce soit alors qu’Il ne nous a pas refusé ce qu’Il avait d’unique et de plus précieux, Son Fils ! C’est absurde aussi, si nous pouvons refuser quoi que ce soit à Jésus alors que nous Lui avons donné nos vies.

Cette semaine alors, je suis prêt à tout pour Jésus ! Je suis prêt à Lui obéir ! Je suis prêt à faire tout ce qu’Il me demande de faire ! Je suis prêt à aller partout où Il m’enverra ! Je suis prêt à donner tout ce qu’Il me demande ! Je suis prêt à tout pour mon Jésus et pour Sa bonne nouvelle !

C’était votre bien-aimé, l’apôtre Wisdom Bomolo Bokungu. Que Dieu vous bénisse et vous comble de Ses bienfaits en cette semaine de la traversée. Clique ici pour voir la prière et la bénédiction de la semaine.

Une réponse

  1. Amen! Merci pour Ta Parole tendre Père, je Te donne mon cœur et je veux T’obéir, je veux continuer à Te faire confiance mon Dieu, besoin de Ton aide Cher Saint-Esprit. Au Nom glorieux de Jésus-Christ, Amen!

Laisser un commentaire

Cliquez pour envoyer vos requêtes et votre contribution pour le programme.

%d blogueurs aiment cette page :