Entrer, jouir et demeurer dans le repos de tous côtés

Dieu fixe de nouveau un jour !
« Aujourd’hui, Dieu me dit de te dire qu’Il ne t’avait pas créé pour la souffrance mais pour que tu jouisses du bonheur. »

Shalom bien-aimé !
Que la paix de Dieu qui surpasse toute intelligence, Sa joie ineffable ainsi que la communion avec le Saint-Esprit soient ton partage au nom glorieux de Jésus-Christ.

Dans cette partie, nous introduisons la 3ème facette du repos ou la troisième dimension du repos :

Le repos au milieu des difficultés

A chaque fois que nous voulons examiner une situation quelconque de la vie de l’homme, il faut toujours retourner à l’origine pour chercher à connaître quelle était l’idée première de Dieu.

Lorsque l’on parle des difficultés, l’on fait allusion à tout ce qui rend une chose difficile. Il peut donc s’agir des obstacles, des empêchements, des oppositions, de la misère ou carrément à tout ce qui peut nous faire souffrir. Etant donné que nous parlons du repos de tous côtés, l’une des choses qui peut voler notre paix et nous faire sombrer dans les inquiétudes, l’incertitude etc. ces sont les difficultés de la vie.

Quand tu regardes les réalités autour de toi, tout ce qui se passe dans ta vie aujourd’hui, si cela n’est pas rassurant, si tu vis des difficultés, il est fort probable que tu perdes la paix en pensant à ton avenir. Tu te dis, si déjà aujourd’hui je souffre comme ça, quel sera mon sort demain ? Qu’est-ce que mon avenir me réserve-t-il ?

Peu importe tout ce que nous pouvons vivre comme difficultés, notre repos est très déterminant. L’état de notre cœur déterminera si nous allons nous en sortir d’une part ou si nous allons sombrer, rester dans la même situation, stagner ou même rétrograder de l’autre.

La première question que nous allons nous poser ici est celle de savoir : les difficultés faisaient-elles parties du plan de Dieu pour nous à la création ?

1) L’homme n’avait pas été créé pour la souffrance, pour les difficultés

Aujourd’hui, naturellement, pour que l’homme fasse face à des difficultés, ce dernier doit être entraîné. C’est vrai qu’en créant l’homme, Dieu avait certainement mis en lui la capacité de pouvoir s’adapter. Cependant, quand il s’agit de s’adapter, c’est-à-dire que l’on n’est pas vraiment dans les conditions convenables dans lesquelles nous devrions être. Pour dire que l’homme n’avait pas été créé pour vivre dans des conditions difficiles.

L’intention de Dieu à la création

Lorsque Dieu a créé l’homme, Il ne l’avait pas placé n’importe où, mais dans un jardin. Quand je mentionne jardin, à quoi penses-tu ? Quelles sont les images qui traversent ta tête ? Oui, c’est là, à la création que l’homme devait rester, vivre, travailler. Je commence ici pour que déjà chacun d’entre nous sache que Dieu n’avait pas créé l’homme pour souffrir. Ce n’était pas l’intention de Dieu que l’homme se retrouve dans des difficultés. Cela nous aidera à croire que peu importe ce que je vis comme difficultés aujourd’hui, cela n’a jamais été dans les intentions de Dieu pour ma vie et m’aidera à espérer à un avenir meilleur que mon présent actuel ou encore mon passé douloureux.

Le jardin d’Eden

Ce matin, méditons sur le premier lieu d’habitation de l’homme, le jardin d’Eden. Mon dictionnaire le définit comme un endroit magnifique ou paradisiaque, où on s’y trouve heureux et jovial.

Voyons la description de ce merveilleux endroit dans Genèse 2 :8-12:
« Puis l’Eternel Dieu planta un jardin en Eden, du côté de l’orient, et il y mit l’homme qu’il avait formé. (9) L’Eternel Dieu fit pousser du sol des arbres de toute espèce, agréables à voir et bons à manger, et l’arbre de la vie au milieu du jardin, et l’arbre de la connaissance du bien et du mal. (10) Un fleuve sortait d’Eden pour arroser le jardin, et de là il se divisait en quatre bras. (11) Le nom du premier est Pischon; c’est celui qui entoure tout le pays de Havila, où se trouve l’or. (12) L’or de ce pays est pur; on y trouve aussi le bdellium et la pierre d’onyx. »

Peux-tu prendre le temps de méditer sur ce passage ? Quand la Bible dit que c’était agréable à voir, c’était ainsi sans aucune forme de trucage. Aujourd’hui dans tout ce que l’on cherche à nous présenter comme beau, agréable, il y a soit, un montage, une mise en scène, un maquillage etc. Mais ce que Dieu avait créé, sans aucun filtre, était agréable à voir et non pas qu’agréable à voir mais aussi bon à manger.

Alors que j’écris ces lignes, je pense à la série Oublier toutes ses souffrances que tu peux retrouver sur le site et lire à ton rythme et si Dieu nous aide, nous le mettrons aussi en format livre pour bénir encore plus de personnes.

Si l’intention première de Dieu en créant l’homme était que ce dernier soit dans des bonnes conditions, Dieu a-t-il changé ses intentions ? La réponse est non ! Nous verrons qu’est ce qui a fait que l’homme se retrouve dans les difficultés et comment être dans le repos même quand on se trouve en plein milieu des difficultés ?

Je vais clôturer cette introduction avec cette merveilleuse Parole de notre Seigneur Jésus-Christ. Alors qu’il souffrait, cloué à Golgotha, ayant passé par la torture si je peux le dire ainsi (arrestation arbitraire, coups de fouet, coups de poing, couronne d’épines, crucifixion, les insultes des hommes et plus particulièrement de l’un de brigand cloué à ses côtés…) alors que l’autre brigand lui dit ceci :

« …souviens-toi de moi, quand tu viendras dans ton règne. »

« Jésus lui répondit : Je te le dis en vérité, aujourd’hui tu seras avec moi dans le paradis. » Luc 23 :42-43

Passes-tu par des difficultés ?

Sache que dès le départ cela ne faisait pas partie des projets de Dieu pour toi.

Souffres-tu ?

Sache que le paradis existe vraiment. Nous pouvons accéder dans le repos de Dieu sur terre et ensuite, en permanence dans l’éternité.

Que Dieu te bénisse et à très bientôt.

Cher tendre Père céleste, je Te bénis pour Ta Parole qui est la vérité !
Je Te rends grâces parce que Tu ne m’as pas créé pour que je vive dans des difficultés, Tu ne m’as pas créé pour que je souffre. Tu m’as créé pour le bonheur et pour preuve, à la création de l’homme, Tu as planté pour lui son premier jardin. Tu voulais qu’il vive et travaille dans des bonnes conditions dès le départ. Peu importe ce que je vis aujourd’hui, je Te bénis parce que je connais Tes intentions premières pour moi.
Cher Saint-Esprit, je prie que Tu me donnes l’intelligence et la sagesse afin de me permettre d’être dans le repos peu importe ce que je vis et traverse actuellement.

Que toute forme d’angoisses, de peur, de tristesse soit détruite au nom puissant de Jésus.
Je crois en ton repos, et j’y accède peu importe les difficultés autour de moi au nom glorieux de Jésus. Amen, amen, amen.

3 réponses

Laisser un commentaire