Entrer, jouir et demeurer dans le repos de tous côtés

Dieu fixe de nouveau un jour !
« Aujourd’hui, Dieu me dit de te dire de veiller sur ta langue et de l’utiliser beaucoup plus et régulièrement dans la prière afin de préserver ta vie et celle des autres. »

Shalom bien-aimé !
Que la paix de Dieu qui surpasse toute intelligence, Sa joie ineffable ainsi que la communion avec le Saint-Esprit soient ton partage au nom glorieux de Jésus-Christ.

Le repos avec soi-même (suite i)

Toujours dans la 2ème facette du repos, nous parlons de Comment et pourquoi est-il important de veiller sur notre conscience ?

J’espère que tu as remarqué que nous n’avons répondu qu’à la question pourquoi est-il important de veiller sur notre conscience ? En d’autres termes, pourquoi faut-il avoir une bonne conscience ou une conscience pure ? Nous avons vu 6 raisons avec des références bibliques et j’espère que cela nous a aidés. Merci cher Saint-Esprit. Alors, nous ne pouvons pas finir cette partie sans répondre à la question comment faire pour garder une bonne conscience ? Nous verrons 4 choses à faire pour avoir et garder une bonne conscience.

(1) Il faut prier régulièrement et consciemment pour garder une bonne conscience

Pourquoi est-ce possible que la vie et la mort soient au pouvoir de la langue ? Plusieurs ne savent pas et sous-estiment le pouvoir des paroles qui sortent de leurs bouches. La prière est la dimension la plus élevée de l’usage sa langue. Lorsqu’une personne ne prie, sa langue n’est pas utilisée pour dire n’importe quoi et elle ne s’adresse pas non plus à n’importe qui mais au Dieu Tout-Puissant, Tout Suffisant, El-Shaddaï ! Celui à qui rien n’est impossible.

Jacques parle de la langue comme d’un petit membre mais qui peut avoir un grand impact négatif dans nos vies. Jacques a plus mentionné les impacts négatifs que notre langue peut avoir. Cependant, dans tout ce qui existe, il y a toujours une dualité : le positif et le négatif. S’il y a un côté négatif de la langue, il y a aussi un côté positif. Chacun a le choix d’utiliser sa langue soit positivement, soit négativement ! L’une des manières d’utiliser positivement sa langue, c’est de l’utiliser dans la prière. Faisons le statistique pour voir dans quoi est-ce que nous utilisons notre langue le plus souvent ? Dans les causeries inutiles ? Dans le bavardage ? Dans le commérage ? Dans la médisance ? Dans les imprécations ?

Lisons Jacques 3 :2-5 :

« Nous bronchons tous de plusieurs manières. Si quelqu’un ne bronche point en paroles, c’est un homme parfait, capable de tenir tout son corps en bride.

(3) Si nous mettons le mors dans la bouche des chevaux pour qu’ils nous obéissent, nous dirigeons aussi leur corps tout entier. (4) Voici, même les navires, qui sont si grands et que poussent des vents impétueux, sont dirigés par un très petit gouvernail, au gré du pilote. (5) De même, la langue est un petit membre, et elle se vante de grandes choses. Voici, comme un petit feu peut embraser une grande forêt ! (6) La langue aussi est un feu; c’est le monde de l’iniquité. La langue est placée parmi nos membres, souillant tout le corps, et enflammant le cours de la vie, étant elle-même enflammée par la géhenne. »

Notre conscience est souillée par le péché, les mauvais actes que nous commettons. Dans ce passage, l’apôtre Jacques nous enseigne que nous bronchons tous de plusieurs manières et que si nous ne bronchons point en parole, nous sommes des hommes parfaits et capable de tenir tout le corps en bride.

Comment notre langue peut-elle avoir aussi un grand impact dans notre vie ? Prenons tout ce que l’apôtre Jacques nous dit, et tournons cela dans un sens positif. Par notre langue, nous donnons la direction à notre vie, à notre destinée. La langue peut être ce feu qui peut consumer tout ce qui est de l’ennemi contre nous. La langue peut changer le cours de notre vie si, au lieu d’être enflammée par la géhenne, elle est enflammée par le Saint-Esprit. Rappelons-nous du Psaume 81 :10 :
« Je suis l’Eternel, ton Dieu, qui t’ai fait monter du pays d’Egypte ; ouvre ta bouche, et je la remplirai. »

L’une des faiblesses de l’homme en général ou du chrétien en particulier, c’est de ne pas savoir ce qu’il lui convient de demander la prière. C’est ainsi que le Saint-Esprit intervient pour nous aider. (Romains 8 :26) Puisque nous ne savons pas ce que nous pouvons demander de bien, penses-tu qu’il y ait quelqu’un qui sait vraiment ce qu’il veut ? La réponse est non. L’une des raisons, c’est parce que nous n’avons pas été créés pour nous, mais pour Dieu ; nous ne sommes pas venus dans le monde pour faire notre volonté, mais la volonté de Dieu. Et dans ce monde si nous ne sommes pas en train de faire la volonté de Dieu, d’une manière ou d’une autre, directement ou indirectement, nous nous retrouvons en train de faire la volonté d’autres personnes. Un exemple simple, quand tu pars au travail, que fais-tu ? Ce que tu veux ou ce que ton entreprise veut ? Si tu fais ce que tu veux et qui est contraire à ce que veut l’entreprise, qu’est ce qui arrivera ? Tu seras viré… C’est la même chose avec notre vie, si nous ne faisons pas la volonté de Dieu durant les jours de nos vies, notre sort est scellé dans l’éternité.

Voilà pourquoi, la première chose à faire pour garder une bonne conscience, c’est de prier et de prier sans cesse comme nous recommande l’apôtre Paul dans 1 Thessaloniciens 5 :17. Tout ce qui te dérange doit être mentionné dans la présence de Celui qui est capable de tout changer.

Hébreux 13 :18 :
« Priez pour nous ; car nous croyons avoir une bonne conscience, voulant en toutes choses bien nous conduire. »

J’aime cette demande de prière de l’apôtre Paul, même si cela ne concerne pas la conscience directement, mais la bouche ; et tout ce qui passe par la bouche influencera toujours notre conscience. Dans Ephésiens 6 :19, il dit :

« Priez pour moi, afin qu’il me soit donné, quand j’ouvre la bouche, de faire connaître hardiment et librement le mystère de l’Evangile, pour lequel je suis ambassadeur dans les chaînes, et que j’en parle avec assurance comme je dois en parler. »

Donc, il est possible d’ouvrir la bouche sans faire connaître le mystère de l’Evangile et parler d’autres choses ou encore de ne pas en parler comme il faut, de ce qu’il faut. Plusieurs prédicateurs ou « serviteurs de Dieu » tombent dans ce piège. C’est-à-dire qu’ils ne prêchent toujours pas sous l’inspiration du Saint-Esprit mais plutôt parce qu’ils ont des motifs qui n’ont rien à voir avec le salut des âmes et l’édification du Corps de Christ. Ces actes ne conduiront qu’à souiller la conscience de celui qui les pratiques.

A chaque fois que nous disons ce qui n’est pas correct, souvent cela nous travaille après. Cela ne t’est-il pas encore arrivé ? Tu sors quelque chose de ta bouche et dans la suite, tu te dis, mais pourquoi et comment j’ai pu dire telle chose. De fois, la personne à qui tu t’es adressée n’est plus là, elle est déjà partie. Comment feras-tu ? Tu vois ? Si la personne est là, tu peux demander pardon…je ne voulais pas dire ce qui est sorti de ma bouche. La réponse à tout cela, c’est la prière ! Prions sans cesse !

Alors, veux-tu avoir et garder une bonne conscience, une conscience pure ?

Prie sans cesse et demande aussi aux autres, à tes tiens de prier pour toi. Je pense avoir parlé de ce point quelque part, mais il était important de revenir dessus et d’insister encore. Que Dieu te bénisse et à très bientôt !

A suivre…

Cher tendre Père céleste, merci pour Ta Parole ce matin.
Ta Parole est la vérité. Je prie et demande la grâce de la mettre en pratique. Par ma force, par moi-même, je ne suis et ne peux rien.
Cher Saint-Esprit, assiste-moi et aide-moi à prier convenablement, à bien utiliser ma langue afin qu’elle contribue à garder ma conscience pure.

Comme il est écrit, si je ne bronche pas en parole, je peux tenir tout mon corps en bride, je prie que ma bouche soit utilisée plus pour prier que pour parler de n’importe quoi !

Que ma bouche soit l’instrument pour frayer le chemin de ma destinée ! Que ma bouche soit l’instrument de l’édification de plusieurs au nom puissant de Jésus !
Amen, amen, amen.

Que Dieu te bénisse et te comble de Ses bienfaits au nom glorieux de Jésus-Christ !

Si tu es béni, n’hésite pas à commenter pour nous encourager et à partager pour bénir aussi les autres.

3 réponses

Laisser un commentaire

%d