Shalom bien-aimé.e dans le Seigneur !
Que la paix de Dieu qui surpasse toute intelligence, Sa joie ineffable ainsi que la communion avec le Saint-Esprit soient notre partage ce nouveau jour et cette nouvelle semaine !

Nous voici dans la première semaine complète d’Octobre 2022, le tout dernier trimestre de l’année.

Cette semaine, nous voulons nous approprier cette Parole dans Proverbes 22 :10, il est écrit :
« C’est la bénédiction de l’Eternel qui enrichit, Et il ne la fait suivre d’aucun chagrin. »

Lorsque Dieu appelle notre père dans la foi Abraham, et que ce dernier répond à son appel, voici ce qu’Il lui a dit dans Genèse 12 :1-3 :
« L’Eternel dit à Abram : Va-t-en de ton pays, de ta patrie, et de la maison de ton père, dans le pays que je te montrerai. (2) Je ferai de toi une grande nation, et je te bénirai; je rendrai ton nom grand, et tu seras une source de bénédiction. (3) Je bénirai ceux qui te béniront, et je maudirai ceux qui te maudiront; et toutes les familles de la terre seront bénies en toi. »

L’appel d’Abraham commence par cette merveilleuse promesse qui résultera ou s’accomplira suite son obéissance. Dieu promet à Abraham 8 choses comme suit :
(1) de faire de lui une grande nation
(2) de le bénir
(3) de rendre son nom grand
(4) de faire de lui une source de bénédiction
(5) de bénir ceux qui le béniront
(6) de maudire ceux qui le maudiront
(7) de faire que toutes les familles de la terre soient bénies en lui.

La bénédiction de l’Eternel qui enrichit est celle que Dieu avait fait à Abraham et à sa postérité. C’est la seule vraie bénédiction que toutes les familles de la terre ne pourront recevoir qu’en lui, Abraham. Cependant, quel est le lien entre toutes les familles de la terre et Abraham ? Le lien entre toutes les familles de la terre et Abraham, c’est le Christ Jésus. Tout celui qui vient à Christ devient la postérité d’Abraham et héritier selon la promesse. Parce que, c’est Christ qui est la postérité d’Abraham. Quand nous le revêtons, c’est l’expression que Paul a utilisé et que nous venons à Lui, nous devenons nous aussi la postérité d’Abraham et héritiers selon la promesse de Dieu.

Lisons ces portions d’écritures dans Galates 3 :16, 26-29 :
« Or les promesses ont été faites à Abraham et à sa postérité. Il n’est pas dit : et aux postérités, comme s’il s’agissait de plusieurs, mais en tant qu’il s’agit d’une seule : et à ta postérité, c’est-à-dire, à Christ. Car vous êtes tous fils de Dieu par la foi en Jésus-Christ; (27) vous tous, qui avez été baptisés en Christ, vous avez revêtu Christ. (28) Il n’y a plus ni Juif ni Grec, il n’y a plus ni esclave ni libre, il n’y a plus ni homme ni femme; car tous vous êtes un en Jésus-Christ. (29) Et si vous êtes à Christ, vous êtes donc la postérité d’Abraham, héritiers selon la promesse. »

Suivez bien l’évolution de la pensée :
(a) Le lien entre nous et Abraham, c’est Christ. Pourquoi Christ ?
(b) C’est parce que, c’est le Christ qui est la véritable postérité d’Abraham à qui la promesse de la bénédiction avait été faite. Pour que cette bénédiction nous parvienne, il était devenu malédiction pour nous.

Lisons Galates 3 :13-14:
« Christ nous a rachetés de la malédiction de la loi, étant devenu malédiction pour nous-car il est écrit : Maudit est quiconque est pendu au bois,- (14) afin que la bénédiction d’Abraham eût pour les païens son accomplissement en Jésus-Christ, et que nous reçussions par la foi l’Esprit qui avait été promis. »

Wow ! Que c’est glorieux !

(c) C’est la bénédiction d’Abraham qui fait que nous puissions avoir le Saint-Esprit. Pourquoi le Saint-Esprit ? Quel est le lien entre le Saint-Esprit et la bénédiction de l’Eternel qui enrichit ?

(d) C’est parce que, c’est le Saint-Esprit qui connait toutes les bonnes choses que le Père a préparées pour chacun d’entre nous et nous les révèles suivant 1 Corinthiens 2 :9-10. Lisons :

« Mais, comme il est écrit, ce sont des choses que l’œil n’a point vues, que l’oreille n’a point entendues, et qui ne sont point montées au coeur de l’homme, des choses que Dieu a préparées pour ceux qui l’aiment. (10) Dieu nous les a révélées par l’Esprit. Car l’Esprit sonde tout, même les profondeurs de Dieu. »

Dieu qui est devenu notre Père céleste, le Seigneur Jésus Le compare avec les pères terrestres dans Matthieu 7 et Luc 11. Le Seigneur Jésus déclare ceci dans Matthieu 7 :9-11

« Lequel de vous donnera une pierre à son fils, s’il lui demande du pain ? (10) Ou, s’il demande un poisson, lui donnera-t-il un serpent ? (11) Si donc, méchants comme vous l’êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, à combien plus forte raison votre Père qui est dans les cieux donnera-t-il de bonnes choses à ceux qui les lui demandent. »

Ici, nous voyons que le Père donne de bonnes choses à ceux qui les lui demandent. Ces bonnes choses sont celles qui nous béniront et feront que nous soyons enrichit. Cependant, il peut arriver que nous demandions mal. Et le fait de demander mal peut nous empêcher de recevoir de la part de Dieu. Voyons comment Jacques 4 :3 nous le dit :
« Vous demandez, et vous ne recevez pas, parce que vous demandez mal, dans le but de satisfaire vos passions. »

Il ne suffit donc pas juste de demander pour recevoir les bonnes choses que Dieu a pour nous, mais nous devons bien demander. Alors, qui est mieux placer pour nous aider à bien demander si ce n’est pas le Saint-Esprit ? C’est Lui qui connait les profondeurs même du cœur de Dieu concernant nos vies.

C’est ainsi que Luc 11 :13, ne s’est pas contenté de juste dire que Dieu demande de bonnes choses à ceux qui les lui demandent, mais Dieu donne plutôt, le Saint-Esprit.  Lisons Luc 11 :11-13 :

« Quel est parmi vous le père qui donnera une pierre à son fils, s’il lui demande du pain ? Ou, s’il demande un poisson, lui donnera-t-il un serpent au lieu d’un poisson ? (12) Ou, s’il demande un œuf, lui donnera-t-il un scorpion ? (13) Si donc, méchants comme vous l’êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, à combien plus forte raison le Père céleste donnera-t-il le Saint-Esprit à ceux qui le lui demandent. »

C’est-à-dire, avant de demander quoi que ce soit, nous devons d’abord nous assurer de demander le Saint-Esprit. Ce n’est pas par le Saint-Esprit que nous pouvons demander avec exactitude les choses que le Père nous a réservées et ce ne sera pas pour satisfaire nos passions mais plutôt pour faire avancer son royaume et faire de nous de sources de bénédictions comme notre papa Abraham.

Il est écrit dans Romains 8 :26-27 :
« De même aussi l’Esprit nous aide dans notre faiblesse, car nous ne savons pas ce qu’il nous convient de demander dans nos prières. Mais l’Esprit lui-même intercède par des soupirs inexprimables; (27) et celui qui sonde les cœurs connaît quelle est la pensée de l’Esprit, parce que c’est selon Dieu qu’il intercède en faveur des saints. »

Grâce à l’aide du Saint-Esprit, nous ne passerons pas à côté de bonnes choses que Dieu nous a promises et qui ferons que nous soyons enrichis. Voilà pourquoi, cette semaine, chacun d’entre nous se dira : Que Ta bénédiction m’enrichisse O tendre Père céleste !

Cliquez ici pour voir la prière de la semaine. Déjà, sur base de cette exhortation, chacun peut prier. Bon début de semaine et que Dieu vous bénisse et vous comble de Ses bienfaits au nom glorieux de Jésus-Christ.


Découvrez et participez à notre tout premier marathon de prière dénommé: « JNNCT », Jour et Nui, Nous Crions à Toi. Prenez rendez-vous afin de vous tenir à la brèche en faveur de votre famille, votre propre vie et tout ce qui vous montera dans le coeur.

Une réponse

Laisser un commentaire