Shalom bien-aimé.e!

Que la paix de Dieu qui surpasse toute intelligence, sa joie ineffable et la communion du Saint-Esprit soient votre partage dans le glorieux nom de notre Seigneur Jésus-Christ.

Jusqu’à ce qu’il pleuve est le thème de la première édition de notre tout premier marathon de prière dénommé JNNCT « Jour et Nuit, Nous Crions à Toi » auquel je vous invite cordialement. Je reviendrai pour vous en parler avec plus de détails.

Ce thème est tiré de l’histoire de Elie, j’espère que vous connaissez. L’épisode qui nous intéresse se trouve au chapitre 18 du livre de 1 Rois. Prenons notre première lecture au verset premier, soit 1 Rois 18 :1, il est écrit :
« Bien des jours s’écoulèrent, et la parole de l’Eternel fut ainsi adressée à Elie, dans la troisième année : Va, présente-toi devant Achab, et je ferai tomber de la pluie sur la face du sol. »

Pour faire un petit résumé, Israël traversait une période très critique. Le peuple de Dieu qui est supposé n’adorer que le seul vrai Dieu YHWH qui les avait délivrés de l’esclavage en Egypte et qui leur a donné un pays dans lequel coulent le lait et le miel, s’est détourné de Dieu. Achab, influencé par son épouse, fit beaucoup de mal à l’Eternel. C’est alors qu’au chapitre 17 de 1 Rois, Elie est allé à sa rencontre et a déclaré qu’il n’y aura plus de pluie dans le pays sinon à sa parole.

J’essaie vraiment d’être bref et de ne prendre que l’essentiel pour nous édifier. Permettez que je saute plusieurs points que vous pouvez lire vous-même ou que vous connaissez certainement. Revenons dans 1Rois 18 :1.

Que dit Dieu à Elie ? Que lui promet Dieu ? C’est de faire tomber de la pluie sur la face du sol.

C’est la bonne parole sortie de la bouche de Dieu afin de mettre fin à une sécheresse qui a causé la famine dans le pays pendant trois ans et six mois. Elie étant un homme spirituel, savait que bien que Dieu ait sorti Sa Parole, bien qu’il ait fait une promesse, celle-ci ne va pas s’accomplir juste comme cela. Elie savait qu’il avait sa part de responsabilité. C’est ce que plusieurs d’entre nous ne savent pas. Plusieurs personnes cherchent et courent derrière les prophéties, les bonnes paroles concernant leur vie, cependant, elles s’arrêtent.

Toute bonne parole de Dieu prononcée à notre égard, toute prophétie sur nous est un appel à la prière.

Plusieurs sont paresseux et même absents dans les lieux de prière. D’autres s’arrêtent à déposer leurs sujets de prière çà et là comme un chasseur qui laisse ses pièges dans différents endroits de la brousse ou encore un pêcheur qui fait de même avec son filet. L’appel à la prière est premièrement une responsabilité personnelle que chacun d’entre nous doit prendre à cœur. Il n’y a pas meilleur prophète pour votre vie, meilleur intercesseur pour votre vie que vous-même. L’intercession occupe une place importante dans le Corps de Christ, cependant, chaque membre est appelé à se lever dans la prière. Plus vous vous levez dans l’intercession potr autres, les prières seront encore plus efficace.

Pour ce, Elie n’a pas croisé ses bras, n’est pas allé dormir, mais il est allé sur la montagne afin de prier pour que Dieu accomplisse Sa promesse de faire tomber la pluie. Lisons 1 Rois 18 :41-45 :
« Et Elie dit à Achab : Monte, mange et bois; car il se fait un bruit qui annonce la pluie. 42 Achab monta pour manger et pour boire. Mais Elie monta au sommet du Carmel; et, se penchant contre terre, il mit son visage entre ses genoux, 43 et dit à son serviteur : Monte, regarde du côté de la mer. Le serviteur monta, il regarda, et dit : Il n’y a rien. Elie dit sept fois : Retourne. 44 A la septième fois, il dit : Voici un petit nuage qui s’élève de la mer, et qui est comme la paume de la main d’un homme. Elie dit : Monte, et dis à Achab : Attelle et descends, afin que la pluie ne t’arrête pas. 45 En peu d’instants, le ciel s’obscurcit par les nuages, le vent s’établit, et il y eut une forte pluie. Achab monta sur son char, et partit pour Jizreel. »

Retenons ces 3 points essentiels :

(1) Dieu peut donner la parole, faire une promesse, mais pour qu’elle s’accomplisse, nous devons aller sur la montagne pour prier. Nous devons comprendre cette vérité et l’appliquer. Dieu vous montre votre avenir qui est meilleur, n’allez pas croiser les bras et attendre que cela juste comme cela. Allez dans les lieux secrets afin que Dieu vous conduise à l’accomplissement de sa parole ou ses promesses pour vous.

(2) Il y a une catégorie de personnes qui ont le droit de vivre leur vie (une expression que vous comprenez). Elles peuvent aller manger et boire. C’est normal pour elles. Il ne faut pas les suivre, elles n’ont pas entendues la voix de Dieu comme vous. Elles n’ont pas la promesse de Dieu comme vous. En ce qui vous concerne, allez sur la montagne et priez.

(3) Parce que c’est vous qui avez reçu la promesse de Dieu, sachez que tout le monde dépend de vous. Pour qu’il pleuve de nouveau et que tout le pays bénéficie du fruit de la terre, vous devez prier sans relâcher. Tant qu’il n’y a pas ce petit nuage, vous ne devez pas descendre de la montagne. C’est l’appel à la persévérance. Vous êtes peut-être la personne par qui Dieu va passer pour bénir plusieurs personne. La pluie n’allait pas tomber que sur Elie mais sur tout le pays. Donc, à travers de votre prière, Dieu peut bénir votre pays, votre ville, votre communauté, votre entreprise, votre famille et votre propre vie.

C’est la raison pour laquelle nous disons : « Jusqu’à ce qu’il pleuve ! »

Que Dieu vous bénisse et vous comble de Ses bienfaits au nom glorieux de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ de Nazareth.

C’est déjà à la fin de ce mois que nous comptons venir en aide aux enfants défavorisés, aux orphelins à travers de l’activité : Aidons-les à étudier cette année. N’hésitez pas à y participer et que Dieu se souvienne de vos enfants jusqu’aux générations futures au nom de Jésus !

Cliquez ici pour en savoir plus.

Laisser un commentaire