Shalom bien-aimé.e !

Que la paix de Dieu qui surpasse toute intelligence, Sa joie ineffable et la communion du Saint-Esprit soient notre partage en ce jour et nouvelle semaine.

A chaque fois que nous aurons l’occasion de rendre grâces à notre Abba, nous ne cesserons de le faire et ce, de tous nos cœurs. Nous bénissons notre Abba pour ce nouveau jour et cette nouvelle semaine, la première semaine complète de Septembre. Pour ceux qui prient avec nous, Septembre est notre mois des fils de Dieu et de la foi. Sur ce site, nous continuerons avec notre série le livre de vie, mais dans nos cultes, nous enseignerons sur la foi. Hier, par la grâce de Dieu, nous avions partagé et introduit avec comme thème : Parce que la foi est une ferme assurance des choses qu’on espère…quelles choses devons-nous alors espérer ? Je vous prie de cliquer ici pour suivre la vidéo sur notre chaîne YouTube. Si vous êtes intéressé, cliquez ici pour télécharger l’audio. Que Dieu vous bénisse.

Il est écrit dans Luc 11 :11-13

« Quel est parmi vous le père qui donnera une pierre à son fils, s’il lui demande du pain ? Ou, s’il demande un poisson, lui donnera-t-il un serpent au lieu d’un poisson ? (12) Ou, s’il demande un œufs, lui donnera-t-il un scorpion ? (13) Si donc, méchants comme vous l’êtes, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, à combien plus forte raison le Père céleste donnera-t-il le Saint-Esprit à ceux qui le lui demandent. »

Glorieux ! Le Seigneur Jésus compare les parents terrestres à notre Père céleste. Si les parents terrestres aussi méchants qu’ils sont peuvent donner de bonnes choses ? Le Père céleste, le Seul a être bon nous donne au-delà de bonnes choses, Il nous donne le Saint-Esprit. Les bonnes choses que les parents terrestres peuvent donner sont des choses périssables, des choses qui ne peuvent bénéficier qu’à ceux qui les reçoivent…mais le Père céleste nous donne des vraies bonnes choses, celles qu’Il avait préparées pour nous avant la fondation du monde. C’est pour cela que dans la version de Matthieu 7, l’on parle juste de bonnes choses, mais dans celle de Luc, à la place de bonnes choses, l’on parle du Saint-Esprit. Vous connaissez la raison, c’est tout simplement parce que le Saint-Esprit connait tout ce que le Père céleste a préparées pour nous et nous les a données par Sa grâce.

C’est ce qui est écrit dans 1 Corinthiens 2 :9-10 et 12 :
« Mais, comme il est écrit, ce sont des choses que l’œil n’a point vues, que l’oreille n’a point entendues, et qui ne sont point montées au cœur de l’homme, des choses que Dieu a préparées pour ceux qui l’aiment. (10) Dieu nous les a révélées par l’Esprit. Car l’Esprit sonde tout, même les profondeurs de Dieu. (12) Or nous, nous n’avons pas reçu l’esprit du monde, mais l’Esprit de Dieu, afin que nous connaissions les choses que Dieu nous a données par sa grâce. »

Les bonnes choses que le Père céleste sont tellement importantes et glorieuses qu’il nous faut Son Esprit pour les connaître. Le Père sait qu’il y a un voleur sur cette terre, l’ennemi, pour ce, Il a caché ces bonnes choses et nous les révèle seulement si nous pouvons L’aimer. Ces bonnes choses que l’œil n’a point vues, que l’oreille n’a point entendues et qui ne sont pas montées au cœur de l’homme sont des choses que Dieu a préparées pour ceux qui l’aiment.

Et parce qu’il nous est impossible d’aimer Dieu par nous-mêmes, le Saint-Esprit vient encore déverser l’amour de Dieu dans nos cœurs afin que nous soyons capables de L’aimer pour que nous accédions aux choses qu’Il nous a préparées. Cette semaine donc, chacun d’entre nous doit s’assurer comme je l’avais dit dans l’exhortation du début du mois, de coopérer avec le Saint-Esprit, de demander en permanence l’amour de Dieu dans nos cœurs. Parce que la nature n’admet pas de vide, si nous ne sommes remplis de l’amour de Dieu dans nos cœurs, nous pouvons être influencés par l’amour du monde et devenir par conséquent ennemis de Dieu. Les choses que Dieu a préparées, c’est pour ceux qui l’aiment et non pas ceux qui aiment le monde.

1 Jean 2 :15, il est écrit :
« N’aimez point le monde, ni les choses qui sont dans le monde. Si quelqu’un aime le monde, l’amour du Père n’est point en lui. »

Il faudrait que les choses soient bien claires pour que nous ne passions pas à côté et manquions par conséquent les bonnes choses que le Père céleste a préparées pour nous. Je voudrais arriver au ciel un jour et que l’on me montre toutes les bonnes choses qui m’ont été préparées et même données mais que j’avais même pas pu avoir sur terre et même dans l’éternité.

Bienvenue à la semaine de bonnes choses au nom glorieux de Jésus-Christ.

Cliquez ici pour prier et bénir votre semaine.

Cliquez ici pour en savoir plus.

Une réponse

Laisser un commentaire