Cri du cœur cette semaine : « Que mes yeux soient toujours sur toi Ô Jésus ! » Shalom bien-aimé.e dans le Seigneur ! Que la paix de Dieu qui surpasse toute intelligence et sa joie ineffable soient ton partage cette semaine dans le précieux et le glorieux de Jésus.

Cette semaine, par l’inspiration du Saint-Esprit, je déclare : « Je rayonne de joie ! »

Je ne sais pas ce que tu vis dans ta vie depuis ton enfance, depuis ta naissance, depuis un moment de ta vie, peut-être même depuis cette année ou ce mois qui te prive de la joie, qui te fait couler de larmes secrètes, qui t’attriste et te rend malheureuse. A partir d’aujourd’hui, toute cette semaine et jusqu’à dans la suite, plus rien ne sera comme avant. Tu vas désormais rayonner de joie ! Le temps de la tristesse, des inquiétudes, de l’incertitude, de la crainte, de la frayeur, du découragement… de tout ce qui volait ta joie est révolu ! Lisons notre passage de base, le Psaume 34 :6,(dans d’autres versions, ça peut être le verset 5) il est écrit : « Quand on tourne vers lui les regards, on est rayonnant de joie, et le visage ne se couvre pas de honte. » Comme nous le voyons dans notre série « Un cœur Joyeux : un bon remède », parce que Dieu est la source de la joie, quand nous regardons à Lui, nous sommes rayonnants de joie. La direction à laquelle tu regardes détermine ce que sera l’état de cœur ou de ton visage. La direction à laquelle tu regardes détermine si tu seras dans la joie ou si tu seras dans la honte. Si aujourd’hui tu es dans la honte, c’est que probablement, tu ne regardes pas à la bonne direction, ni à la bonne personne. Il est écrit dans le Psaume 123 :1-2 : « Je lève mes yeux vers toi, qui sièges dans les cieux. Voici, comme les yeux des serviteurs sont fixés sur la main de leurs maîtres, et les yeux de la servante sur la main de sa maîtresse, ainsi nos yeux se tournent vers l’Eternel, notre Dieu jusqu’à ce qu’Il ait pitié de nous. »  Si un homme a pitié de toi, il peut juste s’arrêter à le dire et de fois à compatir sans rien faire de plus. Ce n’est pas qu’il ne soit pas sincère. Il peut être sincère mais limité par ses propres problèmes ou encore incapable de te venir en aide. Mais, ce n’est pas le cas de notre Dieu. Si seulement Il a pitié de nous, Il nous délivrera de mépris, de moqueries et de tout ce qui nous ouvre de honte et nous empêche de rayonner. C’est ainsi que le diable fait de son mieux pour toujours détourner nos regards de Dieu. Si les animaux peuvent compter sur Dieu, nous n’avons pas d’excuses nous qui sommes créés à Son image et à Sa remplace, nous pour qui Son Fils Jésus était mort sur la croix. Il est écrit dans le Psaume 104 :17-28 : « Tous ces animaux espèrent en toi, Pour que tu leur donnes la nourriture en son temps. (28) Tu la leur donnes, et ils la recueillent; Tu ouvres ta main, et ils se rassasient de biens. » Le Seigneur Jésus en parle dans Matthieu 6 :26 : « Regardez les oiseaux du ciel : ils ne sèment ni ne moissonnent, et ils n’amassent rien dans des greniers; et votre Père céleste les nourrit. Ne valez-vous pas beaucoup plus qu’eux ? » Waouh ! N’est-ce pas merveilleux ? Si tu vaux plus que les oiseaux du ciel et qu’eux sont nourris par le Père, comment le Père ne prendre-t-Il pas aussi soin de nous ? Regarde comment l’apôtre Paul le dit dans Romains 8 :32 : « Lui, qui n’a point épargné son propre Fils, mais qui l’a livré pour nous tous, comment ne nous donnera-t-il pas aussi toutes choses avec lui ? »  L’une de choses qui nous attriste, c’est incertitude face à nos besoins. Si nous sommes dans le manque, cela occupe notre pensée et nous fait sombrer dans le désespoir. Une personne qui a son compte en banque, de la nourriture en réserve et tout ce dont elle besoin, cette dernière aura une certaine assurance bien que sans Dieu elle est une vanité. Mais, maintenant, imagine que tu as plus de l’argent, tu as Celui à qui l’or et l’argent appartient ; tu as plus qu’une provision, mais tu as Celui qui pourvoit à tout les besoins, Jésus-Christ. Il a dit : « C’est pourquoi je vous dis : Tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l’avez reçu, et vous le verrez s’accomplir. » (Marc 11 :24)  Il ajoute encore dans Jean 16 :24 : « Jusqu’à présent vous n’avez rien demandé en mon nom. Demandez, et vous recevrez, afin que votre joie soit parfaite. »  Je n’ai plus aucun intérêt à m’attrister ! Parce que j’ai la personne qui peut pourvoir à tous mes besoins, j’ai la responsabilité à ne plus détourner mes yeux de Lui. J’ai la responsabilité de maintenir mes yeux sur Lui parce qu’Il est mon Pourvoyeur. Cette semaine, je détourne mes yeux de tout ce qui peut m’attrister, me décourager, empoisonner mon cœur, me rendre malheureux. Je détourne mes oreilles de tout ce qui n’est pas bonne nouvelle. Je ferme la porte de mon cœur à tout faux raisonnement, à toute mauvaise pensée. Comme le Psalmiste dans Psaume 121 :1-2, je déclare : « Je lève mes yeux vers les montagnes… D’où me viendra le secours ? (2) Le secours me vient de l’Eternel, Qui a fait les cieux et la terre.» S’Il a fait les cieux et la terre, mon problème n’est rien pour Lui. Cette semaine, je rayonne de joie ! Bonne journée et bon début de semaine! Que Dieu te bénisse, te comble de Ses bienfaits et te fasse rayonner de toi au nom glorieux de Jésus-Christ!  
Jours
Heures
Minutes
Secondes

Suivez l'exhortation, la prière et la bénédiction de la semaine en vidéo.

N'hésitez pas à vous abonner sur notre chaîne pour ne rien manquer!

4 réponses

    1. Shalom la Servante de l’Eternel! Amen! Tika ngai na yembela Yo! Oui, Il est notre Abba, notre merveilleux tendre Père céleste! Il accomplit des merveilles pour nous. Chantons et exultons de joie en Son honneur.

Laisser un commentaire