Shalom mes bien-aimés !
Que la paix de Dieu qui surpasse toute intelligence et sa joie ineffable vous soient multipliées dans le précieux et le glorieux nom de notre Seigneur Jésus-Christ.

Nous rendons grâces à Dieu pour la première partie de cette merveilleuse série. J’espère que vous êtes édifiés. Ma prière est que Dieu vous donne à témoigner Sa grande fidélité dans chacune de vos vies.

Chacun de nous est au courant qu’il existe un bon remède qui est un cœur joyeux. Je suis sûr que chacun d’entre nous voudra avoir ce remède afin de trouver la guérison et de vivre en bonne santé.

D’où, nous allons dans cette deuxième partie répondre à la question :

2ème Partie : Où trouver cette joie pour nos cœurs afin de jouir de ce bon remède ?

La vie de plusieurs personnes bascule souvent le jour où elles reçoivent une mauvaise nouvelle. C’est un choc ! C’est comme si du coup le monde s’arrêtait. Quoi ? Peu importe la stratégie ou le langage que les médecins et/ou ce membre de la famille ou cet ami proche peut employer, une mauvaise nouvelle reste une mauvaise nouvelle. Cependant, quand nous sommes enfants de Dieu, peu importe les mauvaises nouvelles que nous pouvons recevoir, nous pouvons nous appuyer sur Dieu qui est capable de tout changer. Je prie qu’en ce qui vous concerne, que les mauvaises nouvelles soient loin de vous ! Que les bonnes nouvelles soient votre partage.

Parce qu’une mauvaise nouvelle peut faire sombrer une personne, une bonne nouvelle, elle, peut plutôt soutenir et relever une personne qui était par terre. Une bonne nouvelle peut relever et soutenir une personne parce qu’elle apporte la joie.

La première source de la joie est :

La Parole de Dieu

La Parole de Dieu est la première source sûre dans laquelle l’on retrouve les bonnes nouvelles, les promesses divines qui apportent la joie. Si vous venez à peine de recevoir une mauvaise nouvelle, peu importe l’origine de celle-ci, allez vite dans la Parole de Dieu. Par rapport à la mauvaise nouvelle même, cherchez que dit la Parole de Dieu à propos ?

Il est écrit dans Jérémie 15 :16 :
« J’ai recueilli tes paroles, et je les ai dévorées; Tes paroles ont fait la joie et l’allégresse de mon coeur; Car ton nom est invoqué sur moi, Eternel, Dieu des armées ! »

Lorsque l’on parle de recueillir, on fait allusion à rassembler, à collectionner, à ramasser, à collecter, à compiler, à réunir… Pour trouver la joie et l’allégresse du cœur, je dois trouver la Parole de Dieu qui correspond à mon problème. Parce que nous parlons de la guérison, nous devons prendre la Parole de Dieu concernant la guérison. Par la grâce de Dieu, nous avons les célèbres 40 vérités à savoir sur ma guérison et ma santé divines. Ces paroles ont soutenu plus d’une personne. Chacun d’entre nous a le devoir de prendre sa Bible et de commencer à collectionner les Paroles qui s’adressent à nos problèmes.

Dans toutes les versions que j’ai, elles ont utilisé le même verbe « dévorer ». Quelques définitions intéressantes du verbe « dévorer » dans le dictionnaire : lire un livre avec avidité, avec une extrême promptitude ; manger entièrement sans rien laisser…

Dans le jargon chrétien, nous parlerons de méditer la Parole de Dieu et de la confesser. En 2017, j’avais rendu visite à un frère bien-aimé qui était défié par le VIH. Il était tombé sur notre site et a pris tous les versets de 40 vérités qu’il avait mémoriser. Il m’a montré une feuille sur laquelle il avait imprimé les versets bibliques. Il ne cessait de les déclarer jour et nuit. Il suivait toutes les séries que nous publions sur le site. Savez-vous quoi ? Aux prochains tests, la maladie avait complètement disparu. Jusqu’à présent, le bien-aimé est en vie et en bonne santé. Vous pouvez lire son témoignage ici.

Les Saintes-Ecritures nous enseignent que l’homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toutes les paroles qui sortent de la bouche de Dieu.

Dans Deutéronome 8 :3, il est écrit :
« Il t’a humilié, il t’a fait souffrir de la faim, et il t’a nourri de la manne, que tu ne connaissais pas et que n’avaient pas connue tes pères, afin de t’apprendre que l’homme ne vit pas de pain seulement, mais que l’homme vit de tout ce qui sort de la bouche de l’Eternel. »

Le Seigneur Jésus a reprit les mêmes paroles dans Matthieu 4 :4 et Luc 4 :4 que L’homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu.

Parce que la Parole de Dieu est une nourriture, nous devons donc la dévorer sans rien laisser !

C’est donc une responsabilité personnelle de recueillir et de dévorer la Parole de Dieu. Que Dieu vous bénisse et vous comble de Ses bienfaits au nom puissant de Jésus-Christ. Rendez-vous à demain pour la suite.

2 réponses

  1. Amen ! Merci pour ce rappel tendre Père. Ta Parole est la source sûre où je peux trouver le bon remède pour ma vie, Ta joie que Ta Parole apporte dans mon cœur. Accorde moi la grâce d’aimer Ta Parole, de La méditer, accorde moi l’intelligence pour comprendre Ta Parole. Je vais recueillir Tes promesses et les garder dans mon cœur afin de m’y appuyer à chaque fois j’en aurai besoin, Saint-Esprit de Dieu, aide-moi…

Laisser un commentaire