J’oublierai toutes mes souffrances –5èmePartie : « Je rentre à la maison, à la maison de mon Père» (suite a)

Dieu fixe de nouveau un jour:
« Aujourd’hui, Dieu  dit que tu rentres en toi-même et que tu te décides de rentrer à la maison, car une nouvelle robe t’attend, un anneau et des souliers »
(Luc 15 :22-24)

Nous ne sommes pas des orphelins sur cette terre. En tant que chrétien, nous avons Dieu comme notre Père. La connaissance de notre Père céleste nous permettra de vivre en harmonie avec Lui. La connaissance de Sa volonté est ce qui fera que nous puissions nous distinguer ici sur terre. Si nous ne savons pas ce qu’Il veut pour nous, nous serons toujours errants et nous allons gaspiller tout ce qu’Il a placé comme ressources en nous. Lorsque je parle de revenir à Dieu, cela implique revenir à Dieu dans tous les aspects de notre vie. L’obéissance totale à Dieu.

Obéir à Dieu sans réserve. S’oublier se sacrifier pour Dieu. Aimer Dieu de tout son cœur.Loin de Dieu, notre souffrance sera continuelle.  Toute désobéissance dans un aspect quelconque de notre vie nous fera souffrir. En tant qu’enfant de Dieu, nous sommes supposés être conduits pas le Saint-Esprit en tout et pour tout.

Dans 2 Corinthiens 10 :6, la Bible nous parle de l’obéissance complète. Lisons :

« Nous sommes prêts aussi à punir toute désobéissance, lorsque votre obéissance sera complète. »

Les choses pourront bien marcher complètement dans tous les aspects de notre vie, si et seulement si nous sommes prêts à obéir totalement à Dieu. Le fait de donner notre vie à Jésus-Christ ne suffit pas pour vivre une vie heureuse et accomplie.

Il y a des enfants de Dieu nés de nouveau, remplis du Saint-Esprit mais qui errent loin de la maison du Père. Recevoir Jésus-Christ comme Seigneur et Sauveur, c’est comme entrer dans une grande maison qui contient plusieurs pièces. Pour accéder à chacune de ces pièces, il importe de disposer des clefs. Celles-ci sont les instructions que Dieu nous donne afin d’aller d’une pièce à une autre. Il y a la pièce de la santé divine, la prospérité divine, la sagesse, des exploits, de la protection et toutes les bonnes choses que tu peux imaginer. Cependant, il y a des enfants de Dieu qui sont bloqués pendant longtemps dans une pièce et ne savent pas qu’il y encore des bonnes choses dans les autres pièces, que la maison est si grande. De l’autre côté, il y a de ceux qui sont très loin du Père. Ils ont quitté le toit parental.

Il y a aussi de ces enfants de Dieu, eux par contre pensent qu’ils sont seulement serviteurs et oublient leurs droits d’enfants. Souvenons-nous de ce que le Seigneur Jésus avait dit dans Jean 15 :15, la Bible nous dit :

« Je ne vous appelle plus serviteurs, parce que le serviteur ne sait pas ce que fait son maître; mais je vous ai appelés amis, parce que je vous ai fait connaître tout ce que j’ai appris de mon Père. »

Ce qui est plus important dans notre marche avec Jésus est la connaissance de ce que fait Dieu par moment. En tant que serviteur seulement, il y a des choses que nous n’allons pas connaître. Mais entant qu’amis, nous connaitrons certaines choses. Comme enfants, nous aurons encore beaucoup à apprendre mais entant que fils, nous devons avoir la connaissance de la volonté de Dieu, nous laisser conduire par l’Esprit de Dieu. La majorité des gens aujourd’hui sont très loin de là où ils devraient normalement être. Ils se contentent de leur simple vie sans chercher à savoir la volonté de Dieu pour leur vie. La vie ne se limite pas qu’à la normale : naitre, étudier, travailler, trouver une maison, se marier, puis mourir et c’est la fin de notre vie.

Dans quelle catégorie te trouves-tu ?

Voyons comment le Seigneur Jésus nous le présente dans la parabole du fils prodigue dans Luc 15, du verset 11 au 31. C’est ici que nous allons nous attarder.

La Bible nous dit aux versets 11 à 14 :

« Il dit encore: Un homme avait deux fils. Le plus jeune dit à son père: Mon père, donne-moi la part de bien qui doit me revenir. Et le père leur partagea son bien. Peu de jours après, le plus jeune fils, ayant tout ramassé, partit pour un pays éloigné, où il dissipa son bien en vivant dans la débauche »

Tout ce que l’homme a lui a été donné par Dieu. Aujourd’hui, tu verras des gens qui utilisent la beauté que Dieu leur a donnée pour la débauche. Il y a de ceux qui utilisent leurs capacités intellectuelles pour faire du mal. Plusieurs personnes ne savent pas utiliser ce que Dieu leur a donné pour la gloire de Dieu et s’en vont très loin en vivant dans la débauche. Ce qui fait mal au cœur de voir les enfants de Dieu vivre en toute conscience dans les péchés. Il faut faire très attention de ne pas se perdre pour du bon. Si tu n’arrives plus à entendre la voix du Saint-Esprit et que le péché devient quelque chose de normal, sache que cela est anormal pour un enfant de Dieu.

Plusieurs enfants de Dieu se compromettent à cause de l’argent, de la gloire, de la renommée etc. Ceci est dû l’impatience. Les gens sont beaucoup plus soucieux des choses que de Dieu. Oubliant qu’en ayant Dieu nous avons tout. En ayant Dieu comme Père céleste, nous avons tout ce que le monde ne peut pas nous donner. Nous avons au-delà de ce que l’argent peut offrir. Détrompons-nous par notre jeune âge, Les jours passent si vite et le compte à rebours de notre cœur ne s’arrête pas et continue de tourner. Peu importe le temps de « gloire » que tu passeras dans le péché sache que la finalité, c’est la mort, ce sont les souffrances, les malédictions si tu ne retournes pas à la maison à temps. Les regrets viennent toujours s’installer à la fin, si tu ne décides pas de retourner à Dieu à temps. La Bible nous dit dans Proverbes 14 :12-13 :

« Telle voie paraît droite à un homme, mais son issue, c’est la voie de la mort. Au milieu même du rire le cœur peut être affligé, et la joie peut finir par la détresse. »

Toute fois que tu empruntes une voie sans Dieu, tu t’entêtes aujourd’hui parce que tout semble « aller bien » pour toi, sache qu’à tout moment les choses peuvent basculer. Et c’est ce qui s’était passé dans la vie de ce jeune homme, le fils prodigue. Lisons les versets 14-16 :

« Lorsqu’il eut tout dépensé, une grande famine survint dans ce pays, et il commença à se trouver dans le besoin. Il alla se mettre au service d’un des habitants du pays, qui l’envoya dans ses champs garder les pourceaux. Il aurait bien voulu se rassasier des carouges que mangeaient les pourceaux, mais personne ne lui en donnait. »

Ce jeune homme dont le père était riche, après avoir tout dépensé, est tombé si bas que même les carouges des pourceaux étaient devenues un luxe pour lui. Pourquoi ? Il a gaspillé tout ce qu’il avait comme ressources. Il y a de ceux qui gaspillent l’une des plus grandes ressources que Dieu a donné à tout un chacun de nous, le temps. Ils pensent qu’ils ont encore le temps de tout se permettre. Jeunes, ils pensent qu’il y a une cloche qui doit sonner quelque part pour qu’ils arrêtent avec la débauche ! Ils sont devenus insensibles  la cloche du cœur qui sonne à chaque battement.

…Rentre en toi-même…

Gloire à Dieu. Il a quand même eut le temps de se ressaisir. Aux versets 17 au 19, la Bible nous dit :

« Étant rentré en lui-même, il se dit: Combien de mercenaires chez mon père ont du pain en abondance, et moi, ici, je meurs de faim! Je me lèverai, j’irai vers mon père, et je lui dirai: Mon père, j’ai péché contre le ciel et contre toi, je ne suis plus digne d’être appelé ton fils; traite-moi comme l’un de tes mercenaires. »

Il est rentré en lui-même…Rentrer en soi-même est le début de la solution aux problèmes de plusieurs. Il y a de ces choses qui ne demandent pas la prière, mais de rentrer en soi-même, de réfléchir, de se remettre en cause. Ce jeune homme a commencé à se dire : combien de mercenaires dans la maison de mon père ont du pain en abondance ? Et moi, ici, je meurs de faim. Réfléchis sur ta vie: Est-ce que ce que tu vis là est normal ? As-tu la paix ? Es-tu heureux ? Es-tu accompli ?

Un homme sage a dit que Dieu nous a donné un cerveau pour qu’Il puisse aussi de temps en temps se reposer. Pour dire, qu’il y a de fois, nous devons réfléchir et prendre la bonne décision pour notre vie. La réflexion n’est pas un péché. C’est une fonction de notre pensée, notre cerveau que Dieu nous a donné est utile pour notre vie. Comme résultat de sa réflexion, la Bible nous dit aux versets 20 et 21:

« Et il se leva, et alla vers son père. Comme il était encore loin, son père le vit et fut ému de compassion, il courut se jeter à son cou et le baisa. Le fils lui dit: Mon père, j’ai péché contre le ciel et contre toi, je ne suis plus digne d’être appelé ton fils. »

C’est ce que plusieurs d’entre nous devront faire, et ce, dans plusieurs domaines de la vie. Il se leva et alla vers son père. Dieu, ton Père céleste t’attend et veut que tu reviennes à Lui. Dieu attend que nous puissions retourner, nous humilier et demander pardon.  Si tu lis la suite, il y a une fête qui a été organisé pour Lui.

Le Père n’avait même pas attendu la fin de sa confession qu’il a commandé ceci à ses serviteurs, lisons cela aux versets 22 à 24 :

« Mais le père dit à ses serviteurs: Apportez vite la plus belle robe, et l’en revêtez; mettez-lui un anneau au doigt, et des souliers aux pieds. Amenez le veau gras, et tuez-le. Mangeons et réjouissons-nous; car mon fils que voici était mort, et il est revenu à la vie; il était perdu, et il est retrouvé. Et ils commencèrent à se réjouir. »

Bien-aimé, sache que la plus belle robe t’attend ! La plus belle robe, c’est la nouveauté de vie, la vie nouvelle qui t’attend dans le Seigneur, la vie de Dieu, la vie de sanctification, la vie éternelle. L’anneau c’est la restauration de l’autorité. Lui qui méritait mieux, commençait à mendier le repas de pourceaux. Les souliers, c’est le changement de niveau.

Dieu attend tout changer de toi si seulement tu peux accepter de retourner à Lui. Tu as assez traîné dans l’obéissance. Tu as longtemps traîné loin de Dieu. Si tu as lu cet enseignement, regarde bien dans ton cœur. Dans quel domaine est-ce que tu es entrain de marcher dans la désobéissance ? Dieu t’attend à bras ouverts…


Aidons-les à étudier cette année. Participe au projet d’aider à la scolarisation des enfants délaissés. Clique ici ou sur l’image. Enfin…c’est cette semaine la descente. Aidons-les-à-étudier

2 réponses sur « J’oublierai toutes mes souffrances –5èmePartie : « Je rentre à la maison, à la maison de mon Père» (suite a) »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.