Les 7 secrets de la foi d’Abraham (suite a)

Dieu fixe de nouveau un jour :
« Aujourd’hui, Dieu me dit de te dire de ne pas faiblir dans ta foi, de ne pas considérer ton état actuel, la condition dans laquelle les choses se présentent maintenant autour de toi car Il est capable d’accomplir toutes Ses promesses à ton égard. »

Dans les 7 secrets de la foi d’Abraham, les 7 sont reliés les uns aux autres mais peuvent aussi être pris séparément afin de voir l’importance de chaque phase ou élément de l’expression de sa foi. Aujourd’hui, nous allons voir le 2ème secret et le troisième secret d’Abraham en même temps.

  1. Il n’a pas faibli dans la foi
  2. Il n’a pas considéré son corps qui était déjà usé et sa femme qui n’était plus en état d’avoir des enfants

Commençons par dire que notre espérance déjà nourrit notre foi. Si l’espérance peut soutenir le malheureux, elle est très importante car sans elle notre foi ne pourra pas être productive. C’est elle qui propulse notre foi.

J’ai plusieurs définitions de la foi, mais la simple définition de la foi, c’est fermer les yeux physiques et ouvrir les yeux du cœur. Lorsque tu ouvres tes yeux physiques, tu verras autour de toi beaucoup plus les choses que tu manques, les choses que Dieu n’a pas encore faites, tous tes problèmes vont défiler devant tes yeux. Le fait qu’une chose ne soit pas visible ne veut pas dire que la chose n’existe pas, elle existe bien mais tu ne peux la voir qu’avec les yeux du cœur. Ainsi, l’un des exercices de la foi c’est de voir ce que tu veux avoir. C’est dans le niveau de notre cœur, de nos pensées car Dieu ne nous donne pas seulement ce que nous demandons mais aussi ce que nous pensons. Lisons Ephésiens 3:20 :
«Or, à celui qui peut faire, par la puissance qui agit en nous, infiniment au-delà de tout ce que nous demandons ou pensons.»
Dans l’exercice de la foi, notre pensée est très importante car Dieu agit en nous infiniment au-delà de tout ce que nous demandons seulement, mais que nous pensons aussi. C’est-à-dire tu peux ne pas demander quelque chose avec ta bouche, mais il suffit d’y penser. Dieu prend en compte même tes pensées. C’est ainsi qu’il est écrit Proverbes 23:7 a :
«Car il est comme les pensées de son âme.»

Tes pensées te reflètent même quand rien ne sort de ta bouche. Certaines personnes vivent des choses bizarres dans leurs vies rien qu’à cause des pensées qu’ils nourrissent. D’où l’importance de méditer, de se nourrir de la parole de Dieu, de déclarer la parole de Dieu, de méditer la parole de Dieu, de penser la parole de Dieu etc…

Dans l’une des chansons de mon premier album intitulé « Elévation », je dis :
Je vois dans mon cœur ce que mes yeux verront
Je vois dans mon cœur, ce que mes mains toucheront
Je vois dans mon cœur, tous les lieux que mes pieds fouleront

Ce que je vois de mes yeux n’est qu’illusoire
Ce que je vois dans mon cœur est bien réel
Le visible n’est pas que temporaire
L’invisible est éternel
Ce que tu dis de moi n’est pas du tout ce que Dieu dit que je suis…
Tu peux auditionner en suivant ce lien : « Elévation. »

Pour être capable de voir les choses invisibles par la foi, il faut commencer par ne pas considérer ce qui est visible. Ce qui fait faiblir la foi, ce sont les choses visibles. Lorsque tu ressens ces douleurs, tu vois ce qui se passe dans ton corps, dans ta maison, dans ton travail, tu regardes ton âge, tu regardes ton compte en banque, tu regardes ton grenier, ton congélateur…, cela affecte directement ta foi. Voilà pourquoi j’ai mis ensemble le deuxième et le troisième secret. Ce qui a fait qu’Abraham ne faiblisse pas dans la foi, c’est parce qu’il n’a pas considéré son corps qui était déjà usé et sa femme qui n’était plus en état d’avoir des enfants. C’était terrible ! Ce n’est pas seulement que Dieu devait guérir Sara de la stérilité, mais c’était déjà tard pour elle, mais pas pour Dieu ! Sara n’avait pas seulement besoin d’être guérie de sa stérilité ! Et même si elle en était guérie, elle avait déjà atteint la ménopause ! La guérir n’aurait servie à rien ! Mais notons que lorsque Dieu s’est révélé à Abraham dans Genèse 17, Il a commencé par Lui dire qu’Il est le Dieu Tout-Puissant ! Par Sa toute-puissance, Il est capable de tout faire ! Qu’avait donc fait Dieu ? Dieu l’avait aussi rajeunie pour qu’elle soit capable de concevoir, de porter une grossesse à terme et être capable de donner naissance. Lorsque Dieu fait une promesse tout ce qui se passe autour de nous ne peut pas L’influencer. Dans l’accomplissement des prophéties ou des promesses de Dieu, Dieu n’a aucun problème, c’est plutôt l’homme qui doit faire un effort de ne pas faiblir dans la foi, de ne pas considérer tout ce qui est autour de lui et qui est le contraire, l’opposé de ce que Dieu a promis !

Il est écrit :
«Car nous marchons par la foi et non par la vue» 2 Corinthiens 5 :7

Lorsque nous vivons par la vue, nous serons si limités que nous dépendrons de tout ce qui sera susceptible de faiblir notre foi. Il faut regarder avec le cœur et non pas les yeux physiques. C’est la raison pour laquelle Abraham, dans la présence de Dieu, prosterné même, riait et se disait dans son cœur : est-ce qu’un homme âgé de cent ans peut encore donner naissance ? Imagine que c’était un pasteur du net qui venait dire à papa Abraham de la part de Dieu qu’il allait encore avoir un enfant ? Si tu regardes ou considères ce que tes médecins t’ont dit, tu faibliras dans la foi. Imagine qu’après sa rencontre avec Dieu, Abraham et Sara se rendent auprès d’un médecin pour une consultation ? On allait les prendre pour des fous ! Certains leur diraient, à votre âge ? Vous cherchez encore des enfants ? Mais ils ne sauront jamais que c’est une affaire de la destinée, de la bénédiction de la génération à venir, de la postérité !

Le Seigneur Jésus avait touché ce point après sa résurrection. Lorsqu’Il est apparu à Ses disciples la toute première fois, Thomas n’était pas là. Lorsque les disciples lui ont raconté que le Seigneur leur était apparu, ce dernier ne crut pas du tout ! Il se disait qu’il devait d’abord toucher ses mains trouées par les clous. Voyons ce que le Seigneur Jésus lui dira :
«Huit jours après, les disciples de Jésus étaient de nouveau dans la maison, et Thomas se trouvait avec eux. Jésus vint, les portes étant fermées, se présenta au milieu d’eux, et dit : La paix soit avec vous  !
Puis il dit à Thomas : Avance ici ton doigt, et regarde mes mains; avance aussi ta main, et mets-la dans mon côté ; et ne sois pas incrédule, mais crois.
Thomas lui répondit : Mon Seigneur et mon Dieu ! Jésus lui dit : parce que tu m’as vu, tu as cru. Heureux ceux qui n’ont pas vu, et qui ont cru! » Jean 20 :26-29

Le plus grand gaspillage de notre temps se fait lorsque nous attendons de voir pour croire. En ne croyant pas, nous perdons beaucoup de temps. N’oublions pas que la Bible nous dit de racheter les temps car les jours sont mauvais. Nous avons intérêts à croire car en ne croyant pas, nous ne sommes pas agréables à Dieu. C’est maintenant qu’il faut croire ! La version Anglaise de la Bible commence Hébreux 11:1 par : «Now faith is… » qui se traduit littéralement par : «Maintenant, la foi est…» C’est maintenant que tu dois avoir la ferme assurance de choses que l’on espère et les démontrer.

Lisons :
« Or sans la foi il est impossible de lui être agréable; car il faut que celui qui s’approche de Dieu croie que Dieu existe, et qu’il est le rémunérateur de ceux qui le cherchent. » Hébreux 11 :6

Tu te rends compte que si tu n’as pas la foi, tu n’es pas agréable à Dieu ? C’est ici que plusieurs sont disqualifiés. Ils ne sont pas agréables à Dieu ! Ton manque de foi fera que tu ne t’adonnes pas à chercher Dieu. Et si tu ne cherches pas Dieu, tu ne seras pas rémunéré. Regarde, on ne parle pas ici de chercher une bénédiction ou une autre, il s’agit de chercher Dieu, c’est lorsque nous cherchons Dieu par la foi, en croyant en Sa capacité de nous sauver, de nous libérer, de nous récompenser, de nous faire du bien que Dieu va nous rémunérer, qu’Il va nous récompenser par ce que nous Le cherchons. C’est comme il est écrit dans Matthieu 6:33 à la fin que le reste nous sera donné par-dessus.

Il y a toute une série d’enseignements qui parle de la foi sur le site : «La foi que Dieu honore». Il suffit d’aller sur internet rechercher et taper : «La foi que Dieu honore» ou dans les archives, chercher les sujets qui traitent de la foi et tu seras édifié. Cependant, avant de clôturer comme nous parlons de la foi, voyons d’où vient la foi ?

Romains 10 :17 nous donne la réponse:
«Ainsi la foi vient de ce qu’on entend, et ce qu’on entend vient de la parole de Christ

La foi vient de ce qu’on entend. Tout ce qu’on entend ici ne veut pas dire seulement entendre avec l’oreille mais va plus loin dans le sens de comprendre, de l’entendement. Ce qui nous apporte le salut, c’est la compréhension de la parole, c’est la lumière qui jaillit de la vérité et qui illumine nos cœurs, qui éclaire nos ténèbres et nous sort de toute forme de confusion en nous montrant les issues, les sorties de nos défis, problèmes etc… Sans la compréhension de la parole de Dieu, nous ne pouvons pas dire que nous avons la foi. La parole de Dieu doit atteindre notre cœur. Ce passage nous éclairera encore :

«Car le cœur de ce peuple est devenu insensible ; ils ont endurci leurs oreilles, et ils ont fermé leurs yeux, de peur qu’ils ne voient de leurs yeux, qu’ils n’entendent de leurs oreilles, qu’ils ne comprennent de leur cœur, qu’ils ne se convertissent, et que je ne les guérisseActes 28 :27

Il ne suffit pas d’entendre avec les oreilles pour arriver au miracle. C’est tout un processus qui nous est présenté ici : Entendre avec les oreilles, comprendre avec le cœur, se convertir et ensuite guérir. La dimension de comprendre est la dimension de la foi, la dimension de se convertir est celle des œuvres et la guérison, c’est le résultat, le miracle attendu de la part de Dieu. Notons qu’une foi sans les œuvres est morte. Tant que tu ne fais pas ce qu’il faut faire pour recevoir ton miracle, ce ne sera pas la faute de Dieu. Certains ne témoignent pas encore parce qu’ils sont peut-être au niveau de l’écoute, de l’oreille tout simplement. Si la parole de Dieu que tu écoutes ne te pousse pas dans l’action, c’est qu’elle n’agit pas encore en toi, elle n’a pas encore produit la foi en toi et sans cette foi, tu ne pourras jamais être agréable à Dieu. Ma prière est que tu atteignes ta guérison, ton résultat de la foi et que tu témoignes la puissance de la parole de Dieu.

Dieu est le Tout-Puissant ! Plus puissant que ton problème, que ton défi, que ta difficulté, que ton oppression, que ta maladie…, tu dois avoir la foi pour voir Dieu en action dans ta vie.

Lorsque tu reçois la Bonne Nouvelle, toutes les promesses de Dieu, toutes les prophéties de plus grands serviteurs de Dieu qui existent, si toute la parole que tu reçois ne trouve pas la foi en toi, elle ne servira à rien du tout.

Clôturons avec ce passage :
«Car cette bonne nouvelle nous a été annoncée aussi bien qu’à eux ; mais la parole qui leur fut annoncée ne leur servit de rien, parce qu’elle ne trouva pas de la foi chez ceux qui l’entendirentHébreux 4 :2

C’est la même bonne nouvelle qui est annoncée à tous. D’autres reçoivent leurs témoignages, d’autres changent leurs comportements, d’autres pas encore, certains tournent en rond. La différence entre ces deux catégories de personnes, c’est tout simplement la foi.

Attends-tu quelque chose de la part de Dieu ? Entends bien ce que dit Sa parole et ne faiblit pas dans ta foi. Continue à espérer contre toute espérance, à croire sans considérer ton état actuel et tout ce qu’il y a de contraire et qui peut empêcher l’accomplissement des promesses que tu attends de la part de Dieu.

Cette parole t’a-t-elle béni ? N’hésite pas à partager afin de bénir aussi d’autres personnes. Parle de ton site à ton entourage car une seule parole peut influencer toute une destinée. Bon début de weekend et à demain !

Je te propose la prière: « O Père céleste, augmente ma foi. »

<<< Premier secret                                                                                          Quatrième secret >>>

11 commentaires sur « Les 7 secrets de la foi d’Abraham (suite a) »

Laisser un commentaire