Entrer, jouir et demeurer dans le repos de tous côtés

Dieu fixe de nouveau un jour !
« Aujourd’hui, Dieu me dit de te dire de faire attention à tout ce que le diable te dit ou te montre ; reste accroché à la Parole de Dieu car ce que Dieu dit est vrai peu importe les réalités autour de ta vie. »

Shalom bien-aimé !
Que la paix de Dieu qui surpasse toute intelligence, Sa joie ineffable ainsi que la communion avec le Saint-Esprit soient ton partage au nom glorieux de Jésus-Christ.

Le repos au milieu des difficultés (suite b)

Parce que nous sommes en train de parler, cette année, du repos de tous côtés, sache qu’il est possible de jouir du repos avec Dieu, avec soi-même et de sombrer à cause des difficultés que l’on rencontre. Oui, les difficultés autour de nos vies peuvent aussi nous faire sombrer. D’où, nous devons aussi jouir du repos même au milieu des difficultés.

D’où viennent alors ces difficultés parce que Dieu ne nous a pas créés pour la souffrance ?

Il est important que nous puissions nous rafraîchir la mémoire sur quelques vérités que nous connaissons déjà. Je vais parler de la vérité sur notre adversaire, le diable et sur le péché.

(1) Notre adversaire le diable

Nous ne sommes pas seuls sur cette terre. Il y a des créatures de malheur qui ont été précipités avec, à leur tête, le diable, le serpent ancien. Je te recommande de lire la série : « Le livre de vie ». (Une série à finaliser) Voyons ce que la Bible nous dit à son propos dans Apocalypse 12 :12 :

« C’est pourquoi réjouis-toi, ciel, et vous qui habitez le ciel. Mais malheur à vous, habitants de la terre et de la mer, car le diable est descendu vers vous, animé d’une grande colère, sachant qu’il lui reste peu de temps. »

Le diable est descendu vers nous sur la terre, animé, non pas seulement de la colère, mais d’une grande colère, sachant qu’il lui reste peu de temps. Je me dis toujours, si depuis que cet évènement a eu lieu au ciel, il lui restait peu de temps, combien de temps lui reste-t-il alors aujourd’hui ? Si depuis la chute, il restait à satan des années, peut-être qu’aujourd’hui, il ne lui reste que des heures ou même des minutes.

Ce dernier s’était infiltré au jardin d’Eden où se trouvait l’homme et a usé de sa ruse pour pousser l’homme à désobéir à Dieu. Ici, quand je fais allusion à l’homme, je fais allusion à la race humaine. C’est important de savoir que nous sommes enviés par des esprits qui n’ont plus de domaines. Satan et les autres démons ont été vaincus au ciel et ont perdu le droit d’y rester. Ils sont venu dans notre domaine et ont usurpé le pouvoir, la domination que Dieu avait donné à l’homme.

J’insiste sur le fait que le diable n’a pas employé la force pour assujettir l’homme. Par la force, il ne pouvait rien faire contre l’homme, parce que c’est à ce dernier que Dieu avait donné le pouvoir de dominer sur la terre et sur tout ce qui s’y trouve. Le diable devait premièrement séparer ce dernier de Dieu, le pousser à se rebeller afin de prendre avantage sur lui. C’est ainsi qu’il a procédé à la tentation, il a poussé l’homme à manger ce qui lui était défendu, malheureusement, ce dernier est tombé dans son piège.

Voyons comment cela s’était passé dans Genèse 3 :1

« Le serpent était le plus rusé de tous les animaux sauvages que l’Eternel Dieu avait faits. Il dit à la femme : Dieu a-t-il vraiment dit : Vous ne mangerez aucun des fruits des arbres du jardin’ ? (2) La femme répondit au serpent : Nous mangeons du fruit des arbres du jardin. (3) Cependant, en ce qui concerne le fruit de l’arbre qui est au milieu du jardin, Dieu a dit : Vous n’en mangerez pas et vous n’y toucherez pas, sinon vous mourrez. (4) Le serpent dit alors à la femme : Vous ne mourrez absolument pas, (5) mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez, vos yeux s’ouvriront et vous serez comme Dieu : vous connaîtrez le bien et le mal. (6) La femme vit que l’arbre était porteur de fruits bons à manger, agréable à regarder et précieux pour ouvrir l’intelligence. Elle prit de son fruit et en mangea. Elle en donna aussi à son mari qui était avec elle et il en mangea. »

Le diable procède toujours de la même manière jusqu’aujourd’hui. Il utilise les organes de sens ainsi que les membres de l’homme pour prendre l’avantage sur ce dernier. L’homme a commencé par donner ses oreilles au serpent pour entendre ses demi-vérités… ensuite, il a dirigé ses yeux pour contempler la beauté de l’arbre du fruit interdit par Dieu, enfin de compte, il utilise sa main pour cueillir et manger. Ce n’est pas le diable qui a cueilli et donner à l’homme, ce n’est pas non plus le diable qui a plongé le fruit dans la bouche de l’homme…

Cette stratégie que le diable a utilisé en Eden est amplifiée aujourd’hui à travers la télévision, les smartphones, les diverses applications etc. Je vais ici nous donner un exemple simple…il t’est déjà arrivé d’aller chercher quelque chose dans ton téléphone, et du coup, au lieu d’aller droit au but, tu te retrouves en train de faire autre chose ? Tu voulais aller par exemple chercher le numéro d’une personne et du coup, tu reçois une notification YouTube et au lieu de continuer ce que tu voulais faire, te voilà sur YouTube entrain de suivre une vidéo que tu n’avais même pas planifiée regarder, que tu ne voulais même pas regarder, mais à cause de la publicité, tu te retrouves là-bas… entre temps, ce que tu voulais faire avant, tu ne l’as pas fait.

Pendant que tu es en train de regarder cette vidéo, il y a encore une notification quelque part et ainsi de suite et si tu n’es pas discipliné, tu peux même oublier que tu avais un appel important à passer. C’est ainsi que nous tombons aussi dans le péché si nous ne faisons pas attention. Il va mettre l’image de quelque chose qui ne plaît pas à Dieu dans notre pensée et si nous la rejetons pas, nous avons commencé à la nourrir et si nous ne l’avortons pas, nous pouvons nous retrouver en train de pécher.

Nos difficultés commencent une fois que le diable arrive à nous faire tomber dans le péché, à nous éloigner de notre jardin, de la présence de notre Dieu. Car, l’homme a été créé pour vivre dans la présence de Dieu. La présence de Dieu est ce qui donne la vie à l’homme et le rend fort. Une fois que ce dernier a désobéi, les problèmes ont commencé dans sa vie pour la première fois, et ce, en Eden même.

Voyons cela toujours dans Genèse 3 :7-9 :
« Leurs yeux à tous les deux s’ouvrirent, et ils prirent conscience qu’ils étaient nus. Ils attachèrent des feuilles de figuier ensemble et s’en firent des ceintures. (8) Quand ils entendirent la voix de l’Eternel Dieu en train de parcourir le jardin vers le soir, l’homme et sa femme se cachèrent loin de l’Eternel Dieu au milieu des arbres du jardin. (9) Cependant, l’Eternel Dieu appela l’homme et lui dit : « Où es-tu ? »

La désobéissance à Dieu ouvre nos yeux à une réalité qui n’est pas la nôtre. La nudité n’était pas la réalité de l’homme parce que ce dernier était couvert par la gloire de Dieu. Le péché a enlevé la gloire de Dieu et l’homme se retrouve du coup dans une autre réalité qui a fait qu’il aille se cacher loin de Dieu. C’est la culpabilité qui s’installe et nous pousse à nous éloigner de la présence de Dieu. Et, c’est cela l’objectif de l’ennemi. Une fois que nous quittons la réalité de Sa gloire qui nous couvre, nous protège, nous nous retrouvons dans notre propre réalité, telle que nous sommes avec toutes nos faiblesses, tous nos manquements, nos limitations, car nous n’avons pas été créés pour dépendre de nous-mêmes, mais toujours de Dieu. Parce que nous sommes tombés dans le péché, nous allons nous culpabiliser et l’ennemi va utiliser cela pour nous éloigner encore de Dieu. Ceux qui s’éloignent de Dieu en ayant péché une fois et qui ne retournent pas pour demander pardon, se retrouveront en train de pécher encore et encore jusqu’à leur destruction totale. L’homme n’a pas été créé pour vivre dans le péché.

Nous allons noter deux choses et puis clôturer cette partie :

(1) A cause du péché, l’homme est devenu poussière.

Genèse 3 :19 :
« C’est à la sueur de ton visage que tu mangeras du pain, jusqu’à ce que tu retournes dans la terre, d’où tu as été pris; car tu es poussière, et tu retourneras dans la poussière. »

C’est vrai que l’homme était tiré de la terre, mais jusqu’ici, Dieu n’a jamais dit que l’homme était poussière jusqu’à ce que ce dernier se soit séparé de Lui. La poussière est la matière que Dieu avait utilisée pour créer la partie de l’homme qui allait servir d’interface au monde physique et quand au monde spirituel, c’est Son Esprit, son souffle qui était en l’homme. Quand l’homme pèche, l’Esprit de Dieu le quitte. L’interface qui lui donnait à rester avec Dieu, à communier avec le Dieu qui est Esprit n’était plus. D’où, l’homme est condamné à retourner à la poussière parce qu’il s’est déconnecté de la source de la vie, de l’Esprit de Dieu.

(2) La poussière est la nourriture du serpent

Genèse 3 :14 :
« L’Eternel Dieu dit au serpent : Puisque tu as fait cela, tu seras maudit entre tout le bétail et entre tous les animaux des champs, tu marcheras sur ton ventre, et tu mangeras de la poussière tous les jours de ta vie. »

Cette réalité reste ainsi dans la vie de l’homme jusqu’à ce que ce dernier revienne à Dieu à travers de notre Seigneur Jésus-Christ.

Dans Jean 10 :10, le Seigneur Jésus dit :

« Le voleur ne vient que pour dérober, égorger et détruire; moi, je suis venu afin que les brebis aient la vie, et qu’elles soient dans l’abondance. »

Le diable est la première personne qui vient dans nos vies parce que nous naissons dans le péché jusqu’au jour où nous recevons la grâce d’être retrouvé par le Seigneur Jésus.

Et même quand nous sommes en Christ, le diable ne cesse de chercher à prendre le contrôle de nos vies. Toutes ces luttes avec l’ennemi est ce qui créent des difficultés dans nos vies. Par la grâce de Dieu, nous verrons comment rester dans le repos même s’il nous arrive de nous retrouver dans des difficultés.

A suivre…

Cher tendre Père céleste, mon âme Te bénit ce matin pour Ta Parole qui est la vérité.
Merci de m’avoir créé pour que je vive dans Ta présence.
Dans Ta présence, je suis rempli de Ta gloire !
Dans Ta présence, Ta vie coule continuellement dans ma vie !

Ce matin, je reçois la grâce de m’accrocher à Ta Parole.
Peu importe les réalités que le diable peut me dire, me montrer, je n’y croirai pas !
Je sais que Ta Parole est la vérité et restera la vérité.

Je refuse de chercher tout ce que Tu ne m’as pas encore donné aujourd’hui.
Je reçois la grâce de me contenter de ce que Tu m’as donné aujourd’hui, de ce que j’ai maintenant.
Je Te rends grâces et T’apprécie pour ce que je suis et j’ai maintenant.

Ce que Tu ne m’as pas révélé aujourd’hui, ce que Tu ne m’as pas donné aujourd’hui, au moment opportun, Tu me le révéleras et Tu me le donneras.
A Toi seul l’honneur, la louange et la gloire au nom puissant de Jésus-Christ.
Cher Saint-Esprit, merci de prendre le dessus de tout mon être et de toutes mes pensées au nom puissant de Jésus-Christ.

Amen, amen, amen !

Une réponse

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :