Je suis Sœur Naomi, appelée aujourd’hui « La ressuscitée ».

J’étais presque morte, j’ai passé une semaine sans parler, ni bouger, les hommes commençaient à pleurer. En me voyant, ils n’avaient plus d’espoir, même les médecins l’affirmaient.

Mon esprit avait quitté mon corps, la couleur de ma peau avait totalement changé, aucun signe de vie. Dans mon inconscience, j’ai vu beaucoup de choses, j’ai même parlé en langues et c’est comme si quelqu’un me demandait de bouger les membres de mon corps quand j’étais dans le coma. Ce sont ceux qui étaient à mon chevet qui me l’on dit.

Dans cette même inconscience, j’ai retiré le tuyau qu’on m’avait introduit, ce tuyau qui permettait de me nourrir. Car, oui, je ne pouvais plus manger, cette crise m’était fatale. Et le lendemain, j’ai ouvert les yeux, mais je ne pouvais toujours pas parler. Le jour suivant, j’ai parlé pour la première fois. Mon côté droit était toujours affaibli.

J’ai vu la fidélité de Dieu, car, en trois jours, tout m’a été restauré : la voix, l’usage de mes membres.

Tous étaient émerveillés y compris les médecins.

C’est grâce à toutes vos prières que je suis encore en vie. Tous présentaient mes bonnes volontés au Seigneur, d’autres m’ont surnommée « Tabitha ».

Je vous prie de suivre le Seigneur, notre Dieu est fidèle. L’apôtre m’a toujours dit : que Dieu est fidèle et qu’Il n’abandonne pas ses enfants.

J’ai vu Sa fidélité ! De la mort, Il m’a ramenée à la vie ! S’il y avait un mot plus grand que Merci, je l’aurais employé.

Merci pour toutes vos prières !

Que le Nom de Dieu soit glorifié à jamais !

Soeur Naomi, Famille Bénie Congo-Brazaville

Une réponse

Laisser un commentaire