Introduction

Shalom mes bien-aimés !

Que la paix de Dieu qui surpasse toute intelligence et Sa joie ineffable soient votre partage dans le glorieux nom de Jésus-Christ.

Je prie de tout mon cœur que Dieu me donne de la force de venir vous édifier aussi régulièrement que possible. Merci pour votre soutien dans la prière.

Très tôt ce matin, ces pensées bouillonnaient dans mon cœur, j’ai tenu à les partager avec vous.

Un cœur joyeux : « bon remède » !

Waouh, comment est-ce qu’un cœur joyeux peut-il être un bon remède ? Nous allons trouver cela dans la Parole de Dieu.

La Parole de Dieu nous révèle beaucoup de secrets mais plusieurs d’entre nous n’y faisons pas du tout attention.

D’ailleurs, Job nous le confirme: « Dieu parle cependant, tantôt d’une manière, tantôt d’une autre, et l’on y prend point garde. » Job 33 :14

Allons tous ensemble à la découverte de la référence biblique qui parle de notre sujet et sur laquelle nous allons insister durant toute cette série.

C’est dans le livre de Proverbes 17 :22, nous allons lire plusieurs versions pour une bonne compréhension :

Version LSG (La sainte Bible par Louis Segond 1910)
« Un cœur joyeux est un bon remède, mais un esprit abattu dessèche les os. »

Version BEX2002 (La Bible expliquée)
« La bonne humeur favorise la guérison, mais la tristesse fait perdre toute vitalité. »

Version OST (Ostervald)
« Le cœur joyeux vaut un remède ; mais l’esprit abattu dessèche les os. »

BDS (La Bible du Semeur 2015)
« Un cœur joyeux est un excellent remède, mais l’esprit déprimé mine la santé. »

PDV2017 (Parole de Vie 2017)
« Un cœur joyeux peut guérir une maladie, mais la tristesse fait perdre des forces. »

Terminons par la version FRDBY (Bible Darby en français)
« Le cœur joyeux fait du bien à la santé, mais un esprit abattu dessèche les os. »

Merci de prendre le temps de lire, de relire toutes ces versions, de rester dessus et de méditer pendant un temps.

Pourquoi seulement un cœur joyeux qui est un bon remède ? Pourquoi pas une autre chose ?

Dans toute la Parole de Dieu, je n’ai pas encore lu un seul autre passage où l’on parle d’un bon remède hormis celui-ci. (Si vous en connaissez, n’hésitez pas à partager avec nous.)

Je crois du plus profond de mon cœur que Dieu guérira plusieurs personnes pendant cette série d’enseignements sur la guérison et la santé divines. Nous revenons demain pour la réponse.

Laisser un commentaire