Dieu fixe de nouveau un jour :
« Aujourd’hui, Dieu me dit de te dire qu’Il désire que ta fin soit heureuse et glorieuse ! »

Shalom bien-aimé !

Que la paix de Dieu qui surpasse toute intelligence, sa joie ineffable et la communion du Saint-Esprit soient ton partage ce week-end au nom glorieux de notre Seigneur Jésus-Christ.

Le Saint-Esprit m’a convaincu de partager cette exhortation en forme beaucoup plus d’avertissement. C’est un piège de l’ennemi dans lequel la plus part d’entre nous tombons. Ma prière est que nous en préserve !

Pendant que je priais ce matin en faveur d’une personne souffrante, c’est cette parole qui est remontée dans mon cœur. Cela m’avait attristé énormément. Ma tristesse est celle de Dieu, cette tristesse qui te pousse à intercéder ou encore à changer de comportement.

Dans Deutéronome 28, il est question des bénédictions et des malédictions suivant que l’on marche dans l’obéissance à la parole de Dieu ou non.

Aux versets 47 et 48, il est écrit :

« Pour n’avoir pas, au milieu de l’abondance de toutes choses, servi l’Eternel, ton Dieu, avec joie et de bon coeur, (48) tu serviras, au milieu de la faim, de la soif, de la nudité et de la disette de toutes choses, tes ennemis que l’Eternel enverra contre toi. Il mettra un joug de fer sur ton cou, jusqu’à ce qu’il t’ait détruit. » 

Plusieurs personnes ne s’intéressent à Dieu que lorsqu’elles traversent des moments difficiles ou qu’elles cherchent à obtenir de Lui quelque chose. D’autres pensent que ce sont les pauvres, les chômeurs, les personnes qui souffrent seulement ont besoin de Dieu. Elles pensent que leurs richesses, le fait qu’elles aient un bon travail, de bons postes et beaucoup de ressources, que servir Dieu n’est pas du tout leur affaire.

Sachons que tout ce que Dieu nous donne n’est pas seulement pour que nous puissions nous en jouir pour nous-mêmes et nos familles mais aussi et surtout pour Le servir. L’abondance que Dieu te donne, c’est aussi pour que tu puisses Le servir et surtout avec joie et de bon cœur.

Oui, aujourd’hui tout va encore bien pour toi, mais rien n’est garantie pour ton lendemain. C’est Dieu qui affermit toute chose. Tout ce que Dieu n’affermit pas peut basculer à n’importe quel moment.

Dans Matthieu 7 :26-27, le Seigneur Jésus-Christ nous parle de cet homme insensé qui a construit sa maison sur le sable et après juste quelques intempéries, sa ruine était grande. Le riche insensé qui n’a même pas remercié Dieu pour ses champs qui avaient beaucoup rapportés. La Bible dit que la nuit même où il ne pensait qu’à élargir ses greniers, son âme lui avait été demandée. (Luc 12 :20)

Bien-aimé, souvenons-nous de notre Dieu. Si nous sommes riches et avons de biens en abondance, c’est parce que Dieu est celui qui nous donne la force de les acquérir. (Deutéronome 8 :18)

Je déclare que ta fin sera heureuse et glorieuse ! Tu ne finiras pas ta vie dans la douleur, la maladie et les regrets au nom puissant de Jésus-Christ.

3 réponses

Laisser un commentaire