J’oublierai toutes mes souffrances

11èmePartie : « Plus que le soleil à son midi »

Dieu fixe de nouveau un jour:
« Aujourd’hui, Dieu dit que si seulement tu obéis à Sa voix, tu achèveras tes jours dans le bonheur et tes années dans la joie. » (Job 36 : 11-12)

Je suis né de nouveau, j’ai accepté Jésus-Christ comme Seigneur et Sauveur, je mène une vie de sainteté, cependant, les choses ne marchent toujours pas dans ma vie. Que dois-je encore faire ? Parce que je continue de souffrir.

Une des choses importantes pour mettre fin à ses souffrances est :

La vision

La vision ici n’a rien à voir avec la vue mais avec le cœur. C’est la connaissance ou la révélation du plan de Dieu pour la vie d’une personne. Les dons, les talents, les capacités que Dieu t’a donnés, c’est pour que tu puisses fonctionner ou te manifester dans un domaine bien déterminé de la vie. Ce n’est que dans la découverte de ta vision que tu seras accompli dans la vie.

Dans Jérémie 29 :11, la Bible dit :

« Car je connais les projets que j’ai formés sur vous, dit l’Éternel, projets de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir et de l’espérance. »

La vision, c’est connaître les projets que Dieu a formés sur ta vie, les poursuivre et les réaliser. Ce n’est que dans ces projets de Dieu que tu auras la paix, que tu ne rencontreras pas le malheur, que tu auras un avenir et de l’espérance. Si jamais il t’arrive de manquer la paix, d’être malheureux, de douter de ton avenir et d’être désespéré sache que tu es loin du plan de Dieu pour ta vie. Si tu es dans le plan de Dieu pour ta vie, peu importe le chemin par lequel tu passes, tu auras la paix, tu auras toujours l’espérance pour un lendemain meilleur tel que Dieu t’a montré. C’est pour cela que Joseph, même quand il s’est retrouvé esclave en Egypte, vendu dans la maison de Potiphar voire en prison, il n’a jamais perdu espoir et n’a pas vécu dans la détresse. D’ailleurs, il était celui qui consolait les autres prisonniers et s’assurait qu’ils aient bonne mine. Voilà ce qu’il avait poussé à s’approcher des prisonniers du roi, le panetier et l’échanson afin de savoir pourquoi ils s’attristaient. Bien que Joseph ait été trahi, vendu, faussement accusé, emprisonné, abandonné et oublié, il savait qu’un jour, son rêve s’accomplirait, c’est pour cela qu’il a gardé sa joie et son espérance.

De nos jours, si tu n’as pas de vision, si tu ne connais pas l’appel de Dieu, les projets de Dieu, avec tout ce qu’il y a comme distractions, tu es perdu.

Dans Joël 2 :28, la Bible nous dit :

« Après cela, je répandrai mon esprit sur toute chair; vos fils et vos filles prophétiseront, vos vieillards auront des songes, et vos jeunes gens des visions. »

La vision de Dieu te permet de te focaliser, de te concentrer sur ta vie, de rester dans ton domaine d’appel et de ne pas être distrait par quoi que ce soit ou pour quoi que ce soit.

Comment découvrir sa vision ?

Nous pouvons découvrir la vision de nos vies de plusieurs façons, entre autre, en s’introspectant : quelle est ma passion, en quoi et comment puis-je être bénévole, en quoi j’excelle par rapport aux autres ? Les talents, les dons, les capacités, la passion que Dieu a mis dans ton cœur peuvent t’aider à localiser dans quel domaine Dieu veut que tu te lances. Une manière plus sûre, c’est d’aller tout droit auprès de Dieu ton Créateur. C’est Lui qui t’a créé et c’est Lui connait tous les projets qu’Il a formés pour ta vie.

Et comment aller auprès de Dieu ? C’est par la prière selon qu’il est dit dans Jérémie 29 verset 13:

« Vous me chercherez, et vous me trouverez, si vous me cherchez de tout votre cœur. »

Et dans Jérémie 33 :3, la Bible dit :

« Invoque-moi, et je te répondrai; Je t’annoncerai de grandes choses, des choses cachées, que tu ne connais pas »

Il y a des choses que tu ne connais pas. Dieu dit que ce sont de grandes choses, que tu dois normalement connaître. Si Dieu dit qu’Il va te l’annoncer, c’est-à-dire que ce sont des choses qui concernent ta vie, ta destinée, ton avenir. Aujourd’hui, les gens se plaisent à imiter les soi-disant « stars », à suivre les émissions de téléréalité, sans savoir que la réalité n’est pas du tout la vérité. La vérité, c’est Jésus-Christ de Nazareth et c’est Lui que nous devons de connaître. Avant ta naissance, Dieu t’avait déjà consacré et établi. Ce n’est pas à toi de choisir le domaine de ta vie. Ce n’est pas à toi de choisir ton métier. Dieu connait le but pour lequel il t’envoie sur cette terre. Dieu ne peut te soutenir que si tu vas là où Il t’envoie et non pas là où tu choisis d’aller, là où tes parents veulent que tu ailles, là où tes amis vont, là où la vie est facile…

Il y a des gens qui ont quitté leur pays pour aller chercher la « vie » cependant, ils n’ont jamais trouvé la « vie » en question, parce qu’en réalité, la vie c’est en Jésus. Que tu sois en Afrique, en Europe, en Amérique, en Océanie, en Asie, la vie reste toujours en Jésus. Si tu vas chercher je ne sais quelle vie, tu risques tout simplement ta vie, tu risques de la perdre pour rien. Jésus dit que celui qui cherchera à sauver sa vie la perdra, mais celui qui perdra sa vie pour Jésus la retrouvera. Qu’est-ce qu’un homme peut-il donner en échange de son âme ? Que sert-il à un homme de gagner le monde et de perdre son âme ? (Matthieu 10 :39 ; 16 :25-27)

Lisons dans Jérémie 1 :5, la Bible dit :

« Avant que je t’eusse formé dans le ventre de ta mère, je te connaissais, et avant que tu fusses sorti de son sein, je t’avais consacré, je t’avais établi prophète des nations. »

Dieu te connaissait déjà avant même que tu ne sois né. Dieu t’avait déjà consacré et établi. Pour Jérémie, Dieu l’avait établi prophète des nations. Connais-tu en quoi est ce que Dieu t’a établi ? Plusieurs personnes aujourd’hui ne se trouvent pas là où Dieu les a établis. Elles sont dans leurs propres affaires, dans les métiers, dans les domaines qu’elles se sont choisis elles-mêmes. Quand les choses ne marchent pas, elles bombardent le ciel avec des prières et veulent être ailleurs sauf là où Dieu veut qu’elles soient.

Peu importe le nombre d’années que tu vivras sur terre, si tu n’es pas dans le plan de Dieu pour ta vie, tu auras gaspillé ta vie. Même si tu vis dans les bonnes conditions, tu as un bon travail, tu as un bon salaire, tu réussis selon les hommes, mais sache que pour Dieu, tu n’as encore rien fait, tu es nulle part, parce que tu n’es pas là où Dieu veut que tu sois.

J’aime beaucoup le Psaume 139 :16 qui dit :

« Quand je n’étais qu’une masse informe, tes yeux me voyaient; et sur ton livre étaient tous inscrits les jours qui m’étaient destinés, avant qu’aucun d’eux existât. »

Si tous les jours qui te sont destinés sont dans le livre de Dieu, et que Dieu a formé des projets de paix, de bonheur, afin de te donner un avenir et de l’espérance, c’est que tous les jours de ta vie devraient être de jours de bonheur et de paix. Je ne pense ni ne crois que Dieu peut écrire quelque chose de mauvais à ton propos. Si tu souffres aujourd’hui parce que tu n’es pas là où Dieu veut que tu sois, sache que si tu es en vie, il n’est pas encore trop tard. Tu peux encore obéir à Dieu maintenant. Tu peux revenir sur le chemin de Dieu.

Ainsi je parle des deux dimensions de l’obéissance. Je ne veux pas en parler largement ici, mais afin de nous faire comprendre ce que je suis en train de le dire, je veux juste le mentionner.

1) L’obéissance au salut ou à la foi

Cette obéissance te donne accès à la vie de Dieu. Tu deviens enfant de Dieu et Dieu devient ton Père. Si tu meurs, tu iras au ciel sans aucun problème. Cependant, le fait de devenir enfant de Dieu ne met pas de l’argent dans ton compte en banque, ne te donne pas des maisons pour que tu y vives. Assurément tu iras au ciel. Mais ce sera juste comme le pauvre Lazare. Il avait Dieu, mais il était pauvre de la terre jusqu’au ciel.

Lisons cette histoire dans Luc 16 :19-21 :

« Il y avait un homme riche, qui était vêtu de pourpre et de fin lin, et qui chaque jour menait joyeuse et brillante vie. Un pauvre, nommé Lazare, était couché à sa porte, couvert d’ulcères, et désireux de se rassasier des miettes qui tombaient de la table du riche; et même les chiens venaient encore lécher ses ulcères. Le pauvre mourut, et il fut porté par les anges dans le sein d’Abraham. Le riche mourut aussi, et il fut enseveli. »

Note ce qui est écrit propos du pauvre Lazare :

  • Il était couché à la porte de l’homme riche
  • Il était couvert d’ulcères (malade)
  • Il désirait se rassasier même des miettes qui tombaient de la table du riche (le manque…)
  • Les chiens venaient lécher ses ulcères (pas même des moyens pour se soigner…)

La première dimension de l’obéissance te donne accès au ciel. Tu es parvenu à la connaissance de Jésus-Christ, tu l’as reçu comme Seigneur et Sauveur personnel, tu iras au ciel mais tu peux cependant, vivre comme un misérable, comme ce pauvre Lazare si tu n’accèdes pas à l’autre niveau d’obéissance que j’appelle :

2) L’obéissance aux principes de Dieu

Note que Lazare était un sans-abri, malade, mendiant etc…pourtant il connaissait Dieu. Souviens-toi de Paul lorsqu’il s’adressait aux Thessaloniciens, il écrivait aux enfants de Dieu et non pas aux païens. Il leur dii dans 2 Thessaloniciens 3 :10 :

« Car, lorsque nous étions chez vous, nous vous disions expressément: Si quelqu’un ne veut pas travailler, qu’il ne mange pas non plus. »

Certaines personnes, pour mettre fin à leurs souffrances, elles ont juste besoin de localiser la Parole de Dieu, les secrets de Dieu, les principes de Dieu dans ces domaines dans lesquels ils souffrent. Il y a des secrets de Dieu ou des principes de Dieu relatifs à la santé, la prospérité, le succès, la réussite, les exploits etc. Paul par exemple exhortait les Thessaloniciens au travail. Beaucoup des chrétiens au nom de la chrétienté ne travaillent pas ou sont des paresseux.

Pour vivre en bonne santé, pour réussir dans sa vie familiale, dans son travail, dans ses études, dans ses affaires, dans son ministère…il faut obéir aux principes de Dieu, c’est-à-dire qu’il faut obéir à Dieu. Bien qu’on soit enfant de Dieu, né de nouveau, baptisé du Saint-Esprit, parlant de nouvelles langues, si nous n’obéissons pas aux autres principes de Dieu, cela peut nous plonger dans « les malédictions ». Tout ce que le pauvre Lazare a vécu se trouve sur la liste de malédictions de Deutéronome 28.  Sache que pour tout ce que tu peux faire dans cette vie, ou sur cette terre, il y a une voix de Dieu dans laquelle tu dois obéir si tu veux voir la main de Dieu, les bénédictions de Dieu dans ta vie.

Deutéronome 28 :1-14, la Bible dit :

« Si tu obéis à la voix de l’Éternel, ton Dieu, en observant et en mettant en pratique tous ses commandements que je te prescris aujourd’hui, l’Éternel, ton Dieu, te donnera la supériorité sur toutes les nations de la terre. Voici toutes les bénédictions qui se répandront sur toi et qui seront ton partage, lorsque tu obéiras à la voix de l’Éternel, ton Dieu: Tu seras béni dans la ville, et tu seras béni dans les champs. Le fruit de tes entrailles, le fruit de ton sol, le fruit de tes troupeaux, les portées de ton gros et de ton menu bétail, toutes ces choses seront bénies. Ta corbeille et ta huche seront bénies. Tu seras béni à ton arrivée, et tu seras béni à ton départ. L’Éternel te donnera la victoire sur tes ennemis qui s’élèveront contre toi; ils sortiront contre toi par un seul chemin, et ils s’enfuiront devant toi par sept chemins. L’Éternel ordonnera à la bénédiction d’être avec toi dans tes greniers et dans toutes tes entreprises. Il te bénira dans le pays que l’Éternel, ton Dieu, te donne. Tu seras pour l’Éternel un peuple saint, comme il te l’a juré, lorsque tu observeras les commandements de l’Éternel, ton Dieu, et que tu marcheras dans ses voies. Tous les peuples verront que tu es appelé du nom de l’Éternel, et ils te craindront. L’Éternel te comblera de biens, en multipliant le fruit de tes entrailles, le fruit de tes troupeaux et le fruit de ton sol, dans le pays que l’Éternel a juré à tes pères de te donner. L’Éternel t’ouvrira son bon trésor, le ciel, pour envoyer à ton pays la pluie en son temps et pour bénir tout le travail de tes mains; tu prêteras à beaucoup de nations, et tu n’emprunteras point. L’Éternel fera de toi la tête et non la queue, tu seras toujours en haut et tu ne seras jamais en bas, lorsque tu obéiras aux commandements de l’Éternel, ton Dieu, que je te prescris aujourd’hui, lorsque tu les observeras et les mettras en pratique, et que tu ne te détourneras ni à droite ni à gauche de tous les commandements que je vous donne aujourd’hui, pour aller après d’autres dieux et pour les servir. »

Cherche la voix de Dieu par rapport à ce que tu vis actuellement et tu la verras. Sache que Dieu ne peut jamais te conduire dans la détresse, mais Il va plutôt t’en délivrer. Dieu ne veut que ton bien. S’il faut réfléchir en humain, entre Dieu et nous, Dieu est mieux placé pour nous montrer le chemin à suivre. C’est à nous d’obéir à Dieu dans les deux dimensions. C’est-à-dire le péché ne se résume pas seulement à la désobéissance des 10 commandements, mais également au fait de ne pas découvrir le plan de Dieu pour ta vie. Si tu obéis à Dieu dans ces deux dimensions, que tu oublieras toutes les souffrances que tu vis aujourd’hui. Dieu te veut du bien dans tous les aspects de ta vie. Terminons par la suite du passage de Job 11, lisons les versets 13-19 :

« Pour toi, dirige ton cœur vers Dieu, étends vers lui tes mains, éloigne-toi de l’iniquité, et ne laisse pas habiter l’injustice sous ta tente. Alors tu lèveras ton front sans tache, tu seras ferme et sans crainte; tu oublieras tes souffrances, Tu t’en souviendras comme des eaux écoulées. Tes jours auront plus d’éclat que le soleil à son midi, tes ténèbres seront comme la lumière du matin, tu seras plein de confiance, et ton attente ne sera plus vaine; tu regarderas autour de toi, et tu reposeras en sûreté. Tu te coucheras sans que personne ne te trouble, et plusieurs caresseront ton visage. »

Diriger son cœur vers Dieu, c’est tout simplement obéir à Dieu. Aller là où Dieu veut que tu ailles, faire ce que Dieu veut que tu fasses, dire ce qu’Il te demande de dire etc.

Souviens-toi de Jonas, Dieu lui a clairement dit d’aller à Ninive, mais ce dernier a refusé expressément et il a pris un navire qui se rendait à Tarsis. Nous connaissons la suite de l’histoire. Il y avait tellement des tempêtes en chemin que l’on était obligé de le jeter pour le salut de tous. Malgré toutes les prières faites dans le navire, les tempêtes ne s’apaisaient pas au contraire elles étaient de plus en plus violentes. Ils ont jeté la marchandise pour essayer d’alléger le navire, mais rien n’allait toujours. Jusqu’à ce que la personne qui désobéissait à Dieu était hors du navire. Gloire à Dieu qui ne nous traite pas selon notre désobéissance mais qui a toujours compassion de nous, quand nous devenons infidèles, Il reste toujours constant dans Sa fidélité. C’est pour cela qu’Il n’a pas laissé son serviteur noyé, Il a envoyé ce que j’appelle le poisson de la destinée. Puisque Jonas s’est repentit dans le ventre du poisson, Dieu a commandé au poisson d’aller le vomir à Ninive où il prêcha et toute une ville fut sauvée.

Plusieurs personnes aujourd’hui dans leurs sociétés, entreprises, ministères, affaires, sont juste comme Jonas dans le navire se rendant à Tarsis qui refusent d’aller là où Dieu veut qu’elles aillent, là où Dieu les envoie.

Bien-aimé(e), veux-tu voir la fin de toutes tes souffrances ? Localise là où Dieu veut que tu sois, ce qu’Il veut que tu fasses, là où Il veut que tu ailles etc. Tout simplement obéis et tu verras ta vie se lever comme le soleil à son midi. C’est alors que tu vivras dans la paix avec Dieu et avec ton propre cœur.

Il est possible que tu vives ta vie entière dans le bonheur et dans la grâce. David n’avait pas dit : « Oui, le bonheur et la grâce m’accompagneront tous les jours de ma vie et j’habiterai dans la maison de l’Eternel quelques jours de ma vie » non, pas du tout. Il avait dit : « Oui, le bonheur et la grâce m’accompagneront tous les jours de ma vie et j’habiterai dans la maison de l’Eternel jusqu’à la fin de mes jours ». (Psaume 23 :6)

Je ne vois pas comment quelqu’un peut souffrir pendant qu’il vit dans la maison de l’Eternel tous les jours de sa vie. N’oublie pas, pour y arriver, tu dois laisser Dieu te conduire comme étant ton Berger, tu auras bien sûr à traverser la vallée de l’ombre de la mort, mais ta finalité est la maison de l’Eternel tous les jours de ta vie. Lorsqu’on parle des jours, on fait allusion à notre vie sur terre, car, dans l’éternité, les jours ne sont plus comptés.

Clôturons par ces passages :

Job 36 :11-12 :

« S’ils écoutent et se soumettent, ils achèvent leurs jours dans le bonheur, leurs années dans la joie. S’ils n’écoutent pas, ils périssent par le glaive, ils expirent dans leur aveuglement. »

Job 8 :7 :

« Ton ancienne prospérité semblera peu de chose, celle qui t’est réservée sera bien plus grande. »

Esaïe 1 :19-20 :

« Si vous avez de la bonne volonté et si vous êtes dociles, vous mangerez les meilleures productions du pays; Mais si vous résistez et si vous êtes rebelles, vous serez dévorés par le glaive, car la bouche de l’Éternel a parlé. »

Esaïe 48 :17-18

« Ainsi parle l’Éternel, ton rédempteur, le Saint d’Israël: Moi, l’Éternel, ton Dieu, je t’instruis pour ton bien, Je te conduis dans la voie que tu dois suivre. Oh! Si tu étais attentif à mes commandements! Ton bien-être serait comme un fleuve, Et ton bonheur comme les flots de la mer; Ta postérité serait comme le sable, et les fruits de tes entrailles comme les grains de sable; ton nom ne serait point effacé, anéanti devant moi. »

Si tu étais prospère auparavant, sache que si tu obéis à Dieu, ton ancienne prospérité semblera peu de chose. Si tu n’as jamais été prospère toute ta vie, essaie seulement d’obéir à Dieu et tu verras.

Une réponse sur « J’oublierai toutes mes souffrances »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.