J’oublierai mes souffrances 8ème partie

« La souffrance de porter sa croix et suivre Jésus »

Dieu fixe de nouveau un jour:
« Aujourd’hui,
 Dieu  dit  que tu dois renoncer à toi-même, te charger de ta croix et suivre Jésus, si tu ne veux pas perdre ta vie. » (Matthieu 16 :25)

Bien-aimé, alors que nous tendons vers la fin de cette série d’enseignements, nous avons commencé dans la partie présente quelque souffrance ou affliction que nous pouvons souffrir, non pas parce que nous avons péché, n’est-ce pas parce que nous satan nous attaque directement comme il l’avait fait dans la vie de Job, mais tout simplement parce que nous devons suivre Jésus-Christ de Nazareth.

Le diable sachant qu’il n’a plus assez de temps, il est très enragé. Si lorsqu’il était tombé il avait peu de temps, à combien plus forte raison où nous vivons presque tout ce que le Seigneur Jésus avait annoncé à propos des événements de la fin du monde dans Matthieu 24. Ce n’est pas notre sujet du jour, mais tout simplement pour nous dire que nous faisons face à un adversaire qui est très méchant.

Le serpent ancien est comme un dictateur qui arrive à la fin de son mandat et qui est prêt pour ne pas sacrifier toute la population de son pays. Le diable veut aller avec tout le monde en enfer avec lui. Il ne veut pas bruler seul. C’est la raison pour laquelle il apporte toute forme de souffrance aux humains, ces derniers qui n’ont pas été créés pour vivre dans la souffrance, cèdent facilement aux avances du diable à l’échange de leurs âmes. Cependant, ceux qui lui résiste et acceptent de suivre et de servir Jésus, le diable s’attaque à eux en les persécutant en essayant de les attirer dans son royaume afin d’avoir les âmes en enfer avec lui.

Ceux à qui il donne la richesse, la gloire, la puissance, il fait de son mieux pour les prendre tôt afin que ces derniers n’aient pas la chance de donner leurs vies à Jésus. Le diable s’organise de telle sorte à maintenir les hommes dans l’ignorance de l’essentiel de leur vie pour les attirer aux choses non importantes de la vie dans le but de voler leurs âmes. Lorsqu’il leur donne la richesse, la gloire et le pouvoir, il leur ajoute la dépression, le chagrin, la perversion. Ainsi, ils adonnent à la drogue, à l’alcool, aux sexes en essayant de combler le vide dans leur cœur. Comme quelqu’un avait dit, ce vide dans le cœur de l’homme a la forme de Jésus et ne peut être rempli que par Jésus et Lui seul. Ceux dont le cœur est encore vide, c’est-à-dire sans Jésus-Christ dans leur vie cherchent à le remplir avec tout ce que le diable leur offre bien que cela ne leur apporte aucune satisfaction.

Voilà pourquoi, tous ceux qui acceptent de donner leurs vies à Jésus deviennent directement la cible du diable et de tout le royaume des ténèbres.

…Arrière de moi satan…

Les disciples menaient une bonne vie avec le Seigneur Jésus-Christ. Ils avaient des grandes croisades auxquelles le Seigneur Jésus accomplissait des grands miracles. Il n’y a pas un type de miracle que le Seigneur Jésus n’avait pas réalisé. De la résurrection des morts, la multiplication de pains pour nourrir des milliers, le Seigneur Jésus a eu même à marcher sur les eaux de la mer, à demander à Pierre d’aller pécher un poisson de la bouche duquel une pièce d’argent était trouvé pour payer un impôt. C’était une bonne vie. Les disciples de gens et tout le monde jeûnaient, mais ses disciples ne jeûnaient pas parce que le Seigneur Jésus-Christ était avec eux.

Cela n’était qu’une partie de sa mission. Il y avait une autre partie qui était plus difficile humainement parlant parce qu’il s’agissait maintenant de souffrir et de mourir pour les hommes. C’était la phase B de sa mission sur terre. Il devait aller affronter la mort sur la croix. Mais avant cela il devait encore souffrir et être maltraité.

Voilà pourquoi, dans Matthieu 16 :21-23, le Seigneur Jésus a commencé à en parler à ses disciples. Lisons et voyons la réaction de Pierre inspirée par satan :

« Dès lors Jésus commença à faire connaître à ses disciples qu’il fallait qu’il allât à Jérusalem, qu’il souffrît beaucoup de la part des anciens, des principaux sacrificateurs et des scribes, qu’il fût mis à mort, et qu’il ressuscitât le troisième jour. Pierre, l’ayant pris à part, se mit à le reprendre, et dit: A Dieu ne plaise, Seigneur! Cela ne t’arrivera pas. Mais Jésus, se retournant, dit à Pierre: Arrière de moi, Satan! Tu m’es en scandale; car tes pensées ne sont pas les pensées de Dieu, mais celles des hommes. »

Pierre n’a pas voulu accepter les pensées de Dieu. Il dira, à Dieu ne plaise, Seigneur ! Cela ne t’arrivera pas. Qu’est ce qui ne Lui arrivera pas ? La souffrance.

Comme nous l’avions vu, il y a plusieurs types de souffrance. Celle qui nous arrive parce que nous sommes attaqués par l’ennemi, lorsque nous péchons et lorsque nous voulons accomplir le plan de Dieu nous notre vie.

L’une des raisons qui fait que le diable s’attaque à tout le monde et beaucoup plus à ceux qui suivent Jésus, c’est parce que lui n’avait pas obéi à Dieu. Il est jaloux de tous ceux qui cherchent à obéir à Dieu dans leur vie sachant la gloire qu’ils vont hériter, celle que lui a perdue à cause de sa chute.

Après avoir chassé le diable qui parlait par Pierre, le Seigneur Jésus a commencé à dire aux disciples ce qui était essentiel dans leur service auprès de Lui.

 …Renoncer à soi-même – se charger de sa croix et suivre Jésus…

Aux versets 24 à 27, Il poursuit son discours aux disciples :

« Alors Jésus dit à ses disciples: Si quelqu’un veut venir après moi, qu’il renonce à lui-même, qu’il se charge de sa croix, et qu’il me suive. Car celui qui voudra sauver sa vie la perdra, mais celui qui la perdra à cause de moi la trouvera.Et que servirait-il à un homme de gagner tout le monde, s’il perdait son âme? Ou, que donnerait un homme en échange de son âme?Car le Fils de l’homme doit venir dans la gloire de son Père, avec ses anges; et alors il rendra à chacun selon ses œuvres. »

Le Seigneur Jésus expose aux disciples les conditions pour pouvoir Le suivre :

  1. Il faut renoncer à soi-même 2. Il faut se charger de sa croix 3. Il faut Le suivre
  2. Renoncer à soi-même

La toute première étape pour suivre le Seigneur Jésus, c’est qu’il faut répondre à son appel. Répondre  Son appel va te demander de renoncer à soi-même. Plusieurs personnes aujourd’hui sont à Jésus mais ne Le suivent pas.

Comment ça ? Depuis leur enfance, ils avaient des rêves qu’ils ont continué à poursuivre sans même prendre le temps de rechercher dans quel domaine le Seigneur Jésus voudrait qu’ils puissent le servir. C’est ce que je comprends par renoncer à soi-même. Plusieurs personnes ne seront jamais accompli dans la vie parce qu’elles n’ont jamais renoncé à elles-mêmes. Elles vivent pour elles-mêmes. Elles choisissent tout par elles-mêmes.

Renoncer dans le dictionnaire, c’est :

  • Se désister de quelque chose, soit par acte exprès, soit autrement.
  • Quitter, abandonner la possession, l’attachement à quelque chose.
  • Se dépouiller de tout amour propre.

Le renoncement n’est pas facile. Tu peux tout recommencer à cause de l’appel de Dieu. En acceptant de suivre Jésus, il y a des choses que nous devons quitter, abandonner, etc.

C’est pour cela que le jeune homme n’a pas pu devenir disciple du Seigneur. Tous les disciples qui avaient suivi Jésus, chacun d’eux avait abandonné son emploi, ses affaires, voir sa famille pour suivre Jésus. Cela n’est pas une chose facile mais c’est un pas à franchir si nous voulons suivre le Seigneur Jésus. Cela n’est pas une chose facile d’abandonner son travail ou ses affaires pour Jésus. Ne me comprends pas mal non plus. Je ne te demande pas de quitter ton travail, mais je te dis qu’il y aura toujours quelque chose à abandonner, à délaisser, à se dépouiller si  nous voulons suivre le Seigneur Jésus.

Voyons ce qui s’était passé lorsque le jeune homme riche est allé à Jésus.

Matthieu 19 :21-22, la Bible nous dit :

« Jésus lui dit: Si tu veux être parfait, va, vends ce que tu possèdes, donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans le ciel. Puis viens, et suis-moi. Après avoir entendu ces paroles, le jeune homme s’en alla tout triste; car il avait de grands biens. »

Il ne suffit pas d’obéir la loi, mais il faut aller loin et le suivre. Ce jeune homme avait de grands biens, cependant la condition pour suivre le Seigneur est de tout vendre. Es-tu près à vendre tout ce que tu possèdes pour suivre Jésus ? Vendre sa fierté, son orgueil, son nom de famille, ses possessions, etc. ?

Imagine un peu ce jeune homme riche au cas où il avait accepté de tout vendre, donner aux pauvres et suivre Jésus. Il allait commencer à temps à temps marcher à pieds. Lui qui avait des serviteurs allait devenir serviteur du Maître Jésus. Peut-être le jour où le Seigneur Jésus devait multiplier le pain, c’est lui qui devait se charger de servir une partie de cette grande foule.

  1. Se charger de sa croix

Se charger de sa croix, c’est après avoir accepté l’appel à suivre le Seigneur, tu as renoncé à ce que tu étais ou que tu faisais, le Seigneur Jésus va te donner un autre travail, il va te demander de faire une autre chose. C’est de sa croix, c’est prendre sa responsabilité dans le travail que Dieu te donne. Comme à moi, le Seigneur Jésus m’a demandé de publier les enseignements de Sa parole chaque jour. Ce n’est pas une chose facile. Il y a une de nos sœurs à qui j’envoie les enseignements qui pensait que cela était dans un livre et que je ne faisais que recopier et envoyer. Non, pas du tout. Chaque jour, plus souvent le matin s’il n’y a pas une autre instruction telle qu’à la brèche comme maintenant où je dois très tôt déjà envoyé l’exhortation et les sujets de prière du jour, je dois écrire l’enseignement du jour. Je dois être branché au Saint-Esprit afin de recevoir de Sa part ce qu’il faut communiquer au peuple de Dieu pour leur édification du jour. En plus ce n’est pas une page A4, mais chaque jour entre 4 et 5 pages minimum suivant Son enseignement.

 Il arrive d’atteindre 11 pages A4 pour un enseignement du jour. Bien aimé, en d’autres termes, c’est aussi une souffrance de rester devant son ordinateur pendant des heures, les veilles de la nuit, très tôt etc. Mais, c’est ma croix, je dois m’en charger.

Le Seigneur Jésus peut te demander de tout le temps être à la brèche, c’est-à-dire d’intercéder, de prier en faveur des autres, et tout ce que Dieu nous demande de faire n’est pas toujours facile, cependant, c’est le sentier de la vie. Il est impossible de suivre Jésus Christ sans porter sa croix.

Si tu renonces à toi-même et tu ne fais rien, c’est-à-dire que tu es tout simplement en train de perdre ton temps. Si tu renonces à toi-même, mais tu portes la croix  d’une autre personne, là encore tu seras plus confus parce qu’elle te sera incompatible.

Le port de ta croix te permettra de suivre Jésus. De surmonter les obstacles. Pourquoi ? Lorsque tu Le suis, cela veut dire qu’Il sera toujours devant toi. C’est-à-dire que tu ne vas pas te détourner de Sa voie. C’est-à-dire que tu ne suivras pas ton propre chemin.

Cela me rappelle une illustration d’un groupe de personnes qui portaient chacune sa croix. C’était de longue croix et elles pesaient sur chacune d’elles. En cours de route, il y a une personne qui s’est dit de pouvoir couper sa croix parce qu’elle était longue et lourde à transporter. Elle a coupé sa croix et a continué sa route. Elles sont arrivées à un point où il y avait une grande fosse et que chacune devait utiliser sa croix pour traverser. Celles qui n’avaient pas coupé leurs croix se sont juste servir de leur croix comme pont pour passer de l’autre côté. Mais celle qui avait coupé sa croix ne pouvait pas passer de l’autre côté parce que sa croix n’avait plus la dimension initiale.

Cette étape de se charger sa croix est cruciale si tu dois être satisfait sur cette terre. Tu ne dois pas porter la croix d’une autre personne de un et de deux tu ne dois pas couper ta croix. Si tu fais l’une de deux choses, tu ne pourras pas bien suivre le Seigneur Jésus. Une croix disproportionnée, tu ne pourras pas bien la porter, cela te poussera, à cause du poids rester loin du Seigneur Jésus alors qu’Il avance. Une croix coupée ne pourra pas te mettre de tenir face à l’adversité parce qu’elle ne pourra pas te faire traverser les fosses de la vie.

  1. Suivre le Seigneur Jésus

Un homme qui a renoncer à lui-même, et qui s’est chargé de sa croix, n’a plus d’autres choix que suivre le Seigneur Jésus. Advienne que pourra, il a pris la décision de suivre Son Maître et plus rien au nom de ne plus arrêter. C’est ici que Paul disait, qui me séparera de l’amour de Jésus ? Cette phrase n’est pas seulement une chanson, c’est une marche, c’est une vie.

Lisons cela dans Romains 8 :35-39, la Bible nous dit :

« Qui nous séparera de l’amour de Christ? Sera-ce la tribulation, ou l’angoisse, ou la persécution, ou la faim, ou la nudité, ou le péril, ou l’épée? Selon qu’il est écrit: c’est à cause de toi qu’on nous met à mort tout le jour, qu’on nous regarde comme des brebis destinées à la boucherie. Mais dans toutes ces choses nous sommes plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés.              Car j’ai l’assurance que ni la mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni les choses présentes ni les choses à venir, ni les puissances, ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ notre Seigneur. »

La tribulation, l’angoisse, la persécution, la faim, la nudité, le péril, l’épée ? Tout cela est vrai mais tant que nous sommes en train de suivre le Seigneur Jésus, et que nous ne suivons pas notre propre chemin, nous serons plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés.

Dans le même chapitre 8, le verset 18, il est écrit :

« J’estime que les souffrances du temps présent ne sauraient être comparées à la gloire à venir qui sera révélée pour nous. »

La souffrance lorsque nous suivons le Seigneur Jésus n’est pas éternelle. C’est juste pour le présent. L’avenir est radieux. L’avenir est en couleur, car plus nous Le suivons, plus nous marchons avec Lui, plus nous grandissons, plus nous devenons comme Lui, plus nous allons vivre Sa gloire et nous manifester comme des fils de Dieu afin d’influencer positivement notre monde pour la gloire de notre Dieu.

Et pour finir note qu’accepter de suivre Jésus, c’est perdre sa vie. C’est vivre pour la cause du Royaume de Dieu. C’est s’oublier, c’est se sacrifier, c’est obéir au Seigneur Jésus-Christ tous les jours de sa vie. Et le monde autour de toi, tes parents, tes frères et sœurs, tes amis ne comprendrons pas tous ce que le Seigneur Jésus t’a demandés de faire. C’est ainsi que tu vas commencer à avoir des ennemis jusque parmi les membres de ta propre famille. Ton père qui te dira qu’il avait dépensé des fortunes pour ton éducation et voilà que tu abandonnes ton métier, ta carrière pour suivre le Seigneur Jésus ou quelque chose de ce genre. Cela ne sera pas du tout facile pour toi.

Cependant, il faut tenir bon dans la souffrance. Parce que le résultat, ce n’est ni au début, ni au milieu mais c’est à la fin que tout le monde se rendre compte que tu n’avais pas fait un mauvais choix de suivre le Seigneur Jésus.

C’est pour cela que la Bible nous dit Matthieu 10 :22 nous dit :

« Vous serez haïs de tous, à cause de mon nom; mais celui qui persévérera jusqu’à la fin sera sauvé. »

Celui qui persévéra jusqu’à la fin, c’est celui-là qui sera sauvé. Voila comment entant qu’enfant de Dieu nous souffrons à notre manière. Cette souffrance ne dure pas éternellement et dans peu de temps elle se transformera en gloire en joie éternelle.

Mais celui qui va chercher à gagner sa vie en suivant le train de ce monde au lieu de suivre le Seigneur Jésus, c’est celui-là qui perdra sa vie. Que cela ne soit pas ton partage au nom de Jésus.

Une réponse sur « J’oublierai mes souffrances 8ème partie »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.