J’oublierai toutes mes souffrances – 6ème Partie : « Le rétablissement de ton premier état » (suite et fin)

Dieu fixe de nouveau un jour:
« Aujourd’hui, Dieu dit que si tu peux reconnaître qu’Il peut tout et que tu pries pour ceux qui te persécutent, Il te rétablira complètement. »  
(Job 42 :2,10)

Pour résumer cette partie, disons que peu importe ce que nous traversons dans la vie en tant qu’enfant de Dieu, peu importe ce qui nous arrive, la première chose à faire, c’est de rendre les actions de grâces à Dieu, notre Père céleste, qui est le Maître des temps et des circonstances.

Ensuite, nous devons chercher à savoir quelle en est la cause. Pourquoi est-ce que je suis dans telle ou telle situation ? Est-ce la volonté de Dieu ? Est-ce cela vient de Dieu ? Est-ce de ma faute ? Ai-je désobéi à Dieu quelque part ? Est-ce une attaque de l’ennemi, une affliction de l’ennemi, un mauvais sort ?

La connaissance de la cause m’engage si cela vient de Dieu à me soumettre et à attendre patiemment ce que Dieu veut que j’apprenne.

Si cela vient de moi-même à cause de ma désobéissance, de ma négligence, ou de mon ignorance, je vais rechercher la face de Dieu et me repentir, prendre les choses au sérieux en étant moins négligent, rechercher la connaissance de la Parole de Dieu grâce à la lecture de la Bible, en écoutant les serviteurs de Dieu à l’église ou par les vidéos, en lisant leurs livres etc.

Si cela vient de l’ennemi satan, je vais prendre les dispositions qu’il faut afin de le combattre et de l’éloigner de ma vie. Si je suis en règle avec Dieu au premier point, c’est-à-dire que si je Lui obéis totalement, je ne péche pas et Sa lumière m’éclaire pour que je voie tout ce qui est noir en moi ou autour de moi et que j’avance de gloire en gloire.

Quand nous considérons la vie de Job lorsque l’adversité a commencé dans sa vie, après avoir tout perdu en un seul jour, après avoir été frappé par la maladie, il a tenu pendant un moment mais tellement que son problème s’éternisait, Job a commencé à se lamenter et à maudire le jour de sa naissance.

…Job change de discours…

Il avait commencé par : « L’Éternel a donné, et l’Éternel a ôté; que le nom de l’Éternel soit béni! » -Job 1 :21

Si c’est l’Eternel  qui a donné et qui a ôté, si je suis encore envie je peux encore espérer que l’inverse se passe. C’est-à-dire que l’Eternel donne de nouveau. C’est ce qu’on appelle la restauration voire la restitution.

Ce qui est bien avec Dieu c’est qu’Il est capable de défaire tout ce que le diable a fait dans ta vie. Dieu est capable de renverser tout le plan de l’ennemi contre ta vie.

Si tu es en bon terme avec Dieu, c’est-à-dire que si tu marches dans l’obéissance, seul le bonheur et la grâce t’accompagneront tous les jours de ta vie.

Mais si tu es loin de Dieu, tu restes à la merci des hommes et du diable. Sans Dieu, tu peux être une proie facile entre leurs mains. Plusieurs personnes meurent chaque jour parce qu’elles sont sans défense, parce qu’elles n’ont pas été appuyées et soutenues par Dieu. Job ne croyait plus que quelque chose de bon pouvait de nouveau arriver dans sa vie. Job n’avait plus qu’un seul désir : mourir.

…quelques propos de Job à ne pas utiliser…

Bien aimé, comme je l’ai promis par la grâce de Dieu, je vais revenir pour étudier avec toi l’histoire de Job du début à la fin et je sais que nous serons tous bénis. Pour cette partie que nous clôturons, j’aimerai juste attirer notre attention sur quelques propos de Job que nous ne devons pas employer peu importe ce qui nous arrive.

Note que le souffle de Dieu en toi est la lampe témoin qui indique que tout en toi peut changer positivement. Ne dis pas n’importe quoi sur ta vie et surtout sur Dieu si tu ne sais pas ce qu’Il est en train d’accomplir en secret pour ta vie.

Nous avons vu comment il a maudit le jour de sa naissance etc.

Voyons ses propos dans :

Job 6 :9 et 11, il dit :
« Qu’il plaise à Dieu de m’écraser, qu’il étende sa main et qu’il m’achève! »« Pourquoi espérer quand je n’ai plus de force? Pourquoi attendre quand ma fin est certaine? »

Quel propos ? C’est le même langage que tiennent plusieurs personnes y compris les enfants de Dieu.

Job 9 :16-18, il dit :
« Et quand il m’exaucerait, si je l’invoque, je ne croirais pas qu’il eût écouté ma voix, Lui qui m’assaille comme par une tempête, qui multiplie sans raison mes blessures, qui ne me laisse pas respirer, qui me rassasie d’amertume. »

Ecoute ce qu’il dit ici, que si même Dieu pouvait l’exaucer, il ne croit  pas que Dieu peut écouter sa voix. Une personne qui réfléchit de la sorte, sa vie de prière sera chaotique. Elle ne peut même pas recourir à Dieu dans la prière parce qu’elle se dit que Dieu n’écoute pas ses prières. A quoi bon prier ? A quoi bon rechercher la face de Dieu ?

Job 14 :1-2, il dit :
« L’homme né de la femme! Sa vie est courte, sans cesse agitée.                                                    Il naît, il est coupé comme une fleur; il fuit et disparaît comme une ombre. »

Job commence rendre les choses générales à cause de ses souffrances.

Jusqu’au chapitre 38 de Job, ce ne fut que des discours, des arguments, qui a raison, qui a tort, qui est sage, qui est intelligent, qui n’est pas intelligent…beaucoup de bons conseils aussi de la part des amis de Job mais beaucoup plus de condamnations.

…Voyons deux conseils des amis de Job…

Celui de Bildad dans Job 8 :5-7, la Bible dit :
« Mais toi, si tu as recours à Dieu, si tu implores le Tout-Puissant; si tu es juste et droit, certainement alors il veillera sur toi, et rendra le bonheur à ton innocente demeure; ton ancienne prospérité semblera peu de chose, celle qui t’est réservée sera bien plus grande. »

Celui de Tshophar dans Job 11 :5-6, la Bible dit :
« Oh! si Dieu voulait parler, s’il ouvrait les lèvres pour te répondre, et s’il te révélait les secrets de sa sagesse, de son immense sagesse, tu verrais alors qu’il ne te traite pas selon ton iniquité. »

Et si tu lis ce chapitre jusqu’à la fin, tu concluras avec que c’est merveilleux la Parole de Dieu ! C’est dans ce chapitre que nous avons tiré une partie du cri du cœur.

Qu’est ce qui s’est passé ? Job blâmait Dieu pour ses malheurs, tandis que les amis de Job le blâmaient parce que Dieu était juste. Mais tous leurs discours n’ont rien changé jusqu’à ce que Dieu Lui-même intervienne. Alléluia !!!

…N’obscurcit pas les desseins de Dieu…

Bien aimé, je ne sais pas ce que tu traverses actuellement dans je ne sais quel domaine de ta vie, dans quelle dimension de ton être, mais tout ce que je sais en conformité avec la Parole de Dieu c’est que Dieu a un plan merveilleux pour ta vie, un plan de bonheur et non de malheur afin de te donner un avenir et de l’espérance. (Jérémie 29 :11) Les projets de Dieu pour toi sont des projets de paix peu importe ce que tu vis aujourd’hui.

Ecoute ce que dit Proverbes 19 :21 :
« Il y a dans le cœur de l’homme beaucoup de projets, mais c’est le dessein de l’Éternel qui s’accomplit. »

Peu importe ce qu’il y a dans les cœurs des hommes, des sorciers, même du diable en personne comme projets, la bible dit que c’est le dessein de l’Eternel qui va s’accomplir. Donc, la sagesse c’est de rechercher le dessein de Dieu, la pensée de Dieu face à chaque situation que nous traversons et non pas d’agir en insensé en condamnant Dieu, en se maudissant, en pleurant, en se lamentant etc…

Après leurs discours, Dieu a décidé de mettre fin à leurs discours ! Quelque chose a retenu toute mon attention au chapitre 38 : 2, la Bible dit :

« Qui est celui qui obscurcit mes desseins par des discours sans intelligence? »

Lorsque tu dis n’importe quoi sur ta vie, sur ce qui t’arrive, sur ton avenir, sur ton mariage, sur ton couple etc. tu es tout simplement en train d’obscurcir les desseins de Dieu pour ta vie. Ce n’est pas parce que tu souffres que Dieu est contre ta vie, ce n’est pas parce que tu as un problème ou autre que Dieu ne voit pas ou qu’Il n’entend pas. Sache que Dieu a des desseins pour ta vie. Job était tout simplement en train de tuer son avenir, de s’assassiner par ses propres propos, jusqu’à ce que Dieu intervienne directement dans sa vie pour l’en délivrer.

…Il ne faut jamais condamner…

Comme vu plus haut, il ne faut jamais condamner Dieu. Il ne faut pas douter de Dieu. Il sait comment Il fait Ses choses, même si on nous les expliquait, on ne pourrait pas les comprendre.

Dans Job 40 :3, Dieu dit :
« Anéantiras-tu jusqu’à ma justice? Me condamneras-tu pour te donner droit? »

Si tu fais face à Dieu, ne cherche pas des raisons, mais soumets-toi. Tout ce que nous devons à Dieu c’est l’obéissance.

Abraham ne comprenait rien du tout lorsque Dieu lui demandait d’offrir son fils unique, l’enfant de la promesse Isaac. Une promesse qu’il avait attendu vingt-cinq ans en marchant avec Dieu. Mais Dieu savait. Et à la montagne, alors que tout était prêt et qu’il voulait tuer son fils, Dieu est intervenu et Il a pourvu.

Sache que Dieu est ce dont tu as besoin pour sortir de ton problème, personne d’autre et rien d’autre. Attends-toi seulement à Dieu et à Dieu.

…Reconnais que Dieu peut tout…

Lisons Job 42 :1-6 :
« Job répondit à l’Éternel et dit: Je reconnais que tu peux tout, et que rien ne s’oppose à tes pensées. Quel est celui qui a la folie d’obscurcir mes desseins? Oui, j’ai parlé, sans les comprendre, de merveilles qui me dépassent et que je ne conçois pas. Écoute-moi, et je parlerai; je t’interrogerai, et tu m’instruiras. Mon oreille avait entendu parler de toi; mais maintenant mon œil t’a vu. C’est pourquoi je me condamne et je me repens sur la poussière et sur la cendre. Se connaître et connaître Son Dieu »

Maintenant, regarde ton problème et dis-toi : DIEU PEUT TOUT.

Lève tes yeux au ciel et dis à Dieu : PERE, TU PEUX TOUT.

Tu veux voir la fin de tes souffrances, de tout ton cœur, reconnais la toute-puissance de Dieu, Sa capacité.
Lorsque tu pleures, tu te lamentes, tu te plains, tu te soucis, tu t’inquiètes, tu es obscurcis les desseins de Dieu.
Ce qui est vrai c’est que tu ne comprendras jamais quand ta solution viendra ou comment Dieu va changer ta situation, toi, reconnait seulement que Dieu peut tout.

…Prie pour tes amis, pour ceux qui te font du mal…

Prie pour tous ceux qui te condamnent, qui te persécutent, qui se moquent de toi. Ne les hais pas.

C’est ce que Job avait fait, dans Job 42 :10, la Bible nous dit :

« L’Éternel rétablit Job dans son premier état, quand Job eut prié pour ses amis; et l’Éternel lui accorda le double de tout ce qu’il avait possédé. »

Dieu n’a pas rétabli Job dans son premier état lorsqu’il discutait avec ses amis, ni quand il se plaignait, mais plutôt quand il a :

  1. Reconnu que Dieu peut tout
  2. Prié pour ses amis.

Je prie que Dieu te restaure et te rende le double de tout ce que tu as perdu au nom de Jésus.

N’hésite pas d’aimer, de commenter et de partager et que Dieu te bénisse. Demain, nous commençons la 7ème partie. Bonne journée.

3 réponses sur « J’oublierai toutes mes souffrances – 6ème Partie : « Le rétablissement de ton premier état » (suite et fin) »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.