J’oublierai toutes mes souffrances – 2ème partie: « Les conséquences du péché » – suite B: Les malédictions (suite fin)

Dieu fixe de nouveau un jour :
« Aujourd’hui Dieu me dit de te dire que Si tu t’embourbes dans les malédictions, dans la souffrance, cela n’est pas du tout de Sa faute. Il a tout mis devant toi. » Deutéronome 32 :4-6

Bonjour bien-aimé(e) !
Que le Dieu de paix, notre cher tendre Père céleste te comble de Sa grâce abondante et remplisse ton cœur de Sa joie ineffable en ce début de semaine au nom puissant de Jésus. Quel privilège de voir cette nouvelle semaine et ce nouveau jour. Nous ne pouvons pas aller plus loin aujourd’hui sans commencer par dire merci à Dieu pour notre séjour à Goma. Dieu a été avec nous et a accompli des signes et prodiges dans la vie de Ses enfants. Nous reviendrons dessus avec des témoignages et une forme de compte rendu de la mission.
Nous clôturons aujourd’hui la deuxième partie de notre enseignement sur les conséquences du péché que nous prie de lire avec beaucoup d’attention.

Retenons que: « Oublier toutes ses souffrances » c’est considérer que tout ce que Dieu fait envers nous, pour nous, et que cela humainement parlant nous fasse du bien et/ou du mal est pour notre bien. Dès l’origine Dieu a exclusivement des plans de paix, de prospérité pour nous afin de nous donner un avenir et de l’espérance. Dieu n’a pas changé: Ses bonnes pensées pour l’homme, Ses bonnes paroles et promesses tiennent toujours et sont toujours d’actualité, si seulement si, nous sommes obéissants.

Aujourd’hui, plusieurs personnes veulent tout recevoir de la part de Dieu, sans vouloir ni Dieu, ni prier, ni jeûner, ni écouter la Parole de Dieu, encore moins pratiquer la Parole de Dieu. Tout ce à quoi elles aspirent, c’est être « bénies ».

La bénédiction de Dieu ne tombe pas sur des telles personnes, au contraire les malédictions leur arrivent afin de les détruire complètement. Pour toi qui es en train de lire ces enseignements, sache que la destruction sera loin de toi, avec la connaissance que tu es entrain d’acquérir, le Dieu Tout-Puissant te fera oublier toutes tes souffrances.

Nous allons encore prendre quelques parties de cette longue liste des malédictions dans Deutéronome 28.

Bien-aimé(e), je ne suis pas en train de mentionner ces malédictions pour faire peur à qui que ce soit, mais c’est juste pour nous faire toucher du doigt les conséquences du péché, afin de prendre les dispositions pour craindre Dieu et ne pas pécher.

…maudit jusqu’au point de manger la chair de ses propres enfants…

J’ai vu un passage qui est horrible. Voyons les versets 53-57:

« Au milieu de l’angoisse et de la détresse où te réduira ton ennemi, tu mangeras le fruit de tes entrailles, la chair de tes fils et de tes filles que l’Éternel, ton Dieu, t’aura donnés. L’homme d’entre vous le plus délicat et le plus habitué à la mollesse aura un œil sans pitié pour son frère, pour la femme qui repose sur son sein, pour ceux de ses enfants qu’il a épargnés; il ne donnera à aucun d’eux de la chair de ses enfants dont il fait sa nourriture, parce qu’il ne lui reste plus rien au milieu de l’angoisse et de la détresse où te réduira ton ennemi dans toutes tes portes. La femme d’entre vous la plus délicate et la plus habituée à la mollesse, qui par mollesse et par délicatesse n’essayait pas de poser à terre la plante de son pied, aura un œil sans pitié pour le mari qui repose sur son sein, pour son fils et pour sa fille; elle ne leur donnera rien de l’arrière-faix sorti d’entre ses pieds et des enfants qu’elle mettra au monde, car, manquant de tout, elle en fera secrètement sa nourriture au milieu de l’angoisse et de la détresse où te réduira ton ennemi dans tes portes. »

Ce passage nous montre à quel point les malédictions peuvent détruire la vie d’une personne. Un niveau de souffrance où tu vas jusqu’à te nourrir du fruit de tes propres entrailles, la chair de tes fils et de tes filles.

Note bien que la Bible dit, la chair de tes fils et de tes filles que l’Eternel, ton Dieu, t’aura donnés. Ce qui veut dire que cette malédiction vient à contrario de la bénédiction. C’est une bénédiction maudite. Les filles et les fils t’ont été donnés  par Dieu, mais parce qu’après tu n’as pas continué à reconnaître Dieu et à obéir à Sa voix, les mêmes bénédictions deviennent une malédiction. C’est très dangereux de chercher Dieu pour avoir juste des bénédictions. Il faut chercher Dieu parce que sans Lui nous ne pouvons pas vivre. Nous savons qu’Il nous a aimé le premier, nous devons répondre à son amour pour notre salut et pour la vie éternelle. Toutes ces choses se passent au milieu de l’angoisse et de la détresse.

…Maudit jusqu’à avoir le cœur agité et l’âme souffrante…

Voyons les versets 65, la Bible nous dit :

« Parmi ces nations, tu ne seras pas tranquille, et tu n’auras pas un lieu de repos pour la plante de tes pieds. L’Éternel rendra ton cœur agité, tes yeux languissants, ton âme souffrante. »

Lorsqu’on parle du cœur et de l’âme, de fois on fait allusion à la même chose. Mais si tu regardes la fonction que joue le cœur dans le corps humain, c’est lui qui pompe le sang pour qu’il puisse circuler dans tout le corps. Imagine que le cœur n’est pas en bon état. Imagine que tu souffres dans ton âme, dans ton homme intérieur ? Tout cela à cause des malédictions. Il y a des gens qui vivent dans des pareilles conditions. Sache que cela n’est dû à rien d’autre qu’aux malédictions.

…Maudit jusqu’à douter de sa propre existence…

Les versets 66, la Bible nous dit :

« Ta vie sera comme en suspens devant toi, tu trembleras la nuit et le jour, tu douteras de ton existence. Dans l’effroi qui remplira ton cœur et en présence de ce que tes yeux verront, tu diras le matin: Puisse le soir être là! Et tu diras le soir: Puisse le matin être là!»

Te rends-tu compte ? Tu doutes de ta propre existence. Tu ne sais pas ce qui t’arrive. Tu es mal à l’aise 24 heures sur 24. C’est-à-dire que le jour, tu veux que la nuit arrive vite et la nuit tu veux que le jour arrive rapidement et ainsi de suite durant toute la vie. Et lorsque tu regardes toutes ces malédictions, c’est comme si elles ne font qu’empirer, qu’elles vont croissantes. Pourquoi ? Comme on l’a dit, les malédictions n’ont qu’un seul but détruire ta vie si tu ne retournes pas à Dieu.

Et la toute dernière :

…Maudit jusqu’à retourner en Egypte…

Lisons le dernier passage, le verset 68 :« Et l’Éternel te ramènera sur des navires en Égypte, et tu feras ce chemin dont je t’avais dit: Tu ne le reverras plus! Là, vous vous offrirez en vente à vos ennemis, comme esclaves et comme servantes; et il n’y aura personne pour vous acheter. »

Lorsque tu retournes dans le monde, sache que c’est une malédiction. C’est le dernier degré, la phase finale de la malédiction. Où même l’enfer ne veut plus de toi. Tu t’offres toi-même à tes ennemis comme esclave et comme servante mais il n’y a personne pour t’acheter. C’est-à-dire que tu ne te retrouves nulle part. Ni Dieu ni l’enfer ne veulent de toi.

Ceci juste pour exprimer combien il est mauvais d’être maudit, combien il est mauvais d’être pécheur, parce que les malédictions ne sont rien d’autres que les conséquences du péché dont le but est de te faire souffrir avant de te précipiter finalement dans ta tombe.

 …Dieu n’est pas fautif et ne le sera jamais…

Notons que le livre de Deutéronome, c’est le dernier livre qu’a écrit Moïse. C’est le livre qui parle aussi de la mort de Moïse. Après que Moïse ait conduit les enfants d’Israël, alors qu’ils étaient  tout près de la terre promise. Moïse était âgé de cent vingt ans et Dieu lui avait dit qu’il n’allait pas traverser le Jourdain. C’est alors que Moïse a commencé à conclure, à conseiller les enfants d’Israël, à faire ses adieux, des recommandations et tout ce que Dieu  lui a dit. Si nous lisons le chapitre 32, Moïse a donné les paroles d’un cantique que Dieu lui a dit d’écrire comme témoin contre les enfants d’Israël.

Lisons-en quelques versets 4 et 6 :

« Il est le rocher; ses œuvres sont parfaites, car toutes ses voies sont justes; c’est un Dieu fidèle et sans iniquité, Il est juste et droit. S’ils se sont corrompus, à lui n’est point la faute; la honte est à ses enfants, race fausse et perverse. Est-ce l’Éternel que vous en rendrez responsable, peuple insensé et dépourvu de sagesse? N’est-il pas ton père, ton créateur? N’est-ce pas lui qui t’a formé, et qui t’a affermi? »

Dieu dit qu’Il fait toutes choses bonnes en son temps. Que ses œuvres sont parfaites, que ses voies sont justes. Dieu est fidèle et sans iniquité, juste et droit. Dieu dit que si les malédictions t’arrivent, si tu es corrompu, ce n’est pas de sa faute. Ce n’est pas Dieu qui est responsable de ce qui t’arrive. Ce dont nous avons besoin est la sagesse. Que nous ne puissions pas être insensés.

Et à la fin du cantique, voici ce que Moïse dit au peuple aux versets 45 à 47 :

« Lorsque Moïse eut achevé de prononcer toutes ces paroles devant tout Israël, il leur dit: Prenez à cœur toutes les paroles que je vous conjure aujourd’hui de recommander à vos enfants, afin qu’ils observent et mettent en pratique toutes les paroles de cette loi. Car ce n’est pas une chose sans importance pour vous; c’est votre vie, et c’est par là que vous prolongerez vos jours dans le pays dont vous aurez la possession, après avoir passé le Jourdain. »

Lorsque les enfants d’Israël étaient en Egypte, ils vivaient selon la loi de leurs ennemis. Cependant, lorsqu’ils devaient entrer dans le pays que Dieu leur avait promis: Canaan, le pays de la promesse, le pays où coulent le lait et le miel, Dieu a institué la loi. Pourquoi ? Parce que la Parole de Dieu, la loi de Dieu, non pas seulement qu’elle te fait entrer dans la présence de Dieu, mais aussi, elle t’y maintient et prolonge ton séjour dans le pays que Dieu te donne.
C’est pour cela que Moïse priait aux enfants d’Israël de les enseigner même à leurs enfants, afin qu’eux aussi les observent et les mettent en pratique.

La mise en pratique de la parole de Dieu est notre vie. Si tu mets la parole de Dieu en pratique, non pas seulement  tu vas vivre mais aussi tu vas prolonger tes jours dans la promesse que Dieu va te donner. Sache que pour toutes les promesses de Dieu dans ta vie, tout ce dont tu as besoin pour les voir devenir réalité, c’est l’obéissance à la Parole de Dieu. Tout ce dont tu as besoin pour voir la bénédiction de Dieu avoir des effets dans ta vie, se multiplier dans ta vie, c’est tout simplement l’obéissance.

  • Versets 18 de Nombre 14 :

…Elles peuvent provenir d’ailleurs…

Il est très important que nous puissions relever le fait que certaines personnes sont sous les malédictions non pas à cause de leurs propres péchés mais à cause des péchés de leurs parents ou arrières parents. Elles sont victimes. Les malédictions sont déclenchées dans les familles suite à la désobéissance, aux actes méchants, aux actions mauvaises que les gens font contre Dieu et cela ne s’arrête pas à eux mais descendent jusqu’à leurs enfants, et aux enfants de leurs enfants.  Le passage ci-haut nous dit ceci :

« L’Éternel est lent à la colère et riche en bonté, il pardonne l’iniquité et la rébellion; mais il ne tient point le coupable pour innocent, et il punit l’iniquité des pères sur les enfants jusqu’à la troisième et la quatrième génération. »

En d’autres termes, les malédictions ne sont rien d’autre que la punition de Dieu sur le péché commis. Lorsque nous péchons, Dieu nous punit. Cette punition est ce qu’on appelle la malédiction. De la même manière que lorsque nous sommes obéissants, Dieu nous bénit, nous donne la bénédiction, le contraire arrive lorsque nous désobéissons. Quelqu’un pourra se dire: Mais moi, je n’ai commis aucun péché, mais qu’est-ce qui fait que je sois sous les malédictions, pourquoi suis-je entrain de souffrir ? Pourquoi est-ce que rien ne marche dans ma vie ? Pourquoi est-ce que telle ou telle chose ne me quitte-t-elle pas ? Sache que les malédictions peuvent provenir de tes arrières grands parents, tes parents etc. C’est pour cela même, ce qu’on appelle les maladies héréditaires, ne sont rien d’autres que des malédictions. Souffrir une même maladie depuis les arrières-parents est une malédiction.

Tout ce que tu reçois de mauvais de la vie de tes parents, c’est une malédiction. Tu ne dois pas en être fier. Tu dois trouver la solution pour en sortir.


Aidons-les à étudier cette année. Participe au projet d’aider à la scolarisation des enfants délaissés. Clique ici ou sur l’image. Nous avons prolongé de deux semaines pour les retardataires.Aidons-les-à-étudier

Une réponse sur « J’oublierai toutes mes souffrances – 2ème partie: « Les conséquences du péché » – suite B: Les malédictions (suite fin) »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.