Avec Dieu nous ferons des exploits -Chapitre 2 : Tu mérites plus que les miettes ! Tu as droit au pain ! (suite)

Bien-aimé(e) dans le Seigneur, bonjour !

Dieu fixe de nouveau un jour:
« Aujourd’hui, Dieu me dit de te dire que tu peux atteindre un niveau où Sa gloire pourra éclater dans ta vie sans fournir beaucoup d’effort. »

Que la paix de Dieu qui surpasse toute intelligence, Sa joie ineffable et la communion du Saint-Esprit soient ton partage au nom glorieux de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ de Nazareth.

Paul nous apprend dans Romains 3 : 23 que tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu. Par conséquent :

  • Tes prières ne seront pas exaucées. Tu prieras mais tu auras comme impression si le ciel sur toi était fermé. Tu dois être sûr de ton salut, que tu es un enfant de Dieu.
  • Tu ne jouiras d’aucun droit. Tu n’as pas droit à la délivrance, tu n’as pas droit à la guérison. Car la plus part des maladies sont provoqués par les démons. C’est ce qui explique la présence des maladies incurables, des maladies qui font que plusieurs dépensent beaucoup d’argent pour se soigner sans que leurs conditions ne changent.
  • Tu n’auras droit qu’aux miettes.

Les 4 leçons que nous apprend la femme cananéenne :

  • Il faut continuellement chercher la face de Dieu ;
  • Il faut prier avec instance et ne pas s’arrêter tant qu’on n’a pas la réponse ;
  • S’il semble que la prière ne produit aucun résultat, il faut changer de dimension et passer à l’adoration, la louange ou les actions de grâces à Dieu c’est-à-dire, raconter Ses hauts faits.
  • Si dans l’adoration les choses tardent toujours, il faut passer à la confession de foi. La foi de la femme cananéenne ne lui donnait accès qu’aux miettes. Elle a déclarée avoir droit aux miettes comme les petits chiens. Mais rien que ces miettes ont apportées délivrance et guérison à sa fille.

Si quelqu’un qui a droit aux miettes peut voir sa fille guérie et délivrée à combien plus forte raison, toi qui a droit au pain ? Regarde maintenant ta vie. Que reflète-t-elle ? Est-ce le pain ou les miettes ?

Notons qu’à la création du monde, Dieu n’avait pas créé un fils. Dieu avait créé un homme, Adam, à Son image et à Sa ressemblance. C’est dans le salut par Jésus-Christ que l’homme a obtenu « une sorte de promotion », parce qu’à tout celui qui reçoit la Parole, Elle donne le pouvoir de devenir enfant de Dieu.  Jean 1 :12-13

Tout celui qui n’a pas encore reçu la Parole de Dieu, reçu Jésus-Christ comme Seigneur et Sauveur n’est donc pas enfant de Dieu.

Dans le passage de Matthieu 15 :21-28, cette femme païenne n’avait qu’un niveau d’accès à Dieu, celui qui correspondait aux miettes.

Les trois niveaux d’accès à Dieu

1. Le niveau de créature

Apocalypse 4 :11, la Bible nous dit ceci :
« Tu es digne, notre Seigneur et notre Dieu, de recevoir la gloire et l’honneur et la puissance; car tu as créé toutes choses, et c’est par ta volonté qu’elles existent et qu’elles ont été créées. »

Les êtres célestes appellent Dieu : Seigneur et Dieu – cela démontre le niveau de relation qu’ils ont avec Dieu. En cela nous voyons le niveau d’esclaves ou serviteurs – Seigneur et puis le niveau de l’être et de Dieu, il y a aussi le niveau de créature et Créateur.

C’est-à-dire que le niveau d’accès entre les anges et Dieu, est que Dieu est leur Seigneur et leur Dieu. Dieu n’est donc pas un Père pour les anges et toutes les autres créatures célestes.

2. Niveau de brebis

Lorsque le Seigneur Jésus répondait à cette femme cananéenne, Il lui dira qu’Il a été envoyé qu’aux brebis perdues de la maison d’Israël. Il y a donc ce niveau de notre relation avec Dieu qui est comparable à celui d’un berger et de son troupeau. Le Seigneur Jésus est le Bon Berger. Le peuple d’Israël a toujours été considéré comme le troupeau du Seigneur.

C’est David, qui était un berger, qui a beaucoup donné cette image du peuple de Dieu comme étant un troupeau et que l’Eternel le Berger.

Lisons ces passages des Psaumes de David, il y en a plusieurs mais nous allons lire que trois:

  • Psaume 77 : 21:

« Tu as conduit ton peuple comme un troupeau, par la main de Moïse et d’Aaron. »

  • Psaume 95 :7:

« Car il est notre Dieu, et nous sommes le peuple de son pâturage, le troupeau que sa main conduit… Oh! Si vous pouviez écouter aujourd’hui sa voix! »

  • Et le Psaume le plus connu, le 23 : 1-2 :

« L’Éternel est mon berger: je ne manquerai de rien. Il me fait reposer dans de verts pâturages, Il me dirige près des eaux paisibles. »

Suivant la révélation du Seigneur Jésus, dans Matthieu 15, Il était venu chercher les brebis perdues. Le troupeau de Dieu était perdu et Dieu a envoyé Jésus-Christ en forme humaine, en Bon Berger afin de venir le sauver.

C’est pour cela que le verset 6ème d’Esaïe 53 qui parle de la mission de Jésus, nous aide à comprendre sa mission entant que Berger. Il est écrit :

« Nous étions tous errants comme des brebis, chacun suivait sa propre voie; et l’Éternel a fait retomber sur lui l’iniquité de nous tous. »

C’est ainsi que dans Jean 14, le verset 6, le Seigneur Jésus se révèle à nous comme étant le Chemin, la Vérité et la Vie. C’est-à-dire que nous ne sommes plus supposés suivre chacun son chemin, car il y a un seul chemin que nous devons tous suivre, et ce chemin, c’est Jésus. Le Seigneur Jésus, ne nous laisse pas seulement au niveau de brebis, mais Il va changer complètement notre niveau d’accès à Dieu. Il est Lui-même le Bon Berger, le Seigneur, le Maître, mais un jour, alors qu’Il parlait à ses disciples, Il leur dira que je ne vous appelle plus serviteurs…lisons cela dans Jean 15 :15, la Bible nous dit :

« Je ne vous appelle plus serviteurs, parce que le serviteur ne sait pas ce que fait son maître; mais je vous ai appelés amis, parce que je vous ai fait connaître tout ce que j’ai appris de mon Père. »

Et, le Seigneur ne nous a pas seulement laissé à ce niveau d’amis mais Il nous a encore emmenés plus loin jusqu’au niveau que nous allons considérer après, le niveau de fils de Dieu. Il avait déclaré cela juste après sa résurrection alors qu’Il s’adressait aux femmes.

Ecoute ce qu’Il avait dit dans Jean 20 :16-17 :
« Jésus lui dit: Marie! Elle se retourna, et lui dit en hébreu: Rabbouni! C’est-à-dire, Maître!

Jésus lui dit: Ne me touche pas; car je ne suis pas encore monté vers mon Père. Mais va trouver mes frères, et dis-leur que je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu. » 

C’est ici, que le Seigneur Jésus confirme le niveau d’accès à Dieu comme étant notre Père ! Ce qui nous conduit au dernier niveau qui est :

3. Le niveau de Fils

Le niveau de fils est un niveau à devenir parce que nous commençons d’abord par être enfant comme nous le dit : Jean 1 :12. Lorsque nous recevons Jésus, comme notre Seigneur et Sauveur, nous devenons enfants de Dieu. Cependant, nous devons grandir afin de jouir de notre héritage, de nos droits et de mener une vie d’exploits avec Dieu notre Père.

C’est pour cela que Paul disait dans Galates 4 :1 :
« Or, aussi longtemps que l’héritier est enfant, je dis qu’il ne diffère en rien d’un esclave, quoiqu’il soit le maître de tout. »

Nous reviendrons là-dessus lorsque nous parlerons de la révélation des fils de Dieu. Ces trois niveaux sont mentionnés afin d’entrer plus en profondeur et nous expliquer pourquoi la femme cananéenne avait traînée avant de recevoir la guérison de sa fille qu’elle demandait au Seigneur Jésus. (Et pourtant, pour certaines personnes qui venait au Seigneur, comme le cas d’un lépreux qui avait juste dit au Seigneur : « Seigneur, si tu le veux, tu peux me rendre pur. Jésus étendit la main, le toucha, et dit: Je le veux, sois pur. Aussitôt il fut purifié de sa lèpre. » Matthieu 8 :2-3 Sans aucun palabre ni aucune gymnastique ce lépreux a été purifié ! Pourquoi tant d’efforts pour certains et moins pour les autres ? Le niveau d’accès !

Car chaque niveau d’ accès à Dieu a un privilège bien déterminé. Cette femme n’avait aucun privilège parce qu’elle n’avait pas un niveau d’accès qui lui permettait de jouir directement de ce qu’elle attendait recevoir de la part de Dieu. (A suivre…)


Aidons-les à étudier cette année. Participe au projet d’aider à la scolarisation des enfants délaissés. Clique ici ou sur l’image. Aidons-les-à-étudier

Une réponse sur « Avec Dieu nous ferons des exploits -Chapitre 2 : Tu mérites plus que les miettes ! Tu as droit au pain ! (suite) »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.