Le secours – 15ème Partie : « Comment provoquer le secours de Dieu? – suite h»

Dieu fixe de nouveau un jour:
« Aujourd’hui, Dieu me dit de dire que tu ne perdras rien si tu acceptes de Le servir. »

Pour provoquer le secours de Dieu dans nos vies, il y a des méthodes qui se combinent avec d’autres, celles qui doivent venir en premier, celles qui doivent venir au milieu et ainsi de suite suivant les instructions que nous recevons alors que nous nous laissons conduire par le Saint-Esprit.

De même que Dieu a plusieurs manières de nous secourir, nous avons-nous aussi plusieurs manières de provoquer Son secours. Regarde comment cela se passe : de fois quand tu pries, Dieu envoie seulement ses anges (pas besoin de les voir parce qu’ils sont invisibles à moins que Dieu le permette) ; ou, tu pries et Dieu te remplit d’une grande paix au milieu de l’adversité (car Sa paix surpasse toute intelligence) ; ou encore tu pries, et Dieu t’instruit, c’est-à-dire Il te demande de faire quelque chose par rapport à ta requête. Nous devons très bien comprendre comment Dieu nous répond car nous risquons de croire que nos prières ne sont pas exaucées alors qu’elles l’étaient depuis très longtemps. Si tu demandais 100$ à Dieu, Dieu peut ne pas te donner le cash mais une idée qui fera que tu trouves ou reçoives les 100$.

L’Eglise a prié pour Pierre, Dieu a envoyé l’ange pour le sortir de la prison, lui-seul. Paul et Silas ont prié en prison, ils n’ont rien expérimenté. Ils ont commencé à chanter de manière à ce que tous les prisonniers les entendaient, Dieu descendit, leurs liens se rompirent, non pas seulement eux-mêmes mais tous ceux qui se retrouvaient dans la même prison qu’eux. Notons, ici que la sensibilité à Dieu est très important si nous devons jouir de son secours.

Il y a des gens qui ont déjà été exaucé par Dieu et qui continuent à prier pour la même chose croyant que Dieu n’a pas encore répondu. Je prie que Dieu te donne le discernement au nom de Jésus.

Que faut-il encore faire pour provoquer le secours de Dieu à part louer, prier, offrir des sacrifices à Dieu ? Au cas où je fais tout cela et que je ne vois toujours rien, que dois-je faire d’autres ? Dans la suite h, nous voyons :

Provoquer le secours de Dieu par le service

Le service d’une manière simple, c’est servir Dieu. Notons que servir Dieu n’est pas seulement synonyme d’être pasteur, évangéliste, chantre ou que sais-je encore. Lorsqu’on cherche un emploi, ce n’est pas nous qui déterminons ce que nous devons faire dans la société, c’est la société, par rapport à ses besoins comparés à notre profil qu’un travail nous est confié. C’est la même chose avec Dieu, chacun de nous est spécial, chacun a un profil spécial, chacun de nous a des capacités, des dons, ou encore des talents que le Seigneur nous a donnés. Grâce à ce que nous sommes, à ce que nous avons comme talents, dons et grâces, nous pouvons servir Dieu.

Nous pouvons servir Dieu en servant les hommes, nous pouvons servir Dieu en aidant les autres, nous pouvons servir Dieu en servant la nation, nous pouvons servir Dieu en faisant nos affaires avec intégrité etc.

Dans la Bible, lorsque nous parlons d’Abraham, de Job, de Daniel, ils n’étaient pas tous que des prophètes, il y avait des hommes d’affaires parmi eux, des hommes politiques. Tout comme aussi tu peux servir Dieu comme pasteur, évangéliste ou que sais-je. Cependant, il est très important de savoir dans quel domaine est-ce que Dieu veut que tu puisses le servir ?

Nous avons l’habitude de dire, et c’est vrai, que lorsque Dieu donne la vision, Il donne aussi la provision. Pour dire que s’il y a des gens qui ne jouissent pas encore de leur provision, ce qu’ils n’ont pas encore leur vision ou ils ne sont pas encore en train de poursuivre leur vision ?

C’est-à-dire que le fait de localiser ta vision et la poursuivre, fera que tu jouisses de la provision liée à ta vision. Dans le cas contraire, tu vas galérer parce que ta provision est liée dans ta vision. Tant que tu ne découvres pas ta vision, tant que tu ne la poursuis pas, tu ne peux pas jouir de la provision de Dieu dans ta vie et par conséquent, tu peux souffrir de bien des mots croyant que ce sont les sorciers, le pays, le gouvernement ou même Dieu, cependant, c’est tout simplement la non découverte de ta vision, donc, toi-même !

Dans la partie précédente, nous avions vu comment Zacharie et Elisabeth observaient tous les commandements de Dieu mais n’avaient pas d’enfants. Comment avaient-ils fait pour provoquer le secours de Dieu ? Ils avaient continué de servir Dieu. Certaines personnes se découragent. Elles posent de conditions à Dieu. Elles menacent d’abandonner de servir Dieu parce qu’elles manquent telle ou telle chose dans leur vie. Mais la Bible nous dit que ce couple, bien qu’avancé en âge, persévérait dans le service au temple.

Lisons Luc 1 :6-13, la Bible nous dit ceci :

« Tous deux étaient justes devant Dieu, observant d’une manière irréprochable tous les commandements et toutes les ordonnances du Seigneur. Ils n’avaient point d’enfants, parce qu’Élisabeth était stérile; et ils étaient l’un et l’autre avancés en âge. Or, pendant qu’il s’acquittait de ses fonctions devant Dieu, selon le tour de sa classe, il fut appelé par le sort, d’après la règle du sacerdoce, à entrer dans le temple du Seigneur pour offrir le parfum. Toute la multitude du peuple était dehors en prière, à l’heure du parfum. Alors un ange du Seigneur apparut à Zacharie, et se tint debout à droite de l’autel des parfums. Zacharie fut troublé en le voyant, et la frayeur s’empara de lui. Mais l’ange lui dit: Ne crains point, Zacharie; car ta prière a été exaucée. Ta femme Élisabeth t’enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jean. »

Dans ces passages, nous constatons qu’il y a : l’intégrité, l’obéissance à Dieu, le service dans le Royaume, la prière, l’ange et la Parole…autant d’éléments en une même occasion afin que Zacharie puisse jouir du secours divin. Cela veut dire que nous devons persévérer et non pas nous arrêter en chemin. Ce n’est pas prier pendant une semaine, un mois, une année, ce n’est pas servir Dieu pendant une saison donnée…nous devons nous accrocher à Dieu, utiliser tout ce qui est à notre portée afin de provoquer et de jouir du secours de Dieu.

Une réalité à laquelle nous ne faisons pas attention est que personne ne s’est créée elle-même. Ce n’est pas à la créature de déterminer ce qu’elle veut être mais au Créateur. Plusieurs personnes vivent aujourd’hui comme elles veulent et exigent que Dieu se penche à leurs penchants, que Dieu les exauce à tous prix, et pourtant ce qu’elles demandent n’a jamais été dans le plan de Dieu pour leur vie.

Ceci est une grande difficulté : être en dehors du plan de Dieu ou désirer autre chose que ce Dieu désir pour toi.

L’une des choses les plus importantes dans la vie, même avant de servir Dieu est de savoir dans quel domaine est ce que Dieu veut-Il que nous puissions le servir ?

Cela nous évitera beaucoup des soucis, la perte de temps…raison pour laquelle l’ennemi met sur notre chemin autant de distractions afin que nous n’ayons pas le temps de nous concentrer pour rechercher la face de Dieu. Ainsi, nous commencerons à tâtonner et en tâtonnant, nous ne pourrons pas faire correctement les choses et difficilement nous jouirons de ses bénéfices.

Plusieurs d’entre nous, tout ce dont nous avons besoin de faire, c’est de localiser notre domaine d’appel et de nous adonner à servir Dieu. Mais à cause de distractions qui nous empêchent de servir Dieu, il nous est difficile de jouir du secours de Dieu attaché au service. Nous avons vu comment Zacharie a obtenu la réponse à sa prière alors qu’il servait Dieu. A cause de leur âge, supposons qu’il s’était dit dans son cœur : « Ah, c’est depuis notre jeunesse que nous servons Dieu, nous prions, nous faisons tout ce qu’il faut faire, mais nous ne voyons toujours rien. Je reste à la maison, j’arrête de prier, de servir Dieu, de donner mes offrandes, de payer mes dîmes… »
S’il avait agi de la sorte, il allait manquer cette opportunité de rencontrer l’ange qui venait avec la Parole de prophétie dont il attendait des années durant. Un seul faux pas peut donc nous faire passer à côté de notre bénédiction.

Je prie que tu ne fasses jamais un faux pas qui peut te faire passer à côté de la bénédiction que tu attends depuis longtemps et pour laquelle tu t’es beaucoup investi au nom puissant de Jésus !

Rappelons-nous de l’histoire de cette femme qui avait besoin d’être bénie avec le fruit des entrailles. Elle était si régulière à l’église qu’elle avait sa place où elle s’asseyait à chaque fois qu’elle venait au culte. Elle ne manquait jamais. Elle persévérait dans la prière et espérait que Dieu lui donnerait un enfant. Ainsi de suite, jusqu’au jour où elle s’était dit : « Je suis fatiguée, aujourd’hui, je n’irai pas au culte !» Ce jour-là, comme elle était si régulière, les protocoles ont laissé sa place vide croyant qu’elle viendrait un peu en retard. L’heure avançait mais elle ne venait toujours pas. Pour ne pas laisser la chaise vide, les protocoles y ont placé une autre maman. Pourtant, c’était le jour fixé par Dieu pour envoyer son ange, juste comme Il avait fait pour Zacharie. L’ange arrive avec le bébé que la femme demandait depuis, mais arrivé à la place où elle avait l’habitude de se mettre, il trouve qu’une autre personne était là. Ce qui est curieux est que cette maman avait déjà clôturé ses naissances. Mais comme l’ange n’a pas voulu retourner avec le bébé, il l’a donné à cette femme parce que la personne à qui la bénédiction était destinée s’était découragée et s’était absentée!

C’est pour cela que la Bible nous recommande de persévérer jusqu’à la fin. Il y a des gens qui ont raté des opportunités comme celle-ci. Ce qui est vrai est qu’il y a de l’espérance pour tous ceux qui vivent. Un chien vivant vaut mieux qu’un lion mort.

Je ne sais pas ce que tu as manqué, raté, perdu, ce qui t’a échappé à cause d’une raison ou d’une autre, mais Dieu est le Miséricordieux. Tu pleurs mais tes larmes n’apporteront pas la solution à nos problèmes. Ce que tu as à faire pour provoquer le secours de Dieu, c’est de te lancer à Le servir.

Qu’est ce qui arrive lorsque nous servons Dieu ?

Lisons Exode 23 :25-26, la Bible nous dit ceci :

« Vous servirez l’Éternel, votre Dieu, et il bénira votre pain et vos eaux, et j’éloignerai la maladie du milieu de toi. Il n’y aura dans ton pays ni femme qui avorte, ni femme stérile. Je remplirai le nombre de tes jours. »

Le service nous donne automatiquement ce que les gens sont en train de chercher partout et pour lequel ils sont en train de dépenser beaucoup d’argent pour rien.

Lorsque nous servons Dieu :

  1. Il bénit notre pain et nos eaux – c’est-à-dire qu’Il pourvoit à nos besoins.
  2. Il éloigne la maladie – c’est-à-dire qu’Il nous donne la guérison et la santé en d’autres termes, c’est l’assurance santé.
  3. Il interdit l’avortement – c’est-à-dire qu’Il préserve les grossesses de ceux qui pouvaient concevoir et dont la grossesse n’arrivait pas à terme à cause d’une raison ou d’une autre, assurance accouchement sain et sauf.
  4. Il interdit la stérilité – c’est-à-dire qu’Il te rend fécond (e). Peu importe ce qui était la cause de la stérilité, Dieu ne te demande pas de faire une opération, Dieu ne te demande pas de prendre tel ou tel médicament, Dieu te demande seulement de Le servir.
  5. Il remplira le nombre de tes jours – la longévité, la longue vie ! Aucun accident, aucun sorcier, même pas une balle perdue, même pas un poison ne pourra mettre fin à sa vie parce que Dieu a dit qu’Il accomplira le nombre de tes jours ! L’assurance vie.

Dans quel domaine dois-je servir Dieu ?

Paul nous donne cette réponse. Nous allons lire cela et clôturer cette 15ème partie. Ouvre ta Bible dans Romains 12 :6-8 :

« Puisque nous avons des dons différents, selon la grâce qui nous a été accordée, que celui qui a le don de prophétie l’exerce selon l’analogie de la foi; que celui qui est appelé au ministère s’attache à son ministère; que celui qui enseigne s’attache à son enseignement, et celui qui exhorte à l’exhortation. Que celui qui donne le fasse avec libéralité; que celui qui préside le fasse avec zèle; que celui qui pratique la miséricorde le fasse avec joie. »

Il faudra noter que chacun de nous a son don ou ses dons selon la grâce que Dieu lui a accordée. Cherche au-dedans de toi, le don ou les dons que Dieu t’a donné et commence à les utiliser afin de servir Dieu, afin d’être une bénédiction.

Lorsqu’on parle de dons, c’est ce qui ne nous est pas destiné, c’est ce que nous offrons aux autres. Dieu nous a donné les dons pour que nous aussi nous soyons des dons pour les autres. Celui qui sert, cherche à être une bénédiction pour les autres en exerçant le ministère que Dieu lui a donné, en utilisant le don que Dieu lui a donné afin de bénir les autres.

Qu’est ce qui arrive aussi lorsque nous servons Dieu ?

Nous jouissons de l’immunité et de la protection divine. Il y a un passage dans la Bible que plusieurs utilisent mais cela ne peut pas avoir un effet dans leurs vies parce qu’en réalité ce qui est dit est bon mais ils ne remplissent pas les conditions pour en jouir.

Lisons Esaïe 54 :17, la Bible nous dit ceci :

« Toute arme forgée contre toi sera sans effet; et toute langue qui s’élèvera en justice contre toi, tu la condamneras. Tel est l’héritage des serviteurs de l’Éternel,
tel est le salut qui leur viendra de moi, dit l’Éternel. »

Tout le monde a l’habitude de ne confesser que la première partie : toute armée forgée contre toi sera sans effet et toute langue…tu la condamneras…Ils oublient la suite : Tel est l’héritage des serviteurs de l’Eternel, tel est le salut qui leur viendra de moi dit l’Eternel.

Tu disais sans effet mais tu ressentais les effets tout simplement parce que tu n’as jamais rempli les conditions pour que toute arme forgée contre toi soit réellement sans effet : Il faut être serviteur de l’Eternel. Engage-toi à servir Dieu. Cherche à découvrir le domaine de ton appel. Développe les dons que Dieu t’a donnés. Sois une bénédiction pour les autres et regardes comment tu commenceras à jouir du secours de Dieu sans fournir des efforts.

Que Dieu bénisse Sa Parole de ce matin au nom de Jésus ! As-tu été béni ? Je t’en prie, ne quitte pas cette page sans la partager et laisser ton commentaire.


Aidons-les à étudier cette année. Participe au projet d’aider à la scolarisation des enfants délaissés. Clique ici ou sur l’image. Aidons-les-à-étudier

4 réponses sur « Le secours – 15ème Partie : « Comment provoquer le secours de Dieu? – suite h» »

  1. Depuis quelques jours je parcours le thème « Comment provoquer le secours de Dieu ? »
    Et je sens comme neuve « je suis à nouveau ». Je remarque que j’ai été transformée…
    J’ai hâte d’être au bout de cet enseignement pour connaître la volonté de Dieu à mon égard, les bonnes choses qu’ll me réserve. Gloire à Toi Dieu tout Puissant ! je t’adore, aime-moi Toi aussi…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.