Le secours de Dieu – 13ème Partie : « Comment provoquer le secours de Dieu? – suite f»

Dieu fixe de nouveau un jour :
« Aujourd’hui, Dieu me dit de te dire que tu n’auras pas à combattre en cette affaire ! Il combattra Lui-même pour toi ! » 2 Chroniques 20 :17

Que la paix du Roi des rois, du Prince de paix, du Seigneur des seigneurs Jésus-Christ de Nazareth, celle qui surpasse toute intelligence soit ton partage partout où tu liras la suite de cet enseignement. Aujourd’hui, le Saint Esprit insiste sur la pratique. Plusieurs enfants de Dieu n’ont pas de problème de connaissance mais de négligence, ils ne mettent pas la parole de Dieu en pratique. C’est vrai qu’il y a de ceux qui souffrent du manque de connaissance mais plusieurs ont la connaissance mais ne l’appliquent pas. C’est l’application de la connaissance qui distingue les enfants de Dieu. L’application de la connaissance acquise, c’est cela la sagesse. Le Seigneur Jésus en a parlé dans Matthieu 7 :24-27 :

« C’est pourquoi, quiconque entend ces paroles que je dis et les met en pratique, sera semblable à un homme prudent qui a bâti sa maison sur le roc. La pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé et se sont jetés contre cette maison: elle n’est point tombée, parce qu’elle était fondée sur le roc. Mais quiconque entend ces paroles que je dis, et ne les met pas en pratique, sera semblable à un homme insensé qui a bâti sa maison sur le sable. La pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé et ont battu cette maison: elle est tombée, et sa ruine a été grande. »

Le Seigneur nous confirme que celui qui entend et met en pratique Sa parole est un homme prudent, un homme sage qui a bâti sa maison sur le roc. Cette maison bâtie sur le roc peut résister à n’importe quelle intempérie de la vie. La pratique des enseignements que nous recevons est ce qui fera la différence dans notre vie. Tous ceux qui vont à l’église, suivent les enseignements, mais ne mettent pas la parole en pratique, construisent  leur maison sur le sable et quand les intempéries de la vie viennent, leur  maison tombe et grande est leur ruine.

Nous apprenons comment provoquer le secours de Dieu, mais le comble est que plusieurs vont désirer de jouir de ce secours, mais auront du mal à faire ce qui est recommandé.

Nous commencions à voir les personnes qui ont provoqué et jouis du secours de Dieu en utilisant ce que nous avions appelé l’arme de destruction massive des enfants de Dieu, la louange. Nous avions vu comment Paul et Silas ont fait trembler la prison en y faisant descendre Dieu. Ils ont jouis du secours de Dieu, eux et tous les autres prisonniers.

L’expérience de Paul et Silas est une preuve que nos louanges peuvent faire descendre Dieu dans notre situation difficile, elles peuvent briser nos chaînes, ouvrir toutes les personnes de la prison dans laquelle nous pouvons nous retrouver.

Sens-tu comme si ta vie était emprisonnée, comme si tu étais enchaîné ? Chante des louanges à Dieu et tu vivras Son intervention rapide.

Qui encore a provoqué et expérimenté le secours de Dieu par la louange ?

  • Le roi Josaphat

J’aime beaucoup l’expérience de Josaphat. Par son expérience nous pouvons définir la louange comme le fait de passer ses batailles à Dieu. Es-tu environné par un grand nombre d’ennemis qui sont plus puissants que toi ? Fais-tu face à un combat et tu te sens impuissant ne sachant que faire ? Cela était arrivé aussi au roi Josaphat dans la Bible. Peut-être même que ta situation ne ressemble à rien comparée à celle de Josaphat.

L’histoire entière se trouve dans le livre de 2 Chroniques, le chapitre 20. Tu peux lire l’entièreté pour voir comment Dieu se manifester et leur a envoyé son secours divin.

  1. Le défi de Josaphat

Lisons les versets 1 à 3 :
« Après cela, les fils de Moab et les fils d’Ammon, et avec eux des Maonites, marchèrent contre Josaphat pour lui faire la guerre.  On vint en informer Josaphat, en disant: Une multitude nombreuse s’avance contre toi depuis l’autre côté de la mer, depuis la Syrie, et ils sont à Hatsatson-Thamar, qui est En-Guédi. Dans sa frayeur, Josaphat se disposa à chercher l’Éternel, et il publia un jeûne pour tout Juda. »

Trois peuples, trois grandes armées, le Moabites, les Ammonites, les Maonites sont venus faire la guerre à Josaphat. C’était une très grande coalition, note bien, une multitude nombreuse.

Rechercher la face du Seigneur

Ce n’était pas une bonne nouvelle pour Josaphat, l’annonce de l’approche de ses ennemis. S’il s’agissait de certaines personnes, elles allaient piquer une crise. Bien qu’effrayé, il s’est disposé à chercher l’Eternel par le jeûne.

Bien aimé, c’est vrai que je suis déjà en train de parler de la louange. Toutefois, la procédure au cas où tu as un défi, un problème que tu ne peux résoudre seul, au lieu d’aller auprès des hommes, au lieu de pleurer, au lieu de paniquer, va chercher la face de Dieu. Prend un temps de jeûne et de prière et vois ce que le Seigneur te donnera comme instruction face au problème auquel tu fais face.

Recherche la face de Dieu…

  • La réponse de Dieu

Lorsqu’ils ont recherché la face de Dieu, ils ont été exaucés. Voyons cela aux versets 14 au 17, lisons : « Alors l’esprit de l’Éternel saisit au milieu de l’assemblée Jachaziel, fils de Zacharie, fils de Benaja, fils de Jeïel, fils de Matthania, Lévite, d’entre les fils d’Asaph.

Et Jachaziel dit: Soyez attentifs, tout Juda et habitants de Jérusalem, et toi, roi Josaphat! Ainsi vous parle l’Éternel: Ne craignez point et ne vous effrayez point devant cette multitude nombreuse, car ce ne sera pas vous qui combattrez, ce sera Dieu.

Demain, descendez contre eux; ils vont monter par la colline de Tsits, et vous les trouverez à l’extrémité de la vallée, en face du désert de Jeruel. Vous n’aurez point à combattre en cette affaire: présentez-vous, tenez-vous là, et vous verrez la délivrance que l’Éternel vous accordera. Juda et Jérusalem, ne craignez point et ne vous effrayez point, demain, sortez à leur rencontre, et l’Éternel sera avec vous! »

Dans ces passages, nous apprendrons aussi comment le Seigneur procède lorsqu’Il nous parle, lorsqu’Il vient à notre secours.

  • Dieu nous rassure ou nous donne la paix 

Bien que l’heure était grave, la première chose que Dieu a fait, Il leur a rassuré, Il leur a donné la paix en leur disant de ne pas avoir peur, de ne pas craindre, de ne pas s’effrayer et d’aller au combat parce que l’Eternel sera avec eux ! C’est ce que l’on appelle la paix de Dieu qui surpasse toute intelligence. Philippiens 4 :6-7

La première réponse que Dieu nous donne lorsque nous prions est la paix. Ils ont prié et jeûné et Dieu leur a rassuré en leur donnant la paix.

  • Dieu nous parle et nous instruit 

Dieu ne s’arrête pas à nous donner la paix, nous rassurer, mais Il nous instruit aussi, Il nous dit ce que nous devons faire pour relever le défi devant nous. Au verset 17, Dieu leur dit d’aller se présenter, de faire face au défi parce qu’Il sera avec eux. Lorsque Dieu est avec nous, personne ne peut nous résister. Je me rappelle encore d’un de mes pasteurs qui nous disait toujours qu’une personne avec Dieu est majoritaire. Les enfants d’Israël étaient peu nombreux et insignifiants face à cette multitude nombreuse comme la Bible nous le décrit, mais avec Dieu à leur côté, ils n’avaient plus peur.

  • L’expérience du secours de Dieu

Voyons ce qu’ils avaient fait et ce qui manque à plusieurs d’entre nous aujourd’hui. Il y a eu une Parole de prophétie qui leur a rassuré et qui leur a dit ce qu’ils devaient faire. Plusieurs reçoivent des bonnes paroles, des prophéties de ce que Dieu a prévu faire dans leurs vies, mais elles ne voient absolument rien du tout.

Quel était le secret de Josaphat et des enfants d’Israël ? Qu’ont-ils fait pour que la prophétie puisse s’accomplir aussi rapidement ?

Lisons cette grande partie pour clôturer cette partie, les versets 20-27 :
« Le lendemain, ils se mirent en marche de grand matin pour le désert de Tekoa. A leur départ, Josaphat se présenta et dit: Écoutez-moi, Juda et habitants de Jérusalem! Confiez-vous en l’Éternel, votre Dieu, et vous serez affermis; confiez-vous en ses prophètes, et vous réussirez. Puis, d’accord avec le peuple, il nomma des chantres qui, revêtus d’ornements sacrés, et marchant devant l’armée, célébraient l’Éternel et disaient: Louez l’Éternel, car sa miséricorde dure à toujours! Au moment où l’on commençait les chants et les louanges, l’Éternel plaça une embuscade contre les fils d’Ammon et de Moab et ceux de la montagne de Séir, qui étaient venus contre Juda. Et ils furent battus. Les fils d’Ammon et de Moab se jetèrent sur les habitants de la montagne de Séir pour les dévouer par interdit et les exterminer; et quand ils en eurent fini avec les habitants de Séir, ils s’aidèrent les uns les autres à se détruire. Lorsque Juda fut arrivé sur la hauteur d’où l’on aperçoit le désert, ils regardèrent du côté de la multitude, et voici, c’étaient des cadavres étendus à terre, et personne n’avait échappé. Josaphat et son peuple allèrent prendre leurs dépouilles; ils trouvèrent parmi les cadavres d’abondantes richesses et des objets précieux, et ils en enlevèrent tant qu’ils ne purent tout emporter. Ils mirent trois jours au pillage du butin, car il était considérable. Le quatrième jour, ils s’assemblèrent dans la vallée de Beraca, où ils bénirent l’Éternel; c’est pourquoi ils appelèrent ce lieu vallée de Beraca, nom qui lui est resté jusqu’à ce jour. Tous les hommes de Juda et de Jérusalem, ayant à leur tête Josaphat, partirent joyeux pour retourner à Jérusalem, car l’Éternel les avait remplis de joie en les délivrant de leurs ennemis. »

Ce n’est qu’au moment où ils ont commencé les chants et les louanges que Dieu mit une embuscade dans le camp de l’ennemi. Ils se sont entre-tués et les enfants de Juda ne sont venus que jouir du butin qu’ils ont pillé pendant trois jours parce que c’était considérable.

Voilà ce qui manque à plusieurs d’entre nous, enfants de Dieu que nous sommes !

Les promesses de Dieu, les prophéties ne se réalisent pas seulement comme cela…le secours de Dieu ne tombe pas de lui-même, nous avons la responsabilité de nous lever et de louer Dieu. Face à ce défi devant toi, dans ta famille, ton travail…mets-toi à louer Dieu ! Lorsque tu loues Dieu, tu Lui transfères tes batailles ! Je vois Dieu combattre en ta faveur au nom de Jésus !

Que Dieu bénisse Sa Parole !!


Aidons-les à étudier cette année. Participe au projet d’aider à la scolarisation des enfants délaissés. Clique ici ou sur l’image. Aidons-les-à-étudier

 

 

 

2 réponses sur « Le secours de Dieu – 13ème Partie : « Comment provoquer le secours de Dieu? – suite f» »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.