La remise des dettes

Bien-aimé(e) dans le Seigneur que la paix de Dieu qui surpasse toute intelligence, Sa joie ineffable vous soient multipliées et que la communion du Saint-Esprit soit votre partage dans le glorieux nom de notre Seigneur, Sauveur, Maître et Ami Jésus-Christ.

La remise de dettes veut tout simplement dire l’abandon de créance ou l’annulation des dettes. Celle-ci peut-être totale ou partielle.

Les dettes font parties des choses qui font de la vie de plusieurs un enfer. L’une des pressions la plus difficile à supporter est celle d’un créancier. Cherchez une personne qui a fait deux ou trois mois sans payer son loyer et elle vous confirmera. Sinon, demandez à un parent qui n’a pas payé les frais scolaires de ses enfants la pression qu’il a et surtout quand les enfants sont chassés et que les examens s’approchent ? Je me rappelle du drame qui eut lieu en Octobre 2016, d’un couple qui s’était suicidé à cause de la dette de trois mois de loyers qu’il avait, alors qu’il vivait dans cet immeuble déjà plus de six ans. Vous pouvez lire leur histoire ici.

Les dettes nous humilient, nous brisent les cœurs surtout lorsque nous n’avons pas le moyen de les payer et que le créancier nous mette la pression. Une bien-aimée m’écrivit un jour pour me raconter comment elle commençait à entendre une voix qui lui disait de mettre fin à sa vie, de se jeter sur le chemin de fer et d’en finir. Les dettes donnent accès à l’ennemi dans nos vies si nous ne les gérons pas bien. Il y a des familles entières qui se sont déplacées à cause de la pression de leurs créanciers. Il y a des frères, des familles, des amis qui se sont séparés à cause des dettes.

Que nous dit la parole de Dieu à propos des dettes ? Dieu a-t-Il donné des instructions là-dessus ? Si oui, quelles sont-elles ?

J’ai une bonne nouvelle pour toutes les personnes endettées. Par deux manières, Dieu peut vous aider à sortir des dettes. Comment ?

  • Par l’annulation de celles-ci
  • Par le paiement de celles-ci
  1. Par l’annulation

Il est écrit dans Deutéronome 2 :1-3 :
« Tous les sept ans, tu feras relâche. Et voici comment s’observera le relâche. Quand on aura publié le relâche en l’honneur de l’Éternel, tout créancier qui aura fait un prêt à son prochain se relâchera de son droit, il ne pressera pas son prochain et son frère pour le paiement de sa dette. Tu pourras presser l’étranger; mais tu te relâcheras de ton droit pour ce qui t’appartiendra chez ton frère. »

Voyez-vous ? Ne vous culpabilisez pas s’il vous est arrivé de vous endetter. Ne mettez pas fin à votre vie à cause de la pression de vos créanciers. Si Dieu en a parlé dans Sa parole, c’est ce qu’Il savait que cela pourrait arriver. Quelqu’un se dira que c’est une loi qui concerne que les enfants d’Israël et qui n’est certainement plus observée. Qu’elle soit observée ou pas, ceci est juste une preuve que Dieu n’a pas oublié les personnes endettées. Au-delà de cette lois, notre Dieu est capable de toucher le cœur des hommes, de l’incliner comme un courant d’eau comme et où Il veut. Proverbes 21 :1 Pour que Dieu peut toucher votre créancier afin que celle-ci puisse l’annuler.

  1. Par le paiement

Ô que j’aime la suite de ce que Dieu dit dans le même chapitre deuxième de Deutéronome. Bien que Dieu reconnait le fait qu’il peut arriver que vous soyez endetté et que la dette peut être annulée, Il rajoute ceci du verset 4 à 6 :

« Toutefois, il n’y aura point d’indigent chez toi, car l’Éternel te bénira dans le pays que l’Éternel, ton Dieu, te fera posséder en héritage, pourvu seulement que tu obéisses à la voix de l’Éternel, ton Dieu, en mettant soigneusement en pratique tous ces commandements que je te prescris aujourd’hui. L’Éternel, ton Dieu, te bénira comme il te l’a dit, tu prêteras à beaucoup de nations, et tu n’emprunteras point; tu domineras sur beaucoup de nations, et elles ne domineront point sur toi. »

Au-delà du fait que Dieu avait institué le relâche pour les enfants d’Israël et bien qu’Il soit capable de toucher les cœurs de nos créanciers afin que ces derniers annulent les dettes, Dieu peut aussi nous bénir de sorte que nous ne soyons point indigents et que nous ayons la capacité de prêter à beaucoup de nations et de ne point emprunter. Wow. Que notre tendre Père céleste est glorieux.

Que faut-il faire?

Ce que je veux dire dans les lignes qui suivent, ce que nous dirons ne concernera pas que la remise des dettes mais aussi d’autres situations difficiles de la vie dans lesquelles nous pouvons nous retrouver.

Ce passage me remonte à cœur :
« Le paresseux ne rôtit pas son gibier; mais le précieux trésor d’un homme, c’est l’activité.» Proverbes 12 :27

La version second 21 le dit de cette manière :
« L’homme nonchalant ne rôtit pas son gibier, mais l’activité procure à l’homme des biens précieux. »

Ce qui m’intéresse dans ce passage n’est pas son début…sinon, je dirai que c’est une forme de paresse que de ne pas savoir que faire ou ne rien faire par moment. Plusieurs d’entre nous tenons des langages tels que : « rien ne marche » ou encore « je n’ai rien ». En d’autres termes, le paresseux qui ne rôtit pas son gibier est une personne qui n’exploite pas ce qu’il a comme capacités, dons, talents ou grâces. Car c’est en utilisant ce que Dieu nous a donné que nous pouvons être béni et si nous avons des dettes, pouvoir les payer.

Il est écrit dans Matthieu 13 :12 :
« Car on donnera à celui qui a, et il sera dans l’abondance, mais à celui qui n’a pas on ôtera même ce qu’il a. »

Prenons garde nous tous qui avons la mauvaise habitude de toujours dire que je n’ai rien… Voyons ce qui s’est passé au temps de la Bible. Une femme a failli voir ses enfants lui être enlevé pour en faire des esclaves par le créancier de son mari. Pourquoi ? Lisons et nous allons comprendre.

Faisons cette lecture dans 2 Rois 7 :1-7 :

« 1 Une femme d’entre les femmes des fils des prophètes cria à Élisée, en disant: Ton serviteur mon mari est mort, et tu sais que ton serviteur craignait l’Éternel; or le créancier est venu pour prendre mes deux enfants et en faire ses esclaves. 2 Élisée lui dit: Que puis-je faire pour toi? Dis-moi, qu’as-tu à la maison? Elle répondit: Ta servante n’a rien du tout à la maison qu’un vase d’huile. 3 Et il dit: Va demander au dehors des vases chez tous tes voisins, des vases vides, et n’en demande pas un petit nombre. 4 Quand tu seras rentrée, tu fermeras la porte sur toi et sur tes enfants; tu verseras dans tous ces vases, et tu mettras de côté ceux qui seront pleins. 5 Alors elle le quitta. Elle ferma la porte sur elle et sur ses enfants; ils lui présentaient les vases, et elle versait. 6 Lorsque les vases furent pleins, elle dit à son fils: Présente-moi encore un vase. Mais il lui répondit: Il n’y a plus de vase. Et l’huile s’arrêta. 7 Elle alla le rapporter à l’homme de Dieu, et il dit: Va vendre l’huile, et paie ta dette; et tu vivras, toi et tes fils, de ce qui restera.»

Considérons attentivement le verset 2 :
« Élisée lui dit: Que puis-je faire pour toi? Dis-moi, qu’as-tu à la maison? Elle répondit: Ta servante n’a rien du tout à la maison qu’un vase d’huile. »

Qu’avez-vous remarqué ?

A la question du prophète de savoir qu’est-ce qu’elle avait, elle a presque dit qu’elle n’avait rien du tout… elle n’a pas considéré ce vase d’huile qu’elle avait. Que vais-je dire par là ? Souvent, quand Dieu veut nous bénir, nous faire du bien, intervenir dans nos vies, Il cherche toujours un point de contact et notre foi. Le point de contact ici, c’est le vase d’huile ; et la foi c’est l’application de ce que le prophète lui a dit de la part de Dieu. Dieu peut utiliser ce que nous ne considérons pas afin de faire éclater Sa gloire dans nos vies. Ce principe d’être active en faisant ce que Dieu nous commande de faire avec ce qu’Il nous a donné ne concerne pas seulement les personnes endettées mais tout celui qui veut voir l’intervention divine dans un domaine ou une autre de notre vie.

Le point de contact et la foi étaient obligés lorsque Dieu envoya Elie auprès de la veuve afin que celle-ci la nourrisse. Comment est-ce possible ? Car la veuve n’avait presque plus rien. Le peu qu’elle avait était le point de contact et lorsqu’elle a obéi à l’instruction du serviteur de Dieu, ils n’ont pas manqué à manger pendant tout le temps de la famine qu’il y avait dans le pays. Lisons cela dans 1 Rois 17 :13-14 :
« Élie lui dit: Ne crains point, rentre, fais comme tu as dit. Seulement, prépare-moi d’abord avec cela un petit gâteau, et tu me l’apporteras; tu en feras ensuite pour toi et pour ton fils. Car ainsi parle l’Éternel, le Dieu d’Israël: La farine qui est dans le pot ne manquera point et l’huile qui est dans la cruche ne diminuera point, jusqu’au jour où l’Éternel fera tomber de la pluie sur la face du sol. »

L’activité est définie comme promptitude, vivacité dans l’action, dans le travail… nous pouvons aussi parler des œuvres telles qu’exercer l’hospitalité. L’activité ici n’est pas seulement un travail lucratif mais aussi faire du bien aux autres, manifester l’amour de Dieu. Cette veuve était bénie et a eu la vie sauve elle et son enfant à cause de l’hospitalité et la foi qu’elle a exercées à l’égard du prophète Elie et de Dieu. Il est écrit dans Hébreux 13 :1-2 :
« Persévérez dans l’amour fraternel. N’oubliez pas l’hospitalité; car, en l’exerçant, quelques-uns ont logé des anges, sans le savoir. »

Imaginez que vous aviez logé un ange chez vous. Pensez-vous que celui-ci repartira et vous laisserait tel qu’il vous avait trouvé ? Impossible !

Abraham a expérimenté cela lorsqu’il a reçu les trois hommes qui passaient leur chemin et comme résultat, l’annonce de la naissance d’Isaac à une période bien déterminée lui a été donnée par ces derniers. Genèse 18 :1-15

Lot de même reçut les anges et comme conséquence, sa famille a été sauvée lors de la destruction de Sodome et Gomorrhe. Genèse 19 :1-3

Nous voyons combien notre activité peut nous bénir, non pas seulement pour nous sortir de nos dettes mais aussi de recevoir les visitations divines particulières. Que Dieu vous bénisse et vous comble de Ses bienfaits dans le glorieux nom de Jésus. Je vous invite à suivre la vidéo dans laquelle nous avions prié pour la remise de dettes. Cliquez ici.


Aidez-nous à acquérir les matériels audiovisuels qui nous permettrons d’améliorer la qualité de ce que nous faisons en participant au projet lancé depuis Avril 2018 – nous sommes déjà à 1.092, 38$ sur les 10.000$. 

5 réponses sur « La remise des dettes »

  1. Au-delà de cette lois, notre Dieu est capable de toucher le cœur des hommes, de l’incliner comme un courant d’eau comme et où Il veut. Proverbes 21 :1 Pour que Dieu peut toucher votre créancier afin que celle-ci puisse l’annuler.

    Amen amen amen ke suis venu par ce Msg
    Merci pour ta parole qui nous soutiens oh tendre père céleste

    J'aime

  2. C vraiment très important c message merci seigneur pour cette exhaurtation, béni pasteur wisdom et sa famille au nom de jesus et aides nous à aller de l avant avec tt ce que nous allons entreprendre piur payer nos dettes et aider les autres amen

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.