La protection tridimensionnelle de Dieu

Dieu fixe de nouveau un jour :
« Aujourd’hui, Dieu me dit de vous dire qu’en Lui, vous êtes protégé et que l’ennemi ne peut rien contre vie, votre maison et tout ce qui vous appartient. »

Bien-aimé(e), que la grâce de Dieu vous soit multipliée de partout où vous lirez cette exhortation dans le glorieux nom de Jésus-Christ de Nazareth, notre Seigneur, Sauveur et Maître. Ce matin, lors de notre dévotion matinale DES LE MATIN, nous avions prié pour la protection divine nous basant sur cette exhortation. Merci de suivre ce lien pour voir la vidéo :https://web.facebook.com/Wisy1978/videos/2015448432049564/ et la suite:  https://web.facebook.com/Wisy1978/videos/2015469235380817/

Nous serons en train de parler de la protection tridimensionnelle de Dieu. Pourquoi tridimensionnelle ? C’est tout simplement parce qu’elle s’étend :

  • sur nous-même,
  • notre maison
  • et sur tout ce qui nous appartient.

Lisons Job 1 :10, il est écrit :
« Ne l’as-tu pas protégé, lui, sa maison, et tout ce qui est à lui? Tu as béni l’œuvre de ses mains, et ses troupeaux couvrent le pays. »

« Nous » ici fait allusion à la personne qui connait Dieu, qui marche avec Dieu, qui a une alliance avec Dieu, qui a accepté le Seigneur Jésus-Christ comme Seigneur et Sauveur et qui se laisse conduire par le Saint-Esprit. Celle-ci jouit de la protection divine. Cette protection ne s’arrête pas que sur sa propre vie, mai s’étend aussi sur sa maison, c’est-à-dire son épouse ou son époux, ses enfants et toutes les personnes qui vivent sous son toit ; en d’autres termes, il y a une couverture directe sur la famille restreinte et tous ceux qui habitent avec eux. Au-delà de la maison, Dieu protège aussi tout ce qui nous appartient, c’est-à-dire nos biens. Pourquoi ? Parce que si Dieu ne protège pas notre maison, lorsqu’il y a un membre de notre famille qui est touché par l’ennemi, par la maladie, nous serons aussi directement touché et affecté par cela ; ou encore, si nos affaires ne marchent pas, que nous connaissions de pertes de nos biens et échouons dans nos entreprises etc. nous serons encore une fois affecté et cela, et Dieu ne le veut pas du tout. Pour ce faire, Il étend sa protection sur nous, notre maison et tout ce qui nous appartient.

Dans le passage de Job 1 :10, ce n’était pas n’importe qui parlait, c’est notre premier ennemi, le juré et le méchant depuis Eden qui rôde autour de nous cherchant qui dévorer. Il nous parle de la manière dont Job était protégé par Dieu. Ainsi, ce dernier ne pouvait rien ni contre lui, ni contre sa maison, ni contre ce qui ses biens. Sachant cela, le diable se contentait d’aller accomplir son ministère tridimensionnel que personne n’ignore, celui de dérober, d’égorger et détruit partout ailleurs sauf dans la vie de Job, sauf dans sa maison, sauf dans ses affaires !

Quelque chose cloche lorsque Dieu vous protège vous et que votre maison et vos affaires sont exposées à la méchanceté de l’ennemi. Si Job qui vivait dans l’ancienne alliance pouvait jouir d’une telle protection, qu’en est-il de nous autres ? Notons dans cette histoire que satan n’a pas pu toucher à la vie de Job, ni à sa maison, ni à ses affaires sans l’autorisation de Dieu. Ne l’oublions jamais que notre Dieu est souverain et qu’Il a le contrôle de toute chose y compris du royaume des ténèbres. Gloire à Dieu pour l’intégrité de Job qui est restée intacte même lorsqu’il était touché dans son corps par une ulcère maligne au point qu’il se grattait avec un morceau de bouteille brisée. Il n’a pas maudit Dieu et cela, même quand sa femme vint lui inciter d’insulter Dieu et de mourir. Il est resté intègre jusqu’à sa totale restauration. Dieu lui a rendu le double de tout ce que l’ennemi avait dérobé, égorgé et détruit dans sa vie, sa maison et ses affaires.

Qu’est ce qui avait fait que Job jouisse de cette protection tridimensionnelle de Dieu ?

C’est son intégrité et sa droiture, sa crainte de Dieu.

Il est écrit :
« Il y avait dans le pays d’Uts un homme qui s’appelait Job. Et cet homme était intègre et droit; il craignait Dieu, et se détournait du mal. » Job 1 :1-2

Tous ces caractères en un mot se retrouvent dans le fait d’être enfant de Dieu. Tout enfant de Dieu né de nouveau doit être intègre et droit, doit craindre Dieu et se détourner du mal. Ce qui nous expose et qui donnera la force à notre ennemi, c’est le manque de ce qui caractérisait la vie de Job. D’ailleurs, c’est cela la sagesse, la crainte de l’Eternel. Aujourd’hui, notre monde est rempli de connaissance. Il suffit d’aller sur les moteurs de recherches pour trouver toutes les informations dans presque tous les domaines de la vie. Mais ce qui nous manque, c’est la mise en application de celle-ci. Le Seigneur Jésus disait à ses disciples :
« Si vous savez ces choses, vous êtes heureux, pourvu que vous les pratiquiez. » Jean 13 :17

La connaissance est la bonne ; mais sa mise en pratique est meilleure. C’est la mise en pratique qui nous procurera le bonheur. Plusieurs des enfants de Dieu ne voient pas le bonheur parce qu’ils ne mettent pas la parole de Dieu en pratique. Nous paraissons pour des bonnes personnes les dimanches, les jours de nos cultes habillés somptueusement, bien parfumés, bien maquillés, cependant, dans le secret nous vivons dans le péché… pour certains, ils ne peuvent même pas dire tout ce qu’ils font dans le secret, toutes les mauvaises et méchantes pensées qu’ils entretiennent dans leurs cœurs. C’est ce qui fait que plusieurs ne soient pas exaucés lorsqu’ils prient. C’est ce qui justifie que les choses ne marchent pas dans la vie des plusieurs.

Il faudrait arrêter de faire du mal dans le secret, de haïr dans le cœur, cela donne accès à satan dans notre vie, dans notre maison, dans nos entreprises. Tout ce qui est de satan en nous est ce qui lui donnera la domination sur nous, ce qui lui permettra d’entrer en nous et de nous utiliser consciemment ou inconsciemment pour afin nous détruire. Si le diable nous utilise pour détruire la vie des autres, sachez le très bien qu’à la fin il finira par achever aussi la nôtre. Lorsqu’il est entré en Judas pour mettre fin à la vie de Jésus, il ne sortit de lui qu’après l’avoir tué de ses propres mains l’ayant affaibli par la culpabilité. Satan n’a pas le pouvoir de mettre directement fin à la vie des hommes ; ceux-ci se laissent prendre par ses ruses et c’est alors qu’il prend l’avantage sur leurs vies.

Pour jouir de la protection tridimensionnelle de Dieu, nous devons marcher dans sa crainte, rester dans sa voie sans nous en écarter ni à gauche, ni à droite. Et à chaque fois que nous prions pour la protection divine, nous devons aussi demander la grâce de vivre dans la sainteté.

Lisons ces passages –

Ephésiens 5 :3-4 :
« Que l’impudicité, qu’aucune espèce d’impureté, et que la cupidité, ne soient pas même nommées parmi vous, ainsi qu’il convient à des saints.
Qu’on n’entende ni paroles déshonnêtes, ni propos insensés, ni plaisanteries, choses qui sont contraires à la bienséance; qu’on entende plutôt des actions de grâces. »

Nous devons enlever de nos cœurs ou de nos têtes cette pensée qui vient du plus profond des enfers qui nous laisse dire ou croire que nous sommes tous des pauvres pécheurs et que nous ne pouvons pas être saints ! C’est un mensonge du diable pour nous maintenir dans les péchés afin qu’il ait de l’avantage sur nous. Il est vrai que nous étions tous des pauvres pécheurs quand chacun suivait sa propre voie, jusqu’à ce que le Fils de Dieu meure à Golgotha. Esaïe prophétisait cela en ces termes:

« Nous étions tous errants comme des brebis, chacun suivait sa propre voie; et l’Éternel a fait retomber sur lui l’iniquité de nous tous. » Esaïe 53 :6 Ce qui a fait que le Christ Jésus meurt sur la croix, c’est le péché de l’humanité qu’il avait porté. Imaginons que le diable n’avait pas pu mettre fin à la vie de Job parce que ce dernier craignait Dieu et à combien plus forte raison son échec face au Seigneur Jésus allait être plus flagrant ? Sur la croix, le Seigneur Jésus a été abandonné par le Père céleste parce qu’Il avait porté nos péchés. Grâce à sa mort sur la croix, vous et moi pouvons vivre dans la sainteté désormais. Sinon, Dieu n’allait pas dire d’être saints !

Lisons 1 Pierre 1 :14-16 :
« Comme des enfants obéissants, ne vous conformez pas aux convoitises que vous aviez autrefois, quand vous étiez dans l’ignorance.
Mais, puisque celui qui vous a appelés est saint, vous aussi soyez saints dans toute votre conduite, selon qu’il est écrit:
Vous serez saints, car je suis saint. »

Vivre dans la sainteté, en d’autres termes c’est mourir en soi-même et vivre pour Christ Jésus. Regardons notre manière de vivre et tout ce que nous faisons et demandons-nous si Jésus-Christ ferait la même chose à notre place?

Paul a dit dans Galates 2 :20 :
« J’ai été crucifié avec Christ; et si je vis, ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi; si je vis maintenant dans la chair, je vis dans la foi au Fils de Dieu, qui m’a aimé et qui s’est livré lui-même pour moi. »

Et dans Colossiens 3 :3, il est écrit :
« Car vous êtes morts, et votre vie est cachée avec Christ en Dieu. »

Si notre vie est cachée avec Christ, c’est-à-dire que nous devons rester en Lui si nous voulons jouir de la protection divine. L’apôtre Paul est parmi les disciples qui étaient beaucoup persécutés mais en dépit de cela, il a vu la gloire de Dieu se manifester dans sa vie à travers la protection divine d’une manière extraordinaire. Ce qui me touche le plus est lorsqu’il avait échappé à un naufrage et qu’il a été ensuite mordu par une vipère ! Tout le monde attendait sa mort, mais parce qu’il était déjà mort et que c’est Christ qui vivait en lui, la morsure et le venin de cette vipère n’a eu aucun effet dans sa vie.

Lisons cela pour clôturer dans Actes 28:1-6 :
« Après nous être sauvés, nous reconnûmes que l’île s’appelait Malte.
Les barbares nous témoignèrent une bienveillance peu commune; ils nous recueillirent tous auprès d’un grand feu, qu’ils avaient allumé parce que la pluie tombait et qu’il faisait grand froid.
Paul ayant ramassé un tas de broussailles et l’ayant mis au feu, une vipère en sortit par l’effet de la chaleur et s’attacha à sa main.
Quand les barbares virent l’animal suspendu à sa main, ils se dirent les uns aux autres: Assurément cet homme est un meurtrier, puisque la Justice n’a pas voulu le laisser vivre, après qu’il a été sauvé de la mer.
Paul secoua l’animal dans le feu, et ne ressentit aucun mal.
Ces gens s’attendaient à le voir enfler ou tomber mort subitement; mais, après avoir longtemps attendu, voyant qu’il ne lui arrivait aucun mal, ils changèrent d’avis et dirent que c’était un dieu. »

Qu’êtes-vous en train de vivre comme malheur dans votre vie ? Y-a-t-il des personnes qui s’attendent à ce qu’un malheur vous arrive ou que vous mourriez subitement ? Eh bien, ils attendront longtemps et finiront par changer d’avis parce qu’aucun mal ne vous arrivera, ils diront que vous êtes un dieu.

Si Dieu nous protège, rien ne pourra se lever contre nos vies, rien ne pourra mettre fin à nos vies, même pas le venin d’une vipère ! Alors, peu importe ce que nous vivons comme défis, difficultés, sachons que le Seigneur notre Dieu nous protège et que l’ennemi n’aura pas le dessus sur nous. Que Dieu vous bénisse et vous comble de Ses bienfaits au nom puissant de Jésus.


Ce diaporama nécessite JavaScript.

Je participe au projet du mois d’Avril 2018 – cliquez ici pour voir les détails et le montant que nous avons déjà à ce jour.

4 réponses sur « La protection tridimensionnelle de Dieu »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.