Echo de la mission Cameroun ! Connaissez le temps de votre visitation !

Bien-aimé(e) que la paix de Dieu vous soit multipliée au nom puissant de Jésus-Christ de Nazareth, notre Seigneur et notre Sauveur. Je n’ai pas eu le temps de donner l’écho de la mission Cameroun sur le site depuis mon arrivée à part sur les réseaux sociaux. Je reviens dire merci à Dieu pour Ses bienfaits jusqu’à ce jour tout se passe très bien.

La phase de Yaoundé s’est bien déroulée. Nous avons reçu plusieurs personnes, la majorité est celle que nous côtoyions déjà virtuellement, que l’Eternel nous a donné la joie de voir, de serrer la main, de parler de sa part, de prier et de bénir.

Nous avons eu trois soirées d’enseignements, le jeudi, le vendredi et le samedi. Le dimanche matin, nous avons tout clôturé avec un message très édifiant sur la persévérance. A la fin du culte, presque toute l’église était restée et nous avons eus le temps de prier pour tout le monde jusqu’à 16 heures.

Rien ne m’apporte plus de joie que de voir des gens donner leurs vies à Jésus-Christ, être guéris et réconfortés par la puissance de la parole de Dieu. Et la seule chose qui fait qu’il y ait fête au ciel causée par la terre, c’est lorsqu’une seule personne se repent. Voir une personne triste recouvrir sa joie, son sourire et de l’espérance nous encourage nous-mêmes à persévérer car l’œuvre du Seigneur n’est pas vaine. Je voyais des larmes coulées des yeux de certains visages, une lueur d’assurance par leur sourire sur les autres et, tout ce que je peux dire est que Jésus-Christ est fidèle.

Nous sommes présentement à Douala où nous nous sommes basés pour ce Mardi, Mercredi et Jeudi à Harvest Bible Chapel, derrière la boulangerie du lycée à Bonaberi. Notre base pourra se déplacer ou rester là. Nous aurons une soirée de bénédictions et de victoire le Dimanche à 17h00, pour nous permettre de communier avec tous les bien-aimés de Douala.

Quand j’ai donné l’adresse de Bonaberi à un frère de Douala, il s’exclama! C’est très loin de chez moi ! Je suis à village. Ok. C’est bon. Entre village et Bonaberi et R.D.C et Bonaberi en passant par Brazaville, Douala, Yaoundé en suite Douala, qu’est ce qui est plus loin ? Plusieurs ne savent pas les bénéfices qu’il y a de recevoir un missionnaire. Dans la Bible, plusieurs ont reçu les anges rien que par l’exercice de l’hospitalité. Ici, il ne s’agit même pas d’exercer l’hospitalité car ce serait trop demandé pour plusieurs et/ou plusieurs voudront d’une part le faire, ce qui ne sera pas possible. Cependant, venir pour la prière, ça, chacun d’entre nous doit fournir un effort ! Communier avec son frère qui vient de loin ? Ca, chacun d’entre nous doit le faire !

Un frère m’a déçu quand j’étais à Yaoundé. Il m’a contacté pour la première fois alors que j’étais dans sa ville. Quelle bonne opportunité pour lui ?  Je lui ai dit l’heure et le lieu de la rencontre pour la prière, après m’avoir posé beaucoup de conditions et des questions, il finit par ne pas venir du tout ! Et pourtant, il avait besoin de la prière. Je lui ai dit, je ne vais pas te suivre sur Whatsapp. Tu n’as pas fourni un effort de te rendre à la prière, dans ta propre ville !?

Dans la Bible, l’une de rare fois que le Seigneur Jésus-Christ avait pleuré, c’était sur la ville de Jérusalem. Lisons cela :
« Comme il approchait de la ville, Jésus, en la voyant, pleura sur elle, et dit: Si toi aussi, au moins en ce jour qui t’est donné, tu connaissais les choses qui appartiennent à ta paix! Mais maintenant elles sont cachées à tes yeux.
Il viendra sur toi des jours où tes ennemis t’environneront de tranchées, t’enfermeront, et te serreront de toutes parts; ils te détruiront, toi et tes enfants au milieu de toi, et ils ne laisseront pas en toi pierre sur pierre, parce que tu n’as pas connu le temps où tu as été visitée. »
Luc 19 :41-44

Pourquoi le Seigneur Jésus-Christ avait-il pleuré ? C’est parce que la ville de Jérusalem n’avait pas connu le temps où elle a été visitée. Que cela ne soit pas le partage !

Je sais une chose : « Dieu ne fait rien en vain ! » Il dit dans Esaïe 46 :11 « C’est moi qui appelle de l’orient un oiseau de proie, d’une terre lointaine un homme pour accomplir mes desseins,
Je l’ai dit, et je le réaliserai; Je l’ai conçu, et je l’exécuterai.»

J’ai prié pour une jeune sœur qui est venue de très loin. Il faut au moins 9 heures de route par bus. Elle a demandé un congé dans son lieu de travail et est venue jusqu’à Yaoundé de Batouri. Pourquoi ne porterai-je pas le fardeau d’une telle personne ? Le Seigneur Jésus-Christ n’admirait-il pas la foi des personnes telles que celles qui avaient arraché le toit pour faire descendre leur ami malade ? Pourquoi ce relâchement, cette paresse spirituelle, alors que nous savons que certains d’entre nous avons de problèmes spirituels très sérieux ? Combien se meurent-ils à petit feu, rongé par un souci ou d’un autre ? Ou encore, même si nous n’avons aucun soucis, quelle ne serait pas la joie de communier avec une personne qui vous enseigne et prie pour vous de loin ? C’est une grâce divine qui peut apporter soutien, réconfort !

C’est le temps de votre visitation ! Douala, c’est le temps de votre visitation ! Que Dieu vous bénisse et vous comble de Ses bienfaits au nom puissant de Jésus-Christ de Nazareth.

 

3 réponses sur « Echo de la mission Cameroun ! Connaissez le temps de votre visitation ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s