Dieu: ‘Source de vie et du bonheur’ Suite 15

Bien-aimés les bontés de l’Eternel ne sont pas épuisés, elles se renouvellent pour vous ce matin. Puissent-elles soigner vos cœurs, vos âmes ; Puissent-elles vous redonner espoir et espérance ; Puissent-elles vous apporter la guérison, la joie et la paix au nom de Jésus Christ…

Psaumes 100: 5 « Car l’Eternel est bon; sa bonté dure toujours, et sa fidélité de génération en génération. »
Chacun de nous d’une manière ou d’une autre expérimente les bontés de Dieu dans sa vie. Car Dieu manifeste sa bonté envers nous en intervenant de plusieurs manières dans notre vie, en bénissant, en guérissant les malades, en consolant les affligés, en pourvoyant à nos besoins et j’en passe. Il est vrai que si chaque être humain devait écrire sur les bontés de Dieu dans sa vie, eh ben nous marcherons sur des livres tant ses bontés pour nous sont nombreuses et innombrables.
Mais pourtant, nombreux sont ceux qui aveuglés ne voient pas de leurs yeux ces bontés qui pourtant sont visibles dans la nature autour de nous. La bible nous prévient que le dieu de ce monde aveuglera beaucoup et les empêchera ainsi de voir les bontés de Dieu. Beaucoup, par exemple, ont du mal à voir dans le fait d’avoir le souffle de vie ou la santé comme un signe de la bonté de Dieu pour eux, ou le simple fait que le soleil ne leur tombe pas sur la tête et ne les tue.
Dans le livre de Job à partir du chapitre 38 nous découvrons que nous ne sommes rien, que si nous tenons, si ce que nous voyons tient solidement c’est par la simple volonté de Dieu.
Job 38: 4-6, par exemple, nous dit « Ou étais-tu quand je fondais la terre ? Dis-le, si tu as de l’intelligence. Qui en a fixé les dimensions, le sais-tu Ou qui a étendu sur elle le cordeau ? Sur quoi ses sont-elles appuyées ? Ou qui en a posé la pierre angulaire… »
C’est Dieu et Lui seul qui maintient la terre ferme sous nos pas. De tel sorte que nous ne sommes pas ébranlés, imaginez-vous que nous ne sentons même pas que la terre tourne…
Vous connaissez les questions que posent les enfants ? quelques fois se sont des questions qui nous laissent sans voix. Il y a quelque jour, mon fils m’a posé la question de savoir pourquoi alors que la terre est ronde les personnes qui vivent au pôle sud de la terre ne tombent pas…. Je vous assure j’ai vu rouge pour expliquer ce phénomène…kiekiekiekie…C’est là que nous comprenons les mystères de Dieu. Les scientifiques trouveront surement des termes pour expliquer cet état de chose, on parlera de la gravité, et toute ces forces qui font que la terre et les autres planètes demeurent ainsi stable…mais tout ou tard, nous saisirons qu’une force supérieure maintient toutes ces choses en place et stable, et cette force supérieure est Dieu seul.
Dieu par un souffle ou en un clin d’œil peut anéantir la terre, comme à l’époque de Noé. Ou encore pareil à Sodome et Gomorrhe, Dieu peut faire descendre le feu et tout éliminé. Pourtant, il ne le fait pas… alors que nous pouvons tous témoigner que les hommes de ce siècle sont pires que ceux de Sodome et Gomorrhe: la haine a rempli les cœurs, les hommes sont devenus méchants, pervers, incontinents et insensibles. De nos jours, n’importe qui peut faire l’impensable et s’en tirer à bon compte. Et c’est tellement effrayant!
Lorsque vous lisez ou/et regardez le journal, vous découvrez des assassins, des criminelles, des voleurs, des escrocs…le pire ennemi de l’homme est l’homme lui-même et cet ennemi est prêt à tout!

Mais les bontés de Dieu continuent à se manifester et sa fidélité demeure comme au premier jour…

Dieu est-il devenu faible ? Dieu, a-t-il perdu la main ? Non justement, Dieu est bon, et son seul désir est que l’homme, tous les hommes soient sauvés et qu’aucun ne périssent…
J’ai lu l’histoire d’un détenu converti qui racontais comment il avait tué des gens, violés des femmes et des enfants. Comment il ne se contrôlait pas et ne pouvait s’arrêter de courir vers le mal…il avait atteint le point culminant quand enfin la police mis la main sur lui, et là il purge une peine de prison à perpétuité. Et pourtant c’est dans cette prison que Dieu est venu vers lui et l’a touché, aujourd’hui, il est aumônier dans cette prison où il vit depuis un certain temps déjà et il aide d’autres jeunes détenus à vivre leur foi en Dieu…
Lorsque vous lisez l’histoire de cet homme, vous ne pouvez-vous empêcher d’avoir la chair de poule et de vous dire comment Dieu a pu lui pardonner et lui manifester de l’amour.
Car beaucoup se trompent en se disant que juste haïr une telle ou telle autre personne n’est pas un si grand crime, alors qu’un assassin a tué un être humain!
Mais rappelons-nous une chose importante, c’est que devant Dieu nous sommes pareil car si pour Lui, tous les péchés, meurtres, vols, adultères sont pareils alors nous sommes autant coupables que le meurtrier, que le voleur…Et son coureau doit aussi être sur nous….

Pourtant, combien de fois, ne nous pardonne-t-il pas, ne nous soutient-il pas, ne nous aime-t-il pas ? Et c’est là que l’extraordinaire et l’impensable de la bonté de notre Dieu apparait, car malgré tous nos manquements, nos erreurs, nos rébellions, Il continu à pardonner, à aimeret Il demeure patient et fidèle…

Le passage d’Exode 17 nous révèle combien nos murmures, nos plaintes peuvent excéder ou même blesser Dieu, mais pourtant Il reste lent à la colère.
Malgré l’ingratitude d’Israël, et aujourd’hui le nôtre, Dieu demeure bon, patient et attentif à nos besoins. Combien sommes-nous de nos jours, capables de nous contenter de ce que nous possédons et remercions Dieu de ses bontés ? Ne sommes-nous pas plutôt enclins aux murmures dès que quelque chose ne va pas bien dans notre vie alors que nous avons de quoi manger, de quoi nous vêtir, nous sommes en bonne santé, nous avons un peu d’argent dans notre compte bancaire, un travail conséquent ?
Nous sommes toujours insatisfaits et nous désirons toujours plus et nous désirons que Dieu soit sous notre commande afin que nous puissions lui dicter ses actes, et oublions ainsi que c’est Lui qui est Dieu, c’est Lui le créateur…
Malgré notre attitude, Dieu est toujours plein de prévenance envers nous, et chaque jour ses œuvres dans nos vies révèlent sa bonté.

La bible nous compare quelque fois à un souffle qui passe ou encore à une fleur qui fleurit le matin et meurt le soir pourtant le Dieu d’éternité nous aime et nous considère au point que pour nous Il a accepté l’ignominie de la croix afin que chaque jour, nous vivions ses bienfaits, son amour.
La seule attitude à avoir  donc est d’être reconnaissants et par des cris de louanges, d’acclamation et d’actions de grâce lui manifester notre joie et gratitude tous les jours de notre vie!

 
Esaïe 49:13-16 « Ciel, manifeste ta joie ; terre, émerveille-toi ; montagne, lancez des acclamations, car le seigneur réconforte son peuple, il montre son amour aux humiliés. Jérusalem disait: « Le Seigneur m’a abandonnée, mon maitre m’a oublié. » Mais le Seigneur répond une femme oublie -t- elle l’enfant qu’elle allaite ? Cesse-t-elle d’aimer l’enfant qu’elle a porté ? A supposer qu’elle l’oubli, je ne t’oublierai pas: J’ai ton nom grave sur les paumes de mes mains, et l’image de tes murailles ne quitte pas mes yeux

 

« Seigneur,
Grandes et merveilleuses sont Tes œuvres ô Père éternel, Tes bontés sont extraordinaires pour une personne comme moi, indigne mais pourtant que Tu considères de grande valeur.
Chaque jour tu renouvelles cette bonté qui est la tienne, et tu n’arrêtes pas de me faire du bien et de m’aimer.
Ta Patience me surprend encore et encore, face à toi c’est comme si mes défauts ne comptaient pas. Alors que l’homme me condamne et me rejette à la moindre faute, Toi, mon Seigneur, Tu demeures patient et bon pour moi.
Oui chaque jour, je suis éblouie par ta bonté… et mon cœur ne désire qu’une chose crier, chanter tes louanges d’éternité en éternité.
Lorsque je compte tes œuvres, les larmes remplissent mes yeux, car je ne peux comprendre cet amour que Tu as pour moi, cet amour qui oublie et efface mes fautes, qui a compassion de moi et qui chaque jour, lorsque je quitte mon lit, est à l’attente pour se manifester, panser mes plaies et me faire du bien….
Oui Digne es-tu Seigneur éternel, car alors que je ne te connaissais pas encore, tu as été bon pour moi, et tu m’as destiné à être ton enfant, tu m’as choisi.
Alors que j’étais rebelle et têtue, Tu ne cessais d’être fidèle et patient, continuant à me pardonner et à manifester tes bontés et compassions,
Alors que chaque je te tente par mes attitudes, mes murmures ; Je te blesse par mes révoltes, mes désobéissances ; Tu demeures patient, plein de bonté, et plein d’amour…
Oh grande est ta fidélité, Toi qui est la source de ma vie et de mon bonheur
Amen »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.