Dieu: ‘ Source de Vie et du Bonheur ‘ Suite 13

Bien-aimés, que les paroles d’amour de notre Père céleste, que ses promesses de paix pour nous et ses lois pleines de bonté et de justice soient l’objet de vos pensées et de vos méditations tous les jours de votre vie au nom de Jésus-Christ, notre Seigneur.
Phillipiens 4: 8 « Au reste, Frères que tout ce qui est vrai, tout ce qui est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est aimable, tout ce qui mérite l’approbation, ce qui est vertueux et digne de louange, soit l’objet de vos pensées. »
Adolescente, je rêvais chaque jour de mener une autre vie, d’être une autre personne. Au début c’était plus la nuit où dans mon imagination j’étais l’héroïne d’une très belle histoire. Et dans ces histoires j’étais toujours belle, attirante, forte, invincible et surtout jamais vaincue. Les séquelles des abus sexuelles subis dans l’enfance se sont matérialisés par cette fuite de la réalité, C’est ainsi que plus tard j’ai commencé à rêver même éveillée. Ces rêves m’aidaient à fuir la réalité, à fuir mes complexes physiques car pour moi j’étais laide, grosse et sans intérêt ; ils aidaient mon moi intérieur à croire que j’étais une jeune fille aimée et admirée de tous (car à cette époque je ne me sentais pas aimer, accepter et admirer).
Je passais par une phase que beaucoup des jeunes gens traversent, où tout le monde devient votre ennemi, où personne ne vous comprend, ne vous aime où ne vous accepte tel que vous êtes… Et pour ceux qui dans l’enfance, ont subi des abus physiques ou sexuels, cette phase se matérialise souvent par une fuite de la réalité et la création d’un monde imagine. Je vous assure, que je n’avais rien a envié à cette époque à des écrivains comme J.R.R Tolkien (auteur du « Seigneur des anneaux ») ou encore Stéphane King (Auteur de « Carie ») ou même J.K. Rowling (Auteure de « Harry Potter »), car dans ma tête, j’avais un monde en grandeur nature, ou tout figurait les rues, les maisons, les pays et même du sexe. Et comme j’étais une accro de lecture (ce qui n’a pas beaucoup changé, j’ai juste travaillé mes gouts), je savais où puiser mes inspirations.
Plus tard lorsque je suis devenue chrétienne, cette facette de moi-même a commencé à créer des problèmes car je n’avais aucun contrôle sur mes pensées et chaque jour je devais mener une lutte terrible contre mes divagations. J’ai compris avec stupeur que le diable avait réussi à faire de moi son pantin… alors que je pensais contrôler mes pensées, je découvrais que c’est elles qui me contrôlaient. Je m’étais laissé prendre car je n’aimais pas ma réalité vue qu’elle était pour moi affreuse. Pourtant je me trompais…
Proverbes 16:30 dit : « Celui qui ferme les yeux pour se livrer à des pensées perverses, celui qui se mord les lèvres, a déjà consommé le mal. »
Mais gloire soit rendu à Dieu car dans sa grande grâce il m’a libéré et délivré de ce monde ou je m’étais enfoncé.
Les pensées ? Beaucoup ne connaissent pas l’importance d’avoir des pensées vrai, pur, aimable… comme nous l’ordonne la bible. Et très souvent même les chrétiens continuent de laisser leurs pensées les mener à la baguette.
Posons-nous la question de savoir pourquoi la bible nous ordonne, car c’est un ordre, de veiller sur nos pensées ? Parce que c’est de l’abondance du cœur que la bouche parle (Luc 6: 45), or qu’est ce qui remplis nos cœurs eh ben c’est nos pensées (Genèse 6:5). N’oublions pas les paroles de Jésus dans Matthieu 15, ce n’est pas ce qui entre dans l’homme qui le souille mais c’est plutôt ce qui en sort. Qui sort d’où ? de son cœur, de ses pensées. C’est pourquoi nous devons de veiller sur nos pensées.
Proverbes 30:32 « Si l’orgueil te pousse à des actes de folie, et si tu as de mauvaises pensées, mets la main sur la bouche »
De nos jours, beaucoup des idéologies enseignent sur la pensée positive et son implication dans la vie d’une personne. Aujourd’hui tout le monde est d’accord que penser positivement conduit toujours à un bien être intérieur et ceci conduit à une vie meilleure et équilibrée. Pour cela donc, beaucoup s’adonne à la méditation, à la doctrine de la « pensée positive qui sauve des vies ».
Eh ben, je vous informe que cette doctrine n’est qu’une triche et une falsification de ce qu’enseigne de la Bible. Dieu est la première personne à avoir prôner cette doctrine, il vous suffit de vous souvenir de ses paroles à Caïn, dans Genèse 4:7. Le diable au travers de toutes ces doctrines « de pensées positives », veut que l’être humain se donne à toutes ces méditations transcendantales et ouvre ainsi son âme à une réalité démoniaque qui n’a d’autre issu que la mort. Soyons donc prudents et vigilants et ne nous laissons pas tromper.
Ce passage de Phillipiens 4:8, m’a beaucoup aidé à me recadrer et à devenir plus ferme avec mes pensées. Au début c’était difficile, quelque fois je gagnais mais très souvent je perdais la bataille…
Ensuite plus tard, j’ai appris à mieux utiliser ce verset, de telle sorte que chaque fois qu’une pensée me traversait, je me posais la question de savoir si elle était vrai, honorable, juste, pur, aimable, si elle méritait l’approbation, si elle était vertueuse et même digne de louange ? Et quand la réponse était non, je les chassais en répétant un passage biblique à haute voix, ou encore en chantant à haute voix ou encore en me mettant à me convaincre à haute voix du pourquoi je ne dois pas laisser ce type de pensée envahir ma tête. C’était une lutte continue…
Je pourrai vous dire que c’était facile, mais ça serait faux car la lutte fut longue et pénible. Mais par la grâce de Dieu j’ai été délivré de ma réalité imaginaire diabolique. Très vite j’ai commencé à dormir sans avoir eu au préalablement des pensées ou je combattais un monstre, ou encore pire ou j’avais des rapports sexuels avec quiconque… Ma délivrance s’était enclenché mais il était important et nécessaire pour moi d’être toujours attentive à ce qui était dans ma tête.
Il est très important que nous saisissions que nos pensées peuvent soient nous détruire soient nous construire.
Prenant un exemple, laissez-moi vous relater la relation que j’ai eu avec ma mère adoptive qui est ma tante maternelle. A la mort de ma mère j’ai été adopté par sa sœur et le mari de celle-ci. Ma tante a été dès le départ dure avec moi, et même très dure, et quand elle a eu ses propres enfants le mal était déjà fait: Pour moi, elle ne m’aimait pas, et elle avait été obligé de me prendre chez elle, elle aimait ses enfants plus que moi et ainsi de suite…
Au début, je me disais juste que si maman n’était pas morte je ne passerai pas par toutes les épreuves que je traversais. Surement cette pensée était vraie parce qu’étant la petite dernière de ma mère, elle me gâtait beaucoup. Mais très vite ses pensées m’ont poussé à haïr ma tante et plus je la haïssais et plus je trainais les pas quand elle m’envoyait faire quelque chose par exemple, plus je boudais ses ordres, plus je la regardais d’un œil mauvais… et en réponse plus elle me punissait. Plus ma colère et ma haine envers elle grandissaient, plus je devenais froide et insensible et plus ses sévices devenaient virulents et quotidiens (n’oublions pas qu’elle aussi était envahis des pensées qui n’étaient pas nécessairement agréable à mon égard) …et ainsi, elle et moi avions entamés un cercle vicieux dont je vous assure les séquelles ont mis du temps pour disparaitre.
J’ai compris plus tard que les pensées que chacune nourrissait sur l’autre à participer à la dégradation de notre relation. Il nous a fallu attendre très longtemps pour que par la grâce de Dieu nous puissions communiquer, vivre comme une mère et sa fille.

Bien-aimés nos pensées sont les lampes de nos cœurs, plus elles sont sombres, plus nos cœurs sont durs et noirs ; Aussi ne les laissons pas divaguer où à la merci de l’ennemi qui peut nous insuffler des mauvaises idées ou pensées. Apprenons à les maitriser et à les dompter par la parole de Dieu. Plus nous ne contrôlons pas nos pensées, plus nous nous soumettrons à nos désirs charnels, à ce monde et à Satan.

Jérémie 6:19 « Ecoute, terre! voici, je fais venir sur ce peuple le malheur, fruit de ses pensées car ils n’ont point été attentifs à mes paroles, ils ont méprisé ma loi »
Une personne qui laisse ses pensées divaguées tout le temps vers le sexe ne doit pas s’étonner de désirer avoir plus, soit visionner des films pornographiques par exemple, soit pratiquer des activités impudiques ou fornicatrices. Une personne qui cultive la pensée de ne point supporter un tel ou tel autre frère, un jour découvrira que la présence de ce frère ou cette sœur l’insupporte tellement qu’il ne peut même pas s’asseoir à ce côté.
Ou lorsque nous nous disons qu’une telle ou telle autre personne ne nous aimes pas, un jour nous croirons dur comme fer que c’est la réalité et quoi que fasse cette personne nous aurons du mal à croire en sa bonne foi.
Ou encore, lorsque nous commençons à avoir des mauvaises pensées sur notre boss et commençons à nous dire : « c’est sûr qu’il a plein d’argent et il ne me paye que cette petite somme (nous oublions que nous avions signé pour cette somme dans notre contrat), …sinon pourquoi il vient de s’acheter une nouvelle voiture, ou s’habille en grand couturier etc. » …Eh ben un jour nous volerons l’argent qui ne nous appartient pas!

Le plus dur combat qu’un être humain peut mener… est surement combattre ses propres pensées! Mais heureusement pour nous! L’Eternel qui est plein des compassions et de miséricorde ne nous abandonne pas à nous-même, Il ne nous laisse pas combattre seuls. Dieu est celui qui nous donne la force de lutter et de vaincre! Alléluia !  Il est la source de notre vie et de notre bonheur!

Esaïe 55:7 « Que le méchant abandonne sa voie, Et l’homme d’iniquité ses pensées, qu’il retourne à l’Eternel, qui aura pitié de lui, à notre Dieu, qui ne se lasse pas de pardonner »

« Seigneur,
Merci d’être venu à mon secours, moi qui étais une femme d’iniquité et de perversions de tout genre.
Merci d’être venu me sortir de la boue ou mes mauvaises pensées m’avaient enlisé et enfermé!
Par ta grâce, aujourd’hui je suis une femme de bien qui possède un cœur de chair et non de pierre… Une personne qui se laisse guider non par ses pensées malsaines mais par ta parole qui est une lampe sur mon sentier…
Apprend moi je Te prie de dompter mes pensées, de les soumettre à ta parole et à ta volonté ; car sans ton aide, je ne puis rien car je suis née dans les péchés et il m’est difficile de lutter sans l’aide de ton Saint Esprit.
Plonge-moi dans ta sainteté afin que chaque jour, mes pensées soient renouvelées et digne de ton approbation…
Reçois Père éternel, à jamais la gloire, la louange et l’honneur pour tous tes hauts faits et œuvres dans ma vie.
Digne es-Tu de recevoir toutes attentions, consécrations et exaltations aux siècles des siècles au nom de ton fils unique Jésus-Christ mon sauveur!
Amen! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.