Dieu: « Source de vie et du bonheur » Suite 11

Bien-aimés que le Dieu qui des ténèbres vous a appelés afin que vous jouissiez de sa grâce dans son admirable lumière vous comble ce matin et vous bénisse !

2Corinthien 5 :17 « Si quelque est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées ; voici, toutes choses sont devenues nouvelles »

Un jour un vieux docteur de la loi Juif, voyant les miracles et entendant les enseignements de Jésus, alla le voir de nuit afin d’obtenir des réponses à ses préoccupations. Cet homme sentait au fond de lui que ce jeune homme avait quelque chose de spéciale : car qui pouvait faire ce genre des miracles ou encore donner ce genre d’enseignement. Mais sa surprise fut grande  car la réponse de Jésus n’était pas celle à laquelle il s’attendait !

En allant voir Jésus, Nicodème s’attendait surement à recevoir quelques directives ou même des formules à réciter, des techniques à pratiquer pour pouvoir ainsi développer ce don qu’avait Jésus ! Mais la réponse de celui-ci le troubla, car il lui dit qu’il faut tout simplement naître de nouveau ! Que ce que c’est donc ? demanda le pauvre docteur de la loi, surpris et perplexe.

Jésus tenta de l’expliquer tant bien que mal en disant:

Jean 3 :3, 5-7 « En vérité en vérité je te le dis, si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de DieuEn vérité, en vérité je te le dis, si un homme ne naît d’eau et d’esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu. Ce qui est né de la chair est chair, et ce qui est né de l’Esprit est Esprit. Ne t’étonne pas que je t’aie dit : il faut que vous naissiez de nouveau ! »

C’est lors de cet épisode avec Nicodème que pour la première fois nous sommes confrontés à la nouvelle naissance ! Pour Nicodème qui l’entendait pour la première fois, ces paroles furent certainement insensés, d’où ses questions perplexes, mais pour nous, qui avons eu la grâce de posséder toutes les paroles de Dieu dans un seul livre, la Bible, comprendre ces paroles de Jésus sont simples!

Vous me direz surement que toutes ces choses ne vous sont pas inconnues, c’est les BAC de la christianité vu que nous les apprenons dès l’enfance lors de nos écoles de dimanche, mais permettez-moi ce matin d’y revenir avec vous pour un court instant.

Ce matin, ma méditation du jour a porté sur ce passage de 2 Corinthiens 5 :17, qui nous dit que celui qui est en Christ est une nouvelle créature et que les choses anciennes ont disparues, car voici toutes choses sont devenus nouvelles ! N’est-ce pas merveilleux !

En méditant ce passage, je me suis rendue compte qu’entend que chrétiens, nous ne manifestons pas tous les jours la réalité de ce passage, c’est vrai que pour la plupart du temps notre passé est réellement morte, nous ne devenons pas saints pour autant, mais nous nous y efforçons avec l’aide de l’Esprit de Dieu: le voleur ne vole plus, le menteur a cessé de mentir, le calomnieux ne le fait plus, l’impudique apprend l’abstinence…et patati et patata…

Mais à l’instar de la disparition de nos vices, autre chose apparaît, le besoin d’être à jamais à l’abri de toute préoccupation physique et morale ! Nous comprenons bien vite qu’être nés de nouveau ne nous amène pas directement à ce paradis pour lequel nous avons dit « Oui ».

Nous nous rendons compte que le chemin que nous avons choisis n’est pas aussi lisse que nous les croyions!

A l’instar des enfants d’Israël qui dans le désert, face à la dureté du chemin ont désirés retourner à leur ancienne vie en Egypte, comme s’ils y étaient princes et non esclaves ! Ainsi certains chrétiens d’aujourd’hui, désirent retourner vite fait dans le monde, parce qu’ils  pensaient que naître de nouveau et devenir Chrétiens, ouvre la porte à une vie douce, et sans tempête ! Où Dieu est à nos ordres (lorsque nous disons donne, Il donne ; fait, Il fait !).

Mais nous tombons de haut ! Car au lieu de ça nous nous rendons compte que la vie chrétienne est exactement ce que Jésus en a dit dans la Matthieu 16 :24 « …Si quelqu’un veut venir après moi, qu’il renonce à lui-même, qu’il se charge de sa croix et qu’il me suive « .

Alors ils commencent à porter leur croix avec presque de la rancœur, des murmures, des plaintes, et ils regrettent quelque fois ce qu’ils sont laissés en se convertissant et bien vite ils retournent à ce qu’ils avaient vomis : leur vie d’esclave passée !

Tout ceci arrive parce que lorsqu’ils regardent ceux qui sont restés dans le monde, ils ont l’impression qu’ils sont et ont mieux qu’eux ! Ils en gardent un goût amer dans la bouche, ne peuvent plus se laisser facilement façonner par Dieu et son Esprit !

Lorsque nous voyons le méchant qui mène son bout de chemin sans que sa conscience ne l’accuse de quoi que ce soit alors que nous, notre conscience nous bombarde et nous accapare à la moindre incartade.

Des situations comme par exemple, un païen vole son patron, il nourrit sa famille de ces fruits et continu à vivre sans soucis ! Tandis que nous, qui restons intègres et dignes, sommes impayés pendant des mois ! Ou alors quand nous nous retrouvons face à une femme qui dans sa jeunesse a eu à jouir de la vie, et a eu à avorter autant de fois, mais mariée, la revoilà mère tandis que nous, nous faisons face à la stérilité alors que nous avons mené une vie d’abstinence ! La révolte n’est pas loin et la rancœur devient notre quotidien !

Tant des choses sur cette terre peuvent nous révolter et nous pousser à nous questionner sur ce que notre nouvelle naissance nous a réellement apporté! C’est pourquoi vous rencontrez des chrétiens fatalistes qui vivent par routine et se laissent mener par les vas et viens de leurs vies, d’autre encore deviennent à l’instar d’Elie de ceux qui demandent la mort, car elle les rapprochera de ce paradis promis et où enfin ils seront heureux ! Mais heureusement, il y a aussi de ceux acceptent de revoir leur vision du monde et se rappelle que le monde est sous la domination du diable et qu’ils sont pèlerins sur cette terre !

Cette dernière catégorie des personnes sont ceux qui vivront réellement la vraie nouvelle naissance, qui par l’Esprit seront transformés et qui par rapport aux paroles de leur Seigneur, deviendront des violents et non pas des faibles et qui se battront acharnement pour vaincre, des ceux qui refuseront la peur et les angoisses les ramenant en arrière, des ceux qui par la foi déplaceront les montagnes qui sont devant eux car ils savent que le monde est au pouvoir de la langue, de ceux qui refuseront de se voir comme des vaincus mais plutôt des vainqueurs…

Oui, Lorsque nous sommes en Christ, nous sommes une nouvelle créature. Les choses anciennes de notre passé (comme la peur, les angoisses, les vices de toutes sortes et natures qui sont appelés péchés) sont passées ; voici, toutes choses sont devenues nouvelle (une vie de consécration, de paix, de patience face à l’épreuve, de certitude que celui qui a commencé cet œuvre en nous l’achèvera…)

La nouvelle naissance de ce fait n’implique pas seulement le changement de notre moi extérieur (vol, meurtre, calomnie…) mais également notre moi intérieur (angoisse, peur du lendemain, haine)…Et ainsi nous devenons de ceux qui tiennent ferme leur corps pour n’est pas s’écarter du chemin étroit qui conduit vers la vie éternelle !

« Seigneur,

Alors que j’étais spirituellement morte, Tu m’as ramené à la vie !

Alors que j’étais dans la boue, Tu m’as pris, lavé et purifié !

Alors que j’étais esclave, Tu m’as rendu libre,

Par la nouvelle naissance je ne suis plus celle qui était en manque d’amour, en manque de paix, en manque de joie, en manque de patience …

Non, aujourd’hui, je suis une nouvelle créature, loin de celle qui tous les jours de sa vie te crucifier par sa manière d’être et de vivre !

Accorde moi d’être réellement libre de mon passé, que les difficultés, les échecs, les manques ne me ramènent pas à ce que j’avais vomis !

Je veux vivre en nouveauté de vie tous les jours de ma vie afin d’être un témoignage vivant de ton amour pour l’humanité !

A toi toute la gloire et l’honneur, Toi qui est la source de mon bonheur et de ma vie :

Amen »

2 réponses sur « Dieu: « Source de vie et du bonheur » Suite 11 »

  1. Gloire à Dieu! dans tout cela nous avons la victoire en celui qui nous a aimé et qui s’est donné lui même à la croix.
    Que Dieu vous bénisse papa!

    J'aime

  2. Merci seigneur de m’avoir permis de recommencer à nouveau. Merci d’avoir fait de moi une nouvelle créature. Et merci pasteur d’avoir clarifier les choses.
    La vie de chrétiens n’est pas facile toujours mais Jésus nos apprend la patience et la persévérance. Gloire à Jésus.
    Amen

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.