1ère Partie : Le DONNER, la création, le salut, l’abondance, les récompenses et le salut éternel (suite a)

Salutations fraternelles dans le glorieux, le majestueux, le précieux et le merveilleux nom de notre Seigneur, Sauveur et Maître Jésus-Christ de Nazareth. Que la paix de notre cher tendre Père céleste qui surpasse toute intelligence, sa joie ineffable et la communion du Saint-Esprit puissent être le partage de chacun d’entre nous au nom puissant de Jésus.

C’est une grande grâce de continuer cette série d’enseignements suivant que le Saint-Esprit, l’Enseignant de tous les enseignants nous inspire. Je crois du plus profond de mon cœur que ces paroles apporteront dans la vie de tous ceux qui croiront, qui s’appliqueront des bénéfices non pas seulement terrestres mais aussi éternels.

Dans la partie précédente, nous avions vu le lien étroit qu’il y a entre le DONNER et notre création, le DONNER et notre salut ou rédemption. Si vous n’avez pas encore lu la partie précédente, je vous la recommande ardemment.
Nous avançons dans cette suite avec les liens qu’il y a entre :

Le DONNER et notre abondance

L’un de but de notre salut, notre rédemption par le Seigneur Jésus est pour que nous ayons la vie et que nous soyons dans l’abondance. L’abondance veut dire une grande quantité, quantité dépassant les besoins, pléthore, profusion. Le Seigneur Jésus, comme étant le Bon Berger, confirme ce que David avait dit dans le Psaume 23 :1 – « L’Éternel est mon berger: je ne manquerai de rien. », dans Jean 10 :10 – « Le voleur ne vient que pour dérober, égorger et détruire; moi, je suis venu afin que les brebis aient la vie, et qu’elles soient dans l’abondance Le Seigneur Jésus n’est pas seulement venu nous donner la vie, mais aussi l’abondance. L’abondance n’est donc pas quelque chose de mauvais. Cependant, plus loin, nous verrons à quoi doit servir cette abondance.

Lisons 1 Timothée 6 :17-19 :
« Recommande aux riches du présent siècle de ne pas être orgueilleux, et de ne pas mettre leur espérance dans des richesses incertaines, mais de la mettre en Dieu, qui nous donne avec abondance toutes choses pour que nous en jouissions.
Recommande-leur de faire du bien
, d’être riches en bonnes œuvres, d’avoir de la libéralité, de la générosité, et de s’amasser ainsi pour l’avenir un trésor placé sur un fondement solide, afin de saisir la vie véritable. »

Ce passage nous confirme que Dieu nous donne tout avec abondance. Même les riches du siècle présent, ce qu’ils ont comme richesses viennent de la part de Dieu. C’est pour cela que Dieu n’avait pas hésité à reprendre l’âme du riche insensé qui ne savait que faire de sa richesse. Pour vivre l’abondance, rester dans l’abondance, nous devons faire du bien, de ne pas seulement avoir des possessions abondantes mais surtout riches en bonnes œuvres. Notre abondance de toute chose doit servir aux bonnes œuvres, à la libéralité, et à la générosité afin d’amasser pour l’avenir un trésor placé sur un fondement solide. Nous y reviendrons.

Voyons plus clairement le lien entre le DONNER et notre abondance.

Il est écrit dans Luc 6 :38:
« Donnez, et il vous sera donné: on versera dans votre sein une bonne mesure, serrée, secouée et qui déborde; car on vous mesurera avec la mesure dont vous vous serez servis. »

Pour recevoir en abondance, ce dont nous avons à faire, c’est de pouvoir donner. Si nous ne donnons pas, il ne nous sera pas non plus donné. Donner ici n’est pas une proposition mais une condition pour qu’il nous soit aussi donné. Dans le jargon chrétien, Donner c’est aussi semer. Plusieurs n’aiment pas ce verbe « semer » parce qu’il tellement été mal employé, qu’il y a eu tellement d’abus mais « semer » ne perd pas pour autant sa valeur parce que c’est un principe divin. Celui qui donne est en train de semer. Voyons ce que Dieu dit dans Genèse 8 :22 – Tant que la terre subsistera, les semailles et la moisson, le froid et la chaleur, l’été et l’hiver, le jour et la nuit ne cesseront point. Donner et recevoir feront parties de notre vie de tous les jours tant que la terre subsistera. C’est un principe divin qui ne peut être bénéfique que dans la vie de ceux qui l’applique avec une bonne conscience et de bon cœur.

C’est ainsi que Paul nous éclaire encore là-dessus dans 2 Corinthiens 9 :6-8 :
« Sachez-le, celui qui sème peu moissonnera peu, et celui qui sème abondamment moissonnera abondamment.
Que chacun donne
comme il l’a résolu en son cœur, sans tristesse ni contrainte; car Dieu aime celui qui donne avec joie.
Et Dieu peut vous combler de toutes sortes de grâces, afin que, possédant toujours en toutes choses de quoi satisfaire à tous vos besoins, vous ayez encore en abondance pour toute bonne œuvre »

Dans ce passage, l’apôtre utilise les verbes semer et donner en même temps, dans un même contexte. Ce qui explique ce que nous avons dit ci-haut que dans le jargon chrétien, lorsque l’on parle de semer, l’on parle du donner. C’est-à-dire que si nous voulons vivre l’abondance, nous devons aussi donner abondamment.

Comment notre DONNER influence-t-il notre abondance ?

Ici, nous voulons comprendre comment est-ce que le DONNER peut-il influence notre abondance. Qu’est ce qui se passe lorsque nous donnons afin que nous soyons dans l’abondance ? Ce qui fait que nous soyons dans l’abondance lorsque nous semons est parce que Dieu ne multiplie que ce que nous donnons ou semons. Dieu ne multiplie pas ce que nous consommons nous-mêmes, mais ce que nous donnons. C’est un principe que nous voyons aussi dans la nature. Si vous avez un champ de maïs et qu’à la récolte, vous mangez tous les maïs que vous aviez récoltés, vous n’aurez plus de quoi semer et à la prochaine saison vous n’aurez rien à récolter parce que vous avez tout consommé. Mais celui qui mettra à part une partie de sa semence moissonnera en abondance. Un seul grain de maïs nous donnera déjà une plante de maïs sur laquelle nous aurons plusieurs maïs et chaque maïs nous donnera encore plusieurs grains et ainsi de suite, le peu que nous avions semé se multipliera pour nous. Voilà pourquoi il est sage de ne pas attendre avoir beaucoup pour chercher à donner. Dans l’œuvre de Dieu ce que nous donnons ne dépend pas de la quantité mais de la qualité qui est déterminée par l’état de notre cœur. Comme Paul a dit : « Dieu aime celui qui donne avec joie. » L’attitude avec laquelle nous donnons détermine si nous allons recevoir de la part de Dieu l’abondance en retour.

Lisons la suite de 2 Corinthiens 9 :10 –
« Celui qui fournit de la semence au semeur, et du pain pour sa nourriture, vous fournira et vous multipliera la semence, et il augmentera les fruits de votre justice. »

Wow ! J’aime la Parole de Dieu. Ce que Paul dit ne vient pas de lui, il cite Esaïe 55 :10 – « Comme la pluie et la neige descendent des cieux, et n’y retournent pas sans avoir arrosé, fécondé la terre, et fait germer les plantes, sans avoir donné de la semence au semeur et du pain à celui qui mange. »

Voyons-nous ? Dieu nous donne de la semence et du pain. A chaque fois que Dieu  nous bénit, nous devons différencier ce qu’il faut semer et ce qu’il faut manger. La semence n’est pas destinée à être manger mais à être semer pour que Dieu puisse la multiplier. Le constat que nous faisons est que la plus part d’entre nous, mangeons tout, et notre semence et notre pain.

DONNER ou SEMER n’est pas facile !

Il est plus facile de consommer, de manger que de semer. Semer n’est pas facile parce que c’est un sacrifice. Le Psalmiste nous dit :
« Ceux qui sèment avec larmes moissonneront avec chants d’allégresse.
Celui qui marche en pleurant, quand il porte la semence, revient avec allégresse, quand il porte ses gerbes. » Psaume 126 :5-6

Il est vrai que nous sèmerons toujours avec larmes, nous marcherons toujours en pleurant lorsque nous portons notre semence, mais lors de la moisson, ce sera toujours avec chant d’allégresse ! Lorsque nous portons nos gerbes, ce sera toujours l’allégresse qui sera notre partage.

Conseils d’ecclésiaste sur le DONNER ou la SEMENCE

Lisons Ecclésiaste 11 :4-6:
« Celui qui observe le vent ne sèmera point, et celui qui regarde les nuages ne moissonnera point.
Comme tu ne sais pas quel est le chemin du vent, ni comment se forment les os dans le ventre de la femme enceinte, tu ne connais pas non plus l’œuvre de Dieu qui fait tout.
Dès le matin sème ta semence, et le soir ne laisse pas reposer ta main; car tu ne sais point ce qui réussira, ceci ou cela, ou si l’un et l’autre sont également bons. »

L’Ecclésiaste nous conseille de ne pas observer le vent – le vent représente tout ce que nous pouvons avoir comme défis et problèmes personnels. Lorsque nous regardons à tous nos problèmes et défis, les dettes que nous avons, les factures que nous devons régler et toutes les charges que nous avons, nous ne pourrons jamais donner, nous ne pourrons jamais semer.

L’Ecclésiaste nous conseille de semer dès le matin et le soir – le matin et le soir, c’est-à-dire qu’à chaque fois qu’une opportunité se présente, nous devons nous précipiter pour semer. Car dit-il, nous ne savons pas ce qui réussira, ceci ou cela, ou si l’un et l’autre sont également bons.


Mission Cameroun 2018 – Ecole de Guérison & de la Fécondité, CEPA (Conférence d’Enseignements, de Prière et d’Adoration) – JJ – 8 – nous avons besoin de vos apports en prières, en finances afin d’aller annoncer la Bonne Nouvelle. Il nous faut le visa, les tickets aller retour etc.  N’hésitez pas à nous contacter et que Dieu vous bénisse abondamment au nom puissant de Jésus ! Cliquez ici pour voir les détails du programme à Yaoundé. 

4 réponses sur « 1ère Partie : Le DONNER, la création, le salut, l’abondance, les récompenses et le salut éternel (suite a) »

  1. Amen merci papa soit bénis c’est vraiment ce que je vis
    Lorsque nous regardons à tous nos problèmes et défis, les dettes que nous avons, les factures que nous devons régler et toutes les charges que nous avons, nous ne pourrons jamais donner, nous ne pourrons jamais semer.
    Amen amen.amen.
    Tendre père rend moi prompts à semer toi qui met en nois le vouloir et le faire

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.