Moi, Femme à la rencontre de mes paires dans la bible! (partie XVII)

IV. Les femmes qui sauvent des vies au détriment de leurs (suite 4)

Bonjour Mes dames

Heureuse de vous retrouver ce matin, pour magnifier le seul nom qui nous donne la paix, la joie, le bonheur, la guérison…et tant d’autre choses: JÉSUS-CHRIST!

C’est lui qui au travers de sa parole, nous guéris, nous renouvelle et nous équilibre. Alors que le diable en association avec ce monde veut nous détruire, Lui nous redonne vie et nous dit encore ce matin: que nous soyons enchaînées, Il est le libérateur; que nous soyons dans la peine, Il a porté nos peines et difficultés sur la croix,; que nous soyons malade, Il nous a guérit par ses meurtrissures…

Dans quoi êtes vous ce matin, Jésus est la seule solution! Et ce matin, Il nous retrouve encore pour nous parler au travers de ces femmes que nous trouvons dans la Bible et qui ont chacune quelque chose à nous apprendre, si nous sommes attentives. Que la sagesse de Dieu vous remplisse!

4.  ABIGAIL : la femme réparatrice des brèches!

1 Samuel 25 : 3  « Le nom de cet homme était Nabal, et sa femme s’appelait abigaïl; c’était une femme de bon sens et belle de figure, mais l’homme était dur et méchant dans ses actions »

Le chapitre 25 de 1 Samuel, nous raconte l’histoire d’une femme marié à un homme riche qui portait le nom de Nabal (= Insensé). C’était un homme orgueilleux, dur, et méchant. Il est rare de trouver une telle description d’une personne dans la bible ! (hihihi), et cet homme mit par son insolence la vie de toute sa famille en danger de mort.

Nous sommes à l’époque où le conflit entre David et Saul est à son apogée. Et David est ses compagnons avec leurs femmes et enfants errent dans des plaines, vivants des bienfaits des gens et de leurs débrouillardises. Mais malgré, cette vie d’errance, David et les siens n’attaquèrent jamais de force les bergers et les troupeaux qui fréquentaient les plaines de Carmel au contraire, ils furent aimable de les protéger des envahisseurs et des animaux sauvages.

Aussi en apprenant que l’un des maîtres de ces bergers et troupeaux qu’il protège est dans le secteur, David envoya donc quelques hommes pour aller d’une certaine manière demander de l’aide. Malheureusement, le propriétaire riche n’est personne d’autre que Nabal, l’insensé qui au lieu de simplement refuser critique ouvertement celui qui pourtant protégea ses biens ! La colère enflamma le cœur de David. Il se lève avec près de 400 guerriers pour  régler son compte à cet homme orgueilleux et ingrat, et dans son cœur la mort de toute la maisonnée de Nabal est décidé : Verset 22 : « Que Dieu traite son serviteur David dans toute sa rigueur, si je laisse subsister jusqu’à la lumière du matin qui que ce soit de tout ce qui appartient à Nabal! »

Mais Dieu dans sa sagesse utilise un moyen pour résoudre un conflit qui pourra coûter la vie à plusieurs innocents ! Et ce moyen est Abigail, la propre femme de Nabal :

1 Samuel 25 : 14-19 « Un des serviteurs de Nabal vint dire à Abigaïl, femme de Nabal : Voici, David a envoyé du désert des messagers pour saluer notre maître, qui les a rudoyés.  Et pourtant ces gens ont été très bons pour nous; ils ne nous ont fait aucun outrage, et rien ne nous a été enlevé, tout le temps que nous avons été avec eux lorsque nous étions dans les champs. Ils nous ont nuit et jour servi de muraille, tout le temps que nous avons été avec eux, faisant paître les troupeaux. Sache maintenant et vois ce que tu as à faire, car la perte de notre maître et de toute sa maison est résolue, et il est si méchant qu’on n’ose lui parler. Abigaïl prit aussitôt deux cents pains, deux outres de vin, cinq pièces de bétail apprêtées, cinq mesures de grain rôti, cent masses de raisins secs, et deux cents de figues sèches. Elle les mit sur des ânes, et elle dit à ses serviteurs : Passez devant moi, je vais vous suivre. Elle ne dit rien à Nabal, son mari »

Abigail : est une femme d’une grande beauté et de bon sens. La version semeur dit-elle : qu’elle était très intelligente. A côté d’elle, son mari fait mauvaise figure. Quel couple mal assortie !!! Connaissons les mœurs de cet époque, nous pouvons comprendre le pourquoi une belle femme, intelligente peut se trouver mariée à un homme insensé, et bête ! Ce mariage fut surement arrangé par la famille et la pauvre femme se retrouve attachée à un mari riche mais qui lui crée surement des problèmes dans le voisinage à cause de sa nature belliqueuse.

  • Une femme avisée :

Le verset 14, nous révèle qu’Abigail devait surement résoudre des conflits dont son mari était instigateur. D’où les serviteurs avaient l’habitude de recourir à sa sagesse, plutôt qu’à leur maître.

En hâte, elle va se mettre à l’œuvre, elle prépare des vivres et sans rien dire à son mari va vers des soldats guerriers habitués à la guerre. Connaissant son mari, c’est la peur qui la pousse en avant, car les paroles de son mari ont surement dans le passé allumé des feux difficiles à éteindre, et surement des relations se sont cassées. Mais là il ne s’agit pas des simples voisins ou amis frustrés ou blessés ; il s’agit d’un homme des guerres, l’un des meilleurs du royaume, et qui a une grande armé ! Son attaque ne laissera personne sans dommages, car la mort ne sera pas pour Nabal seul ! Il est essentiel d’agir vite et bien ! Elle ne veut pas qu’un conflit ne la retarde, d’où, elle ne dit rien à son époux et va essayer de réparer l’erreur commis, de reprendre les paroles dites !

  • Une femme humble et sage :

1 Samuel 25 : 23-31 « Lorsque Abigaïl aperçut David, elle descendit rapidement de l’âne, tomba sur sa face en présence de David, et se prosterna contre terre. Puis, se jetant à ses pieds, elle dit : A moi la faute, mon seigneur ! Permets à ta servante de parler à tes oreilles, et écoute les paroles de ta servante. Que mon seigneur ne prenne pas garde à ce méchant homme, à Nabal, car il est comme son nom; Nabal est son nom, et il y a chez lui de la folie. Et moi, ta servante, je n’ai pas vu les gens que mon seigneur a envoyés.  Maintenant, mon seigneur, aussi vrai que l’Eternel est vivant et que ton âme est vivante, c’est l’Eternel qui t’a empêché de répandre le sang et qui a retenu ta main. Que tes ennemis, que ceux qui veulent du mal à mon seigneur soient comme Nabal ! Accepte ce présent que ta servante apporte à mon seigneur, Et qu’il soit distribué aux gens qui marchent à la suite de mon seigneur.  Pardonne, je te prie, la faute de ta servante, car l’Eternel fera à mon seigneur une maison stable; pardonne, car mon seigneur soutient les guerres de l’Eternel, et la méchanceté ne se trouvera jamais en toi.  S’il s’élève quelqu’un qui te poursuive et qui en veuille à ta vie, l’âme de mon seigneur sera liée dans le faisceau des vivants auprès de l’Eternel, ton Dieu, et il lancera du creux de la fronde l’âme de tes ennemis. Lorsque l’Eternel aura fait à mon seigneur tout le bien qu’il t’a annoncé, et qu’il t’aura établi chef sur Israël,  mon seigneur n’aura ni remords ni souffrance de cœur pour avoir répandu le sang inutilement et pour s’être vengé lui-même. Et lorsque l’Eternel aura fait du bien à mon seigneur, souviens-toi de ta servante. »

Abigail est la femme d’un homme riche, elle vit dans le luxe, entourée des serviteurs, mais c’est avec humilité qu’elle se présente à David car son but est apaisé les cœurs chauffés ! La bible dit que la femme sage bâtit sa maison, et l’insensée la détruit (Proverbe 14 :1 ), ici, nous avons l’exemple d’une femme qui bâtit sa demeure et préserve ses gens.

Elle sait qu’une seule parole de travers conduira à l’écoulement de sang, elle prend courage et par son attitude et paroles va toucher le cœur du chef afin de mettre à l’abri sa maison ! Elle trouve des mots justes, pour apaisé David, et lui montrer que l’acte qu’il veut commettre n’est qu’un meurtre gratuit où Dieu n’est pas au commande, et qu’un jour lui le roi qu’il deviendra rougira de honte à ce souvenir !

Cette femme sage, avisée, humble, qui manifeste à un fugitif du roi du respect, qui porte sur elle tous les torts de son mari, va changer le cour de l’histoire et ainsi au prix d’un grand danger sauver les gens qui vivaient dans sa demeure.

  • Une femme patiente :

1 Samuel 25 :36-42 « Abigaïl arriva auprès de Nabal. Et voici, il faisait dans sa maison un festin comme un festin de roi; il avait le cœur joyeux, et il était complètement dans l’ivresse. Elle ne lui dit aucune chose, petite ou grande, jusqu’à la lumière du matin.  Mais le matin, l’ivresse de Nabal s’étant dissipée, sa femme lui raconta ce qui s’était passé. Le cœur de Nabal reçut un coup mortel, et devint comme une pierre. Environ dix jours après, l’Eternel frappa Nabal, Et il mourut. David apprit que Nabal était mort, et il dit : Béni soit l’Eternel, qui a défendu ma cause dans l’outrage que m’a fait Nabal, et qui a empêché son serviteur de faire le mal ! L’Eternel a fait retomber la méchanceté de Nabal sur sa tête. David envoya proposer à Abigaïl de devenir sa femme. Les serviteurs de David arrivèrent chez Abigaïl à Carmel, et lui parlèrent ainsi : David nous a envoyés vers toi, afin de te prendre pour sa femme.  Elle se leva, se prosterna le visage contre terre, et dit : Voici, ta servante sera une esclave pour laver les pieds des serviteurs de mon seigneur.  Et aussitôt Abigaïl partit, montée sur un âne, et accompagnée de cinq jeunes filles; elle suivit les messagers de David, et elle devint sa femme. David avait aussi pris Achinoam de Jizreel, et toutes les deux furent ses femmes

En femme avisée, Abigail attendra le matin que son mari se soit remis de son ivresse pour lui dire ce qu’elle avait fait hier; L’homme en fait une attaque tant le choc fut grand!

Qu’est ce serait-il passé si elle s’était précipité dès le soir pour confronté son mari et lui parler de sa bêtise ?( combien cette attitude devrait nous enseigner, nous femmes qui ne prenons pas toujours patience avant de parler sans avoir préparer le terrain!);  Mais Dieu le souverain avait tout prévu, au lieu de la mort des plusieurs innocents, il n’avait prévu que la mort d’un seul homme : l’insensé Nabal.

L’acte d’Abigail marque à vif David, qui en apprenant le décès de son mari plus tard, lui demandera de l’épouser ! Un internaute dit que cette histoire finis presque comme un conte de fée, Abigail la sage se retrouvera marié à un homme sage, guerrier et plus tard roi !

Que dire de cette femme extraordinaire qui nous ébloui par sa sagesse et son intelligence ?

Tout au début en lisant cette histoire, avant que je ne commence à le méditer, une pensée m’a traversé la tête : Abigail a agi en réparateur des brèches !

Esaïe 58 :12 « Les tiens rebâtiront sur d’anciennes ruines, Tu relèveras des fondements antiques; On t’appellera réparateur des brèches, Celui qui restaure les chemins, qui rend le pays habitable. »

Voyez-vous ce que je veux dire ? Laissez-moi vous expliquez : Qu’est-ce qu’une brèche ? Ouverture faite dans un mur, une haie, une clôture ; synonyme : lézarde.

Réparateur de Brèches peut être définis comme quelqu’un qui remet en état, dans notre contexte, ce mot peut désigner également un personnage de l’histoire qui a rétabli un ordre de choses déchu, qui a réparer un tort commis !

D’une certaine façon donc, Abigaïl a fait un pas pour réparer le terrible tort et ainsi résoudre le conflit qui s’était instauré entre sa maison à cause de l’attitude de son mari et David et ses hommes.

De la même manière actuellement nous avons toutes des brèches dans nos murailles, des conflits entre nous dans nos familles, dans l’église, avec nos voisins, avec nos collègues !

Dieu a fait les premiers pas pour réconcilier les hommes avec lui par son Fils, Jésus-Christ, et il nous donne le ministère de la réconciliation, de faire les premiers pas. Dieu nous demande donc d’être des réparateurs de brèches.

Il suffit d’une brèche dans une muraille et la ville n’est plus en sécurité. Une brèche dans l’église et celle-ci est menacée, car l’ennemi peut s’engouffrer ! D’où la nécessité de travailler toutes à la réparation des brèches que nos paroles, nos actes, nos attitudes créent. (Nous pouvons lire en détails l’enseignement « Devenir réparateur des Brèches à l’exemple de Dieu »

A travers sa vie, Abigail, nous montre comment une femme avisée, intelligente peut gérer les conflits internes ou externes qui se présentent à elle et ainsi sauver les relations,…ou même la vie des gens autour d’elle! Elle nous aide à devenir des femmes sages qui bâtissent leur maison ( pas seulement les maisons physique, mais même spirituelles).

Soyez Bénis et à Bientôt!

 

 

Une réponse sur « Moi, Femme à la rencontre de mes paires dans la bible! (partie XVII) »

  1. Mama Arlette, que notre Dieu vous benisse maman. Qu’il vous remplisse davantage.
    Merci de ces enseignements sur les femmes que j’apprecie vraiment.
    Je vous en prie je voudrais avoir l’enseigne ment « Devenir reparateur des breches à l’exemple de Dieu « .
    Par ma boite email si je peux l’avoir.
    Demeurez benie maman

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.