Moi, Femme à la rencontre de mes paires dans la bible! (partie X)

III. les guerrières de la Bible (suite 2)

Bonjour mes dames,

C’est avec beaucoup de joie, que nous vous retrouvons après plusieurs jours de silence, pour la suite de notre parcoure avec les femmes de la bible.

Ce matin, je vous encourage au travers de ce passage de Psaumes 73:23-28:

« Cependant je suis toujours avec toi, Tu m’as saisi la main droite; Tu me conduiras par ton conseil, Puis tu me recevras dans la gloire. Quel autre ai-je au ciel que toi! Et sur la terre je ne prends plaisir qu’en toi. Ma chair et mon cœur peuvent se consumer : Dieu sera toujours le rocher de mon cœur et mon partage. Car voici, ceux qui s’éloignent de toi périssent; Tu anéantis tous ceux qui te sont infidèles. Pour moi, m’approcher de Dieu, c’est mon bien : Je place mon refuge dans le Seigneur, l’Eternel, Afin de raconter toutes tes œuvres. »

La route de la vie peut sembler difficile et rude, retenez juste une chose, Dieu est toujours et sera toujours à vos côtés! Rien, même pas la maladie, le dépérissement de notre corps ne pourront détruire ce que nous avons de plus précieux en nous: « Dieu »

Alors quoi que vous traversiez en ce moment, ne baissez pas les bras! Dieu est à vos côtés!

La dernière fois, nous avions vu notre première leçon, concernant la vie de Déborah et de Jael, et nous avions dit que seul Dieu fait le choix et élève , qui Il veut ou quand Il veut!

Dieu nous connait par nos noms, et Il nous place ou va nous placer là ou Il veut que nous puissions exceller, alors n’oublions pas de briller et d’être de sources de bénédictions où que nous allions!

Que Dieu vous bénisse…

Deuxièmement avoir du Zèle et le communiquer  

Il y a une chose qui nous marque avec Debora c’est son zèle et sa disponibilité. Elle était disposée à faire la volonté de Dieu ! Sitôt l’ordre donné sitôt elle s’est mis en mouvement !

Juges 5 :7-8 « Les chefs étaient sans force en Israël, sans force, Quand je me suis levée, moi, Débora, Quand je me suis levée comme une mère en Israël. Il avait choisi de nouveaux dieux : Alors la guerre était aux portes; On ne voyait ni bouclier ni lance Chez quarante milliers en Israël. »

Souvent nous sommes lentes à la détente, il nous arrive de prendre des jours pour obéir à un ordre divin. Quelque fois nous avons même plusieurs remontrance de Dieu mais nous hésitons soit de changer notre quotidien, soit de blesser les gens, soit de frustrer quelques personnes, aussi nous gardons longtemps des ordres bien claires de Dieu.

Debora, elle s’est levé dès que l’ordre est venu, et n’a pas hésiter à partir en guerre lorsque Baraque refuse d’y aller seul ! Elle manifeste un zèle pour l’ordre divin et un feu brule en elle.

Psaumes 69 :9 «  Car le zèle de ta maison me dévore, Et les outrages de ceux qui t’insultent tombent sur moi. »

1 Rois 19 :10 « Il répondit: J’ai déployé mon zèle pour l’Eternel, le Dieu des armées; car les enfants d’Israël ont abandonné ton alliance, ils ont renversé tes autels, et ils ont tué par l’épée tes prophètes; je suis resté, moi seul, et ils cherchent à m’ôter la vie. »

Debora par son zèle a ameuté toute une nation, comme David, elle était dévorée par la mission qui lui avait été confié et de ce faite, elle a appelée tout un peuple de se lever et d’aller à la bataille, beaucoup n’ont pas répondu, mais ils sont partis avec ceux qui se sont présentés !

Les qualités pour ainsi marquer une nation et l’ameuter :

  • Rester Eveiller surtout : « Réveille-toi, réveille-toi, Débora ! Réveille-toi, réveille-toi, dis un cantique ! »
  • être obéissante à l’ordre divin
  • être disponible pour travailler dans la moisson
  • être meneuse des hommes et femmes
  • être stratège

Troisièmement vivre abondamment la louange

La bible nous parle de trois concepts étroitement lié mais différents : la louange, l’adoration et les actions de grâce. L’adoration est principalement une attitude ou une position du corps : courber la tête, courber toute la partie supérieure du corps, se prosterner sur le sol ou encore courber l’esprit humain devant Dieu ; Elle nous met face à la Sainteté de Dieu. Les actions de grâce viennent de ce que nous remercions Dieu de ce qu’Il a fait ; les actions de grâce nous mettent en relation avec la bonté de Dieu.

La louange, d’un autre côté, est une formulation. La Bible souligne que la louange doit sortir de la bouche, elle nous relie à la grandeur de Dieu. Elle fait partie intégrante de la bataille. Face à l’ennemi, la louange est une arme redoutable car elle sert à terrasser l’ennemi !

Deux exemples dans la bible, nous permets de comprendre ce que nous venons de dire au sujet de la louange.

  • 2 chroniques 20 :20-25 « Le lendemain, ils se mirent en marche de grand matin pour le désert de Tekoa. A leur départ, Josaphat se présenta et dit : Ecoutez-moi, Juda et habitants de Jérusalem ! Confiez-vous en l’Eternel, votre Dieu, et vous serez affermis; confiez-vous en ses prophètes, et vous réussirez.Puis, d’accord avec le peuple, il nomma des chantres qui, revêtus d’ornements sacrés, et marchant devant l’armée, célébraient l’Eternel et disaient : Louez l’Eternel, car sa miséricorde dure à toujours ! Au moment où l’on commençait les chants et les louanges, l’Eternel plaça une embuscade contre les fils d’Ammon et de Moab et ceux de la montagne de Séir, qui étaient venus contre Juda. Et ils furent battus. Les fils d’Ammon et de Moab se jetèrent sur les habitants de la montagne de Séir pour les dévouer par interdit et les exterminer; et quand ils en eurent fini avec les habitants de Séir, ils s’aidèrent les uns les autres à se détruire. Lorsque Juda fut arrivé sur la hauteur d’où l’on aperçoit le désert, ils regardèrent du côté de la multitude, et voici, c’étaient des cadavres étendus à terre, et personne n’avait échappé. Josaphat et son peuple allèrent prendre leurs dépouilles; ils trouvèrent parmi les cadavres d’abondantes richesses et des objets précieux, et ils en enlevèrent tant qu’ils ne purent tout emporter. Ils mirent trois jours au pillage du butin, car il était considérable. » Le roi Josaphat, apprenant que les fils d’Ammon et de Moab, se levèrent pour venir contre Juda, se tourna vers l’Eternel. Et la louange du peuple fut entendue par Dieu qui combattit lui-même pour son peuple ! nous pouvons lire que le peuple n’eut rien à faire que piller les richesses qu’il trouva sur le champ de bataille.
  • Actes 16 :25-26 « Vers le milieu de la nuit, Paul et Silas priaient et chantaient les louanges de Dieu, et les prisonniers les entendaient. Tout à coup il se fit un grand tremblement de terre, en sorte que les fondements de la prison furent ébranlés; au même instant, toutes les portes s’ouvrirent, et les liens de tous les prisonniers furent rompus.» Paul et Silas en prison priait et chanter les louange nous dit ce passage, Dieu sur son trône fut toucher, Il est intervenu puissamment pour les délivrer.

Nous devrions à prendre à passer plus de temps dans la louange, dans l’adoration et aussi après avoir vu et vécu la main de Dieu, le remercier de ses bienfaits (les actions de grâce).

Quatrièmement avoir un cœur des mères

Juges 4 :7 «  Les chefs étaient sans force en Israël, sans force, Quand je me suis levée, moi, Débora, Quand je me suis levée comme une mère en Israël.

Debora a agi comme une mère ! Mais quelles sont les caractéristiques d’une mère ?

  • La patience, la disponibilité, la douceur, l’autorité, la fermeté ;
  • Une mère peut avoir un impact extraordinaire autour d’elle. Exemple les aïeules de Timothée, « Je garde le souvenir de la foi sans hypocrisie qui est en toi, et qui habita d’abord dans ton aïeule Loïs et dans ta mère Eunice, et qui, j’en suis persuadé, habite aussi en toi. » 2 Timothée 1.5
  • Une mère est un être qui ne laissera personne indifférent. Une mère marquera en bien ou en mal (ou un peu des deux) ses enfants d’une manière indélébile. Exemple de Jézabel et Athalie, ou même Athalie et son fils. 1 Rois 16 à 21 et 2 Rois 11.

Entend que femmes, nous sommes appelées à être des mères même pour ceux qui ne sont pas nos enfants biologique ! Lorsque nous avons la responsabilité de prier pour des personnes, nous devons le faire avec un cœur de mère, Dieu dit :

« Comme un homme que sa mère console, Ainsi je vous consolerai… » Esaïe 49:15
le cœur d’une mère est plein de compassion et toujours prêt à consoler, à soutenir, à veiller….Débora fut une mère pour son peuple, et même Jael en tuant ce général, ce n’est pas à elle qu’elle pensait mais tous ceux qui ont eu et aurait à souffrir des mains de cet homme.

Débora et Jael, sont deux femmes à caractères que Dieu utilisent pour accomplir sa volonté, le peuple est assagis par la peur, beaucoup des ceux (Ruben, Galaad, Dan : Juges 5 :16-17) qu’on appellera pour la guerre ne viendront pas, trop peureux face au nombre et à la renommée de leur adversaire. Dieu utilisera des personnes qu’on ne retrouve pas à la guerre, ou ceux qui la plupart du temps sont soumis à la volonté des autres : les femmes !

C’est par une femme qu’Il fera savoir sa volonté de combattre l’armée ennemie, et c’est par une femme qu’il livrera le chef de l’armée ennemie, et c’est par les éléments naturelle qu’il livrera bataille (Juge5 :4-5) et ainsi facilitera la tâche à l’armée de Barak ! Dieu est au control de tout en tant que Yahvé Tsebaoth !

La bible nous dit dans 1 Corinthiens 1 :27 « Mais Dieu a choisi les choses folles du monde pour confondre les sages; Dieu a choisi les choses faibles du monde pour confondre les fortes », oh combien ceci est vrai !

Face à une grande armée comme celle de Jabin, roi de Canaan (Juges 4 :13 « Et, depuis Haroscheth-Goïm, Sisera rassembla vers le torrent de Kison tous ses chars, neuf cents chars de fer, et tout le peuple qui était avec lui »), Dieu utilise l’habilité et la sagesse de deux femmes !

Connaissant la position d’une femme à cette époque, nous comprenions mieux ces paroles : « En ce jour, Dieu humilia Jabin, roi de Canaan, devant les enfants d’Israël… », Car la femme est une chose faible, pourtant c‘est puissamment que Dieu les utilisent pour confondre l’ennemie !

Dieu désire des personnes fortes, courageuses, prêtes à la bataille, aujourd’hui, nous sommes rarement confrontées au genre des guerres que nos paires de l’époque ont fit face, mais Il nous arrive de devoir agir avec sagesse, Debora nous apprend une chose essentiel, celui de rester à l’écoute de la voix de Dieu, et d’être prête à nous mettre au travail dès l’ordre reçu, et si nous devons jouer aux béquilles pour les autres, pourquoi pas l’essentiel c’est d’être sous les ordres de Dieu seul !

Jael, nous apprend que nous sommes courageuses, et fortes malgré nos apparences de faibles, nous sommes en mesure de venir en aide à ceux qui nous sont proches et que nous devrions être sensibles à la direction de l’Esprit de Dieu !

Que Dieu vous bénisse abondamment et qu’il vous remplisse de sa parole!

A bientôt pour la confession de foi et la prière!

One thought on “Moi, Femme à la rencontre de mes paires dans la bible! (partie X)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s