Moi, Femme à la rencontre de mes paires dans la bible! (partie VIII)

III. les guerrières de la Bible ( Introduction)

Bonjour Mes dames

Un heureux jour où Dieu nous accorde à nouveau de nous retrouver pour la suite de notre thème! Ce matin, je me suis levée avec ses paroles: « Si Dieu est pour ( avec) nous, qui peut se lever contre nous? »

N’est-ce pas merveilleux de savoir que tant que nous sommes en Christ, Rien ni personne ne peux nous toucher, nous bouger, nous bouleverser?  Ce matin, nous vous invitons à vous rappelez que vous êtes debout sur le roc, Jésus Christ, aussi rien ne peut vous secouer: ni la maladie, ni le manque d’argent, ni les épreuves… Rien ne peut se lever contre vous: ni les sorciers, ni les magiciens, ni les faux prophéties, ni les malédictions de qui que ce soit!….Vous êtes des guerrières de Christ….

Nous désirons aller à la rencontre des guerrières qui nous ont précédés et dont parles la bible des femmes telles que: Debora, Yaël, la femme de Tébèç, Esther, Ritspa… 

Au travers de la vie de chacune de ces femmes, nous voudrions apprendre et découvrir les secrets, les astuces à développées, les pièges à évités et ainsi devenir des femmes stratèges, fortes et des armes entre les mains du chef des armées: Jésus-Christ!

En  parlant de guerrières, nous avons l’impression de voir une Xéna armée de son épée allant affronter le mal ! Eh bien c’est un peu pareil, ces femmes ont su par leur implacabilité, habilité et leur esprits stratèges influencées leur génération et ainsi marquées l’histoire.

Nous savons en lisant la bible, que la guerre est omniprésente dans pratiquement tout l’ancien testament, ceci, reflète la conception commune aux cultures du Proche-Orient ancien d’un Dieu redoutable et au commande des armées! Donc, nous ne devrions pas être surprises de lire des récits de guerres, des batailles !

Dieu dans ces temps-là, est perçu comme un Dieu guerrier, éventuellement destructeur, violent ! On parle de «  Yahvé des armées » !  Dieu est impliqué dans les guerres humaines et y interfèrent, quelques fois en donnant l’ordre de partir en guerre ! Dans des passages comme celui d’Exode 15 :3 ; Juges 5 :13, nous découvrons Yahvé Tsebaoth, qui est l’Eternel des armées !

Au travers du récit de David face à Goliath, dans 1 Samuel 17 :45, par exemple, David dit à Goliath « Je marche contre toi au nom de l’Éternel des armées, le Dieu des bataillons d’Israël », et même au retour de l’arche à Jérusalem, c’est l’Eternel des armées que David et le peuple acclament !

Donc, à cette époque, l’Eternel est le Dieu guerrier qui accompagne au combat, qui participe, qui donne des stratégies, qui révèlent des astuces ! C’était une époque des conquêtes, des guerres de rébellion, des guerres de punition (nous voyons cela dans les prophéties, ou l’Eternel envoie des armées lointains venir punir son peuple en cas de non repentance, cas d’Ezéchiel, d’Esaïe…) ; donc, en quelque sorte la guerre fait partie intégrante de la vie de la communauté !

Comment réagis alors la femme ? Eh bien, celle qui est appelée a resté cacher a aussi sa part à jouer, Dieu l’utilise également pour changer les destins de villes ou même des pays où elle vit !

Les histoires de ces femmes nous montrent que chaque femme doit réaliser quels sont ses talents et ses dons pour pouvoir les utiliser au moment opportun !

Elle nous enseigne aussi à être en mouvement, en action, que quelque fois nous n’avons pas besoin d’attendre que l’aide vienne d’ailleurs, que nous qui sommes présents sommes mieux placés pour agir !

J’aime beaucoup la phrase de Jeanne Kpakayi dans le livre « paroles aux femmes, de Jacques Blandenier ».  Cette femme qui en pleine guerre s’est retrouvée seule avec cinq enfants dit ces paroles censées : «  Il ne faut pas croiser les bras, mais se rendre compte que Dieu aide là où tu es dépassée. Si tu veux pourvoir aux besoins de tiens, accepte de travailler…. parce que Si tu prends tout ton temps pour expliquer tes misères aux autres, tu n’auras plus de temps pour prier… »

Souvent nous attendons de l’aide d’ailleurs alors que nous avons la capacité d’agir, des possibilités d’intervenir ! Ces femmes de la Bible, nous permettent de nous remettre en question, et de comprendre que Dieu peut et veut utiliser des femmes disponibles à se laisser utiliser comme des instruments pour sa gloire ! Et que notre sexe ne le limite en rien !!!

Il est important de noter que, à cette époque où les confrontations entre différentes nations ont énormément diminué, nous sommes plus à l’époque des accords des libres échanges, d’entente entre peuples, les combats ou batailles que nous (Chrétiens) menons actuelles sont plus spirituelles.

La bible nous enseigne dans

Ephésiens 6 :12 « Car nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes. »

Notre combat n’est pas contre des êtres faîtes des chairs et de sang ! Mais contre Satan et son armé ! Un internaute a dit : « La guerre menée par le diable contre tous les enfants de Dieu est une réalité. La fureur du diable contre Christ est reportée contre ceux qui Le suivent. Il n’a pas pu vaincre Christ, il se venge sur ceux qui sont l’objet de son amour. »

Colossiens 2 :15 « Il a dépouillé les dominations et les autorités, et les a livrées publiquement en spectacle, en triomphant d’elles par la croix. »

Le combat sur la croix a été rude pour le diable qui sait qu’il lui reste très peu de temps avant le retour de Christ, alors sa colère est énorme contre nous :

Apocalypse 12 :12 « C’est pourquoi réjouissez-vous, cieux, et vous qui habitez dans les cieux. Malheur à la terre et à la mer! Car le diable est descendu vers vous, animé d’une grande colère, sachant qu’il a peu de temps. »

Nous ne devons de ce fait, négliger ni la dure réalité du combat, ni la protection de Celui qui est vainqueur et qui a toujours le dernier mot face au diable !

Nous devons, nous femmes savoir que nous avons la responsabilité d’être des guerrières prêtes à a tout ; Pas seulement du point de vue physiques mais aussi spirituelles : car l’ennemi de nos âmes n’est pas content, aussi il se battra jusqu’au bout !

Il serait donc insensé de croire que nous accéderons au ciel sans combattre, de même que notre Seigneur est monté au ciel en passant par la croix, de même, nous ses servantes, nous aurons des épreuves, des combats à mener.

Nous, femmes, sommes des guerrières (et si nous ne le sommes pas encore eh ben devenons le) Pour nos familles, nos églises, nos pays, nos projets….Nous devons être disposés à combattre, à nous lever car comme nous l’avons dit ce n’est pas les humains qui sont nos ennemis mais c’est Satan, lui-même, le père du mensonge !

Au travers de l’étude de ses femmes courageuses qui au lieu de courir se cacher lors des combats, ont décidés d’agir, nous voudrions apprendre, de leurs actes, de leurs choix, de leur nature…Et ainsi grandir et mûrir dans notre relation avec notre Père céleste.

Aussi je vous dit à bientôt pour la suite!

Que Dieu vous bénisse

 

 

One thought on “Moi, Femme à la rencontre de mes paires dans la bible! (partie VIII)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s