Moi, Femme à la rencontre de mes paires dans la bible! (partie V)

II. TAMAR, une femme bien maligne ! (suite 2)

Bonjour Mes dames!

Que la paix de Dieu qui surpasse toute intelligence soit votre partage ce matin! C’est avec une grande joie que nous vous retrouvons ce matin pour la suite de notre découverte au sujet de cette femme maligne et surprenante qu’est Tamar.

Hier, nous avons ensemble débuté la vie de cette femme et avons eu en premier lieu à méditer sur sa vie; ce matin, nous allons commencer à sortir les notions que la vie de cette femme nous enseigne.

Nous prions que pour chacune de ces notions que Dieu par son Esprit nous parle, nous guide, nous corrige, nous encourage….ceci dans le but de nos rendre semblable à son fils Jésus Christ.

Pour ma part, lorsque je lis cette histoire j’ai ce passage en tête : Esaïe 55 :7-9 : «   Que le méchant abandonne sa voie, et l’homme d’iniquité ses pensées ; qu’il retourne à l’Eternel, qui aura pitié de lui, A notre Dieu, qui ne se lasse pas de pardonner. Car mes pensées ne sont pas vos pensées, Et vos voies ne sont pas mes voies, Dit l’Eternel. Autant les cieux sont élevés au-dessus de la terre, Autant mes voies sont élevées au-dessus de vos voies, et mes pensées au-dessus de vos pensées»

La vie de cette femme nous révèle combien les pensées de Dieu ne sont pas nos pensées, Juda voulu vivre sa vie comme il le pensait, mais Dieu est venu contrecarrer tous ses plans! Car Dieu voulait réaliser ses desseins dans la vie de Juda, mais ses propre choix  voulurent l’éloigner alors Dieu est intervenu d’une manière inattendu pour accomplir sa volonté! Mais n’allons pas vite en besogne, commençons par le début.

L’histoire de Tamar, à la manière de celle d’Agar mets en évidence plusieurs notions essentiels de la vie chrétienne que nous allons découvrir ensemble :

  1.  L’éloignement de Dieu nous pousse à faire des choix hasardeux

La proximité de Dieu, permet à l’homme d’arriver à faire des bons choix, des choix avisés, de prendre des bonnes décisions éclairées.

Genèse 38 :1-2: « En ce temps-là, Juda s’éloigna de ses frères, et se retira vers un homme d’Adullam, nommé Hira. Là, Juda vit la fille d’un Cananéen, nommé Schua; il la prit pour femme, et alla vers elle. Elle devint enceinte, et enfanta un fils, qu’elle appela Er.  Elle devint encore enceinte, et enfanta un fils, qu’elle appela Onan.  Elle enfanta de nouveau un fils, qu’elle appela Schéla; Juda était à Czib quand elle l’enfanta. »

Judas en s’éloignant loin de ses frères, de sa famille va s’unir dans une mésalliance, que Dieu n’approuvait pas ! Rappelons-nous les paroles de Rebecca à son fils Jacob : « pas des femmes Cananéenne ! ». Cette alliance sera un frein pour lui. On pourra se demander si c’est la raison pour laquelle les enfants issus de cette union sont soient méchants ou soient, désobéissants ? (notons que même si la bible ne montra pas le vrai visage de Chéla, on peut supposer que s’il avait épousé Tamar les choses auraient mal tournées)

Deutéronome 30 :19 nous dit : « J’en prends aujourd’hui à témoin contre vous le ciel et la terre: j’ai mis devant toi la vie et la mort, la bénédiction et la malédiction. Choisis la vie, afin que tu vives, toi et ta postérité »

La bible nous recommande de faire le bon choix, entre Dieu et le monde, Dieu et le plaisirs de ce monde qui sont passagères et éphémères…entre Lui, le Dieu d’amour et le dieu de ce monde qui n’apporte que désolation et malheur qui touche même plus tard les générations futures.

Jérémie 32 :39 « Je leur donnerai un même cœur et une même voie, Afin qu’ils me craignent toujours, Pour leur bonheur et celui de leurs enfants après eux. »

Proverbes 8 :36 « Mais celui qui pèche contre moi nuit à son âme; Tous ceux qui me haïssent aiment la mort. »

Nous voyons que l’alliance entre Juda et sa femme n’était pas selon la volonté de Dieu par ses fruits, rappelons-nous que la bible nous dit que l’on reconnaîtra un arbre par ses fruits (Matthieu 7 :16), les conséquences de nos choix nous révèlent si nos choix ont été judicieux ou non !

Jésus christ est le chemin, la vérité et la vie, en faisant le choix de lui laisser le gouvernail de notre vie, nous choisissons la bonne part (Luc 10 :42), et en ce moment-là nous expérimentons ce dont Proverbe 3 :18 parle « Elle est un arbre de vie pour ceux qui la saisissent, Et ceux qui la possèdent sont heureux. »

C’est Christ qui fait épanouir notre vie, c’est pourquoi nous devrions refuser de nous éloigner de l’arbre de vie et faire des choix sans sa participation ! Jésus nous a dit que sans lui nous ne pouvons rien faire et cette vérité est vérifiable ! Combien de fois avons-nous essayé de nous conduire seul, combien des projets, des décisions ont aboutis ? Aucune, car lorsqu’ils ont aboutis selon les hommes, les malheurs ont suivis et tous s’est écroulés !

Un peu comme Juda, nous avons vu tous nos projets, toute notre décision mourir lentement les uns après les autres parce que Dieu n’y était pas ! Sans le secourt, sans le soutien de Dieu dans nos vies, dans nos entreprises, nous sommes perdus. Rappelons-nous aussi que notre ennemi ne nous veut aucun bien, sans l’aide de Dieu, nous ne pouvons le vaincre!

Retenons une chose, tant que nous serons connus de Dieu, nous sommes des ennemis du diable et il ne nous laissera jamais tranquille, il nous traquera de toute ses forces pour nous détruire et nous empêcher de recevoir les bénédictions que Dieu a prévu pour nous!

Pour cela, nous devons toujours nous référer à Dieu pour toute chose et surtout pour les décisions importantes de la vie : pour le choix d’un conjoint par exemple, ou même d’une maison où habiter (combien d’histoire n’avons-nous pas entendu sur des maisons avec des lourds passés occultes qui après votre aménagement détruit toute votre famille), pour le choix d’un voyage même, ou même celui d’une société!

Nous devrions toujours nous référer à Dieu, car Lui seul nous donne la sagesse :

Proverbes 2 :6 « Car l’Eternel donne la sagesse; De sa bouche sortent la connaissance et l’intelligence »

Psaume 51 :6 « Mais tu veux que la vérité soit au fond du cœur: Fais donc pénétrer la sagesse au dedans de moi! »

Dieu qui donne la sagesse, nous permet de prendre des bonnes décisions au moment opportun ! Voilà le pourquoi nous devons rester attacher à Lui, car plus nous sommes attachées plus nous grandissons en sagesse !

Mon mari aime beaucoup me provoquer en me répétant les mots d’une ancienne publicité qui disait : «  toi et moi sommes cimentés, collés et parataxés (vient du mot « Paratex », une colle vendu à une certaine époque en RD Congo)….ceci pour dire que nous sommes collés à mort, hihihi!

Je me permets de vous dire qu’il faut que nous soyons cimentées, collées et parataxées à Jésus qui donne la sagesse et qui est le chemin, la vérité et la vie !

2.  La désobéissance a pour conséquence la mort (spirituelle ou physique)

Genèse 38 : « Alors Juda dit à Onan : Va vers la femme de ton frère, prends-la, comme beau-frère, et suscite une postérité à ton frère. Onan, sachant que cette postérité ne serait pas à lui, se souillait à terre lorsqu’il allait vers la femme de son frère, afin de ne pas donner de postérité à son frère.  Ce qu’il faisait déplut à l’Eternel, qui le fit aussi mourir »

La désobéissance de ce fils de Juda va le conduire à la mort. Ce fils, Onan, ne voulait pas obéir à l’ordre direct de son père et refusa ainsi d’honorer la mémoire de son frère. Dieu le tua à son tour, car Il dit dans:

1 Samuel 15 :23a « Car la désobéissance est aussi coupable que la divination, et la résistance ne l’est pas moins que l’idolâtrie et les théraphim. Puisque tu as rejeté la parole de l’Eternel, il te rejette aussi comme roi. »

Nous nous rendons compte combien, la désobéissance est en horreur à l’éternel, c’est pourquoi partout dans la bible, nous trouvons des passages qui invite le peuple de Dieu à obéir, à suivre les ordonnances de Dieu afin de vivre et de n’est point risquer la mort.

Deux types des morts peuvent intervenir dans le cas de la désobéissance :

  • Physique: type que nous trouvons ici se rapportant à la mort prématuré d’Onan.
  • Spirituelle : dans 1 Samuel 2 :30: « C’est pourquoi voici ce que dit l’Éternel, le Dieu d’Israël: J’avais déclaré que ta maison et la maison de ton père marcheraient devant moi à perpétuité. Et maintenant, dit l’Éternel, loin de moi! Car j’honorerai celui qui m’honore, mais ceux qui me méprisent seront méprisés. » La désobéissance du roi Saul provoque non pas une mort physique mais une mort spirituelle, car le roi est rejeté par Dieu à cause de ses actes qui l’ont outragés.

En exemple pour mieux expliciter cette notion de la colère de Dieu face à la désobéissance à ses commandements lisons Jérémie :

Jérémie 18 : 9-10 « Et soudain je parle, sur une nation, sur un royaume, De bâtir et de planter; Mais si cette nation fait ce qui est mal à mes yeux, Et n’écoute pas ma voix, Je me repens du bien que j’avais eu l’intention de lui faire. »

Dieu peut changer sa décision selon notre repentie et notre obéissance à sa volonté!

Deutéronome 11 :28 « la malédiction, si vous n’obéissez pas aux commandements de l’Éternel, votre Dieu, et si vous vous détournez de la voie que je vous prescris en ce jour, pour aller après d’autres dieux que vous ne connaissez point. »

Ces passages nous révèlent qu’à cause de la désobéissance, Dieu peut revoir ses desseins pour une personne, ou pour un peuple, et le fait de se repentir et d’obéir aussi à sa volonté permet qu’il change d’avis s’il avait prévu une quelconque punition. D’où l’importance d’obéir à Dieu ( rappelons nous de Jonas et Ninive)!

Nous courons tous aujourd’hui derrière des bénédictions que nous pouvons recevoir de Dieu, nous voulons voir nos projets et nos maisons prospérer la bible nous enseigne de commencer d’abord par obéir à ses lois et commandements et c’est ainsi que nous verrons sa mains déversaient bonheur, prospérité et paix !

Deutéronome 28 :1-2 «  Si tu obéis à la voix de l’Eternel, ton Dieu, en observant et en mettant en pratique tous ses commandements que je te prescris aujourd’hui, l’Eternel, ton Dieu, te donnera la supériorité sur toutes les nations de la terre. Voici toutes les bénédictions qui se répandront sur toi et qui seront ton partage, lorsque tu obéiras à la voix de l’Eternel, ton Dieu :…. »

Ne fermons pas nos cœurs aux ordonnances de Dieu et à sa volonté, pendant que nous ouvrons nos mains à ses bénédictions! ça serait mal faire, et déshonorons pour nous qui sommes ses filles! Par contre apprenons à écouter, et à obéir sans réserve ni humeur, et Dieu ne manquera pas de nous récompenser!

Que Dieu vous bénisse et vous comble

Bon weekend à vous toutes et à Bientôt!

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s