Moi, Femme à la rencontre de mes paires dans la Bible! Introduction

Ressentez-vous comme moi un choc ou un dégoût lorsque face à une publicité qui parle d’un truc comme une voiture, un parfum…ou toute autre chose, vous vous retrouvez face à une femme nue? Toutes ces vidéos ou images nous révèlent combien la femme est devenue un objet, un corps….dans ce monde pervers, insensible et corrompu!….Entend que femmes, nous sommes quelque fois dépassées par les événements, ou tout simplement emportées malgré nous !

Pendant longtemps mon sexe a été un problème pour moi car j’ai toujours avancé à l’encontre de ce qu’on attendait de moi : je voulais prouver que je pouvais faire mieux que les hommes ! Ceci surement dû, à ce qui m’est arrivés enfant et plus jeunes (voir : « Moi, femme abusée et violée…mais restaurée en Jésus-Christ ! »)

Je me suis toujours demandée comment m’imposer, contrôler mon environnement pour m’éviter d’être vu seulement comme un corps ou un objet de désir (heureusement pour moi, Dieu a toujours été au contrôle de ma vie, pour me conduire ou Il voulait que j’évolue !). Je pense qu’il est nécessaire, entend que femmes, d’avoir des exemples ou des repères à suivre. Malheureusement, souvent nous en manquant!

Aussi nous nous attachons à suivre les pas, les repères que ce monde et son maître, Satan, nous révèlent au travers de l’internet, de la télévision, de l’industrie cinématographique….Aujourd’hui, nous sommes devenus des instruments de plaisirs, des désirs inassouvis, des shoppings, des haines,….au point que nous avons contribué à détériorer l’image de cette femme, Ève, que Dieu créa un jour à l’Eden.

Il y a quelques semaines, nous avions découvert qui nous sommes entend que femmes !! Nous sommes des êtres crées à l’image de Dieu, par amour, crées pour des buts précis : être une aide semblable à l’homme (père, mari, fils, oncles…), participer à donner la vie,  des adoratrices de Dieu, qui demeurent dans sa présence en étant ses amies ! Et pour notre prochain: «  nous sommes appelées à être des sources de bénédiction dans ce monde! » (Voir : « Moi, femme bénie et source des bénédictions »)

Au travers de ces enseignements, nous voulons trouver des exemples à suivre ou pas; En allant à la rencontre des femmes dont nous parlent la bible, nous désirons découvrir leur force, leur faiblesse, leur amour, leur agilité,…leur caractères…. découvrir comment Dieu les (les femmes) utilisa pour l’accomplissement de ses desseins dans la vie de ses enfants!

Et par là découvrir comment nous pouvons à notre tour marquer notre temps, comment être des simples instruments obéissant pour Dieu et ainsi devenir des sources de joie, de paix et de bénédictions pour nos semblables !

Par leur vie ces femmes bibliques peuvent nous inspirer, nous aider ou nous mettre en garde. Nous nous rappelons toutes de Tamar, la princesse, fille du roi David, qui par un viol inceste connut une vie bien triste, ou alors cette femme adultère, qui face à Jésus-Christ a été pardonné et restauré ! (Voir : « Moi, femme abusée, violée…mais restaurée en Jésus christ »)

Aller à la découverte de ces femmes, nous laisser guider par leur sagesse, corriger par leurs bonnes actions, nous mettre personnellement en garde contre leur faux-pas, va nous aider à changer notre perception de nous-même et ainsi mieux travailler notre relation avec les autres et avec Dieu !

Au travers de leurs histoires nous souhaitons découvrir leur mode de vie, la position sociale qu’elles occupaient à cette époque lointaine (Que quelques-unes parmi nous vivent encore peut-être aujourd’hui), mais surtout découvrir comment, elles ont vécues leur relation personnelle avec Dieu, alors qu’elles étaient pour la majorité mis à l’écart de la vie sociale.

  • Une époque bien difficile pour les femmes:

Il est importante de noter qu’à l’époque de l’Ancien testament, la société était patriarcal, et à domination masculine, la condition de la femme restait celle d’une mineure et son influence demeurait surtout liée à sa fonction maternelle, elle était donc mise à l’écart des affaires de la communauté:

  • La première raison était son impureté. Il est difficile de concevoir pour nous femmes du 21 e siècle, que pendant ses menstruations, une femme puisse être mise à l’écart (sachant que personne ne peut vraiment le savoir si ce n’est ses proches, hihihi) ! Mais à cette époque, la femme, elle-même, suivant la loi, se mettait à l’écart pour n’est pas rendre les autres impurs.
  • La deuxième raison était cette idée diabolique que la femme était inférieure à l’homme ! Je précise diabolique parce que d’après Genèse 2 :23, Dieu créa les êtres humains égaux  hommes et femmes ! La femme n’est pas un sous-homme, elle n’est pas non plus égal de l’homme (sinon, ça serait impossible à vivre !), mais elle est un vis-à- vis de l’homme (Son aide). Dieu est un grand sage, il a créé la femme pour qu’elle apporte ses qualités à un monde qui risquait d’être bien masculine : toutes savons ce que veut dire une garçonnière, par exemple ! hihihi….
  • la troisième raison était le fait que d’après la tradition la femme était à la base de la chute d’Adam, pour beaucoup la femme était un être faible que le diable pouvait facilement manipuler (une conception qui demeure encore aujourd’hui)…Hors, comme nous l’avions vu ensemble lors de notre thème « Moi, Femme bénie et source de bénédictions », la responsabilité de la chute incombe aux deux (homme et femme).

Il est important de noter, que ce n’est pas parce que la bible fait mention de conditions pénibles de la femme, apparues à cause de la domination des hommes méchants et sans cœurs, que Dieu approuvait cette façon de traiter les femmes !

En lisant les livres comme Deutéronome et Lévitiques, nous découvrons que Dieu avait réglementé la vie de son peuple et d’une certaine manière protégé la femme. À cause de toutes ses réglementations de Dieu la femme de l’époque biblique était mieux traités que les autres femmes d’autres nations de cette même époque.

Mais la société étant patriarcale comme dit tout haut, il y a eu des lois qui ont été voté et promulgué durant des générations qui sont devenus normales et approuvés comme étant bon ! Pour nous qui vivons à cette époque « évolué », ces mœurs sembleraient déplaisantes et dégradantes! Mais pour ces femmes de l’époque nées et grandies dans cette situation, c’était normale ! En sachant surtout que dès les bas âges ces croyances leur étaient inculquées !! Ces us et coutumes qu’elles ont hérités et connus toutes leur vie, ont ainsi fait parties de leur être et les a façonnés :

  • La coutume comme le mari propriétaire, c’est-à-dire un mari propriétaire de sa femme, et la femme la possession de son mari. Une coutume qui a permis par exemple à certains hommes à abuser de leur femme, et à leur faire vivre un enfer dans leur foyer (Notons que tous les hommes ne sont pas Abraham, qui malgré ses erreurs, était un bon seigneur pour Sara)
  • Où la coutume de la dote, qui était pris comme une compensation pour la famille de la femme. (une coutume qui existe encore aujourd’hui! Pour les Européennes parler des dotes aujourd’hui serait presque une injure, mais ici en Afrique c’est omettre la dote qui serait une injure faite à la famille de l’épousée. Le plus drôle encore dans mon pays, c’est le montant exorbitant que cette dote peut atteindre (rire : hihihi))
  • La polygamie permis pour les hommes et même encouragé !

Les femmes de cette époque n’avaient pas à leur disposition des livres, ni d’internet, ni même des hommes qui se levaient contre les traditions locales pour les défendre, d’où, il était impensable de voir une quelconque rébellion subvenir ! Les mères inculquaient à leurs enfants dès les bas âges comment se comportaient et cela des générations en générations.

Dès sa naissance une fille savait qu’elle n’avait pas du prix aux yeux du monde, et que le fait même d’être encore en vie, était une grâce, car beaucoup des mères laissaient leur fille mourir à cause de la honte d’avoir enfanter une fille ! (Ce qui arrive encore aujourd’hui, dans certains pays du monde)

Les femmes de la Bible sont présentes dans plusieurs récits mais leur rôle n’est pas toujours évident. Souvent, elles sont sans nom et quand elles sont nommées, elles demeurent à l’ombre de leur père, de leur mari ou de leur frère.

Pourtant, l’Ancien Testament célèbre la mémoire de femmes qui ont joué un rôle en faveur du peuple, ou raconte ce que le cœur d’une femme peut cacher de perfide, ou de couardise…..La Bible nous présente donc:

Des guerrières qui ont agi à certains moments décisifs de l’histoire (Debora, Yaël, la femme de Tébèc, Judith, Rispa) ; Des femmes passionnées, rebelles, indépendantes (Tamar, Rebecca) ; Des femmes au foyer modèles  ou non (Ruth, Naomi, Léa, Rachel, la femme Sunamite, Sara, Anne) ; Des tentatrices, séductrices (la femme de proverbes, la Sulamithe, Dalida, Batch-schéba…) ; Des espionnes (Dalida) ; Des reines (Athalie, Esther) ; Des esclaves, qui n’avaient aucun contrôle sur leur destiné (Agar, Bila et Zilpa) ; Des prophétesses (Debora, Houlda). Et tant d’autres…

  • L’époque de la grâce pour la femme:

Jésus-Christ en se rapprochant de la femme, à l’époque messianique vient redonner de la valeur à la femme, et la sortir de cette coutume déplaisante d’être toujours à l’écart et enfermer!  

Nous lisons au travers du nouveau testament bien de récits, qui rapporte combien Jésus est bon pour les femmes, parce que Dieu ne fait pas acception des personnes (Actes 10:34-35).

La femme à quelque chose que Dieu a mis en elle qui peut être utile à la société ! En la mettant à l’écart, le monde se prive de cette source des bénédictions que seule la femme peut être !

Pour nous femmes, Jésus est un révolutionnaire ! Enfin la liberté, enfin le droit d’être considéré comme des êtres humains, pas seulement des corps, des Objets (désirs, d’orgueil…), des décorations d’intérieur ou des mères….Mais beaucoup plus ! Nous sommes des êtres humains utiles, beaux, de grande valeur, créés à l’image de Dieu pour un but précis !

  • Femmes, sources de bonheur, de paix…donc sources des bénédictions!

En lisant la Genèse nous découvrons que Dieu a créé la femme pour apporter le bonheur à l’homme, car être seul était inacceptable pour lui, avoir un vis-à-vis que l’on peut voir et toucher. Jamais Dieu n’avait pensé que la femme était source de malheur.

Proverbes 14 :1 « La femme sage bâtit sa maison, et la femme insensée la renverse de ses propres mains »

Proverbes 18 :22 «  Celui qui trouve une femme trouve le bonheur ; c’est une grâce qu’il obtient de l’Eternel »

Proverbes 19 :14 « On peut hériter de ses pères une maison et des richesses, mais une femme intelligente est un don de l’Eternel. »

Des passages qui révèlent que c’est la femme qui détient le bonheur ou le malheur, la stabilité ou l’instabilité de l’homme et de sa maison ! Et que si la femme est mauvaise, acariâtre… le bonheur de l’homme est compromis !

Si la femme reste cette femme de valeur que Dieu a créé et que l’homme refuse de n’est voir en elle qu’un objet sexuel, d’amusement, de distraction….mais une vis-à-vis adaptée que Dieu a mis en face de lui, les choses seraient bien différentes dans ce monde !

Les mensonges du diable, qui rappelons-le depuis le début a désiré détruire la femme et sa descendance (Genèse 3), ont envahis les cœurs de l’homme et l’ont manipulé pour faire de la femme une esclave, une propriété : ce qui a ramené son esclavage et sa mise à l’écart! En réponse à ceux-ci la femme a créé des réponses de défense, tels que le féminisme, la colère, la rancune, le fatalisme, la séduction comme arme de destruction et de trahison… Les choses seraient différentes, si nous pouvions sauver toutes ces femmes envahies des haines, des rancunes des vengeances…et leur redonner la liberté !

Jésus est venu libérer les captifs, et là Il n’a pas dit qu’il est venu seulement pour un sexe précis, ou pour une race précise (Esaïe 61 :1)….Il est venu pour TOUS (hommes et femmes) !

Nous devrions arriver à nous libérer de tous les jougs qui nous enchaînent, même si ce joug est un joug religieux ! En développant une relation personnelle avec Jésus, Il nous transforme de l’intérieur à l’extérieur !

Durant ce mois d’octobre,  En allant à la rencontre de nos paires féminines dans la bible nous désirons apprendre de leur vie, de leurs choix, de leur bonheurs, de leur malheurs,….de leurs expériences en général et d’en prendre de la graine (comme on dit) !

Nous osons espérer que nous sortirons toutes bénies et transformées de ce parcoure vers ces femmes bibliques!

Bon dimanche et à bientôt!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s