Dieu me connait et m’appelle par mon nom !

4ème Partie : « Je suis un enfant de la promesse ! »

Dieu fixe de nouveau un jour :
« Aujourd’hui, Dieu me dit de te dire que tu n’existes, ni tu n’as été créé par hasard ! »

Bien-aimé dans le Seigneur, que la paix de Dieu qui surpasse toute intelligence te soit accordée au nom puissant de Jésus. Je vais partager avec vous ce que j’ai intitulé « Les enfants de la promesse ».

Qui sont-ils ? Les enfants de la promesse ?

Ce sont les enfants dont les parents connaissaient soit le nom et/ou la mission, l’avenir à cause d’une visitation angélique ou d’une prophétie leur annonçant la naissance de ceux-ci avant même leur conception ou pendant la grossesse.

Ismaël

Le premier sur notre liste, c’est Ismaël. Son histoire nous est relatée dans le livre de Genèse 16. Chacun peut lire tout le chapitre. Nous lisons ici les 11 et 12 :
« L’ange de l’Éternel lui dit: Voici, tu es enceinte, et tu enfanteras un fils, à qui tu donneras le nom d’Ismaël; car l’Éternel t’a entendue dans ton affliction.
Il sera comme un âne sauvage; sa main sera contre tous, et la main de tous sera contre lui; et il habitera en face de tous ses frères. »

A qui est ce que l’ange de l’Eternel s’adresse ici ? A Agar qui était la servante de Saraï et qui était maltraitée pendant sa grossesse. Cette femme esclave, égyptienne, à cause de son background, elle ne pouvait pas avoir une telle rencontre angélique. C’est pour dire à chacun de nous :

  • Que peu importe les conditions de ta naissance, les entrailles qui t’ont porté, que tu sois un enfant légitime ou pas, que tu sois né dans la maison des pauvres ou des riches, des esclaves ou des libres, des noirs ou des blancs, cela n’est pas un désavantage pour toi, car Dieu te connait ;
  • Que Dieu est attentif à tout ce que nous traversons comme situation, à tout ce qui nous arrive, à toutes nos afflictions. Agar était affligée par sa maîtresse, mais Dieu avait un regard sur lui et lui accorda la grâce d’avoir le nom à donner à son enfant avant sa naissance et de savoir quel sera son avenir.

Je nous annonce d’avance une belle série d’enseignements qui se concocte déjà sur les femmes de la Bible, si pas toutes et là nous parlerons d’Agar avec plus de détails.

Isaac

Juste un chapitre après, dans Genèse 17, il y a encore un autre enfant, cette fois-ci ce n’est pas la mère, c’est le père et cela bien avant que sa femme tombe enceinte. Lisons cela au verset 19 :

« Dieu dit: Certainement Sara, ta femme, t’enfantera un fils; et tu l’appelleras du nom d’Isaac. J’établirai mon alliance avec lui comme une alliance perpétuelle pour sa postérité après lui. »

Avant même que Sarah ne tombe enceinte, Abraham eût déjà le nom de l’enfant et ce que Dieu allait faire avec lui.

Que pouvons-nous retenir ? Que ce soit avant notre conception ou pendant notre grossesse Dieu nous connait.

Samson

Nous allons sauter plusieurs années pour aller au temps des juges, bien après la sortie des enfants d’Israël d’Egypte. Son histoire se trouve dans Juges 13 :5 :

« Car tu vas devenir enceinte et tu enfanteras un fils. Le rasoir ne passera point sur sa tête, parce que cet enfant sera consacré à Dieu dès le ventre de sa mère; et ce sera lui qui commencera à délivrer Israël de la main des Philistins. »

Ici, Dieu ne donne pas le nom de l’enfant, mais bien avant sa conception, Il donne les instructions sur ce qui doit être fait ou pas sur la vie de l’enfant et lui révèle aussi sa mission, celui de délivrer les enfants d’Israël de la main de leurs ennemis.

Passons directement au Nouveau Testament.

Jésus et Jean Baptiste

Lisons :

« Comme il y pensait, voici, un ange du Seigneur lui apparut en songe, et dit: Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre avec toi Marie, ta femme, car l’enfant qu’elle a conçu vient du Saint-Esprit; elle enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus; c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés. » Matthieu 1 :20-21

« Mais l’ange lui dit: Ne crains point, Zacharie; car ta prière a été exaucée. Ta femme Élisabeth t’enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jean. » Luc 1 :13

Ici, j’aimerai attirer notre attention sur les parents qui vont chercher les enfants ailleurs qu’auprès de Dieu d’une part et de l’autre, ceux qui font des cérémonies lors de la naissance de ces derniers ; vous compromettrez l’avenir de ces derniers sans le savoir. Nous devons aussi faire attention au nom que nous donnons à nos enfants.

Une parenthèse, la plus part des personnes qui Dieu a visité sur cette liste étaient stériles. Abraham et Sarah avaient fait plus ou moins 25 ans avant d’avoir Isaac, les parents de Samson furent aussi stériles, de même qu’Elisabeth la maman de Jean Baptiste. Si Dieu permet que tu sois stérile pendant quelques années sache que par toi peuvent naître des grandes personnes. Cela n’est pas une règle générale ou un principe divin, mais je pense que Dieu ne fait rien en vain. Ainsi, au lieu d’aller auprès des marabouts, des mbikoudis et même penser à quelque procédé que ce soit, il faut rester fidèle à Dieu. Imagine que tu conçoives parce tu as été auprès des marabouts, qui te donne cet enfant ? Est-ce Dieu ou le diable ? Les marabouts ne servant pas Dieu, c’est donc le diable qui va te donner un enfant. Qui sera-t-il ? N’est-ce pas un fils du diable dès sa naissance, un sorcier… certains méchants hommes que nous voyons aujourd’hui qui perpètrent le mal, qui sont sanguinaires et sans pitié, sont des fils du diable.  (Je ferme la parenthèse)

C’est vrai que Dieu n’a pas fait cela avec tout le monde. Même aux enfants, ce n’est pas tout le monde qui a eu la grâce de connaître d’avance le nom ou la mission de son enfant, mais ce qui est vrai suivant les Saintes-Ecritures est que Dieu connait chacun d’entre nous par son nom. Dieu ne nous connait pas lorsque nous naissons, ou lorsque nous sommes conçus dans le sein maternel, Il nous connaît bien avant notre conception, bien avant notre naissance, et même quand nous n’étions que des masses informes.

Lisons :

« Écoutez-moi, maison de Jacob, et vous tous, restes de la maison d’Israël, vous que j’ai pris à ma charge dès votre origine, que j’ai portés dès votre naissance! » Esaïe 46 :3

Je ne passe pas une journée sans prononcer ce passage biblique, je ne fais pas une prière sans en faire mention. Dieu nous a pris à Sa charge depuis notre origine ? A quand remonte notre origine ? C’est bien avant notre conception, bien avant notre naissance, j’irai encore plus loin, bien avant la fondation du monde.

« Avant que je t’eusse formé dans le ventre de ta mère, je te connaissais, et avant que tu fusses sorti de son sein, je t’avais consacré, je t’avais établi prophète des nations. » Jérémie 1 :5

« Est-ce l’Éternel que vous en rendrez responsable, peuple insensé et dépourvu de sagesse?
N’est-il pas Ton père, Ton créateur? N’est-ce pas lui qui t’a formé, et qui t’a affermi? » Deutéronome 32 :6

« Tes mains m’ont formé, elles m’ont créé, elles m’ont fait tout entier… Et tu me détruirais!
Souviens-toi que tu m’as façonné comme de l’argile; voudrais-tu de nouveau me réduire en poussière?
Ne m’as-tu pas coulé comme du lait? Ne m’as-tu pas caillé comme du fromage?
Tu m’as revêtu de peau et de chair, Tu m’as tissé d’os et de nerfs;
Tu m’as accordé ta grâce avec la vie, Tu m’as conservé par tes soins et sous ta garde. » Job 10 :8-12

« Celui qui m’a créé dans le ventre de ma mère ne l’a-t-il pas créé? Le même Dieu ne nous a-t-il pas formés dans le sein maternel? » Job 31 :15

« Tes mains m’ont créé, elles m’ont formé; donne-moi l’intelligence, pour que j’apprenne tes commandements! » Psaume 119 :73

« C’est toi qui as formé mes reins, qui m’as tissé dans le sein de ma mère.
Je te loue de ce que je suis une créature si merveilleuse. Tes œuvres sont admirables, et mon âme le reconnaît bien.
Mon corps n’était point caché devant toi, lorsque j’ai été fait dans un lieu secret, tissé dans les profondeurs de la terre.
Quand je n’étais qu’une masse informe, tes yeux me voyaient; et sur ton livre étaient tous inscrits les jours qui m’étaient destinés, avant qu’aucun d’eux existât. » Psaume 139 :13-16

Terminons par :

« Tu es digne, notre Seigneur et notre Dieu, de recevoir la gloire et l’honneur et la puissance; car Tu as créé toutes choses, et c’est par ta volonté qu’elles existent et qu’elles ont été créées. » Apocalypse 4 :11

Quelqu’un dira que son nom n’est pas dans la Bible, que ni sa mère, ni son père n’a eu une visitation divine, donc, il n’est pas un enfant de la promesse ! Tous les passages que nous venons de lire prouvent que Dieu connait chacun d’entre nous. Celui d’Apocalypse nous apprend que c’est par Sa volonté que nous existons et que nous étions créés. Si j’existe et que j’ai été créé, c’est par la volonté de Dieu. Si c’est par Sa volonté, c’est-à-dire qu’Il me connait, s’Il me connait, c’est-à-dire qu’Il connait aussi mon nom, s’Il connait mon nom, Il connait aussi ce qu’Il fera avec moi, ma mission et la raison de mon existence.

Tu marchais la tête courbé parce que tu ne croyais ni ne savais que Dieu te connait. Comme je l’ai dit au commencement, la condition de ta naissance, les seins qui t’ont porté, ton origine familiale importe peu ! Ce qui est plus important est que Dieu te connaisse et t’appelle par ton nom ! Si tes parents n’ont pas eu des visitations angéliques pour te donner ton nom ou dévoiler ton avenir, tu peux, toi-même aller auprès de Dieu et Lui demander de te révéler Ses desseins pour ta vie.

Moi, je suis un enfant de la promesse ! Et toi ? Si tu crois que tu es un enfant de la promesse, change ta façon de voir les choses ! Arrête de pleurer et de t’apitoyer sur ton sort. Peut-être que tu as échoué bien avant de lire cet enseignement, mais si tu es encore en vie, sache-le que les desseins de Dieu pour ta vie, les projets de son cœur subsistent de générations en générations. Le fait que tu échoues encore n’annule pas les desseins de Dieu, ni les projets de Son cœur pour toi. Tu n’existes pas par hasard, tu n’es pas né pour rien, c’est pour un but.

Je te recommande notre premier livre, JE VIS POUR UN BUT. Que Dieu te bénisse et à demain pour la suite de notre série.

8 thoughts on “Dieu me connait et m’appelle par mon nom !

  1. Alleluia gloire à Dieu.
    Je suis un enfant de la promesse et mo’n Dieu me connaît par mon nom.
    Je suis béni encore ce matin en lisant cet article.
    Daddy soyez puissamment bénis au nom de Jésus Christ

    J'aime

  2. La parole de Dieu est puissante et, je bénis et loue l’Eternel d’avoir suscité ces enseignements à son serviteur; Père comble ton serviteur, béni l’ouvrage de ses mains, fais-lui du bien ainsi qu’à sa famille au nom de Jésus. Dieu tout puissant merci de ce que Tu me connais et m’as créée pour un but; enseigne-moi, instruis-moi et guide-moi tout au long de ma vie je te prie, ne me détourne pas ta face j’ai besoin de Toi dans ma vie sois Mon Rocher solide et, Mon héros puissant Amen Amen Amen Amina Alléluia !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s