Terrasser…mais jamais Vaincu!!!

La bible nous dit dans Jean 10 :10 « Le voleur (le diable) ne vient que pour dérober, égorger et détruire; moi, je suis venu afin que les brebis aient la vie, et qu’elles soient dans l’abondance. »

Et ceci est tellement vrai ! Toute la semaine, je me suis comparée à Job qui du jour au lendemain s’est retrouvé toucher dans ses biens et propriétés, dans ce qu’il possédait les plus chers : ses enfants,  et enfin dans sa santé ! Job 1-2

Comme Job, j’ai expérimenté, le fait de perdre en quelques heures sa paix à cause de sa santé ; En l’espace des quelques heures, on perd sa capacité même à tenir débout à cause d’une douleur indescriptible, ou alors d’une fièvre de cheval que même à l’hôpital on n’explique pas ! Car les examens ne montrent pas de quoi vous souffrez vraiment, les examens ne sont que des faux positifs ; alors que vous vous plainiez des douleurs, que vous ne dormiez plus les nuits, et que lorsque vous fermez les yeux c’est les cauchemars qui vous envahissent !

J’ai compris combien, Job a pu souffrir dans son corps, car perdre le contrôle de ce qui arrive à votre corps est la pire chose qui peut arriver à un être humain ! Car quelqu’un qui perd son emploi, il n’est pas touché dans son corps, il peut encore marcher, chercher un autre emploi,…mais une personne qui perd sa santé, qui ne peut ni trouver gout à la nourriture, ni même supporter d’ouvrir les yeux face à la lueur du soleil, eh bien c’est presque la mort ! D’où la maladie est d’origine démoniaque et non divine !

Toute une semaine je fus donc coucher dans la douleur, dès qu’une lumière de guérison, apparaissait un mal inconnu venait à la rescousse. Entend que malade, souvent on a l’impression que nos prières ne vont pas plus loin que notre plafond, dès ce faite on est plus que déprimé! D’où l’importance des intercesseurs et de ceux qui portent la charge des malades.

Dans la semaine, j’ai eu à parler avec une de mes sœurs ainées et je fus surprise de comprendre qu’elle aussi est accablée des problèmes de tout autre genre que les miens !

En me quittant au téléphone, elle me dit qu’elle devait retourner travailler qu’elle n’avait pas trop le choix mais c’était ainsi, alors je lui dis que finalement, toute les deux on était des femmes vaillantes du Christ, et que chaque jour nous devrions nous battre pour traverser chaque étape de la vie ! N’avions-nous pas vu la dernière fois « Continues d’avancer : Ne t’arrêtes pas ! » pourquoi ? Parce qu’on aura toujours des obstacles contre quoi se confronter tant qu’on vivra !!!

Pour moi, mon obstacle c’était la maladie, pour ma sœur, en mère célibataire c’était ses horaires des dingues qui l’obligeaient à travailler au détriment de sa relation avec ses fils. Pour quelqu’un d’autre ça peut être le manque d’argent excessif, le manque de moyens matériels qui chaque jour vous donne des maux de tête ! Faisons un calcul simple, si en sortant de chez vous vous rencontrez dix personnes sachez que vous rencontrerez aussi dix problèmes attachées à ses personnes, pour certains leurs cas pourraient être pareils mais ils varieront dans certains aspects ce qui feront que pour chacun son cas sera unique et spécifique !

Revenons-en à Job un moment, cette semaine dans mon lit de malade j‘ai eu beaucoup de plaisir à lire ce livre, et à le découvrir d’une autre manière ! D’abord je découvre un Job affligé, triste, malheureux qui se retrouve face à ses meilleurs amis qui d’abord silencieux, deviennent vindicatifs ! Ils ne désirent qu’une chose de lui qu’il accepte qu’il a péché et qu’il mérite ce qui lui arrive ! Hors Job cri haut et fort, mais je n’ai point péché, face à Dieu je suis juste, et ce n’est pas à cause de mes actes que Dieu me frappe ainsi !

Il est vrai que le personnage de Job est très marquant. C’est une personne qui perd tout en une seule journée : ses biens et ses enfants ! Et quelque temps après c’est sa santé qui l’abandonne, et très vite c’est le respect qui lui était dû dans certains milieu qu’il n’a plus ! Mais il demeure encore intègre face à Dieu ! Job 4-31

Je pense 1 corinthien 10 :13 est réel et vraie « Aucune tentation ne vous est survenue qui n’ait été humaine, et Dieu, qui est fidèle, ne permettra pas que vous soyez tentés au-delà de vos forces; mais avec la tentation il préparera aussi le moyen d’en sortir, afin que vous puissiez la supporter»

Dieu sait jusqu’où ses enfants peuvent aller et c’est pourquoi nos difficultés ne dépasseront jamais nos capacités ! Et important aussi, Dieu ne permet pas seulement les malheurs pour les pécheurs, mais les malheurs atteints souvent les justes aussi mais la Bible nous dit que l’Eternel l’on délivre toujours ! Psaumes 34 :19 Ce qui est rassurant pour nous !

Job était un homme de foi qui croyait en son Dieu, mais il avait oublié qu’il n’était qu’un instrument entre les mains de Dieu (Dieu : le divin potier)! Dans sa toute-puissance, Dieu est souverain est fait ce qu’Il veut quand Il veut, Il permet que telle chose nous arrives ou non, Il nous conduit à tel endroit plutôt qu’à un autre, d’où la nécessité de connaitre sa volonté pour nous! Job38-42

L’attitude des amis de Job m’a aussi beaucoup intéressé, ils sont convaincus qu’il ment et qu’il cache des pechés secrètes qui font que son malheur ne s’arrête point, au point de museler le pauvre Job, d’où la raison de la réprimande de Dieu! Job 42 :7-9

De quoi Dieu les accuses-t-ils donc ? Dieu dit : « vous n’avez pas parlé de moi avec droiture ! » Job 42 :7

Souvent c’est ainsi que nous réagissons, surtout dans le milieu Chrétien je précise, nous sommes les premiers à condamner un frère ou une sœur en Christ à cause de ce qui lui arrive, à cause des malheurs qu’il doit affronter ! Au lieu d’être une source de bénédictions pour lui nous sommes une source des tourments pour le malheureux !

Notons que nous ne sommes pas appelées à être des juges ! Le juste Juge c’est Dieu, apprenons à être des frères et sœurs pleins d’amours et de compassions pour nos frères et sœurs qui sont dans la peine ! Au lieu d’aller à la recherche de la bête noir allons chercher à panser les plais, à prier avec les malades, à soutenir jusqu’au bout, sinon, nous agissons comme l’ennemi, le diable ! Du coup lui et nous travaillons pour le même but : la destruction du peuple de Dieu !

Nous avons besoin d’apprendre à être des amis sensibles qui accompagnes nos proches dans le besoin, pas au travers des jugements ou des préjugés mais au travers des attitudes, des mots qui leur permettront de trouver l’aide dont ils ont besoins ! Nous avons besoin de montrer l’amour de Dieu pour ses enfants mais aussi sa souveraineté !

De fois ces amis ont besoin d’argent, nous n’allons pas leur dire : «  Eh mbadi (expression congolais) !! Toi aussi une grosse somme comme ça ! Moi-même j’en cherche la moitié ! Bon prions, on ne sait jamais !!! » En quoi ses paroles encouragent l’autre ?

Ou pire encore un ami qui est souvent malade, s’entendra : «  Eh vraiment, cette maladie-là ne veux pas te lâcher ooooohhh !!! ehhh c’est tenace ooohhh !…bon continuons à prier seulement, on verra bien ! Toi aussi là, t’as qu’à parler, si tu as fait des choses dit seulement non ! Toute faute avouée est à moitié pardonné ! Qu’en en finisse ! » Sérieusement !!!

Croyez-vous que cet ami nous dira quoi que ce soit soi ! Même s’il s’avère qu’il a eu une vie de débauche en secret il n’osera plus ouvrir sa bouche, au contraire, il deviendra une huître ! Pourquoi ? Parce qu’eh ben notre langue l’a tué !

Nous devrions apprendre à consoler ceux qui sont dans la peine, dans la douleur, dans la tristesse, non pas en leur disant que si Dieu les frappe c’est parce qu’il y a un péché caché, non pas en leur rappelant leurs anciennes péchés ! En agissant ainsi nous condamnons nos frères dans la misère et la tristesse, et il sera difficile pour eux de revenir librement à Dieu !

J’ai intitulé mon thème terrassée…mais jamais vaincu, parce que pour moi cette semaine j’ai senti les mains de l’ennemi me mettre à terre et me terrasser, des amis ont prié et tenus ferme dans l’intercession alors que moi, je ne pouvais plus le faire ( tant la douleur avait inhibé toute volonté) ; mais gloire à Dieu, je suis debout et je peux témoigner de sa grâce qui a renouvelé ses bontés pour moi !

Ne baissons jamais les bras car notre ennemi désire notre destruction et notre malheur ; mais lorsque nous sommes fermes dans notre marche avec Dieu et lorsque nous sommes disposés à nous soutenir les uns et les autres jamais nous ne serons vaincus ! Hors la bible nous rappelle combien deux valent mieux qu’un seul ! Ecclésiaste 4 :12 Imaginez la force de la prière des plusieurs personnes unis ensemble pour un seul but ?

Nous devons comprendre une chose très importante Dieu nous a établi comme sentinelle des uns des autres ! Esaïe 21 :22. Le rôle de la sentinelle est de veiller, prévenir, intercéder !

Nous sommes appelés à être une armé prête car l’ennemi de nos âmes lui ne dort pas, le temps lui ai compté ! Pour tenir ferme lors des attaques de l’ennemi, nous avons aussi besoin du soutien des frères et sœurs, d’où l’importance de la communion fraternelle.

Dès nos jours beaucoup des choses ont changés, chacun est dans son chacun (comme disent les Ivoiriens), il est devenu difficile pour les frères d’aider les autres frères et d’être réellement un soutien pour les autres, de tel sorte que nous trouvions des gens trop accaparés à leur propre besoin et désirs ! Ceci est l’œuvre de l’ennemi et les chrétiens aujourd’hui semblent peu s’en soucier !

La bible nous demande de pleurer avec ceux qui pleurent et de nous réjouir avec ceux qui se réjouissent, nous agissant de la sorte lorsque nous nous aidons les uns et les autres en supportant les afflictions des uns et des autres !

Romains 12 :15 « Bénissez ceux qui vous persécutent, bénissez et ne maudissez pas. Réjouissez-vous avec ceux qui se réjouissent; pleurez avec ceux qui pleurent. Ayez les mêmes sentiments les uns envers les autres. N’aspirez pas à ce qui est élevé, mais laissez-vous attirer par ce qui est humble. Ne soyez point sages à vos propres yeux. »

Ne soyons pas comme les amis de Job, qui manquèrent l’occasion d’aider réellement leur ami qui était dans l’affliction, ne soyons pas de ceux qui jugent ou condamnent mais de ceux qui se tiennent à la brèche pour veiller, prévenir, intercéder, car chacun un jour où l’autre passera par un chemin qui nécessitera l’aide d’une autre personne ! Et n’oublions pas que Dieu qui est souverain peut utiliser les autres pour nous aider alors soyons ouverts et disponibles !

Très peu sont comme Job gardent leur foi ferme malgré les jugements/l’attitude des autres à leur égards, alors ne soyons pas des occasions des chutes pour nos frères et sœurs, ceux qui face aux jugements des autres et leurs attitudes perdent pieds et rétrogradent !

Soyons de ce fait, réellement, les enfants sur qui Dieu peut compter pour transmettre sa parole, sa volonté et devenir ainsi des sources de bénédictions pour les autres afin d’attirer plusieurs à Lui et à sa grâce infinie !

Terrasser, oui nous pouvons l’être….mais Vaincus jamais ! Car Jésus-Christ, le roc sur qui nous nous tenons a vaincu pour nous sur la croix de Golgotha et a tout accomplis!

Que Dieu vous bénisse tous !

 

 

 

 

8 thoughts on “Terrasser…mais jamais Vaincu!!!

  1. O Dieu le diable est vraiment méchant, avec ses sujets ils ns combattront mais ne ns vaincront pas; merci Père céleste de donner la force à tes enfants de s’accrocher à Toi quoi qu’il arrive et Jésus notre avocat ns soutient et le st esprit ns guide; glorifie Ton nom El Shadai et que tt incrédule voit combien Tu es puissant Amen Amen Amen Amen Alléluia !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s