Dieu me connait et m’appelle par mon nom !

3ème Partie : « Une nourriture que plusieurs ne connaissent pas… »

Dieu fixe de nouveau un jour :
« Aujourd’hui, Dieu me dit de te dire qu’Il a mieux pour toi que tout ce que le monde te propose! »

Comme on a tant parlé de la nourriture dans les parties précédentes, il ne serait pas correct de ne pas parler de celle qui est plus importante que toute. Depuis avant-hier, je n’arrive pas à passer à autre chose dans ma pensée, le Saint-Esprit me fait toujours revenir sur la même chose, ce que nous partageons dans cette partie.Quelle est donc cette nourriture que plusieurs ne connaissent pas?  Est-ce de la cuisine chinoise ou italienne ou encore traditionnelle du fin fond de nos villages ? Si plusieurs ne la connaissent pas, ce que nous ne pouvons pas nous en passer ! Nous connaissons déjà l’importance de la nourriture pour notre vie.

Il faut déjà noter que cette nourriture n’est pas pour une dimension de notre être (corps, âme ou esprit), mais pour notre vie en général ; elle englobe tout ce que nous sommes. Ne pas la connaître, même si notre corps est plus beau, nous sommes le plus intelligent du monde avec tous les diplômes des plus grandes universités, même si nous sommes nés de nouveau et avons même des grands ministères et une grosse réputation, tout cela ne nous servira à rien. A cause de cette nourriture, nous serons prêts à oublier toute autre nourriture. Permets-moi de me répéter autant, je n’ai pas de choix. Lorsque ma bien-aimée Chantal me lira, elle aura le temps de me corriger. Sois bénie toi et ta maman au nom puissant de Jésus.

Cette nourriture ne donne pas la subsistance à notre corps, ni à notre âme ou esprit mais à notre vie, à notre destinée. De la même manière que la nourriture que nous prenons chaque jour rassasie le corps, celle-ci rassasiera notre vie. Lorsque nous mangeons la nourriture à laquelle je fais allusion, les autres nourritures ne comptent même pas. Aujourd’hui, dans les restaurants, il y a des repas, je fais allusion au plat le plus cher du monde sur lequel on y ajoute la poussière de l’or et que les hommes riches se permettent de manger, cependant, elle n’a aucun impact à part ce peu de plaisir au palais et rassasier le ventre pendant un temps. Tu peux manger toutes les bonnes nourritures, de plus grands restaurants, des plus grands cordons bleus, mais celle-là, si tu ne la manges pas, tu ne pourras jamais être accompli.

Quelle est donc cette nourriture pasteur ?

Ceux qui lisent la Bible savent déjà là où je vais en venir. Mais je rappelle que savoir, c’est bien beau et bien mais si tu ne pratiques pas ce que tu sais, cela ne te sert donc à rien du tout.

Lisons :
« Alors il quitta la Judée, et retourna en Galilée.
Comme il fallait qu’il passât par la Samarie,
il arriva dans une ville de Samarie, nommée Sychar, près du champ que Jacob avait donné à Joseph, son fils.
Là se trouvait le puits de Jacob. Jésus, fatigué du voyage, était assis au bord du puits. C’était environ la sixième heure.
Une femme de Samarie vint puiser de l’eau. Jésus lui dit: Donne-moi à boire.
Car ses disciples étaient allés à la ville pour acheter des vivres. » Jean 4 :3-7

La sixième heure, c’est de 11 heures à midi. C’est-à-dire que le Seigneur Jésus n’avait pas pris son petit déjeuner, et qu’Il devait directement manger à midi. Cependant, les disciples étaient allés à la ville pour acheter des vivres. C’est-à-dire que le Seigneur Jésus avait faim. La faim ici, je fais allusion à la nourriture physique. Dans le passage que nous venons de lire, il s’agit de sa conversation avec la femme samaritaine, mais ce n’est pas ce qui nous intéresse. Lisons encore  une partie de cette histoire :

« Pendant ce temps, les disciples le pressaient de manger, disant: Rabbi, mange.
Mais il leur dit: J’ai à manger une nourriture que vous ne connaissez pas.
Les disciples se disaient donc les uns aux autres: Quelqu’un lui aurait-il apporté à manger?
Jésus leur dit: Ma nourriture est de faire la volonté de celui qui m’a envoyé, et d’accomplir son œuvre. » Jean 4 :32-34

C’est une nourriture que les autres, mêmes les personnes qui nous sont proches ne connaissent pas !

Le Seigneur Jésus n’avait pas mangé et voilà les disciples qui le pressent de pouvoir manger ! Notons qu’ils ont voyagés de la Judée à la Samarie et de là, ils devaient se rendre en Galilée. Nous ne savons pas quand est-ce qu’ils avaient pris le tout dernier repas avant le voyage. Mais cela était si important que les disciples avaient laissé le Seigneur seul pour aller chercher les vivres. Puisque le Seigneur Jésus ne s’occupait pas de ce que les disciples avaient apporté, ceux-ci ont commencé à se dire entre eux que quelqu’un lui aurait apporté à manger. C’est ainsi que le Seigneur Jésus leur fera connaître cette nourriture qui avait plus d’importance que celle que les disciples ont apportée : faire la volonté de celui qui L’a envoyé et d’accomplir Son œuvre.

Je recommande à tous de chercher la série d’enseignements de l’année sur la volonté de Dieu la meilleure chose à faire. Plusieurs aujourd’hui vivent pour vivre, font ce qu’ils veulent, vont d’une entreprise à une autre, cherche à voyager pour aller chercher une vie meilleure, des conditions meilleures ailleurs, d’autres meurent en essayant de traverser les fleuves, les mers, les océans pour aller à la recherche de cette vie meilleure, d’autres recourent à la tombola, d’autres se livrent à l’impudicité, tout simplement pour chercher un moyen de survie, d’autres s’engagent même dans l’ésotérisme etc. Je ne cesserai de crier que Dieu peut te bénir partout. Je ne suis pas en France, je ne suis pas aux Etats-Unis, je ne suis pas dans un des pays développés du monde, je suis dans un des pays le plus pauvre, mais je suis heureux et je n’ai jamais pensé aller m’installer ailleurs ! Il y a très longtemps, j’avais un désir ardent d’aller au Canada au point où j’avais fait tellement des recherches sur le pays que je connaissais presque tout, j’allais à leur ambassade ici, mais enfin de compte, je n’avais pas d’argent et je ne suis jamais allé et depuis, je ne suis pas tenté de quitter mon pays pour aller chercher la vie ailleurs, à moins que cela vienne d’une instruction divine. Car, il y a toujours un lieu d’accomplissement de notre destinée et devons pas aller n’importe où. Je ne dis pas c’est mauvais de voyager. Si là où tu es est le lieu d’accomplissement des projets de Dieu pour ta vie, reste. Si ce n’est le lieu d’accomplissement de ta destinée, demande à Dieu de te le révéler et de t’y conduire. Un homme sage avait dit : « Un lézard d’Afrique ne deviendra pas alligator aux Etats-Unis ». Là où Dieu te place, c’est là où tu seras le plus épanoui. Hier, un frère m’écrivit en ces termes :
« Pasteur, j’ai un témoignage à partager. Depuis 7 ans que je vis ici (je tais le pays), j’ai toujours été victime d’escroquerie pour traiter les papiers. Mais, pas même un mois dans FEV avec le respect des consignes, hier le 5 Septembre, Dieu de FEV a essuyé mes larmes, j’ai obtenu la nationalité. J’ai eu les papiers qui m’ont donné l’accès à la nouvelle nationalité. Gloire au Seigneur. Maintenant, les portes des emplois sont ouvertes pour moi… »

Te rends-tu compte ? 7 bonnes années, ce frère ne pouvait pas travailler parce qu’il n’avait pas les papiers. Je me demande s’il vivait dans la légalité. Ici, laisse-moi dire que nous avons aussi besoin de la faveur de Dieu. Partout où nous allons, c’est la faveur de Dieu qui va nous distinguer. Plusieurs sont là où ils doivent être et n’ont pas les papiers, non pas seulement parce que ce n’est pas leur lieu de destinée, mais cela peut aussi être le lieu de la destinée mais sans la faveur de Dieu, ce sera la galère, l’escroquerie etc. D’autres, quoi qu’ils aient les papiers, ce n’est pas non plus leur lieu de la destinée. Ce n’est pas le fait que l’on a des papiers ou la nationalité que c’est notre lieu de la destinée ou que Dieu est avec nous. C’est dans cette situation que se trouvent plusieurs de nos frères et sœurs. Je prie que Dieu favorise ceux qui doivent être favorisés et conduisent ailleurs ceux qui ne sont pas là où ils doivent être. C’est très important !

Pourquoi travailles-tu ?

« Travaillez, non pour la nourriture qui périt, mais pour celle qui subsiste pour la vie éternelle, et que le Fils de l’homme vous donnera; car c’est lui que le Père, que Dieu a marqué de son sceau.
Ils lui dirent: Que devons-nous faire, pour faire les œuvres de Dieu?
Jésus leur répondit: L’œuvre de Dieu, c’est que vous croyiez en celui qu’il a envoyé. » Jean 6 :27-29

Ici, le Seigneur Jésus s’adressait à la foule parce que celle-ci l’avait suivi non pas à cause des miracles mais à cause du pain qu’elle avait mangé et qu’elle était rassasiée. Voilà pourquoi le Seigneur Jésus donne ce conseil de ne pas travailler pour la nourriture qui périt, mais pour celle qui subsiste pour la vie éternelle. Rappelons-nous lorsque le Seigneur Jésus avait répondu aux disciples dans Jean 4, que Sa nourriture était de faire la volonté de son Père d’accomplir Son œuvre. Ici, les gens lui posent la question de savoir : comment devons-nous faire les œuvres de Dieu ? Jésus leur répondit, c’est de croire en Celui qu’Il a envoyé. Cela me rappelle les paroles du Seigneur Jésus dans Matthieu 11 :28-29, cette invitation de venir à Lui alors que nous sommes fatigués afin de recevoir Ses instructions. Le Christ Jésus a dit dans Jean 14 :6 qu’Il est le chemin, la vérité et la vie. Ce n’est qu’en croyant en Lui que nous pouvons découvrir la volonté de Dieu pour notre vie. Nous pouvons devenir tout ce que nous voulons dans ce monde, atteindre le haut-sommet, mais si cela n’est pas la volonté de Dieu pour notre vie, nous ne sommes rien. Dieu ne va pas nous récompenser à cause des postes que nous aurons occupés sur terre, des comptes que nous aurons en banque, du succès, de la grande renommée que nous pourrons avoir mais à cause de notre obéissance à ce qu’Il nous a appelé à faire sur terre.

Plusieurs travaillent dans des grandes entreprises, occupent des grands postes, gèrent des milliers, des millions, voir des milliards de dollars, mais au fond de leur cœur, c’est totalement le vide. Ils ne sont pas accomplis. Il n’y a pas d’accomplissement, il n’y a pas de repos en dehors de Jésus, en dehors du plan de Dieu pour notre vie. Parce qu’il y a des choses que l’on n’achète pas avec de l’argent. Il y a des choses que nous n’aurons que lorsque nous sommes dans le plan de Dieu pour notre vie et que nous sommes en train de faire Son œuvre. Je ne cesse de dire merci à Dieu de ce qu’il m’a fait la grâce d’obéir à ce qu’Il m’a dit d’enseigner Sa parole à travers l’internet. Au début cela sonnait absurde, mais aujourd’hui, les témoignages sont là et Dieu bénit Son peuple. Il m’arrive de manquer le loyer, de ne rien avoir dans mon compte, mais mon cœur est toujours dans la joie lorsque je reçois les témoignages des hommes et des femmes que Dieu bénit à travers le monde via nos enseignements. Quand je les vois grandir dans la foi, apprendre à faire confiance à Dieu et tenir contre les ruses du diable, mon cœur est dans la joie. Et peu importe la difficulté que je peux rencontrer, Dieu se manifeste toujours ! Comme Job l’avait si bien dit :
« Mon Rédempteur se lèvera le dernier… »

J’insiste ! Je ne dis pas que travailler c’est mauvais, mais ce qui est mauvais c’est de travailler sur ce qui n’aura aucun impact sur ton éternité toute ta vie ! Tu auras gaspillé toute ton existence sur terre sans influencer ton éternité. La terre est une opportunité pour influencer son éternité. Je viens de recevoir une alerte sur mon compte email d’un poste que j’avais refusé l’année passée de Sales Manager. J’avais le CDI sans même un essai, mais à cause de la nourriture qui est celui de faire la volonté de mon cher Père céleste et d’accomplir Son œuvre, j’avais refusé ce contrat. Certainement que la personne qu’ils avaient pris n’a pas été compétent ou est parti. Car dans le monde professionnel, on est toujours à la recherche des meilleures offres. Je vous assure que quand j’ai vu cette alerte, j’ai eu un pincement dans mon cœur. J’ai plus de 1200$ de sûr le mois avec d’autres avantages. Mais à cause de mon Dieu, j’accepte de souffrir. Mais je sais, comme Paul disait aux Romains : « J’estime que les souffrances du temps présent ne sauraient être comparées à la gloire à venir qui sera révélée pour nous. » Romains 8 :18

Les souffrances du temps présent sont ce que plusieurs fuient ! Cependant, ce que nous oublions tous, ce qu’il y a une grande gloire à venir qui sera révélée pour nous. Tous cherchent quelque chose qui ressemble au bonheur, au bien-être, à la vie facile, alors que les souffrances du temps présent sont un must pour un avenir glorieux. Mon père spirituel me disait toujours : « L’or ne choisit pas le feu par lequel il passe. » Le chemin de la destinée de chacun d’entre nous a été tracé par Dieu et nous n’avons pas le choix que de suivre ce chemin ! Il peut être parsemé d’embûches mais notre Dieu nous rassure et nous assure toujours la victoire. Nous reviendrons sur le Seigneur Jésus dans la suite de notre enseignement.

Que Dieu bénisse Sa parole.

9 thoughts on “Dieu me connait et m’appelle par mon nom !

  1. Merci Daddy votre article est très puissant et j’aime votre enseignement tous les jours. Vous êtes une bénédiction de Dieu pour son peuple à travers vos enseignements du Net.
    Je trouve toujours de la grâce en lisant vos articles. J’ai de la joie en recevant tous les jours vos articles.
    Merci d’exister Daddy pour moi

    Aimé par 1 personne

  2. Je bénis le jour que Dieu a choisi pour que je puisse tomber sur FEV, car j’ai été au bon moment à l’endroit même qu’Il avait plannifié pour m’ouvrir les yeux et me mieux le rencontrer par Sa Parole, vos enseignements #PdN sont une source de bénédiction et me fortifient que Dieu vs comble au nom de Jésus. Père céleste, apprends moi à mieux chercher Ta face afin que je connaisse le chemin de ma destinée, merci car Tu es fidèle, me guide par Ton esprit saint et Tu me gardes Amen Alléluia !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s