Dieu me connait et m’appelle par mon nom : Introduction

Dieu fixe de nouveau un jour :
« Aujourd’hui, Dieu me dit de te dire qu’Il ne te connait pas seulement par ton nom, mais qu’Il t’appelle aussi par ton nom ! »

Dieu me connait et m’appelle par mon nom ! Wow ! Que c’est merveilleux ! Plusieurs d’entre nous, nous avons l’habitude de penser, de dire que Dieu nous oublie, qu’Il ne nous aime pas, qu’Il ne nous entend pas etc. Ce sont juste les mensonges du diable. Il n’y a personne qui nous connaît comme Lui. Il nous a formés et qui nous connait depuis notre origine, avant même la fondation de ce monde ; c’est-à-dire avant la création du diable et de tous tes ennemis, Dieu te connait et t’appelle par ton nom.Dans cette introduction, je vais juste poser quelques bases de la longue série de ce mois. Je suis sûr que Dieu nous fera du bien. Le but est de redonner confiance à une personne méprisée, qui ne croit plus du tout à son avenir, qui croit être abandonnée par Dieu, qui crois que c’est fini pour lui etc. Sache que durant ce mois, Dieu relèvera ta tête au nom puissant de Jésus.

Lisons les passages d’où nous avons tiré le thème de ce mois :

Exode 33 :17 :
« L’Éternel dit à Moïse: Je ferai ce que tu me demandes, car tu as trouvé grâce à mes yeux, et je te connais par ton nom. »

Esaïe 43 :1 :
« Ainsi parle maintenant l’Éternel, qui t’a créé, ô Jacob! Celui qui t’a formé, ô Israël! Ne crains rien, car je te rachète, Je t’appelle par ton nom: tu es à moi! »

Esaïe 45 :3 :
« Je te donnerai des trésors cachés, des richesses enfouies, afin que tu saches que je suis l’Éternel qui t’appelle par ton nom, le Dieu d’Israël. »

L’exercice que chacun de nous doit faire, c’est de lire entièrement les chapitres d’où ces versets sont tirés et de les méditer. Nous reviendrons là-dessus.

Je m’adresse directement à toi qui pensais être abandonné et délaissé, qui es découragé à cause de ce que tu as vécu un moment de ta vie ou même que tu vis maintenant. Note ceci : « Dieu ne te connait pas seulement par ton nom, mais Il t’appelle aussi par ton nom. » Hier, sur mon statut Whatsapp, j’avais posé cette question : « Comment t’appelles-tu ? » Dis-moi, quel est ton nom ?

Essayons un peu de définir appeler et nom. Nous connaissons Dieu et pas important de le définir ici.

Appeler
Il y a plusieurs définitions de  ce verbe transitif, mais je vais prendre ces onze :

  • Appeler, c’est désigner quelqu’un par son nom ; pourvoir quelqu’un d’un nom.
  • Désigner une personne ou une chose par une qualité bonne ou mauvaise.
  • Désigner par leur nom ceux qui doivent se trouver présents en quelque endroit.
  • Faire venir en se servant de la voix.
  • Inviter à venir.
  • Envoyer, défier.
  • Avertir de se trouver en quelque lieu par un signal.
  • Avertir, exciter, obliger à se trouver en quelque endroit, pour quelque chose que ce puisse être.
  • Rendre nécessaire.
  • Faire retentir sa volonté aux hommes, en parlant de Dieu.
  • Désigner une personne, pour une fonction ou une action importante….

Nom
Ici, je veux prendre seulement une seule définition :

  • Mot désignant un être, une chose ou un concept qui peut se combiner avec un adjectif et un déterminant. Souvent y compris les noms propres.

S’il faut résumer et combiner ces deux définitions, nous dirons que lorsque Dieu t’appelle par ton nom :

  • Il te désigne toi par le nom par lequel Lui, Dieu te connait peu importe le nom que les parents t’ont donné ou que les gens t’ont surnommé ;
  • Il te désigne pour ta mission ;
  • Il te désigne par les qualités, les dons, les talents, les grâces ou tous Ses investissements en toi ;
  • Il te désigne par l’endroit où tu dois être ;
  • Il t’envoie et te défie ;
  • Il te donne un signal par rapport à là où tu dois être ;
  • Il te rend nécessaire ;
  • Il te fait connaître Sa volonté ;
  • Il te désigne pour une fonction importante…

Lorsque nous parlons de l’appel donc, nous faisons allusion à la destinée, à la raison d’existence, aux projets et desseins de Dieu, aux plans de Dieu, à la volonté de Dieu pour chacun d’entre nous ; on parle de ce que nous devons accomplir sur terre ; des personnes que nous devons être ; des choses que nous devons faire ; des endroits où nous devons aller. Voilà pourquoi dans le mot de bienvenue au mois de Septembre, j’avais dit que chacun aura des décisions importantes à prendre par rapport à la voix de Dieu, à l’appel de Dieu pour sa vie. Car plusieurs d’entre nous, nous ne sommes pas là où Dieu veut que nous soyons et ne faisons pas ce que Dieu nous demande de faire. Hier, une sœur depuis la France m’écrivit en ces termes :

« Le texte que tu as publié aujourd’hui m’a tellement touchée. J’avais vraiment eu l’impression que tu l’avais rédigé pour moi ou plutôt que c’est directement mon histoire que tu racontais. En effet, comme toi, je travaille depuis pas mal de temps pour l’industrie du tourisme. En hôtellerie tout particulièrement. (Comme toi). Mais, malgré cela, j’ai l’intime conviction que Dieu m’attends autre part. Et j’ai réalisé que j’ai fini par m’éloigner de son plan pour moi malgré le fait que je ne sache pas encore exactement là où Il m’attend. Je sais au fond de mon cœur que ce n’est pas ici bien que je me sois persuadée d’être épanouie pendant très longtemps. »

Je rends gloire à Dieu parce qu’Il s’adresse à chacun de nous particulièrement. Hier encore, j’ai reçu un audio d’une de nos sœurs en France toujours qui bénissait le Seigneur pour l’enseignement de Dieu : un vis-à-vis de notre sœur Arlette qui avait profondément béni sa vie.

Durant tout ce mois, dans notre méditation, dans notre prière, une seule chose nous allons demander à Dieu, non pas ma volonté mais que la tienne soit faite. Laisse-moi frôler cela un peu vu que c’est le cri de notre cœur ce mois.

Le Saint-Esprit m’avait révélé deux choses ou encore deux conditions ou circonstances à travers lesquelles le diable peut nous attaquer par la tristesse et les angoisses :

  • Dans le premier cas, c’est quand nous avons mal agit ou avons péché et que nous sentons que dans notre culpabilité, le malheur va nous arriver. Je donne un exemple : tu es sorti avec un homme ou une femme avec qui tu n’es pas marié et après tu te rends compte que tu commences à avoir des sensations bizarres dans ton corps. Tu t’examines, hélas, tu es séropositif. Qu’est-ce que l’ennemi fera ? Il viendra avec plusieurs pensées dans ta tête : tu vas mourir. En peu de temps, dans tes pensées, tu verras toute l’histoire de ta vie depuis ta naissance jusqu’à cet instant-là. Ensuite, il te montrera comment ta famille restera seule. Dans d’autres cas, pour ceux qui travaillent, il te montrera la porte de sortie de ton lieu de travail avant même la retraite. Pour d’autres encore, ils ne pourront plus voyager ou seront carrément expulsés de leur pays d’accueil. Dans la plus part de cas, même si la personne a demandé pardon à Dieu, elle pourra croire au pardon de Dieu mais croira difficilement à sa guérison. Qu’est ce qui fait cela ? C’est le diable, il veut te précipiter dans la mort précoce. Qui a dit qu’auprès de Dieu il y avait des maladies incurables ? Mensonges du diable. Dans ce cas d’espèce, le diable va s’assurer que tu ne te relèves pas mais que tu meurs.

  • Dans le second cas, l’ennemi vient nous angoisser, lorsque nous voulons prendre une décision très importante, nous voulons faire quelque chose de bénéfique pour plusieurs ou même pour l’humanité. J’ai appris cela de l’histoire de notre Seigneur Jésus-Christ à Gethsémané. Pour moi qui enseigne sur la foi, sur le pouvoir de la langue, je suis toujours choqué de voir les paroles qui étaient sorties de la Parole faite chair, Jésus-Christ de Nazareth Lui-même. Il dira qu’Il était triste jusqu’à la mort. Et la Bible rajoutera qu’Il commença à éprouver de la tristesse et des angoisses. Matthieu 26 :37 Nous y reviendrons. Ici, qu’est-ce que le diable fait, il vient t’empêcher de faire ce que tu dois faire pour être ou devenir une source de bénédictions pour l’humanité, pour plusieurs. Tu vas commencer à penser à toi-même, au sacrifice que tu dois consentir, aux douleurs que tu auras etc. Et tu voudras changer d’avis.
    Ce matin, très tôt, je vois la publication de ma jumelle que Dieu nous a donnée, je me suis dit wow ! Pour une femme mariée, qui se sacrifie comme cela juste pour être une bénédiction pour les autres ? Le même Seigneur Jésus qui savait depuis sa naissance et l’a dit même à ses parents à l’âge de douze ans qu’Il devait s’occuper des affaires de son Père, que quand même satan avait parlé par la bouche de Pierre qu’Il n’allait pas souffrir, l’avait directement chassé : « va de retro satana » ! Comment se fait-il qu’il se retrouve dans cet état ? Quand tu sens les angoisses, la tristesse, dis-toi qu’il y un combat quelque part, soit dans le but de t’enfoncer, soit dans le but de t’empêcher de faire une bonne chose. Je dis déjà la solution dans ce cas, il faut s’accrocher à la volonté de Dieu et prier.

Comme je le disais hier, Dieu ne nous appelle pas pour nous-même ! Il nous appelle pour les autres. Il nous appelle pour faire de nous des sources de bénédictions. Il nous appelle pour faire de nous de sauveurs.

Une fois de plus, je ne sais pas là où tu es, ni ce que tu fais, je ne connais pas ton âge, je ne sais pas les pensées qui pullulaient dans ton cœur avant ou maintenant que tu as lu ce message, mais sache qu’au-delà de tout cela, il y a des pensées du Dieu Tout-Puissant pour ta vie. C’est là même où tu es, à ton âge même, sans tenir compte de ce que tu vis, de ce que tu fais, que de haut des cieux, Dieu qui te connait par ton nom, t’appelle par ce nom qu’Il connait. Ma prière est que tu entendes la voix de Dieu et que tu répondes à son appel.

Durant ce mois, nous ne cherchons pas la guérison, la promotion, les matériels etc. Nous ne cherchons rien de ce monde, nous ne cherchons qu’une seule chose : connaître la volonté de Dieu.

Je vais finir par ces simples illustrations très importantes :

  • Tu es dans une banque pour retirer ton argent. Tout est fait et l’on te donne un jeton qui porte le numéro du guichet où tu seras payé, mais toi, tu vas dans un autre ; seras-tu payé ? Il y a même l’hôtesse qui appelle n°55, guichet X. Si tu n’entends pas, tu ne vois pas, tu resteras longtemps dans cette banque sans recevoir ton argent, j’insiste ton propre argent. Si tu es dans cette catégorie, que Dieu ouvre tes yeux et tes oreilles pendant ce mois afin que tu ne perdes pas ton temps et que tu reçoives tout ce qui est à toi.

  • Tu dois voyager et tu es dans la salle d’attente. Nous savons que dans les aéroports, il y a des écrans qui affichent les différents vols, les heures etc. Et sur ton ticket, on t’indique l’accès de la salle d’attente où tu dois attendre et prendre ton vol. Mais si tu n’es pas dans la bonne salle d’attente, malgré que tu aies un billet en bonne et due forme, tu risques de rater ton vol. Une fois de plus, que Dieu ouvre tes yeux et tes oreilles pendant ce mois afin que tu ne rates pas le vol de ta destinée !

Il est écrit :
« Aussi la création attend-elle avec un ardent désir la révélation des fils de Dieu. » Romains 8 :19

Qui sont les fils de Dieu ? Ceux qui sont conduits par le Saint-Esprit. Romains 8 :14

Le monde attend ta manifestation ! Merci de faire la prière du jour: clique ici.

13 thoughts on “Dieu me connait et m’appelle par mon nom : Introduction

  1. Gloire à Dieu.
    Seigneur pardonne la Jonas que je suis, pardonne moi mon entêtement et ma rébellion, mes mauvais choix et fais moi savoir où tu veux réellement que sois.
    Pasteur Wisdom, que le Seigneur te rende au centuple ce que tu fais pour ses enfants.
    Sois béni

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s