DIEU : un vis-à-vis

Un dimanche après culte, il y a à peu près 3 semaines, je passais devant la table de littérature, lorsque mes yeux furent captivées par le titre d’un livre « paroles aux femmes », mon cœur fut intéressé mais ma conscience m’empêcha de m’arrêter pour me renseigner, craignant à l’avance le prix, vu que mon sac n’avait que 10.000 franc congolais.

Durant toute la semaine, mes pensées ne me ramenaient qu’à ce livre, j’étais curieuse de le lire, vu que j’étais en plein milieu de l’article « Moi, femme bénie et sources de bénédictions », je ne cessais de me demandais ce que ce livre caché ! Pourtant il m’est fallu attendre 2 semaines plus tard, pour avoir le courage de me renseigner sur le prix : 5000 francs Congolais ! me dit la dame à la table de littérature ! Un peu surprise, je m’attendais à plus ! hihihih je n’hésitais pas une minute, et l’acheta !

Aujourd’hui, en route vers Boma (en République démocratique du Congo), j’ouvre enfin mon fameux livre, et tantôt regardant le paysage magnifique que nous laissons progressivement derrière nous, tantôt lisant quelques lignes et tantôt somnolant, je tombe sur les paroles de la pasteure Hetty Overeem, une pasteure nomade qui accompagnée de son équipe et de son âne « Speedy », et de son chien « Barou », elle parcourt la Suisse pour aller à la rencontre des gens et leur annoncer Jésus et sa parole.

Elle dit quelque part: « Il suffit d’écouter Jésus Christ, de se rendre compte qu’il est là, réellement présent, réellement vivant, réellement agissant… Mais souvent, on l’a oublié. On n’a plus tellement l’habitude d’écouter, d’attendre. Tout va vite aujourd’hui, tout doit aller vite, tout doit être efficace et couronne de succès, même notre spiritualité….Dieu risque toujours d’être confondu avec « une offre de plus » : il doit aider, nous faire du bien, changer nos conditions de vie, nous accompagner sur n’importe quel chemin…Et tout de suite, s’il vous plaît…. « Qu’est-ce que tu m’apportes Dieu ?!… » Et s’il n’entre pas dans nos jeux, on est vite frustré : «  Tu ne fais rien, donc tu n’existes pas. » On a plus tellement l’habitude de voir en Dieu un vrai autre, un vrai vis-à-vis, une vraie personnalité qui ne s’adapte ni à nos critères ni à nos gouts ni à nos désirs : un vrai Dieu qui nous aime de tout son cœur de Dieu, mais qui est aussi résolument lui-même. Qui a une volonté et un plan qu’il a réalisés, qu’il réalise maintenant et réalisera jusqu’au bout, et qui veut nous prendre comme partenaires dans cette aventure que la bible appelle « royaume ». On n’a plus tellement l’habitude de se risquer, de lui demander : « Qu’est-ce que tu veux, toi ? Qu’est-ce que tu es en train de faire maintenant, toi ? Pour que nous puissions nous joindre à ta dynamique ? »

Plus loin sur la page, elle ajoute : «  Quand on façonne Dieu à notre image, il devient « un dieu-fantôme »  si vague, si lointaine que ni nous ni nos prochains ne voient encore quelque chose  de lui dans notre vie. On n’a plus tellement l’habitude de laisser à Dieu sa place, de laisser Dieu être Dieu, justement. De le laisser nous rejoindre dans le silence, de le laisser juste être là sans qu’il « doive » faire, dire, changer, arrangerEt si on lui laissait sa place de Dieu tout simplement en se réjouissant de qui il est ?… (Parole aux femmes, Jacques Blandenier)

Alors une question a germé dans ma tête : « Pourquoi je sers Dieu ! » Est-ce pour ce qu’il fait pour moi uniquement ? Ou parce qu’il est Dieu !

Et à ma grande honte, je me rends compte que pendant longtemps pour moi, Dieu n’était qu’un faiseur des miracles ! J’ose espérer que ceci n’est pas votre cas!

Une prière germe automatiquement dans mon cœur : « Seigneur, pardonne moi de n’est pas être cette amie dont tu recherches tant !  Jésus, pardonne moi de te prendre pour un faiseur de miracle, et que je ne vienne que pour recevoir quelque chose ! Je veux changer ! Mais seule je ne peux pas, je besoin de toi, besoin de ton Esprit, besoin de me comporter comme une vraie amie, pas ce genre d’amie que l’on ne voit que lorsqu’il a des problèmes, et que quand tout va bien disparait simplement ! » Cette prière fut une libération !

Durant le mois d’Aout nous avons prié, intercédé, lu la bible et Dieu nous a donné la guérison, et les témoignages nous étouffent presque tant Dieu a agi pour nous d’une manière incroyable !  Dieu désire que nous nous rappelions qu’il n’est pas là seulement pour nous guérir, nous toucher, nous bouleverser !

Dieu désire une relation personnelle avec nous ! C’est ce que nous dit Apocalypse 3 :20.  Pas seulement une relation où on vient lui dire « donne »,  « donne » ….ou encore « mais pourquoi tu ne donnes pas !!! »Mais une relation unique comme celle que nous partageons avec notre amoureux (se) ou meilleur (re) ami(e) !

Prenons un exemple : mon mari et moi passons beaucoup de temps ensemble, et souvent on s’appelle plusieurs fois par jour, même s’il n’est pas en voyage. Je me rappelle par exemple, à la période de nos fiançailles, une fois, il est allé voir sa mère au village ; Et comme souvent le réseau est inexistant dans les villages, il lui fallait pour communiquer se déplacer, hors étant avec sa mère, il se devait d’y rester ! De mon côté ne pouvant le joindre pendant Deux jours, je fus saisi d’angoisse ! Toutes sortes  d’idées saugrenues et inimaginables sont passées dans ma tête ! Hihihi

Voilà le genre de sentiment que Dieu entend partager avec nous. Que lorsque nous manquons un de nos rendez-vous que nos cœurs en soient malades ! Notre Dieu est Dieu, Laissons-lui nous montre même lorsque nos attentes ne sont pas réalisées qu’il demeure Dieu, que rien ne le limite ! Or cette connaissance de Dieu, n’arrives que lorsque nous passons du temps ensemble, dans le silence, dans le bruit, dans le bonheur, dans le malheur….Dieu est un vis-à-vis….de la même manière nous sommes des vis-à-vis pour nos conjoints, nos parents, nos frères et sœurs !

Jean 15:15: »Je ne vous appelle plus serviteurs, parce que le serviteur ne sait pas ce que fait son maître; mais je vous ai appelés amis, parce que je vous ai fait connaître tout ce que j’ai appris de mon Père. »

La différence est que cette relation de vis-à-vis avec Dieu est éternel et unique et exempte des blessures, d’infidélité, de manquement, de fausseté….car toutes ces choses ne sont pas dans la nature de Dieu.

Dieu désire développer avec nous une telle relation d’amour, que nous ne puissions pas nous passer de lui ni Lui de nous ! Que chaque matin à notre réveil nous puissions en premier lieu le voir Lui, le ressentir Lui, le recherche Lui…. Il ne veut pas seulement être celui qui nous bénit de ses biens, ou qui accomplit ses promesses pour nous, mais Il veut partager chaque moment avec nous !

La Bible nous dit :

Ésaïe 42:8 « Je suis l’Éternel, c’est là mon nom; Et je ne donnerai pas ma gloire à un autre, Ni mon honneur aux idoles. »

Psaumes 150:6 : « Que tout ce qui respire loue l’Éternel! Louez l’Éternel! »

Philippiens 2:9-11: « C’est pourquoi aussi Dieu l’a souverainement élevé, et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom, afin qu’au nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et sous la terre, et que toute langue confesse que Jésus Christ est Seigneur, à la gloire de Dieu le Père. »

1 Chroniques 16:25: « Car l’Éternel est grand et très digne de louange, Il est redoutable par-dessus tous les dieux »

Au travers de ces passages, nous « nous rendons comptes que nous sommes nés pour adorer, louer, magnifier…. le nom de Dieu«  Pour qui Il est !!! Regardons ce que nous dit le passage de 1 Chroniques cité ci haut : car l’Eternel est grand et digne de louange….notre Dieu est digne de louange pour qui Il est !

Cette vérité est essentiel d’être souligner car pour éviter la frustration, nous avons besoin d’apprendre à venir à Dieu en premier lieu pour sa divinité ! Ensuite pour ses hauts faits !

Si nous ne venons que pour ce qu’Il fait, nous souffrirons de frustration, de colère…de manque de patience (parce que le temps de Dieu n’est pas notre temps, rappelons-nous.) l’amour que nous avons envers notre bien aimé n’est pas motivé par ce qu’il fait pour nous ( bon, je l’espère !), mais il est motivé pour ce qu’il est pour nous, donc : « l’amour qui me lie à Dieu doit être pour Qui Il est pour moi !« 

Ne venons pas tôt le matin au-devant de Dieu parce qu’Il est notre faiseur des miracles, mais venons parce qu’il Dieu ; ensuite c’est en sa présence que ses attributs apparaitront et se démarqueront dans nos vies :

  • Sa compassion viendra pourvoir, guérir,…
  • Sa justice viendra face à nos ennemis, à nos adversaires
  • Son amour nous remplira
  • Sa paix nous sera donnée
  • Sa volonté nous sera révélée
  • et ainsi de suite…..

Ne ratons surtout pas les meilleurs moments de la vie passés à ses pieds où sans frustration, nous nous laissons transformer pour ressembler de plus en plus à Christ Jésus !

Que Dieu vous bénisse et qu’il nous accorde d’être ce vis-à-vis dont il désire tant!

A très bientôt!

9 thoughts on “DIEU : un vis-à-vis

  1. Amen amen amen, merci pour cet enseignement,il est très édifiant. Seigneur j veux être ton vis à vis,j ne voudrais plus venir à toi seulement pour que tu me donnes,j voudrais être ton ami de tous les jour seigneur Jésus.

    Aimé par 1 personne

  2. Merci pour l’édification de ce jour .C’est vrai qu’ une demi journée sans recevoir un SMS de mon bien aimé, j’arrive pas a me concentrer sur mon boulot, alors qu’il m’arrive faute de mauvaise gestion de temps de sortir de chez moi sans même passer un bout de temps a mon Dieu.C’est parce ma façon a moi de voir mon Dieu ete un Dieu faiseur de miracle …
    Je rectifie cette demarche aupres de Dieu des maintenant .Je me reprends .
    Tendre Pere, merci pour cette revelation . À partir d’aujourd’hui je suis une autre personne.Mais sûrement je n’y arriverai pas toute seule , j’ai beion de Toi, de Ton Esprit Saint pour pour me guider. Amen

    Aimé par 1 personne

  3. Tous ce que vous aviez évoqués c’est la Parole de Dieu
    Mais y a une chose dont j’aimerais comprendre lorsque vous parlé de culte le dimanche où du moins après le culte du dimanche ; ça revient de dire quoi s’il vous plaît  » culte »

    J'aime

    1. Bonsoir Annilus, « un culte » est un ensemble de pratiques d’hommages et de vénération (dans notre cas, adoration, louange et enseignement de la parole de Dieu,….) que l’on rend à Dieu. Donc, chaque dimanche en parlant des chrétiens protestants et catholiques, nous nous réunissons dans des temples, des lieu de culte pour rendre hommage à Dieu de tous ces hauts faits! Par exemple, les adventistes font leur culte le samedi. J’ose espérer avoir répondu à votre question, sinon n’hésitez pas à demander plus de précision.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s