Moi Femme abusée, violée …mais restaurée en Jésus-christ (3ème partie) suite et fin.

Bonjour Mesdames

Comme d’habitude, nous sommes heureux de vous retrouver aujourd’hui pour la suite et fin de notre thème « Moi, femme violée, abusées mais restaurée en Jésus Christ ! » Nous osons espérer que chaque mots de ces articles à aider, à transformer  et à conduits chacune de vous vers la guérison de tous maux de l’âme !

Précédemment nous avons eu à mettre en lumière pour obtenir la guérison de nos blessures intérieures, la nécessité  de nous tourner vers Dieu  pour notre guérison: au cours de ce sous thème nous avons eu à nous rappeler que notre Dieu est un Dieu vivant, que pour la resolution de nos problèmes, il nous faut croire en Lui seul et lui faire confiance (Foi) !

Ensuite, nous avons eu à  renouveler notre manière de nous voir, plus comme des victimes mais comme nous vois Dieu : des femmes de valeur, crée à son image pour un but et pour être une source des bénédictions pour les autres.

Hier, nous nous sommes penchés sur la nécessité de dénoncer et d’accorder le pardon aux Agresseurs, et nous avions insisté du pourquoi de cette action, qui est à la fois bénéfique pour nous, victimes, que pour l’agresseur !

Pour la suite d’aujourd’hui, nous voudrions mettre en lumière les deux étapes qui nous manque ( affronter l’avenir avec serénité et nous entourés des amis dignes de ce nom), afin d’obtenir une guérison total de nos maux de l’âme.

Soyez bénies au nom de Jésus et que sa grâce seule vous accompagne sur le chemin de la guérison !

4.   Réapprenons à vivre en affrontant l’avenir

Lorsque nous arrivons à nous voir autrement, lorsque nous pardonnons, nous avons une nouvelle espérance ! Nous avons l’impression qu’une porte s’ouvre et nous donne une nouvelle perspective !

reprenons le témoignage de J:

«  Je suis J., il y a 14 ans de ça, alors que j’étais à l’université, je me suis fait violé par un de mes anciens compatriotes qui devait m’aider en physique, un soir il est venu et sous prétexte de vérifier que tout allait bien, je l’ai laissé entrer. Il s’est jeté sur moi, et a réussi à me violer, le lendemain matin, j’avais des bleus sur tous les corps, et mon visage était tuméfié, je ne reparlai plus jamais de cette histoire ! Je n’ai revu que très rarement cet homme après ça ! Mais en une nuit j’avais perdu ma sérénité, je le haïssais tellement, que je souhaitais sa mort ! J’étais devenue une ombre de moi-même, j’avais perdu ma virginité et ma paix ce soir-là, et pendant longtemps la culpabilité ne me quittait pas ! Des années plus tard, un soir à l’église, Dieu me convaincu de la nécessité de tout abandonner entre ses mains ! Je ne voulais pas c’était trop pénible ! Il me fit comprendre que je ne gagnais rien à vouloir garder cette haine ! Il me dit : « libère-toi de ton joug sur moi ! Afin d’avoir la paix ! » Il m’a fallu longtemps, mais lorsque j’ai laissé aller cette haine ! Je me suis sentie plus légère ! Quelques mois plus tard, je faisais la connaissance de mon futur mari !!! Aujourd’hui, je suis une femme heureuse ! Le pardon m’a libéré !!! »

Cette jeune femme s’était renfermée sur elle-même, il lui a fallu ouvrir son cœur au pardon pour rencontrer l’amour !

Beaucoup des victimes vous raconteront comment en laissant Dieu faire son travail en eux, elles reçoivent une paix, un espoir et une sérénité totale pour l’avenir ! Les choses qu’elles étaient incapable de voir ou comprendre devienne compréhensible, acceptable.

Jérémie 29 :11 : « Car je connais les projets que j’ai formés sur vous, dit l’Éternel, projets de paix et non de malheur, afin de vous donner un avenir et de l’espérance. »

Dieu a des projets de paix pour nous, mais pour les voir, Il faut Le laisser nous transformer !!!

Il n’y a rien de trop petit que Dieu ne puisse écouter, il n’y a rien de trop grand que Dieu ne puisse accomplir. Dieu s’est toujours réservé le domaine de l’impossible.

5.   Entourons nous des amis et ne nous isolons pas!

Faisons-nous des amies qui nous aideront pour notre guérison ! Pas de ceux qui enveniment les choses en nous rappelons le passé, ou encore ceux qui sont passé comme nous dans le même problème et qui ne sont pas guéris, ils nous traîneront vers le fond.

Entourons nous des personnes mures dans la vie, mures dans la foi; des conseillers formés ou non mais qui ont déjà travaillé avec des cas comme les notre, ils seront des bons conseils. Parlons à nos membres de famille qui peuvent être d’une grande aide pour nous.

Osons ouvrir nos cœurs aux autres, la communication nous aidera énormément à guérir.

 

Revenons sur nos pas, pour nous rappeler une chose d’une extrême importance que nous avions vu précédemment, ce monde est plongé depuis le choix malheureux d’Adam sous le joug de Satan, qui étant lui-même doué pour détruire, dérobé, égorgé, tué, il ne peut qu’apporter ce qu’il a, d’où le monde est plongé dans les meurtres, les viols, les abus, la déshumanisations, etc…

Mais est-ce pour autant que nous devrions accepter cela comme une fatalité ? Eh ben non, parce que le Dieu d’amour, créateur du ciel et de la terre a trouvé une solution pour venir en aide à ses enfants ; Il a envoyé son unique fils mourir pour nous afin que nous soyons sauvés (jean 3 :16) et guérie (proverbes 117:20) !

Guérison pas seulement des maladies physique mais de ceux qui entoure notre âme, notre psychique ! Il nous dit que lorsque le fils vous affranchis vous serez réellement libre (jean 8:36)! Donc, nous sommes réellement libres ! Et c’est cela que nous devons nous rappeler ! En donnant sa vie pour nous, Jésus nous a libérer : de la dépression, de la honte, de la colère, de l’impuissance,….de tous ces sentiments que les abus et /ou viols apportent dans nos vies !

Aujourd’hui, en nous concentrant sur Dieu seul, en croyant en Lui, en marchant chaque jour en nouveauté de vie, en nous voyant comme des créatures merveilleuses de Dieu. En dénonçant ceux qui doivent l’être, même dans le milieu chrétien ! Car il est nécessaire qu’un agresseur (le coupable) soit dénoncé, qu’un crime ne soit pas couvert ou cacher, en prenant à témoins la Bible! Ceci contribuera également à notre guérison. Ensuite, en pardonnant à ceux qui nous ont fait du mal. En parlant aux autres de notre histoire, en changeant des fréquentations et en s’entourant des bonnes personnes, nous serons en bonne voie vers notre guérison totale.

Ayons foi en Jésus et notre vie sera transformée ! En nous basant sur cette parole : « La foi c’est croire que Christ est bien ce qu’Il prétend être, qu’il fera ce qu’Il a promis de faire et c’est, en conséquence, s’attendre à ce qu’Il le fasse. »

Avant de nous quitter, nous vous mettons ces paroles de G.C. BEVINGTON, en parlant de la guérison divine : « Aujourd’hui, dans de nombreux domaines, la tendance est d’éliminer complètement le surnaturel, et d’attribuer des causes naturelles aux événements. Ce rationalisme se cache sous l’érudition. Il s’appuie essentiellement sur ce qui est humain, en éliminant l’action du Saint-Esprit. J’espère donc que vous étudierez soigneusement les écritures, pour voir si vous avez le droit de limiter les miracles à la seule époque des apôtres. Si un lecteur ne croit pas aux passages de l’Ecriture, ni les témoignages qui se passent aujourd’hui, je lui dirai ce qu’Abraham a dit à l’homme riche : S’ils n’écoutent pas Moïse et les prophètes, ils ne se laisseront pas persuader, quand même quelqu’un des morts ressusciterait (Luc 16:31). La guérison est toujours pour nous aujourd’hui Le fait qu’il y ait des faux docteurs qui combattent la guérison divine n’est pas un argument contre la guérison divine, car il y a des faux prophètes aujourd’hui, comme il y en a eu à toutes les époques. »

Notre prière pour vous est que vous alliez de gloire en gloire et que rien ne vous arrêtes ! Ne vous limitez pas à cause de ce qui vous est arrivé, refusez la logique de ce monde qui veut vous faire croire qu’il n’y a pas d’espoir pour vous, à part la réclusion, la dépression, la honte, la culpabilité, le suicide de vous-même quoi ! Vous êtes une femme de valeur et vous devez obligatoirement rayonner dans les ténèbres ! Donc soyez de ceux qui s’accrochent à Dieu et à sa paroles, soyez des exemples à suivre, ne laissez aucune occasion d’aider d’autre femmes abusées et/ou violées vous échappez, mais au contraire chaque jour soyez des sources de bénédictions pour les autres !

Que Dieu vous bénisse !

A très bientôt !

Une réponse sur « Moi Femme abusée, violée …mais restaurée en Jésus-christ (3ème partie) suite et fin. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.