Moi, Femme bénie et source de bénédictions

Il a toujours était fait mention de la sensibilité de la femme, et beaucoup des nos maris, frères, pères, collègues, fils aiment nous charrier au sujet de cette « sensibilité à fleur de peau » que nous possédons! Eh bien en tant que femme, laissez-moi vous dire que cette sensibilité en moi est voulue par Dieu! Par sa grande sagesse, il a voulu que je sois une femme.Aussi, comme annoncé il y a quelque jours, nous commençons une série d’enseignements intitulée: « Moi, Femme bénie et source de bénédictions« . Nos souhait au travers de ces enseignements est d’interpeller, encourager et planter dans le cœur de la femme cette parole de la part de notre Dieu:   » toi, Femme, Je t’aime, Je te bénie et te prédestine à la gloire. Mon désir pour toi est que tu vives pour être une source de bénédictions pour les nations! Alors marche la tête haute car ton Dieu t’a remarquée parmi la multitude! »

Alors, Femme ne manque aucun de nos rendez-vous et que Dieu te bénisse!! ……

Introduction

Je me rappelle combien adolescente, mon poids fut un problème pour moi. L’un de mes nombreux souvenirs d’enfance fut le surnom que m’avait affublés les autres enfants à l’école, on m’appelait BIGOVO, ceci associé à mon nom NGOVO, et sachant qu’à Lubumbashi, le bigovo sont les patates douces, c’était une manière pour eux de se moquer de mes rondeurs.

Il m’arrive quelque fois d’en rire aujourd’hui mais pendant longtemps cette histoire m’a hanté, et laissé marquer. J’ai grandi avec des angoisses qui tournaient tous autour de mon poids, mais quoi que je fasse (privation de nourriture, régime suivie,…) je n’ai jamais atteint le poids tant désiré 55kg !!! La génétique jouant, ce poids est toujours resté un rêve inaccessible pour moi.

De ce faite, ma notion de la beauté a longtemps été relié à la masse corporelle, pour moi si j’avais été plus mince j’aurai été plus belle, ainsi, en grandissant, en plus de toutes les autres blessures dont je souffrais, venait s’ajouter un manque d’estime de soi total qui aggravèrent mon état de renfermement et m’empêcha ainsi pendant longtemps de m’épanouir normalement comme toute jeune fille de mon âge.

A travers des discussions et des échanges avec d’autres femmes,  je me rends compte qu’à nouveau, nous femmes nous nous sommes laissé tromper par le diable et ses mensonges. (Genèse 3)

Actuellement, grâce au travail de l’ennemi de nos âmes, l’image de la femme a été détruite et bafouée, refaite à l’image du dieu de ce monde. Lorsque nous regardons la télévision, nous découvrons que les canaux de beauté qu’on nous montre sont toutes minces, et refaites ! Comment s’étonnait que des jeunes adolescentes mettent fin à leur vie par anorexie ! Ceci dans le seul but d’être belle selon la norme de ce monde.

1pierre 5 :8  nous dit :

« Soyez sobres, veillez : votre adversaire, le diable, comme un lion rugissant, rôde autour [de vous], cherchant qui il pourra dévorer. » (Darby)

Le diable est prêt à tout pour distraire le peuple de Dieu, et il a trouvé depuis le jardin d’Eden son adversaire, « la femme ».

Genèse 3 :15  nous prévient:

« …et je mettrai inimitié entre toi et la femme, et entre ta semence et sa semence. Elle te brisera la tête, et toi tu lui briseras le talon. »

Nous, femmes devrions savoir que notre adversaire est en embuscade, cherchant, préparant tous les scénarios imaginables pour nous détruire.

À travers, la télévision, l’internet, les livres, les magazines, il nous a été introduits l’image d’une femme diluée, très différente de la femme que Dieu créa un jour et que la Bible nous relate. A travers ces matériels de télécommunication, la femme actuelle est moderne (plus rien à voir avec la femme qui doit donner l’image de la femme au foyer), elle est libre, elle doit être parfaite physiquement pour être acceptée comme une belle personne.

  1. La beauté physique:

Toutes les femmes veulent être belle et sexy aujourd’hui ; Sous l’influence de tous les télés réalités et télés-novelas, la femme actuelle ne doit surtout pas présenter des imperfections du genre abcès, boutons, taches, excès de graisses aux hanches, aux cuisses…(en exemple : nous connaissons toutes l’effet que ça nous fait d’avoir un bouton au visage !).

Face à toutes ces exigences, beaucoup des femmes choisissent des voies qui les mènent bien loin de la volonté de Dieu :

  • Par exemple, plusieurs femmes passent beaucoup de temps en salle de sport, dans le souci d’avoir le poids idéal ! Plusieurs ne s’accordent que quelque minute par jour pour souffler. Attention, je ne suis pas contre le sport, il est bon pour notre bien être corporel et pour éviter de mettre notre santé en danger de pratiquer le sport ou fitness. Mais ceci ne doit surtout pas prendre la place de Dieu, lorsque nous devenons obsédée par notre poids, que nous sommes malheureuse comme des pierres parce que notre poids n’est pas comme notre actrice préférée c’est que là, il y a un problème ; car, nous perdons notre joie et paix, nous n’avons plus le temps pour Dieu, pour les autres, …
  • D’autres, passent par la chirurgie plastique pour changer ou transformer une partie de leur corps qui ne leur plait pas !!! la bible nous dit dans genèse 1 et 2 que tout ce que Dieu a fait est bon….pourtant aujourd’hui, le diable nous convainc que la création de Dieu n’est pas bonne, qu’il peut y avoir des trucs à corriger !
  • D’autre encore s’engagent dans des prétendus science de bien-être sans savoir qu’elles s’enlisent sur le chemin de l’occultisme avec des pratiques comme le yoga ou les méditations,…
  1. Active et indépendante

La femme doit être active, avoir un boulot stable, être indépendante. Ce qui est très bien, vu que nous sommes appelés à n’est pas être oisifs et paresseux, mais cela devient un problème lorsque notre travail nous empêche d’avoir une relation personnelle avec Dieu.

Je me rappelle encore il y a deux ans de cela, j’étais Assistante de direction, et je travaillais de 8h à 17h du lundi au vendredi et le samedi j’étais au bureau jusqu’à 13 ou 14h, je devais me réveiller vers 4h du matin pour passer un peu de temps avec Dieu, sinon, c’était impossible.

Travailler c’est très bien, mais cela ne doit pas être au détriment de notre relation avec Dieu :

  • Attention à n’est pas mettre Dieu à la dernière place parce que tout simplement nous sommes trop occupées. Lorsque nous passons très peu de temps avec Dieu nous aurons à souffrir des conséquences dans le plan spirituel, car, s’éloigner de la lumière nous empêche de capter la lumière ! Nous sommes appelées à entretenir les flammes de notre relation avec Dieu.
  • Ou encore, perte des moments agréables de communion fraternelle avec nos frères et sœurs dans la foi, ou nos membres de famille. Nous oublions que l’homme ne peut vivre seul ! et surtout nous femmes, nous avons toujours besoin d’avoir des gens avec qui papoté, ceci fait partie de notre équilibre personnelle.

Le travail ne doit pas être notre dieu seul Dieu doit occuper cette place.

  1. Sociabilité, relation amoureuse

Etre seule sans amis ou même sans amoureux est quelque chose de pénible et ceci pas seulement parce que tout le monde n’a qu’une idée, celui de vous caser !

Mais surtout parce que Dieu a voulu que la femme trouve son épanouissement lorsqu’elle se sent aimée. D’où la pression sociale et individuelle qui entoure les célibataires (mettant moi-même mariée à l’âge canonique, d’après ma mère, de  32 ans ! kiekiekiekie, donc pression, je sais ce que c’est).

Beaucoup des jeunes femmes aujourd’hui font des nombreux compromis pour assouvir cette quête d’amour:

  • Combien sont celles qui, pour garder ou trouver un homme sont prêtes à tout, à donner son corps par crainte d’être jugée coincée, ou tout simplement vieux jeu, de vivre en concubinage, ou en sortant avec des hommes mariés.
  • Combien encore sont celles qui signent des contrats en allant chez des féticheurs à la recherche de pouvoir d’attirance, d’argent.

Pourtant, malgré qu’il arrive que nous atteignions la barre haute d’être satisfaite avec notre beauté physique, notre épanouissement au travail, aux affaires, malgré même que nous soyons en relation avec le plus bel homme de la terre, arrivons-nous a être réellement heureuse ?

Presque pas, car il arrive encore que lorsque nous nous retrouvons seules, nous pleurons sur nous-mêmes, sur nos échecs, nos choix, notre passé….pourquoi ?

Proverbes 14 :12 :

« Bien des hommes pensent être sur le bon chemin, et pourtant, ils se trouvent sur une voie qui, finalement, mène à la mort. »
Parce que rien dans ce monde ne peut réellement combler nos cœurs :

  • Un homme ! il change d’avis souvent, et tu ne peux pas toujours compter sur lui. Jérémie 17 :5
  • Notre beauté ! demain flétrira, par la vieillesse, un accident (que Dieu nous en préserve au nom de Jésus)…ou par un imprévu. Proverbe 31 :30
  • Nos boulots, nos affaires….humm bien incertain car notre lendemain nous est inconnu. Proverbes 27 :1

Mais parce que l’être humain a été créé avec le désir du divin, Dieu a mis dans nos cœurs le besoin de Lui ! D’où, rien ne peut nous combler sauf Dieu lui-même.

Au lieu de passer beaucoup de temps à chercher les plaisirs futiles que nous offrent ce monde et qui pourtant ne peuvent combler nos cœurs, courons vers celui, qui seul comblera nos désirs et nos cœurs : JESUS CHRIST.

Avez-vous accepté Jésus Christ dans votre vie ? Si oui gloire à Dieu car vous êtes sur la voie de la vie éternelle si non, vous pouvez le faire aujourd’hui, n’attendez pas demain, qui connait ce qui peut arriver d’ici une heure ? Personne ! Alors n’endurcissez pas vos cœurs.

Nos cœurs féminins sont à la recherche de l’amour et de la compréhension. Je ne sais pas pour vous mais pour ma part, à plus de 30 ans, je n’ai toujours pas trouvé la chose ou la personne qui comble mon cœur comme Jésus Christ.  Je vous propose à toutes de me rejoindre pour découvrir cet homme de Galilée, qui un jour a accepté de venir sur cette terre pour toi et pour moi….

Amen et à très bientôt!!

Mon cœur longtemps assoiffé
Désire  trouver son repos,
Autour d’une verte vallée ou même le silence est paisible
Je me force à le voir….


Communiqués :
L’action « Aidons-les à étudier cette année scolaire 2017-2018 » de Beracah Family Charity continue jusqu’au 21 Août 2017. Merci à tous ceux qui pensent aux orphelins et aux enfants dont les parents manquent les moyens pour les envoyer à l’école. Que Dieu se souvienne de vous, vos enfants et vos petits-enfants au nom puissant de Jésus. JJ – 6.

L’école de guérison Beracah ouvre Ses portes dès ce lundi 4 Septembre 2017 pour la toute première édition. Si vous êtes à Kinshasa, merci de vous inscrire. Pour ceux de l’étranger, nous verrons comment mettre les audio/et ou les vidéos à votre disposition en téléchargement.

Visite de l’orphelinat ce dimanche 13 Août 2017. Cliquez ici pour voir tous les détails.

 

 

 

 

 

5 thoughts on “Moi, Femme bénie et source de bénédictions

  1. Alléluia gloire à Dieu pour ces enseignements pour les femmes et merci Seigneur de l’avoir suscité à ton serviteur et d’avoir pourvu à ta servante pour le faire; fortifie-la, béni-la Père céleste et permet-nous d’être instruites pour avancer avec Toi. Merci pour les projets informés sur FEV Seigneur, montre-nous Ta gloire au nom de Jésus Amen Amen Amen Amen !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s