LA PERFECTION DANS LES SEMAILLES ET LA MOISSON : 7 VERITES A SAVOIR. (2ème partie)

Vérité sur la fréquence des semailles

Dieu fixe de nouveau un jour :
« Aujourd’hui, Dieu me dit de vous dire qu’il y a des choses qui ne dépendent ni de Lui, ni même du diable ou de n’importe lequel de votre ennemis, mais de vous-mêmes ! »

Bien-aimé dans le Seigneur, que Dieu le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, par la puissance du Saint-Esprit, vous bénisse alors que lirez la suite de notre enseignement. Avant de commencer, j’aimerai vous faire part de différents rêves que les bien-aimés m’ont relaté à travers le monde et l’ensemble ne parle de que de deux choses : parler de Jésus à ceux qui sont désespérés, et nous préparer à son avènement, l’enlèvement. Rappelez-vous du songe de notre frère Igor sur le retour de Jésus et le mien sur la priorité de parler de Jésus à ceux qui sont autour de nous. Dieu ne parle pas en vain. Que chacun de nous s’engage à faire la volonté de Dieu dans sa vie.

Aujourd’hui, nous parlons de la vérité sur la fréquence des semailles et allons répondre à la question: « combien devons-nous semer » ?

Commençons par la réponse que nous donne notre passage de base:
«Tant que la terre subsistera, les semailles et la moisson, le froid et la chaleur, l’été et l’hiver, le jour et la nuit ne cesseront point. » Genèse 8 :22

Tant que la terre subsiste, continuellement nous serons entrain de semer. C’est-à-dire, tant que nous sommes en vie, qu’il fasse chaud ou froid, que ce soit le jour ou la nuit, peu importe la saison, que nous soyons dans l’abondance ou pas, nous devons toujours semer si nous voulons moissonner.

Ecclésiaste nous en dit encore plus :
« Jette ton pain sur la face des eaux, car avec le temps tu le retrouveras;
donnes-en une part à sept et même à huit, car tu ne sais pas quel malheur peut arriver sur la terre. Quand les nuages sont pleins de pluie, ils la répandent sur la terre; et si un arbre tombe, au midi ou au nord, il reste à la place où il est tombé.
Celui qui observe le vent ne sèmera point, et celui qui regarde les nuages ne moissonnera point. Comme tu ne sais pas quel est le chemin du vent, ni comment se forment les os dans le ventre de la femme enceinte, tu ne connais pas non plus l’œuvre de Dieu qui fait tout.
Dès le matin sème ta semence, et le soir ne laisse pas reposer ta main; car tu ne sais point ce qui réussira, ceci ou cela, ou si l’un et l’autre sont également bons. » Ecclésiaste 11 :1-6

C’est si clair qu’il n’y a même pas à expliquer ! Dès le matin nous devons semer, et le soir, nous ne devons pas laisser reposer notre main !

Pourquoi devons-nous semer à tout moment ?

  1. Nous ne savons pas laquelle de notre semence réussira !

Voilà pourquoi Dieu ne parle pas de semer mais des semailles. Curieusement, « semailles » ne s’emploie qu’au pluriel. C’est insensé entant que laboureur de ne semer qu’une seule semence, un seul grain ! C’est très risquant ! Et si elle ne germait pas ? Et si elle était mauvaise ?

  1. Nos nuages doivent être pleins avant la pluie ne soit répandue sur notre terre

Plusieurs s’arrêtent à ne payer que leur dîme et ensuite ne font plus rien d’autres. D’autres par ailleurs, mais la dîme est très difficile à donner ! Ils ne font pas d’offrandes, pas d’aumônes, pas d’actions de grâces, pas de sacrifices. Ici, je ne veux pas discuter à propos de la loi ou la grâce, que ceci soit de la loi ou pas, ce qui est plus important, c’est l’alliance de chacun avec Son Dieu, l’obéissance de chacun à Son Dieu, de l’amour que chacun a pour Son Dieu.
Tout ce que nous offrons à Dieu a un rôle bien déterminé. Notre dîme par exemple nous ouvre les écluses des cieux Malachie 3 :10, nous offrandes remplissent les nuages Ecclésiaste 11 :3, nos actions de grâces préservent nos bénédictions Malachie 2 :1-3 et nos sacrifices font que les plaies s’arrêtent 2 Samuel 26 :23-25 ou encore que nous puissions recevoir de Dieu un chèque en blanc1 Rois 3 :3-5, nos aumônes mêmes sont des bons amplificateurs de nos prières et font que Dieu nous entende ! Actes 10 :1-4
L’ennemi sachant l’importance et l’implication de toutes ces choses dans nos vies, nos destinées, empêche aux enfants de Dieu de semer, il crée des confusions dans ce domaine pour aveugler leur intelligence afin qu’ils ne jouissent pas de l’abondance de Dieu. Pourquoi les païens sont-ils dans les œuvres de charité mais cela est difficile pour les enfants de Dieu ? Pourquoi sont-ils dans les sacrifices ? C’est parce que le diable n’utilise que les mêmes principes de Dieu ! Quelqu’un dira que le Christ avait déjà tout accompli. Oui, pour nous racheter ou nous sauver, nous faire entrer dans la vie, nous délivrer des ténèbres et non pas nous, nous ne puissions plus sacrifier ! Sinon, il ne serait plus nécessaire que chacun se charge de sa croix ! Christ avait déjà porté une croix !

Qu’est ce qui empêche aux gens de semer ?

  • Celui qui observe le vent ne sèmera point

Le vent comme nous le savons, fait allusion aux difficultés de la vie, à nos problèmes de tous les jours, nos soucis etc. Lorsque vous regardez tout ce que vous avez comme factures, impôts, taxes, courses à faire pour s’approvisionner…vous oublierez même Dieu et volerez sa part, la dîme. Vous rendez-vous compte ? Certains d’entre nous sont si audacieux qu’ils ne volent pas les hommes, mais Dieu!
L’obéissance à Dieu, l’expression de notre amour envers Lui, les sacrifices nous consentons  à travers nos semblables, les petits disciples de Jésus, (serviteurs de Dieu ou simple frère ou sœur à côté qui peut être dans le besoin, car souvent, lorsque l’on parle de donner dans nos assemblées, l’on pense qu’il faut seulement donner au pasteur ! Alors qu’il y a aussi nos frères et sœurs qui peuvent être dans le besoin), les étrangers, les orphelins, les veuves est ce qui nous épargnera de toutes les plaies liées à ces temps de la fin.

Il est écrit :
« Sache que, dans les derniers jours, il y aura des temps difficiles.
Car les hommes seront égoïstes, amis de l’argent, fanfarons, hautains, blasphémateurs, rebelles à leurs parents, ingrats, irréligieux, insensibles, déloyaux, calomniateurs, intempérants, cruels, ennemis des gens de bien, traîtres, emportés, enflés d’orgueil, aimant le plaisir plus que Dieu, ayant l’apparence de la piété, mais reniant ce qui en fait la force. Éloigne-toi de ces hommes-là.
 » 2 Timothée 3 :1-5

Dans ces mêmes derniers jours, la Bonne Nouvelle doit atteindre les extrémités de la terre. C’est-à-dire que tout le monde doit entendre l’Evangile. La Bonne Nouvelle doit être annoncée à tous ! Comment ? Il faut envoyer des prédicateurs ! Pour envoyer les prédicateurs, il nous fait des frais, que cela soit à l’intérieur ou à l’extérieur de nos pays, sur internet comme nous le faisons etc.
Cependant, comment ferons-nous, si nous enfants de Dieu sommes exactement ce que dit 2 Timothée 3 :1-5 ? En tout cas, moi, mon nom ne figurera pas sur cette liste !

Je prie que chacun de nous soit toujours dans le plan de Dieu et sensible à l’écoute de sa voix avec la grâce de Lui obéir avec promptitude au nom puissant de Jésus. Que Dieu vous bénisse et vous comble de Ses bienfaits au nom puissant de Jésus !

4 réponses sur « LA PERFECTION DANS LES SEMAILLES ET LA MOISSON : 7 VERITES A SAVOIR. (2ème partie) »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s