Il a traversé les cieux…(2ème partie) pour venir traiter…

Pour venir traiter le problème de mes péchés (suite a)

Bonjour !

Dieu fixe de nouveau un jour :
« Aujourd’hui, Dieu me dit de te dire qu’il est possible que tu puisses sortir de cette vie de péchés pour vivre dans la justice et la sainteté à cause de Sa semence qui est en toi. Mais que si tu as péché, tu as un Avocat auprès du Père, Jésus-Christ le Juste. »

Que la paix de Dieu te soit multipliée partout où tu te connecteras pour lire la suite de notre enseignement au nom puissant de Jésus. Nous continuons avec la suite de notre enseignement et parlons de :

La promesse de la rédemption, de la victoire et de la restauration

Dans la partie précédente, nous avions vu comment le péché était entré dans la vie de l’homme alors que ce dernier vivait encore dans le jardin de Dieu. Comme conséquence de cette désobéissance, l’homme était devenu pécheur. Le péché a apporté la mort et la séparation de ce dernier avec Dieu d’où la perte de tout ce qu’il avait comme avantages. Gloire à Dieu, car Il est Amour, Miséricordieux, Fidèle et Bon. Il n’a pas laissé l’homme se perdre et mourir éternellement. Plusieurs d’entre nous pensons qu’Adam a été chassé du jardin seulement parce qu’il avait péché, non. La plus grande raison pour laquelle Adam a été chassé du jardin, c’était pour qu’il ne puisse pas mourir éternellement, que Dieu ait la possibilité d’organiser un plan du salut afin de le sauver éternellement, lui donner de nouveau la victoire sur l’ennemi et restaurer tout ce qui lui a été volé. C’est ce qui justifie le reflex de Dieu de le chasser en disant :
« L’Éternel Dieu dit: Voici, l’homme est devenu comme l’un de nous, pour la connaissance du bien et du mal. Empêchons-le maintenant d’avancer sa main, de prendre de l’arbre de vie, d’en manger, et de vivre éternellement.
Et l’Éternel Dieu le chassa du jardin d’Éden, pour qu’il cultivât la terre, d’où il avait été pris.
C’est ainsi qu’il chassa Adam; et il mit à l’orient du jardin d’Éden les chérubins qui agitent une épée flamboyante, pour garder le chemin de l’arbre de vie. » Genèse 3 :22-24

Si après avoir mangé le fruit de la connaissance du bien et du mal l’homme avait aussi mangé le fruit de l’arbre de la vie, ce dernier allait rester éternellement pécheur juste comme satan et tous les autres anges déchus. C’est très dangereux d’aimer Dieu et puis de retomber ou de vivre dans les péchés. C’est très dangereux d’avoir la vie de Dieu, les grâces divines et de continuer à pécher : tout sera corrompu !

Cela me rappelle ce passage :
« Car il est impossible que ceux qui ont été une fois éclairés, qui ont goûté le don céleste, qui ont eu part au Saint-Esprit, qui ont goûté la bonne parole de Dieu et les puissances du siècle à venir, et qui sont tombés, soient encore renouvelés et amenés à la repentance, puisqu’ils crucifient pour leur part le Fils de Dieu et l’exposent à l’ignominie. » Hébreux 6 :4-6

Ne jamais jouer avec la grâce que Dieu t’accorde d’être Son enfant, d’accéder à Sa présence, de Le servir etc. en jouant avec les péchés. Le péché tue plus que toutes les bombes que l’homme a déjà eu à fabriquer. Le péché est plus destructif que toutes les armes biologiques qui existent de nos jours, que tous les poisons. Tout ce qui tue dans ce monde ne tue que le corps, la chair mais le péché tue le corps, l’âme et l’esprit de l’homme !

Lisons la promesse de Dieu :

« Je mettrai inimitié entre toi et la femme, entre ta postérité et sa postérité: celle-ci t’écrasera la tête, et tu lui blesseras le talon. » Genèse 3 :15

Dans le monde dans lequel nous vivons il y a deux postérités. La postérité du serpent ancien, de tous ceux qui sont ancrés dans le mal et qui travaillent en faveur du monde des ténèbres et la postérité des enfants de Dieu. Ici, lorsque Dieu parle de la postérité de la femme, Il fait allusion à la venue au monde de notre Seigneur et Sauveur Jésus-Christ de Nazareth qui est venu écraser la tête de satan. Le diable ne sachant pas le temps que cela devait avoir lieu, crut que c’était Abel cette postérité à laquelle Dieu faisait allusion et cela fut la cause du tout premier meurtre de Caïn en tuant son frère, Abel. Genèse 4 :8

C’est aussi ce qui a justifié l’invasion des démons sur terre toujours dans le but de corrompre la postérité de la femme afin que la promesse de Dieu ne puisse pas se réaliser. (Même lorsque le Seigneur Jésus est né, satan cherchant toujours à contre caller le plan du salut de Dieu, par Hérode, il fit tuer tous les enfants qui venaient de naître à la même période que lui. Mais le Seigneur Jésus était déjà en sécurité hors de la ville de Bethlehem. Voir Matthieu 2 :13-18) Cette corruption de la race humaine est ce qui avait poussé Dieu à détruire la terre par le déluge afin de préserver Noé et sa famille qui n’étaient pas corrompus.

Lisons ce long passage :
«1 Lorsque les hommes eurent commencé à se multiplier sur la face de la terre, et que des filles leur furent nées, 2 les fils de Dieu virent que les filles des hommes étaient belles, et ils en prirent pour femmes parmi toutes celles qu’ils choisirent. 3 Alors l’Éternel dit: Mon esprit ne restera pas à toujours dans l’homme, car l’homme n’est que chair, et ses jours seront de cent vingt ans. 4 Les géants étaient sur la terre en ces temps-là, après que les fils de Dieu furent venus vers les filles des hommes, et qu’elles leur eurent donné des enfants: ce sont ces héros qui furent fameux dans l’antiquité. 5 L’Éternel vit que la méchanceté des hommes était grande sur la terre, et que toutes les pensées de leur cœur se portaient chaque jour uniquement vers le mal. 6 L’Éternel se repentit d’avoir fait l’homme sur la terre, et il fut affligé en son cœur. 7 Et l’Éternel dit: J’exterminerai de la face de la terre l’homme que j’ai créé, depuis l’homme jusqu’au bétail, aux reptiles, et aux oiseaux du ciel; car je me repens de les avoir faits. 8 Mais Noé trouva grâce aux yeux de l’Éternel. » Genèse 6 :1-8

Dans ce passage, lorsqu’on parle des fils de Dieu, on ne fait pas allusion aux fils de Dieu dans le vrai sens du mot, mais plutôt aux êtres créés directement par Dieu, les anges déchus. Adam aussi est appelé fils de Dieu parce qu’il a été directement créé par Dieu. Voyons cela dans la généalogie de Jésus :
« …fils de Mathusala, fils d’Énoch, fils de Jared, fils de Maléléel, fils de Kaïnan, 38 fils d’Énos, fils de Seth, fils d’Adam, fils de Dieu. » Luc 3 :37-38

Tu peux lire à partir du verset 23 et tu verras que tous étaient fils d’un autre homme, jusqu’à Adam, fils de Dieu. C’est aussi ce qui justifie ce passage dans l’histoire de Job :
« Or, les fils de Dieu vinrent un jour se présenter devant l’Éternel, et Satan vint aussi au milieu d’eux se présenter devant l’Éternel. » Job 2 :1, 1 :6, 38 :7

Satan est-il fils de Dieu ? Oui, du fait qu’il était directement créé par Dieu et non pas comme le Seigneur Jésus et nous. C’est juste une expression au cas où il t’est arrivé de te poser des questions là-dessus.

Ce qui s’est passé dans Genèse 6 est ce qui se passe encore aujourd’hui : la méchanceté des hommes est grande sur la terre, et toutes les pensées de leur cœur se portent chaque jour uniquement vers le mal. Il suffit d’allumer sa télévision, d’aller sur internet, de regarder autour de soi ou même dans soi-même pour s’en rendre compte.

Au fil du temps, dans la dispensation de Dieu le Père, le sacrifice du sang des animaux, de boucs, des agneaux, des taureaux, était utilisé pour couvrir les péchés de l’homme. Le tout premier sacrifice a été fait en Eden. Rappelle-toi : l’homme s’était cousu des feuilles de figues pour en faire des ceintures…quels apprentis couturiers ! Ils n’ont pu coudre que des ceintures ! Mais l’Eternel Dieu leur fit des habits de peau et les en revêtit. Voir Genèse 3 :7,21 Ce n’était pas seulement dans le but de les habiller mais beaucoup plus de couvrir le péché de ces derniers. Mais cette solution du sang des animaux n’était pas durable. C’est ainsi que l’Agneau de Dieu avait traversé les cieux afin de venir nous racheter, mourir à notre place afin que son sang sans tache et sans défaut puisse ôter nos péchés. J’aime comment le Seigneur le dit :

« C’est pourquoi Christ, entrant dans le monde, dit: Tu n’as voulu ni sacrifice ni offrande, mais tu m’as formé un corps; Tu n’as agréé ni holocaustes ni sacrifices pour le péché. » Hébreux 10 :5-6

Dans l’Ancienne alliance, le souverain sacrificateur devait faire des sacrifices pour les péchés du peuple chaque année. Mais ce problème, avec l’Agneau de Dieu a été résolu une seule fois :

« Mais Christ est venu comme souverain sacrificateur des biens à venir; il a traversé le tabernacle plus grand et plus parfait, qui n’est pas construit de main d’homme, c’est-à-dire, qui n’est pas de cette création; et il est entré une fois pour toutes dans le lieu très saint, non avec le sang des boucs et des veaux, mais avec son propre sang, ayant obtenu une rédemption éternelle. » Hébreux 9 :11-12

Si dans ton église, ta religion, ta famille ou je ne sais où, vous offrez des sacrifices d’animaux pour une raison quelconque, sache qu’ils ne sont pas offerts à Dieu car le sacrifice de notre Seigneur Jésus nous a déjà donné une rédemption éternelle. Si une personne te demande de faire un sacrifice quelconque d’un animal, sache que cela est un rituel à un autre dieu et non pas à notre cher tendre Père céleste.

Il est écrit :
« Mais le souvenir des péchés est renouvelé chaque année par ces sacrifices;  car il est impossible que le sang des taureaux et des boucs ôte les péchés. » Hébreux 10 :3-4

Tout le problème était là ! Le sang des animaux ne pouvait pas ôter les péchés ! La bonne nouvelle est qu’il y a l’Agneau de Dieu qui avait traversé le ciel afin de résoudre ce problème de péchés ! Un homme du nom de Jean Baptiste fut averti par Dieu et un signe lui a été donné afin qu’il reconnaisse l’Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde :

« Le lendemain, il vit Jésus venant à lui, et il dit: Voici l’Agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde. » Jean 1 :29

Jésus qui a traversé les cieux est venu ôter le péché du monde, ôté mon péché, ôté ton péché.

Notons quelque chose de très important dans le passage de base de notre série de cette semaine. Relisons cela :
«Ainsi, puisque nous avons un grand souverain sacrificateur qui a traversé les cieux, Jésus, le Fils de Dieu, demeurons fermes dans la foi que nous professons.
Car nous n’avons pas un souverain sacrificateur qui ne puisse compatir à nos faiblesses; au contraire, il a été tenté comme nous en toutes choses, sans commettre de péché.
Approchons-nous donc avec assurance du trône de la grâce, afin d’obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être secourus dans nos besoins. » Hébreux 4 :14-16 

Jésus-Christ, notre grand souverain sacrificateur qui a traversé les cieux compatit à nos faiblesses, Il a aussi été tenté comme nous en toutes choses mais Il n’a commis aucun péché. Ce n’est qu’en Lui que nous pouvons vaincre les péchés ! Ce n’est que par Lui que nous pouvons obtenir le pardon de nos péchés. La Bible dit qu’Il est notre avocat auprès du Père :

« Mes petits enfants, je vous écris ces choses, afin que vous ne péchiez point. Et si quelqu’un a péché, nous avons un avocat auprès du Père, Jésus-Christ le juste.
Il est lui-même une victime expiatoire pour nos péchés, non seulement pour les nôtres, mais aussi pour ceux du monde entier. » 1 Jean 2 :1-2

Suivant ce passage, il est possible que nous ne péchions pas. Ces deux passages encore nous le confirme :
« 6 Quiconque demeure en lui ne pèche point; quiconque pèche ne l’a pas vu, et ne l’a pas connu. 7 Petits enfants, que personne ne vous séduise. Celui qui pratique la justice est juste, comme lui-même est juste. 8 Celui qui pèche est du diable, car le diable pèche dès le commencement. Le Fils de Dieu a paru afin de détruire les œuvres du diable. 9 Quiconque est né de Dieu ne pratique pas le péché, parce que la semence de Dieu demeure en lui; et il ne peut pécher, parce qu’il est né de Dieu. 10 C’est par là que se font reconnaître les enfants de Dieu et les enfants du diable. Quiconque ne pratique pas la justice n’est pas de Dieu, non plus que celui qui n’aime pas son frère. » 1 Jean 3 :6-10

« Nous savons que quiconque est né de Dieu ne pèche point; mais celui qui est né de Dieu se garde lui-même, et le malin ne le touche pas. » 1 Jean 5 :18

Si le péché est quelque chose de normal pour toi, demande que l’on prie pour toi afin que tu reçoives le Seigneur Jésus-Christ comme ton Seigneur et ton Sauveur personne. Car tu es du diable. Tu peux même suivre ce lien et faire la prière pour inviter le Seigneur Jésus dans ta vie : Prière pour recevoir Jésus-Christ.

Pour clôturer, retenons que le Seigneur Jésus est venu afin de résoudre le problème de péché. Pourquoi le péché ? Parce que c’est la porte, la source de tous les malheurs que vit la terre depuis la chute d’Adam en Eden. Le péché ouvre la porte au diable et lui autorise à nous voler, nous égorger, et nous détruire. Mais lorsque Jésus vient en nous, Il détruit les œuvres du diable dans nos vies. Même dans chacune de nos vies, dans nos familles, la plus part de nos problèmes sont causés par diable à cause d’une porte ouverte par le péché…

Prenons donc notre vie au sérieux. Fuyons les péchés ! Si le Seigneur nous accorde la grâce, nous reviendrons pour parler encore de ce problème qui ronge nos vies et qui nous expose à la destruction éternelle.

Je prie maintenant :

Tendre Père céleste, je te bénis pour le don de ma vie, pour Ton souffle de vie que Tu me renouvelles sans aucun effort de ma part, pour le mouvement et l’être que Tu me donnes.  Merci parce que Tu ne m’as pas créé pour que je meurs mais pour que je vive éternellement dans Ta présence. Merci pour le don de Ton Fils Jésus qui a traversé les cieux pour venir mourir à ma place afin de me justifier et me donner Ton Esprit Saint afin que je sois capable de vivre encore dans la sainteté.
Tendre Père céleste, au nom puissant de Jésus, je prie que toute semence du péché en moi puisse mourir et que toute œuvre du diable dans ma vie détruite ! Que je mène une vie de justice et que je marche dans Ta crainte. Que le péché ne domine pas sur moi ! Que le diable n’ait plus accès dans ma vie !
Père, laisse que par ta dure, grande et forte épée, Tu puisses frapper tout ce qui est grand, fort et résistant dans ma vie, toute force qui me ramène vers le mal, vers le péché au nom puissant de Jésus.
Que mon cœur soit rempli de Ton amour par le Saint-Esprit et que je puisse T’aimer de tout mon cœur, de toute mon âme et de toutes mes forces au nom puissant de Jésus. Merci cher tendre Père céleste. Amen. Amen. Amen.

Je suis dans la joie de t’informer que le problème de notre abonnement est déjà résolu grâce à Dieu. Que Dieu bénisse tout celui qui prend l’œuvre de Dieu à cœur. Que Dieu prenne aussi ta vie et tout ce qui te concerne à cœur afin de régler cela sans tarder et que tu témoignes Sa gloire. J’ai écrit quelques lignes à propos ici : l’offre de bénédictions. Merci d’y jeter un coup d’œil si tu n’es pas abonné par email car le message a été envoyé automatiquement à tous les abonnés par émail.

Je Lui rends aussi la grâce car une de nos mamans de Londres m’a envoyé son témoignage en disant comment depuis 2014 elle n’avait jamais reçu un cadeau ni touché une somme au-delà de 500 euros. Cependant, durant cette semaine de la traversée, Dieu l’a béni ! Je sais que Tu partageras aussi ton témoignage et que Dieu te fera beaucoup de biens au nom puissant de Jésus !

Que Dieu soit béni pour Sa parole. Merci de partager afin de bénir encore plusieurs pour la gloire de notre Dieu. A demain pour la suite. Que Dieu t’exauce !

8 commentaires sur « Il a traversé les cieux…(2ème partie) pour venir traiter… »

Laisser un commentaire