4ème Partie : Tu es le responsable de ta destinée!- suite et fin


QUAND DIEU N’EST PAS RESPONSABLE !

4ème Partie : Tu es le responsable de ta destinée!- suite et fin

  1. Crois et reçois la vie éternelle

Dieu fixe de nouveau un jour :

« Aujourd’hui, Dieu me dit de te dire que la vie éternelle est à ta portée et est plus importante que toute autre chose que tu chercheras dans ce monde.»

Bien-aimé, que le Dieu Tout-Puissant te bénisse, te rende fécond et te multiplie ce jour au nom puissant de Jésus. C’est encore un privilège et un plaisir de continuer avec ce merveilleux enseignement. Je crois que tu es béni ! Moi, personnellement je suis béni et rends grâce à Dieu pour Sa fidélité à mon égard. Je me régale quand j’écoute et réécoute les audio enregistrés par notre Sœur du Net. Je t’informe que j’ai déjà mis en ligne les audio de toutes les parties précédentes. Tu peux les écouter et les réécouter toi aussi. Car la foi vient de ce qu’on entend et ce qu’on entend vient de la parole de Dieu. Au lieu de dépenser ton forfait internet à écouter n’importe quoi, donne ton oreille à écouter la parole de Dieu qui va édifier ta foi, nourrir ton âme, soutenir ta vie, t’éclairer et te rajouter la connaissance. Même si tu avais déjà lu ou écouter une fois, reviens encore et réécoute, car quelque chose qui t’avait échappée pour être bien entendue en réécoutant.

Nous avons dit :

  • Qu’en Eden, Dieu avait planté l’arbre de la vie et celui de la connaissance du bien et du mal en interdisant à l’homme de manger au second, c’est-à-dire à celui de la connaissance du bien et du mal car, la conséquence en était la mort ;
  • Dans la terre promise, Dieu avait mis la vie et la mort, la bénédiction et la malédiction devant l’homme avec cette fois-ci Son conseil à l’homme de choisir la vie afin qu’il vive lui et sa postérité, comme nous avons vu dans la partie précédente ;
  • Dans notre temps, ce temps de la grâce, Dieu nous a donné Son Fils unique, Jésus-Christ de Nazareth afin que nous croyions en Lui, que nous ne périssions pas, mais que nous ayons la vie éternelle.

En Eden, l’homme était donc responsable de veiller à être obéissant en ne mangeant pas le fruit de cet arbre interdit afin de rester éternellement dans le jardin, mais cela n’était pas le cas ; il avait désobéi et fût chassé du jardin. Dans la terre promise, les enfants d’Israël avaient la responsabilité de choisir la vie et de prolonger leurs jours dans le pays que Dieu avait promis à Abraham, à Isaac, et à Jacob, mais cela n’était pas toujours le cas car à cause de leur désobéissance, Israël a été à plusieurs fois déporté et jusqu’à présent toujours exposé aux combats ! De même pour nous, chacun est responsable de répondre à l’appel de Dieu, de croire au Seigneur Jésus de Nazareth pour jouir de la vie que Dieu offre gratuitement.

Lisons ce merveilleux passage de Jean 3 :16 :

« Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle. »

A Eden, il était juste question de ne pas manger au fruit d’un arbre, à la terre promise de faire un choix, mais maintenant, il s’agit de croire, c’est-à-dire d’avoir la foi.

  • Dieu a tant aimé le monde

Avant la venue de notre Seigneur Jésus, seul Israël était le peuple de Dieu. Nous autres et le reste étions étrangers à l’alliance de Dieu, étaient des incirconcis et n’avions pas le droit au salut de Dieu. Cependant, Dieu par Son amour, pour nous sauver tous, Il a décidé de donner Son Fils unique Jésus. A cause du péché originel d’Adam en Eden, toute la création, tout homme qui nait dans ce monde nait pécheur. La seule solution éternelle à ce problème du péché de l’homme est rien d’autre que le salut en Jésus-Christ. C’est ainsi que Dieu par Son grand amour n’a pas épargné mais nous a donné Son Fils unique. Le Seigneur Jésus est donc l’expression de l’amour de Dieu pour nous. Il est écrit dans 1 Jean 4 :9-10 :

«L’amour de Dieu a été manifesté envers nous en ce que Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde, afin que nous vivions par lui. Et cet amour consiste, non point en ce que nous avons aimé Dieu, mais en ce qu’il nous a aimés et a envoyé son Fils comme victime expiatoire pour nos péchés. »

Tu dois savoir que Dieu t’aime. Comme preuve, pour toi, pour te sauver du péché, de la mort, de la maladie, de la malédiction, de la condamnation, Il t’a donné Jésus. L’amour de Dieu est la preuve de la responsabilité de Dieu. Dieu a fait Sa part. Il ne s’est pas arrêté à t’aimer, mais Il a aussi donné Jésus. Car comme on dit, on peut donner sans aimer, mais on ne peut jamais aimer sans donner. Pour Son amour pour l’homme, Son peuple, Dieu a donné le jardin, la terre promise et maintenant Jésus qui est aussi allé nous préparer des maisons au ciel dans la cité céleste, la nouvelle Jérusalem qui descendra pour nous. Si tu aimes quelqu’un mais tu ne lui donnes rien, ton amour est faux.

  • Il a donné Son Fils Unique

Dieu n’avait pas envoyé un ange venir mourir pour nous. Dieu avait pris la forme humaine afin de s’identifier complètement à nous, de vivre exactement ce que nous vivons en tant humain, de sentir exactement lorsque nous ressentons comme souffrance dans notre chair. Dieu nous a donné ce qu’Il avait de plus précieux, Son Fils et Il s’arrête là ! Dieu n’a plus rien d’autres à donner ! Son unique Fils Jésus qu’Il avait, Il nous L’a donné. Dieu n’a pas donné le fruit d’un arbre, comme celui du jardin ! Il ne nous a pas non plus donné une pierre de lois, des commandements. Dieu nous a donné un homme. Le Seigneur Jésus était 100% Dieu, 100% homme. D’ailleurs, Il est appelé le Fils de l’homme. Il a eu faim, Il a eu soif, Il a été angoissé, Il a pleuré, Il a marché à pieds, Il a été conçu comme tout homme dans le ventre d’une femme, Il n’est pas né adulte, Il a grandi dans une famille normale dont le père était même charpentier jusqu’à ce qu’Il commence Son ministère. Certains n’ont pas cru en Lui parce qu’ils ne L’ont considéré que comme fils du charpentier et non pas Fils de Dieu. Il a aussi été traité de magicien ou de recourir à satan pour chasser satan juste comme certains serviteurs de Dieu de nos jours aussi sont accusés. Je ne déments pas l’existence des faux, ils ne peuvent qu’exister. C’est tout à fait normal !

J’aime comment Hébreux 4 :15 parle de notre Seigneur Jésus :

« Car nous n’avons pas un souverain sacrificateur qui ne puisse compatir à nos faiblesses; au contraire, il a été tenté comme nous en toutes choses, sans commettre de péché. »

Le Seigneur Jésus qui nous a été donné, il est écrit qu’Il a aussi été tenté comme nous en toutes choses, mais Il n’avait pas commis de péché. En ces temps de la grâce, nous avons le privilège ne pas avoir un arbre, des lois, mais nous avons une personne qui compatie à nos faiblesses, une personne qui ne nous condamne pas mais qui nous encourage à ne plus pécher. Et même lorsqu’Il est rentré auprès du Père au ciel, Il n’est pas allé se reposer, Il est tout le temps en mouvement pour s’assurer que tout se passe bien pour nous, Il intercède même en notre faveur. Nous avons donc plus d’avantage que tous ceux qui ont vécu avant que le Seigneur Jésus ne vienne sur terre.

C’est à ce niveau que s’arrête la responsabilité de Dieu. Toi et moi maintenant, nous avons la responsabilité de :

  • Croire en Jésus – afin que quiconque croit en Lui…

C’est ici notre responsabilité ! Croire au Seigneur Jésus est donné à quiconque le veut. Lorsque l’on dit quiconque, c’est-à-dire toute personne, qui que ce soit. Que tu sois africain comme moi, européen, américain, asiatique, australien, peu importe ta race, peu importe ta vie du passé, peu importe ton âge, tu peux, si tu veux croire en Jésus-Christ. Croire dans notre contexte, c’est avoir foi en Jésus, faire confiance à Jésus, recevoir Jésus, ouvrir son cœur à Jésus, donner sa vie à Jésus.

Lisons Romains 9 :9-11, il est écrit :

« Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton cœur que Dieu l’a ressuscité des morts, tu seras sauvé. Car c’est en croyant du cœur qu’on parvient à la justice, et c’est en confessant de la bouche qu’on parvient au salut, selon ce que dit l’Écriture: Quiconque croit en lui ne sera point confus. »

Qui que tu sois, si tu crois dans ton cœur et tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, tu seras sauvé. Ce n’est pas le baptême qui sauve. C’est la foi qui sauve. Plusieurs personnes si tu leur poses la question de savoir si elles ont déjà donné leurs vies à Jésus, elles tâtonnent. Certaines disent qu’elles ont été baptisées etc. Le salut est quelque chose de si simple que plusieurs passent à côté. L’homme aime les cérémonies compliquées, des rites, des croix, des amulettes, des feux, des incisions…rien de cela ne sauve si ce n’est la foi en Jésus, la foi en Son nom seul.

Il est écrit dans les Actes des apôtres 4 :12 ce qui suit:

« Il n’y a de salut en aucun autre; car il n’y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés. »

Si tu crois en une autre personne que Jésus, tu invoques un autre nom que celui de Jésus, sache que tu es loin du salut. Sous le ciel, le seul nom qui nous a été donné pour notre salut est celui de Jésus. Il n’y a même pas à mélanger le nom de Jésus et un autre nom ! Même pas le nom d’un ange ou d’un archange, pas le nom d’un saint quelconque, même pas celui de la « vierge » Marie, ou d’un grand prophète qu’il soit, mais seul le nom de Jésus-Christ de Nazareth peut te sauver, peut me sauver ! S’il y a donc des choses qui se passent dans ta vie tout simplement parce que tu ne crois pas encore au Seigneur Jésus, cela n’est pas de la faute de Dieu.

Qu’est ce qui arrive lorsque nous croyons en Jésus suivant notre passage de base ?

  • Ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle

La foi en Jésus est la seule chose qui te fera passer de la destruction, de la perdition au salut, à la délivrance, à la vie éternelle, des ténèbres à la lumière. La seule condition pour ne pas périr, pour ne pas mourir, pour ne pas être détruit, ne pas être victime des œuvres des ténèbres, pour recevoir la vie éternelle est de croire en Jésus. Tout ce que tu vis maintenant et qui ne t’apporte pas la paix, mais plutôt les regrets, les tourments, les angoisses, le chagrin, sache que tout cela n’a qu’un seul but : te détruire. Et cependant, le salut n’est pas loin de toi. Dans le passage de Romains 10 que nous avons lu, au verset 8, il est écrit :

« Que dit-elle donc? La parole est près de toi, dans ta bouche et dans ton cœur. Or, c’est la parole de la foi, que nous prêchons »

C’est si simple…en confessant avec la bouche ! Et comme conséquence, nous recevons le salut de Dieu, la vie éternelle. Bien-aimé, la vie éternelle, c’est la vie même de Dieu. C’est comme j’avais dit dans l’exhortation sur la guérison que lorsque nous donnons notre vie à Jésus, il y a un échange qui se fait automatiquement. Le Seigneur Jésus prend notre place dans le péché, la mort, la maladie, la malédiction, la condamnation. Il a porté tous nos péchés, toutes nos maladies, Il est mort à notre place, s’est fait condamné et est devenue une malédiction pour nous et nous, nous recevons Sa vie.

Il est écrit dans Jean 1 :12-13 :

« Mais à tous ceux qui l’ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, lesquels sont nés, non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l’homme, mais de Dieu. »

Bien-aimé, lorsque tu crois en Jésus, tu reçois le pouvoir de devenir enfant de Dieu. C’est ce qu’on appelle la nouvelle naissance. Tu nais non pas de la volonté du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l’homme, mais de Dieu. C’est-à-dire que tu te positionnes de telle sorte que seule la volonté de Dieu puisse s’accomplir dans ta vie et non pas celle de ta famille, tout ce qui est héréditaire par le lien du sang, non même plus ta propre volonté, moins encore celle de tes ennemis, mais celle de Dieu.

As-tu déjà donné ta vie à Jésus ? Crois-tu en Jésus ?

Si pas encore, sache qu’Il est juste à la porte de ton cœur et est en train de frapper. Si seulement tu Lui ouvres, Il entrera chez toi et soupera avec toi et toi avec Lui. Apocalypse 3 :20 Ca encore, c’est ta responsabilité, de croire !  D’ouvrir la porte de ton cœur. Quelqu’un aurait dit que la porte du cœur ne s’ouvre que de l’intérieur. Il n’y a pas de poignet à l’extérieur de la porte du cœur. Elle ne peut donc pas être forcée même pas par le Seigneur Jésus. C’est quelque chose que tu dois faire consciemment et volontairement. Si tu n’as pas encore donné ta vie à Jésus, tu peux suivre ce lien où tu trouveras la prière pour L’inviter dans ton cœur: Prière pour inviter Jésus dans son cœur. Sinon, tu peux nous appeler par notre Whatsapp ou mobile, nous prierons avec toi de tout notre cœur.

Que Dieu bénisse Sa parole.

Si tu es béni par cette partie, partage avec tes contacts afin qu’ils soient aussi bénis. Que Dieu te bénisse abondamment et à très bientôt pour la suite de notre série d’enseignements.


Que le livre JE VIS POUR UN BUT ne manque pas dans le paquet des cadeaux que tu offriras en cette fin d’année. Faites ta commande ICI.

7 commentaires sur « 4ème Partie : Tu es le responsable de ta destinée!- suite et fin »

  • Amen Amen Amen
    très profond message
    que le Seigneur bénisse sa parole et son serviteur.
    je suis très bénis
    merci papa wisdom

  • Gloire à Dieu; merci Seigneur pour ta parole qui ns rappelle encore une fois combien tu es bon, grand et merveilleux. Sois béni; comment ne pas te remercier pour ce sacrifice de Ton Fils unique pour me racheter et me donner accès à la vie éternelle? Dieu Souverain, je te loue de ce que lorsque j’étais encore ignorante, tu m’as attirée à Toi par des cordages d’amour et tu m’as sauvée de la mort du péché; Jésus à la droite du Père intercède pour ns et ns lui rendons gloire. Béni soit ton serviteur à qui je te demande de renouveler les forces jour après jour; de l’encourager, le garder et le protéger au nom de Jésus Amen Alléluia !

Laisser un commentaire