« Que rechercher la face de Dieu soit une affaire continuelle !»

Dieu fixe de nouveau un jour :
« Aujourd’hui, Dieu me dit de te dire que si seulement tu peux disposer ton cœur à rechercher Sa face ? Si tu peux Le chercher de tout ton cœur, Il se laissera trouver par toi peu importe ta situation. »

L’homme ne peut rien sans Dieu, loin de Dieu
Bien-aimé(e) dans le Seigneur, je rends grâce à Dieu pour le privilège de revenir partager avec toi la suite de notre série d’enseignement : « Je passe la main à Dieu ». L’homme n’a pas été créé pour vivre seul loin de la présence de Dieu. Je ne sais pas si le diable était tombé avant ou après la création de l’homme ? Je pense que c’était avant la création de l’homme. J’aime toujours revenir au récit de la création comment Dieu, lorsqu’Il avait créé l’homme, Il l’avait d’abord placé dans un endroit que la Bible ne dit pas si cela était où. C’est dans la suite, au chapitre 2 de Genèse que Dieu plante un jardin en Eden et j’aime comment la Bible dit :

« L’Éternel Dieu prit l’homme, et le plaça dans le jardin d’Éden pour le cultiver et pour le garder. » Genèse 2 :15

L’homme a été placé dans le jardin d’Eden qui était dans la présence permanente de Dieu. Dieu a pris l’homme de là où il était et l’a placé dans Sa présence. Mais après la chute, après avoir désobéi à Dieu, ce dernier a été chassé de la présence de Dieu, séparé Dieu et ainsi, pour jouir de la main de Dieu, chacun de nous a désormais la responsabilité de pouvoir Le chercher. Si le diable s’est permis d’aller tenter l’homme même dans la présence de Dieu, qu’en serait-il si ce dernier était loin de Dieu ? Si le diable pouvait se permettre de tenter le Seigneur Jésus juste après Ses 40 jours de jeûne, imagine comment et combien tu es un passoir pour lui toi qui ne jeûne, ni ne prie pour chercher la face de Dieu ?

Dans Jérémie 29 :13, il est écrit :

« Vous me chercherez, et vous me trouverez, si vous me cherchez de tout votre cœur. »

C’est la seule condition si nous voulons voir Dieu intervenir dans nos vies dans chacune de nos situations, si nous voulons que Dieu combatte pour nous, nous devons Le chercher de tout notre cœur. C’est ce qui nous ramène à notre passage du mois ! Revenons sur 2 Chroniques 20, et lisons le verset d’aujourd’hui pour cette troisième partie, le verset 3 :

« Dans sa frayeur, Josaphat se disposa à chercher l’Éternel, et il publia un jeûne pour tout Juda. »

Pour toutes tes frayeurs, que fais-tu ?
Auprès de qui vas-tu pour chercher le secours ? Qui est-ce que tu appelles ? Est-ce ton père, ta mère, ton oncle ou ta tante, ton frère ou ta sœur qui a beaucoup de moyens ? Ce qui est sûr est qu’aujourd’hui nous pouvons recourir aux hommes, mais il y aura toujours un jour où ces derniers vont nous décevoir non pas seulement parce qu’ils ne voudront pas nous aider, mais parce qu’ils en seront incapables. Où as-tu amené ce problème qui t’effraie ? Auprès des médecins ? Ce n’est pas mauvais du tout ? Chez les marabouts ? Les féticheurs ? Laisse-moi te dire qu’il n’y qu’auprès de Dieu que nous pouvons avoir la solution à tous nos problèmes.

Aujourd’hui, Dieu nous rappelle que nous devons disposer nos cœurs à pouvoir Le chercher. Et Dieu nous dit que doit être notre attitude si nous voulons Le trouver. Car, chercher Dieu est une chose, mais Le trouver en est une autre. Jérémie nous l’a dit : « Nous Le trouverons si nous Le cherchons de tout notre cœur. »

Pais mes brebis !
Quelque chose s’est passée quand je suis rentré à Kinshasa. Il y avait un combat au-dedans de moi. J’avais l’opportunité de retourner à l’hôtellerie ou de continuer à servir Dieu dans la Bergerie, à travers ce ministère de Foi, Espérance et Vie à temps plein. L’on m’a proposé le poste de « Sales Manager » et devait gagner plus de 1000$ par mois pour commencer sans compter les avantages liés à la fonction. Ce qui est était drôle est que j’étais rappelé seulement quand je devais effectuer le voyage pour Cameroun pour l’œuvre de Dieu. En plus de cette offre, on m’appelle pour aller remplacer le Directeur d’un hôtel à Moanda. Mais j’avais fait le choix. Je peux manquer et me retrouver dans les difficultés, mais mon choix est fait, je dois m’occuper des brebis de Dieu. J’avais donc dit non à toutes ces offres.

Qu’est ce qui se m’avait poussé et rassuré à prendre cette décision très bête suivant les hommes ?
J’étais allé en prière suivant le passage de Jérémie qui dit que nous allons Le trouver si nous Le cherchons de tout notre cœur. C’était très tôt le matin, je m’étais allongé par terre, d’ailleurs, je n’avais pas de lit, je dormais au salon de mon petit frère. Je commençais à prier à demander à Dieu ce que j’avais à faire comme choix. Dieu me répondit en me conduisant dans le passage de Jean 21. Dans ce passage, Pierre et d’autres disciples, après la résurrection du Seigneur s’étaient dit d’aller pêcher. La Bible nous dit que toute la nuit, ils n’avaient rien pêché jusqu’au moment où le Seigneur Jésus les appela du côté de la rive, leur posa la question de savoir s’ils avaient à manger, ils dirent non et Il leur instruit de jeter le filet du côté droit…le verset 9 dit ceci :

« Lorsqu’ils furent descendus à terre, ils virent là des charbons allumés, du poisson dessus, et du pain. »

Ce passage nous montre ce que Dieu peut faire au-delà de nos efforts. Tout ce qu’ils avaient fournis comme effort ne produisit rien jusqu’à ce que le Seigneur leur indique où jeter le filet et en plus de cela, lorsqu’ils sont descendus à terre, la Bible dit qu’ils virent là des charbons allumés, du poisson dessus, et du pain. Qui avait allumé ces charbons ? Qui avait mis du poisson dessus, et apporté du pain ? A terre, il n’y avait que le Seigneur Jésus. C’est donc le Seigneur qui a pourvu pour eux ce dont ils cherchaient sans succès. Cela me rappelle le passage où le Seigneur Jésus nous demande de chercher premièrement le royaume et la justice de Dieu et que tout le reste allait nous être donné par-dessus ! Matthieu 6 :33 Et dans la suite, trois fois le Seigneur demandera à Pierre s’il L’aimait. Lisons le verset 15 :

« Après qu’ils eurent mangé, Jésus dit à Simon Pierre: Simon, fils de Jonas, m’aimes-tu plus que ne m’aiment ceux-ci? Il lui répondit: Oui, Seigneur, tu sais que je t’aime. Jésus lui dit: Pais mes agneaux. »

Pourquoi le Seigneur Jésus lui avait-il posé cette question seulement en ces instants et après avoir mangé ? Le Seigneur Jésus lui disait seulement, si tu m’aimes, la seule preuve sera que tu paisses mes agneaux. En ce qui concerne le pain, le poisson, je vais pourvoir pour cela comme je viens à peine de le faire. Cette parole avait raffermi mon cœur et j’avais pris la décision, quoi qu’il arrive, je vais m’adonner à paître le troupeau de Dieu, à pouvoir à leur nourriture chaque jour suivant que le Seigneur Jésus me fortifie et m’inspire.

Pour chacun d’entre nous, en face de nos défis, nos difficultés, tout ce que nous avons à faire, c’est de pouvoir chercher Dieu. Plusieurs fois, nous faisons l’inverse, nous allons chercher la solution à nos problèmes ailleurs et lorsque nous sommes à bout, nous sommes exténués, c’est alors que nous commençons à chercher Dieu, à chercher les hommes de Dieu. La Bible nous dit, dans sa frayeur, Josaphat n’est pas allé lui aussi chercher d’autres peuples pour qu’ils viennent combattre à ses côtés, son reflexe l’a poussé à directement chercher Dieu !

Lisons ces passages :

« Ayez recours à l’Éternel et à son appui, cherchez continuellement sa face! » 1 Chroniques 16 :11 ; Psaume 105 :4

« L’Esprit de Dieu fut sur Azaria, fils d’Obed, et Azaria alla au-devant d’Asa et lui dit: Écoutez-moi, Asa, et tout Juda et Benjamin! L’Éternel est avec vous quand vous êtes avec lui; si vous Le cherchez, vous Le trouverez; mais si vous l’abandonnez, il vous abandonnera. » 2 Chroniques 15 :2

« Mon cœur dit de ta part: Cherchez ma face! Je cherche Ta face, ô Éternel! Ne me cache point ta face, ne repousse pas avec colère ton serviteur! Tu es mon secours, ne me laisse pas, ne m’abandonne pas, Dieu de mon salut! » Psaume 28 :8-9

Les hommes les plus intelligents de la terre
Selon Dieu, ce ne sont pas ceux qui ont des grands diplômes des grandes universités de la terre qui sont intelligents, mais sont ceux qui prennent à cœur, ceux qui se disposent de chercher Dieu. C’est très intéressant de voir comment Dieu Lui-même s’engage à chercher ceux qui Le cherchent ! Cela est écrit dans les Psaumes 14 :2, et 53 :3 :

« L’Éternel, du haut des cieux, regarde les fils de l’homme, pour voir s’il y a quelqu’un qui soit intelligent, qui cherche Dieu. »

Et pour ceux qui cherchent Dieu, écoute ce que Dieu dit :

« Car ainsi parle l’Éternel, le créateur des cieux, le seul Dieu, qui a formé la terre, qui l’a faite et qui l’a affermie, qui l’a créée pour qu’elle ne fût pas déserte, qui l’a formée pour qu’elle fût habitée: Je suis l’Éternel, et il n’y en a point d’autre.
 Je n’ai point parlé en cachette, dans un lieu ténébreux de la terre; Je n’ai point dit à la postérité de Jacob: Cherchez-moi vainement! Moi, l’Éternel, je dis ce qui est vrai,
Je proclame ce qui est droit. » Esaïe 45 :18-19

Une chose lorsque nous cherchons Dieu est que nous ne Le cherchons jamais vainement ! Peu importe les informations que les hommes vous apportent, que votre environnement vous apporte, seul Dieu dit ce qui est vrai ! Tes médecins t’ont dit des choses, les gens de ta famille t’ont dit les choses, l’économie de ton pays te dit des choses, la condition actuelle de ta vie, de tes finances te disent des choses, mais seulement ce que dit Dieu est vrai ! Voilà pourquoi il est très crucial de rechercher la face de Dieu.
C’est très dangereux de ne pas chercher Dieu. Lisons encore ce passage :
« Car l’Éternel étend ses regards sur toute la terre, pour soutenir ceux dont le cœur est tout entier à lui. Tu as agi en insensé dans cette affaire, car dès à présent tu auras des guerres. » 2 Chroniques 16 :9

Le Seigneur Dieu cherche à te soutenir, seulement, Il ne partagera jamais Sa gloire avec un autre dieu ou une autre personne. Il s’assure donc que nos cœurs soient tout entier à Lui !

N’attendons pas qu’il soit trop tard !
Comme je l’ai dit ci-haut, plusieurs reviennent à Dieu lorsqu’ils ont été déçus, battus, abattus, vaincus, malades au stade terminal ! Ils commencent à chercher Dieu en ces moments critiques et souvent, c’est trop tard ! C’est ainsi qu’il est écrit :

« Cherchez l’Éternel pendant qu’il se trouve; invoquez-le, tandis qu’il est près.
Que le méchant abandonne sa voie, et l’homme d’iniquité ses pensées; qu’il retourne à l’Éternel, qui aura pitié de lui, à notre Dieu, qui ne se lasse pas de pardonner. » Esaïe 55 :6-7

Imaginez que Josaphat, au lieu d’aller chercher Dieu était allé directement combattre ? Nous verrons cela dans la suite. C’est pendant que l’Eternel se trouve que nous devons Le chercher car viendra un moment, « l’Eternel ne se trouvera pas ! » Plusieurs d’entre nous attendent les moments difficiles pour chercher Dieu, même quand tout va bien pour toi, tu dois chercher Dieu. C’est quelque chose que nous devons faire continuellement pour les aspects de nos vies. Ô que nous sommes distraits !

Chercher la face de Dieu doit être notre priorité parce que le danger nous guette, nos ennemis s’avancent vers nous pour nous combattre, le diable, comme un lion rugissant rôde tout autour pour chercher qui dévorer ! Nous devons être sûr d’être continuellement en train de chercher Dieu, nous devons disposer notre cœur à Le chercher, nous devons publier des jeûnes, des prières afin de nous humilier devant la face de Dieu et de rechercher Sa face.

C’est comme cela que l’on passe la main à Dieu. Ce n’est pas dans le vide que l’on passe la main. Il faut le chercher dans le jeûne, dans la prière pour Lui passer la main ! Pour ce problème qui ronge ta vie, plus tu attends, plus il s’aggrave, plus tu perds et plus tu risques le pire ! C’est maintenant le moment favorable pour rechercher la face Dieu.

Dans toutes les frayeurs, ne nous tournons pas vers nous-mêmes, ni mêmes vers les hommes. Il y a de ces personnes lorsque vous leur raconter vos frayeurs, elles obtiennent un sujet de conversation qu’elles vont développer partout avec toutes les personnes qu’elles rencontrent ! Et là encore, en plus d’être sûr à un pourcentage élevé d’être déçu, il y a une malédiction attachée à toute personne qui se confie dans l’homme !

Notre victoire sera certaine, si seulement nous pouvons chercher Dieu, L’invoquer à minuit de notre vie, quand nous n’avons personne pour nous aider, pour nous soutenir ! Clôturons par ce passage :

« Ceux-ci s’appuient sur leurs chars, ceux-là sur leurs chevaux; nous, nous invoquons le nom de l’Éternel, notre Dieu.
Eux, ils plient, et ils tombent; nous, nous tenons ferme, et restons debout.
Éternel, sauve le roi! Qu’il nous exauce, quand nous l’invoquons! » Psaume 20 :8-10

Je déclare que tu ne vas plus tomber au nom de Jésus ! Partout où tu pliais et tombais déjà, parce que tu te décides de commencer à chercher Dieu, à L’invoquer, je te vois tenir ferme et rester debout au nom puissant de Jésus.

Josaphat, en dépit de ce grand défi devant, étant humain, avoir une frayeur n’est pas un problème mais c’est ce qu’on en fait qui est très important ! Dans sa frayeur, il se disposa à chercher l’Eternel !

C’est ce que chacun de nous doit se décider à faire afin de passer la main à Dieu.

Que Dieu bénisse Sa parole !

Si cette partie de notre enseignement t’a béni, n’hésite pas à partager et que Dieu se lève en ta faveur au nom puissant de Jésus !

4 réponses

Laisser un commentaire